logo

Bourse de Commerce – Pinault Collection (1)

L’inauguration du musée de la Bourse de Commerce devait avoir lieu le 23 janvier 2021. Mais la crise du coronavirus est passée par là, et l’ouverture est une nouvelle fois repoussée. Ici c’est la façade ouest, et l’entrée du musée.

L’histoire de la Bourse du Commerce se déploie du 16e siècle jusqu’à nos jours. Elle fut successivement marquée par de nombreuses transformations architecturales, emblématiques de leur temps : résidence de la reine Catherine de Médicis au 16e siècle, Halle au Blé de la ville de Paris au 18e siècle, Bourse de commerce et d’industrie au 20e siècle. En 2016, la Ville de Paris confie le bâtiment à François Pinault qui en engage la restauration et la transformation en musée d’art contemporain sous la houlette de l’architecte japonais Tadao Ando, de Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques et de l’agence d’architecture NeM/Niney et Marca architectes.

Le futur musée : 6 800 m² réunissant la collection Pinault d’art contemporain ! Pour remodeler cet édifice datant du XVIIIe siècle, le milliardaire a une nouvelle fois fait appel au Japonais Tadao Andō.
Si le bâtiment de 60 mètres de diamètre avait déjà un sacré look avec son immense verrière, Tadao Andō lui a ajouté un cylindre en béton de 9 mètres de haut en plein milieu de la coupole. Sur les 3 000 mètres carrés d’espaces d’exposition disposés sur plusieurs niveaux, on découvrira une petite dizaine d’expos par an, composées des œuvres de la collection d’art contemporain de Pinault, de projets in situ et de nombreux prêts. Ajoutez à cela un auditorium en sous-sol de 300 places, un foyer, une salle de projection ainsi qu’un restaurant cornaqué par les Aveyronnais Michel et Sébastien Bras et le compte semble bon.

L’entrée monumentale s’ouvre par un portique, situé à l’ouest du bâtiment face à la rue du Colonel-Driant, sommé d’un fronton porté par quatre colonnes corinthiennes cannelées, que surmontent trois figures allégoriques, œuvres du sculpteur Aristide Croisy, représentant la Ville de Paris flanquée de l’Abondance et du Commerce.

Le blason de paris, et sa devise ” Fluctuat nec mergitur ” : ” Il est battu par les flots, mais ne sombre pas “. Le “il” en question, celui qui “fluctuat”, c’est un bateau à voile naviguant sur les flots, élément principal représenté sur le blason de Paris. Cet emblème est hérité des marchands de la Seine. Ce bateau figurait déjà en 1210 sur le sceau de la puissante corporation des Nautes (ou ” marchands de l’eau “) qui est à l’origine de la municipalité parisienne, dirigée par le ” prévôt des marchands ” jusqu’à la Révolution de 1789. C’était une confrérie de marins commerçants. Ils géraient les affaires de la Seine et développait les échanges entre la cité et le reste du monde.

Un lieu à se décoller la rétine
Les peintures marouflées : la restauration d’un panorama du commerce.
Le visiteur qui entre dans la Rotonde de la Bourse de Commerce lève d’emblée la tête vers la coupole culminant quarante mètres plus haut. Il découvre alors l’immense décor peint en 1889 qui se déploie à 360 degrés. Retour sur une restauration hors-norme.

Guillaume Picon : Qu’avez-vous ressenti la première fois que vous avez vu le décor peint de la Bourse de Commerce ?
Alix Laveau : J’ai découvert la Bourse de Commerce avant que ne commencent les travaux. J’ai été impressionnée par l’ampleur du décor : 10 mètres de haut pour 140 mètres de long, soit 1 400 mètres carrés de toiles. Ça n’en finissait plus !

Quel thème ce décor illustre-t-il ?
Il traite l’expansion et la modernité de la France à travers le commerce dans le monde entier. Rendant compte de l’inauguration de la Bourse de Commerce, Le Temps, dans son numéro daté du 21 novembre 1889, qualifie ce décor de « panorama du commerce ». N’oublions pas que, cette année-là, Paris accueille une exposition universelle : les deux monuments phares présentés par la France sont la Tour Eiffel et la Bourse de Commerce. La France se drape dans ce qu’elle considère alors comme ” ses plus beaux habits ” et ce décor en fait partie !

Cette restauration, partie intégrante du projet de Tadao Ando pour Pinault Collection, permet de regarder ces peintures comme elles n’avaient jamais été vues auparavant. Depuis la passerelle installée au sommet du cylindre de Tadao Ando, les visiteurs sont bien plus près du décor que ne l’avaient été leurs devanciers de la fin du 19e siècle. Cette vision nouvelle fut une découverte pour nombre d’entre nous. Le « panorama du commerce » s’invite, en quelque sorte, parmi les œuvres de la collection Pinault. L’enjeu de la restauration prend ainsi tout son sens.
Pour conclure, il est amusant de rappeler que Marco Ferreri, réalisateur italien, fait dire, dans son film Touche pas à la femme blanche ! (1974), à Philippe Noiret, en parlant de la Rotonde de la Bourse de Commerce : ” Belle fresque n’est-ce pas ? C’est notre chapelle Sixtine à nous ! “. Difficile de faire mieux comme compliment.

Alix Laveau, restauratrice habilitée par la Direction des Musées de France.
Propos recueillis par Guillaume Picon, historien.

Le musée de la Bourse de Commerce en chiffres
Surface totale au sol: 13 000 m²
Surface des espaces accessibles au public: 7 700 m²
Surface total des espaces d’exposition: 3 000 m²
Hauteur de la colonne Médicis: 31 mètres
Diamètre de la rotonde du XIXe siècle: 38 mètres de diamètre
Dimensions du cylindre d’Ando: 9 mètres de haut, 29 mètres de diamètre
Hauteur de la coupole de Bélanger et Hittorff: 35 mètres
Auditorium: 300 places
Foyer: 700 m²

Bourse de Commerce – Pinault Collection
2 Rue de Viarmes, 75001 Paris

Sources : sur site et pour en savoir plus :

Bourse du Commerce

C’est une restauration magnifique, qui séduit les habitants du quartier, mais pas que … Le vigile me confiait, admiratif devant la beauté de la Bourse du Commerce : ” je ne suis jamais allé dans un musée, mais là j’ai vraiment envie d’aller voir ce musée “.

J’ai également hâte de voir ces merveilleuses fresques sous la coupole, et d’aller boire un café sur le roof top, afin d’admirer la vue sur Saint-Eustache, la Canopée et les Halles.

55 commentaires pour “Bourse de Commerce – Pinault Collection (1)”

  1. Re , superbe restauration de la bourse du commerce c’est beau , toute cette dorure c’est beau pour un peu on se croirai à Versailles lol, ça le fait avec ton effet loupe , oui comme tu dis vivement que l’on puisse avoir une vie normale de nouveau mais bon ça ??? ….
    Comme ça tu pourras aller boire un café sur le roof top , tu connais toujours les bons plans lol , je rigole , merci Francine pour ce beau partage en photos , j’espère que tu vas bien ici on à le beau temps enfin comme chez toi haha ça fait du bien , bonne fin de soirée et de semaine , bisous

  2. Restauration apparemment très réussie Mais bon, François Pinault ne manque pas de monnaie et il a pu réussir là un travail véritablement admirable. Je crois qu’il devait âtre à l’aise dans ce genre de boulot. Dommage qu’il n’ait pas effectivement fait appel à un architecte français. Mais, sans que le Japonais était le meilleur. Superbes photos, comme d’habitude. Florentin

  3. re, COUCOU Francine, je n’avais pas vu ton billet des champs Élysées sous la neige, que c’est beau, je viens de m’inscrire pour ne pas louper un billet, bises, fanfan

  4. Bonjour Francine, vraiment une belle restauration, ce musée est splendide.
    Tes photos nous le font merveilleusement découvrir tous les détails et notamment, les dorures qui sont magnifiques….
    Vivement que tu puisses le visiter et vivement que l’on puisse profiter des terrasses des bistrots sans craindre ce fichus virus….
    GROSSES BISES, merci pour cette une fois de plus, belle découverte, fanfan

  5. Bonjour Francine,
    ce musée est splendide.
    Les dorures de la porte sont très belles, merci des agrandissements qui permettent de voir tous les détails..
    Bonne journée, gros bisous
    Lucette

  6. Bonjour Francine,
    Ce musée est magnifique..
    J’aime beaucoup la porte monumentale avec toutes ces dorures..
    Merci pour les agrandissements qui,nous permettent de voir tous les détails..
    Bonne journée, gros bisous

  7. Bonjour Francine, les deux premières photos sont extras, mais bon cela montre la richesse de cette bourse.
    Comme quoi les bourses rapportent et sont bien pleines.
    Le soleil revient et c’est tant mieux.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  8. Bonjour Francine
    C’est vraiment un très beau bâtiment, de belle facture.
    J’ai lu tes explication et j’ai pris connaissance des surfaces, ce sera un beau musée. Maintenant à savoir si ce dernier sera vraiment très fréquenté, beaucoup de musées poussent un peu partout sur le territoire national. Il faudra avoir suffisamment de choses pour les remplir.
    Ça n’en reste pas moins un très beau bâtiment.
    Passe une bonne fin de journée
    Gros bisous
    @lain

    • je pense que l’endroit trouvera son public, et puis le restaurant est sera tenu par la Michel Bras, sans oublier le roof top et sa vue sur les Halles, St eustache et la Canopée

  9. Sublime ce bâtiment, quelle architecture ! … merci de tes clichés Francine qui nous en présentent bien tous les “espects ” et de cet exposé bien complet de son origine à nos jours . Des décos remarquables vues de si près… ce musée attirera bien du monde en temps voulu !
    Bises sous le soleil du Nord ! Nicole

  10. Bonjour Francine, voilà encore de beaux édifices de notre patrimoine.
    Nos anciens travaillaient quand même bien avec moins de moyen que nous avons de nos jours.
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    Bisous.

  11. Bonjour ma très chère Francine
    Magnifique bourse dotée d’un architecture inégalée, une merveille; je dirai même qu’elle est grandiose
    Merci ma douce de nous la partager, je ne l’avais jamais vue, cependant, il fut une époque où j’étais presque toutes les semaines à Paris
    Bonne journée et gros bisous
    Méline

  12. Bonsoir Francine,
    Ce bâtiment est splendide.
    Tu as fais de superbes photos pour nous faire admirer tous ces beaux détails.
    Voilà une ouverture qui, comme le reste attendra.
    Merci pour ces bonnes explications.
    Bisous et bonne soirée
    Aimée

  13. Bonsoir
    Ce bâtiment que tu présentes est magnifique ,tes plans rapprochés nous font découvrir en détail son architecture, superbes photos .Bonne semaine bises

  14. un bel édifice restauré Francine

    les dorures sont tellement belles

    sans oublier les détails des façades

    merci pour ce joli partage

    bon début de semaine

  15. Bonsoir Francine,
    Cette bourse est très bien détaillée, on voit la splendeur des détails,
    c’est grandiose, et toutes ces statues !! quel travail !! tu en as fait le tour
    et avec en option le ciel bien bleu !!! l’intérieur ne doit pas être mal non plus !!!
    Merci pour tes belles photos accompagnées des explications
    Passe une bonne soirée, bises

  16. Bonsoir ma douce amie
    C’est une merveille ce bâtiment, ces dorures sont tellement belles et une très belle luminosité sur tes photos superbes.
    Petit coucou du soir rapide car ce jour des orages donc je ne reste pas longtemps sur le net.
    Merci pour ta fidélité à mon blog.
    J’espère que ta journée a été belle et je te souhaite une agréable soirée.
    Prends bien soin de toi.
    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

  17. Tout ça sent bon le neuf… quel sacré beau bâtiment ! Et qui a raté lui aussi son démarage… l’intérieur doit être lui aussi flamboyant ! Et ta devise : Fluctuat nec mergitur m’a tout de suite rappelé une chanson que j’avais apprise par coeur de notre regretté poète chanteur Georges Brassens :
    Ses fluctuat nec mergitur
    C’était pas d’la litterature
    N’en déplaise aux jeteurs de sort
    Son Capitaine et ses mat’lots
    N’étaient pas des enfants d’salauds
    Mes Amis franco de port
    Des copains d’abord.
    Bonne fin de journée Francine et bisous de Bourgogne,
    Gilbert

  18. C’est magnifique ! Comme j’aimerai visiter ce lieu un jour plus en détails… L’entrée est déjà une belle incitation à la visite et je ne doute pas que le musée à l’intérieur soit fabuleux ! Merci de nous raconter son histoire et celle de sa réhabilitation par deux grands maîtres…cela ne peut qu’être magnifique ! bisous et une douce journée

  19. Bonjour Francine
    Ce bâtiment est magnifique, c’est sympa de nous en faire découvrir tous les détails de sa façades grâce à tes jolies photos.
    Bises d’Hervé

  20. Magnifique restauration et superbes détails extérieurs !!! Vivement que tu puisses visiter l’intérieur et nous en faire profiter comme tu le fais toujours gentiment !
    Bonne semaine Francine, bises, à bientôt !

  21. Bonjour Francine, c’est un magnifique batiment, de très belles photos, les grilles , le fronton, tout est superbe. merci pour la découverte Bisous bonne journée MTH

  22. Oui, ouverture prochainement et c’est crève-coeur car tous ces lieux nous manquent.
    En tout cas, le bâtiment a retrouvé toute sa superbe. Tes photos sont magnifiques !
    Bises et bon début de semaine

  23. Bonjour France, je te remercie pour tes magnifiques photos et aussi pour le plaisir de visiter Paris que je ne connais pas. C’est toujours un plaisir.
    Bisous ♥

  24. Coucou ma Francine,
    C’est un magnifique bâtiment et tu as su nous le présenter sous de nombreux aspects. Merci pour ce partage photographique et et ces explications captivantes.
    Bises et bon début de semaine

  25. On voit de suite que la restauration a été bien faite, ça brille le neuf !
    La façade est superbe et correspond bien à un musée !
    Je m’ étonne toujours qu’on aille chercher ailleurs les architectes, mais peut être qu’au Japon on demande des architectes français !
    J’ai quelques craintes en lisant ” art contemporain ! ”
    Merci en tout cas pour tes superbes photos
    Passe une bonne semaine
    Bisous

    • pour l’architecte japonais, c’est le choix de Mr Pinault, apparemment il a déjà réalisé des choses pour lui; pour l’art contemporain, ça sera la collection privé du richissime homme d’affaires; ce qui compte dans tout ça c’est l’écrin, et là, je crois que l’on ne sera pas déçus !

  26. Bonjour Francine, une nouvelle semaine est en cours et toujours ce temps plutôt maussade.
    Vivement le printemps afin de retrouver les premières fleurs et les bourgeons dans les arbres.
    Je te souhaite un très bon lundi.
    Bisous.

Répondre à HERVÉ Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !