logo

Vitry sur Seine Le grapheur C215 en dédicace à la librairie Tome 47

Le grapheur C215 en dédicace à Vitry Sur Seine

47  avenue Guy Moquet Vitry sur Seine (94)

 

L’artiste urbain Christian Guémy, alias C215, était en dédicace samedi 7 juillet après-midi à la toute nouvelle librairie Tome 47 de Vitry-sur-Seine. Les thèmes de prédilection du célèbre grapheur et pochoiriste sont l’enfance et les laissés-pour-compte. Il est spécialisé dans l’art de rue, et a déjà parcouru le monde.

 

“Barcelone, février 2012. Devant le numéro 25 de l’étroite rue Ample, la police municipale vient de prendre Christian Guémy, alias C215, la main dans le sac de bombes. Ce n’est pas la première arrestation de l’artiste. Objet du délit, cette fois : un portrait réalisé au spray sur une boîte électrique. Visiblement hermétique à l’art du Français de 38 ans, la Guardia urbana lui inflige une amende de 150 euros pour “atteinte au mobilier urbain”. Comme un clin d’oeil aux tracas inhérents à l’exercice de la peinture de rue, l’exposition Au-delà du street art, au musée de la Poste, à Paris, présente, jusqu’au 30 mars, cette amende dans une vitrine consacrée à Guémy.

C215 en dédicace à Tome 47 Vitry

L’anecdote barcelonaise ne s’arrête pas là. Le 22 mai 2012, le même “vandale” doit passer devant le tribunal. Coup de théâtre. Le juge demande la relaxe au motif qu’on ne peut être condamné pour avoir “embelli” un mobilier déjà sale et tagué. “Ce que je peins a plus de valeur que ce que je détruis”, jubile fièrement C215, rencontré au début de cette année dans son atelier de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Pour le monde du street art, ce n’est que justice”.

C215 en dédicace à Tome 47 Vitry

La librairie Tome 47

C’est une histoire de famille. Deux frères; C’est l’histoire de deux beaux-frères, Grégoire Orsinger et Laurent Bailly, l’un est auteur-illustrateur, l’autre libraire. Ils viennent d’ouvrir la librairie “Tome 47” le jeudi 25 avril 2013, située dans une ancienne épicerie du centre pavillonnaire de Vitry. Cette librairie est spécialisée dans la bande-dessinée, mais surtout les deux frères souhaitent transmettre leur passion de la bande-dessinée,  plus que la simple « bédé ».
Grégoire, libraire, a fait ses armes à la célèbre Impression, librairie spécialisée en bande-dessinée d’ Enghien-les-Bains. Puis il travaille pour Tropiques dans le 14ème arrondissement de Paris.
“Après son départ, il cherche un lieu pour ce projet qu’il mûrit depuis quelques années : ouvrir une librairie spécialisée. Il le trouve à Vitry, où habite déjà Laurent, illustrateur, dessinateur et auteur, à qui le projet plait aussi beaucoup”. Ils achètent donc l’ancienne épicerie,  avec le voeu de s’inscrire dans la vie locale de ce quartier, de la ville, mais aussi du Val-de-Marne.

« Nous avons choisi un fonds d’environ 3000 ouvrages de littératures graphiques » précise Laurent. « Parce que la BD ce n’est pas un bouquin qui se lit en dix minutes au petit coin ».
Une attention toute particulière est donnée au dessin dans le choix des livres. La librairie compte des classiques mais aussi des titres plus originaux, dont un ensemble d’ouvrages sur le Street art.

sources :
http://www.lexpress.fr/
http://94.citoyens.com/
http://arrestedmotion.com/

 

26 commentaires pour “Vitry sur Seine Le grapheur C215 en dédicace à la librairie Tome 47”

  1. bonjour j’aime bien ces artistes grapheurs   prés de chez moi sur demande de la municipalité ils avaient tagué une fresque sur un mur en tole qui entourait un chantier c’était quand meme plus sympa qu’une masse grise !!  bel aprem  bises 

  2. puissent-ils avoir du succès…pas évident en ces temps où même le gouvernement veut supprimer le support papier…il fait toujours beau…cette fois l’été est bien installé…ça fait du bien…bonne fin de journée

  3. Coucou Francine

    Désolé pour le copié/collé et le passage rapide, j’ai des amis de l’etranger (Paris) qui sont à la maison pour une semaine…. je te souhaite une bonne journée

    Bizz

    Pat

    * je regrette un peu que le salon BD ne se fasse plus chez moi

  4. Bonjour Francine

    Voilà une adresse à retenir pour tous les fans de bandes dessinées et des grapheurs tel que C215 que j’ai découvert grâce à un des articles et que je trouve très sympathique….j’aime aussi ces petites anecdotes concernant cet artiste car elles nous montrent qu’il n’est pas toujours facile de “laisser son empreinte colorée” sur le mobilier urbain ..
    Je te souhaite une très belle fin de journée

    Gros bisous

    Chronique

  5. on se rend compte qu’ on a affaire à des passionnés, prêts au partage.

    Il faut se réjouir, parce que tous les artistes ne peuvent vivre de leur passion.

     Merci pour ce reportage

    bonne journée

  6. Bravissimooooooooooooooooooooooooo
    C’est vraiment bien ce qu’il fait ce gars. Je suppose que tu lui as acheté un ou plusieurs albums ?
    J’ai bouquiné cet aprèm, bien au frais auprès de mon arbre comme le chantait Brassens.
    Ensuite, séance informatique chez mon copain d’en face. Quelle misère pour lui expliquer le fonctionnement de Windows 8. Comme il en était à Vista, il patauge vraiment et les fonctions ne sont pas facile à expliquer. J’ai déja du mal à m’y retrouver.
    Il parait que la version 8-1 est déjà en test à télécharger.
    Il fait bien chaud dans la chambre bureau du haut et j’ai mis en marche le ventilateur du plafond.
    Bisous et bon reportage pour demain

  7. Un très bel article sur un artiste vivant, qui embellit l’espace urbain et qui donne une valeur nouvelle aux choses inanimées. Le jugement n’est que justice, en effet.

    Je ne suis pas bien du tout en ce moment, d’où mon silence. Je suis juste sortie de ma léthargie forcée quelques instants pour faire coucou à quelques amies. Merci d’avoir pensé à moi, la réciproque est vraie même quand je ne donne pas signe de vie.

    J’espère que tu vas bien. Belle journée à venir, bisous

    Cendrine

  8. Il a fait des études :maitrise d’histoire ,master d’histoire de l’architecture,et histoire de l’art ! Ce n’est pas rien dis donc!!! En tout cas j’aime ce qu’il fait! Gros bisous Francine!

  9. Réveillée trop tôt j’en profite pour passer voir tes nouveautés.

    Pas du tout “la tête de l’emploi” C215, c’est monsieur tout le monde qui peut passer incognito dans les rues. J’espère qu’il porte un masque quand il fait des dessins dans les rues parce que les poumons ne doivent pas apprécier le gaz des bombes.

  10. Merci d’avoir mis un visage sur cet artiste .

    Tes articles concernant C. Guémy sont remarquables .

    La gentillesse se lie sur son visage .Je comprends pourquoi ces oeuvres sont empreintes de tant de sensibilité .

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !