logo

Vieilles enseignes de Paris

Poursuivons la découverte du deuxième arrondissement de Paris; l’avantage est que je n’ai pas besoin d’aller très loin !
De vieilles enseignes subsistent à Paris, ce sont de véritables trésors. Une de ces enseignes serait moyenâgeuse, c’est une des rares qui date de cette époque. C’est le cas de ” A l’arbre à liège “.

Au numéro 10 de la rue Tiquetonne, la tête à hauteur du premier étage de l’immeuble, une enseigne sculptée représente un arbre qui semble avoir poussé et s’être incrusté dans le mur. On ne sait pas grand chose sur cette enseigne, ni ce qu’elle fait sur cette façade du XVIIème siècle. Les conjonctures vont bon train, certains prétendent qu’elle indiquait l’entrée d’un cabaret, d’autres y devinent l’enseigne d’un marchand de bouchons… Une seule chose est sûre : elle est très vieille, plus vieille même que la façade sur laquelle elle est exposée, puisqu’elle daterait du Moyen-âge ! Son état de conservation est un tel miracle qu’elle a été inscrite aux Monuments historiques en 1984.

La rue Tiquetonne
La rue suit le tracé de la muraille de Philippe-Auguste, dont elle était le chemin de ronde extérieur. Elle joignait la rue Saint-Denis à la rue Montmartre, mais les travaux de la rue Etienne-Marcel, en 1880, en ont fait disparaître la partie occidentale. Entre les rues Montorgueil et St-Denis, elle porta le nom de Petit-Lion-Saint-Sauveur, puis celui de Tiquetonne lui fut étendu en 1868, du nom altéré Rogier de Quiquetonne, riche boulanger qui demeurait là en 1339. Presque entièrement construite dès le XIVe siècle, sont côté impair était en grande partie occupé par l’hôtel de Bourgogne. Celui-ci fut loti par François Ier en 1543 (la rue Françoise, puis Française, en garde le souvenir). La rue aligne aujourd’hui de belles demeures du XVIIe et XVIIIe siècles.

A l’arbre à liège

10 rue Tiquetonne Paris 02

Au Planteur
Cette enseigne d’une toute autre époque représente un homme noir vêtu d’une simple culotte rayée blanc et rouge servant un café à un homme blanc colonialiste, confortablement installé sur des sacs de riz.
Ce genre d’enseigne fait polémique aujourd’hui : peut-on à notre époque continuer d’arborer sur nos murs des fresques colonialistes ? Il y aura bien quelque esprit “trop bien pensant” pour faire enlever ce trésor qui a une valeur historique. Elle est l’un des derniers témoignages sur Paris de l’époque coloniale française. Elle est d’ailleurs classée Monument historique depuis le 23 mai 1984.

Cette peinture sur céramique fut installée en 1890 sur la façade d’un immeuble parisien du XIXème siècle. À l’époque, elle faisait office d’enseigne pour une boutique de produits exotiques et de café. Elle faisait la promotion d’une boutique de “produits exotiques” dont le café était la principale denrée proposée. Jadis, le “planteur” signifiait le colon, qui était un propriétaire ou un exploitant d’une plantation. A l’époque elle ne faisait pas débat, espérons qu’elle restera en place.

Au Planteur

10 rue des petits carreaux Paris 02

Sources : sur site et 

https://www.pariszigzag.fr/secret/lieux-insolites/anciennes-enseignes-paris

https://breves-histoire.fr/vestiges/au-planteur-rue-petits-carreaux/

53 commentaires pour “Vieilles enseignes de Paris”

  1. oh oui , je suis étonné qu’une de ces associations payées par l’état et donc par nous ne se plaint pas de cette enseigne affreusement raciste et coloniale !
    Il serait temps que la parole en France soit rendue à la majorité !
    J’ espère aussi que cette enseigne restera en place !
    Quand à l’arbre à Liège, peut être une fabrique de bouchons de bouteilles de vin ?
    Merci pour ces découvertes,
    Passe une bonne semaine
    Bisous

  2. Bonjour Francine
    Deux très belles découvertes !
    l’arbre est magnifique et j’aime beaucoup cette fresque, pourquoi l’enlèverait-on si en plus elle est classée MH ?
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne journée

  3. Hello Francine
    Ce fut un métiers bien spécifique à Menton et dans le comté de Nice au 18/19 siécle par les décorateurs italiens de faire en béton toutes sortes de trompe l’oeil vegetalisé (barrière en bois, arbres, plantes etc…) Ils étaient passés maitre en la matière pour faire cela dans toute l’Europe. Malheureusement le métier c’est perdu et on a meme fini par détruire ces oeuvres…
    Bon Lundi et bonne semaine
    bizz
    Pat

  4. Bonsoir ma douce amie
    Magnifiques tes photos, l’arbre à liège est ravissant et imposant, cela donne un splendide rendu sur la façade, j’aime beaucoup cette enseigne Au planteur les couleurs sont splendides, c’est super si tu n’as pas besoin d’aller loin pour nous montrer toutes ces merveilles.
    Merci pour ton gentil passage.
    Le pisse en l’air à Salazie, j’ai eu un jour la sauce ih ih ih !!! car j’avais omis de fermer ma vitre, les décapotables MDR !!!! c’est carrément l’arrosage.
    Je te souhaite une agréable soirée et t’envoie, du haut de mon ti rocher, des bisous d’amitié.

  5. Marcher le nez en l’air permet de belles découvertes comme ces vieilles enseignes Parisiennes ! Un reportage joliment illustré ! Bonne semaine Francine !

  6. Espérons que cette enseigne reste en place, ne regardons que la beauté du dessin. J’aime beaucoup l’arbre vraiment très original. Merci pour tous tes partages très intéressants.Bises et très bonne soirée.Florence

  7. Géniales ces découvertes sur les façades. Effectivement, la 2ème n’est pas très “politiquement correct” mais elle fait partie de l’histoire de la France et pour comprendre le présent, on se doit de comprendre le passé. Quant à la première, c’est un coup de coeur. Qu’elle est belle! Bises alpines et belle semaine.

  8. j’aime bien cet arbre à liège Francine

    un marchand de bouchons me semble plausible

    le deuxième reflète l’esprit de cette époque

    une publication intéressante

    bon début de semaine

  9. Bonsoir Francine,
    vraiment très belles ces deux enseignes, il y a toujours quelques choses à voir dans Paris. Les photos sont superbes.
    Bonne soirée.

  10. Bonjour,
    J’aime beaucoup ce genre d’article où on apprend des choses en flânant à ta suite …
    C’est vrai que la pérennité de la deuxième enseigne que tu nous proposes n’est pas sûre … C’est la réflexion que je me faisais aussi en feuilletant un vieil album de cartes postales d’Afrique . Certaines ne pourraient plus être envoyées comme par exemple celles de femmes noires aux seins nus que mon grand-père avait postées à sa famille quand il était en poste là-bas avant la Grande Guerre , parce , géographiquement , elles représentaient des ethnies différentes (types physiques , bijoux ornant le visage et le cou) et qu’elles exprimaient la couleur locale et donnaient une idée du dépaysement qu’il ressentait .On y verrait sûrement racisme et sexisme là où de sa part il n’y avait rien de tout cela…
    La nuance , c’est ce qui manque aujourd’hui où c’est si facile de penser trop vite .
    Je te souhaite une belle soirée .
    Bises.

  11. L’arbre est de toute beauté, il ressort magnifiquement bien entre les 2 fenêtres ornées de petites plantes
    L’affiche “au Planteur” est magnifique
    Passe une belle semaine
    Bisous

  12. Bonsoir Francine,
    Je regarde les photos de cet arbre, je ne vois pas si il est haut !!! ou au rez de chaussé ?
    mais comme il y a des balcons ce n’est pas au rez de chaussée ! lol
    je ne le considèrerais pas comme enseigne mais comme une pièce d’art !
    et depuis le moyen âge, il n’a pas pris ” une ride ” , encore bien entretenu …
    quant à la seconde, les gens se posent trop de question, le passé est là , on ne peut l’ignorer !!!
    Passe une bonne soirée, bises

  13. Ces anciennes enseignes sont très originales du fait que l’on en voit pas de la sorte très souvent, même rarement. Bravo pour les avoir dénichées.
    Bonne journée Francine et à bientôt.

  14. C’est vrai les enseignes sont très pittoresques dans cet arrondissement et alentours, déambuler dans les rues est un vrai régal, dommage que je ne le fasse plus.
    J’ai vu ton message / l’extérieur du musée des arts et métiers, très détaillé et intéressant. J’ai reconnu la chapelle bien sûr et la statue de la liberté ainsi que l’arbre (un faux noyer du Caucase). Ce musée j’aime beaucoup le visiter, il permet des photos très construites et rigoureuses. Techniques en quelque sorte. A une époque, je ne sais si cela perdure, on pouvait y bruncher le dimanche

  15. Bonjour Francine
    elles sont de toute beauté ces enseignes et merci de me les faire découvrir
    pluie avec une hausse des températures
    je te souhaite une agréable journée
    bisous

  16. Ces traces du passé sont superbes … j’aime beaucoup les enseignes d’antan très représentatives des corporations, rien à voir avec nos enseignes modernes qui ne dureront pas et auxquelles je ne trouve aucun charme !
    Merci de ce partage atypique Francine et douce soirée chez toi !
    Bises du soir !
    Nicole

  17. On se demande comment certaines sculptures résistent aussi bien à l’usure du temps ! Quant à la fresque… je pense qu’il est bien qu’on les conserve, pour ne pas oublier le temps où nos ancêtres traitaient ces pauvres peuples comme des bêtes, et qu’enfin dans l’histoire de l’homme tout être vivant dans le monde a le droit d’être respecté… Malheureusement, ce n’est pas encore le cas dans certains Pays de ce Monde ! y compris pour l’égalité des femmes avec les hommes…. il faudra encore beaucoup d’eau qui coule sous les ponts pour y arriver enfin !
    Bonne soirée Francine,
    Gilbert

  18. Bonsoir Francine,
    Magnifiques et très anciennes ces enseignes.
    J’aime beaucoup cet arbre à liège…Ou, qu’était-ce avant ?
    Un cabaret ? Une boutique d’un marchand de bouchon.
    Très bel arbre comme incruster dans le mur.

    La seconde, bien différente est elle aussi superbe, dans un autre style, pour une boutique de produits exotiques.

    Bisous Francine et bonne soirée
    Aimée.

  19. Bonjour Francine,
    Merci de nous faire partager ses deux trophées de l’ancien temps que je pense beaucoup de Parisiens n’en connaissent l’existence . Elle serait mieux en musée
    Bonne soirée
    Amitiés

  20. Cela ne changera en rien de ce qui s’est passé durant la période de colonisation, de détruire cette enseigne : “Au planteur”; que je trouve très belle, heureusement pour elle, classée MH.
    Bravo Francine pour ce petit reportage aux belles images qui nous en dit long sur l’histoire de ces enseignes.

  21. Bonjour Francine,
    merci pour ces deux belles enseignes..
    J’espère que la deuxième ne disparaîtra pas car la peinture est superbe…
    Bonne journée, bons baisers

  22. c’est superbe tes photos,l’arbre a liege est magnifique, il fait un beau soleil chez nous par contre il y a de l’eau,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

  23. Bonsoir Francine
    c est un Magnifiquement article Merci car en même temps que j apprends bien sur par tes commentaires et ainsi Les Photographies qui sont une Beauté je te souhaite un excellent Mercredi soir bisous et bises au chat Danielle

  24. Bonjour Francine,
    Les vieilles enseignes sont toujours dignes d’intérêt (et le sujet photographique préféré de mon épouse 🙂 )
    Bonne fin de semaine,
    Frans

  25. Merci pour cette belle visite parisienne. Je connais trop peu Paris moi, la provinciale et je ne demande que d’en découvrir les merveilles. Cet arbre en fait partie. Pour moi c’est une oeuvre d’art et en levant les yeux c’est bien vrai qu’on en découvre très souvent…Merci pour ta visite chez moi. Je garde le lien vers ton blog précieusement…

  26. Re Francine , Une belle découverte ces enseignes elles sont de toutes beautés , bon il y l’usure du temps c’est vrai que comme celà est dit dans un des commentaire pour bien les conserver il faudrait qu’elles soient exposé dans un musé , mais bon là elles sont très bien à la vue de tout le monde ,n’ayons pas peur de laisser des traces de notre histoire coloniale ou certains humains étaient traités comme des bêtes lol , merci du partage.

  27. Bonsoir Francine
    Une très belle page, très intéressante. Je ne connaissais aucune de ces plaque ou fresque. Mais il faut reconnaître qu’elles sont magnifique.
    J’espère que les bien penseurs vont mettre de l’eau dans leur vin pour la seconde car en ce moment c’est vrai que ça doit faire polémique. Pour moi elle ne me gêne pas car je n’ai pas l’esprit mal tourné !
    Je te souhaite une douce soirée
    Gros bisous
    @lain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !