logo

Une grue pour Notre-Dame de Paris

Le chantier de Notre-Dame est entré dans une nouvelle phase de travaux : l’échafaudage, qui ressemble à un mikado géant, va commencer à être démonté grâce à une grue spéciale.

En cette veille de Noël il régnait une atmosphère particulière autour de Notre-Dame où aucune messe n’a été célébrée, une première depuis 216 ans. Mais ce qui retient l’attention c’est cette grue gigantesque, haute de 84 mètres. A la curiosité se mêle la crainte que l’échafaudage n’entraîne la chute de la voûte.

“C’est un travail extrêmement dangereux qui fait peur ” dit cette femme.

En effet, le démontage de l’échafaudage s’annonce particulièrement dangereux et délicat. Il a résisté à l’incendie et à la disparition de la toiture.

Ce sont 10 000 tubes d’acier totalement soudés, déformés, nappés de plomb et pesant 500 tonnes qu’il va falloir retirer par les airs.

” Il faut surtout que l’échafaudage ne tombe pas sur les voûtes qui elles ne sont pas abimées. ” Monseigneur Patrick Chauvet, recteur de Notre-Dame de Paris.

L’échafaudage va être découpé progressivement et la grue va prendre l’échafaudage et le sortir. L’opération va prendre quatre à cinq mois si tout va bien. Puis un autre chantier crucial va débuter : à partir du plancher installé au-dessus de la voûte, l’évacuation de 200 tonnes de gravats dont 80 tonnes de poussière de plomb par des ouvriers cordistes. Cette phase délicate pourrait retarder les prochaines étapes, notamment le nettoyage de la nef qui accueillait la messe de Noël depuis plus de 200 ans.

L’immense grue jaune fait désormais partie du paysage parisien. Installée au chevet de Notre-Dame, elle semble veiller sur la cathédrale.

C’est une étonnante flèche jaune qui s’élève à plus de 80 mètres au-dessus de la cime de l’ancienne toiture de la cathédrale détruite. Elle sera un outil indispensable pour les phases de consolidation puis de reconstruction. ” Elle devra rester tout le long du chantier “, assurent les experts chargés de la consolidation de la cathédrale, avant de lancer, en 2021, sa reconstruction.

Une grue en cadeau, spécialement fabriquée pour Notre-Dame
La grue a été fabriquée spécialement pour ce chantier et à titre gratuit par l’entreprise Potain (Manitowoc) à Avermes dans l’Allier. C’est aujourd’hui la plus grande grue d’Europe de ce modèle. Cet engin hors norme est arrivé en morceau à partir du 16 décembre. Le groupe UPERIO, qui réuni le n°1 français de la vente et de la location de grues et le leader en Europe du Nord de la construction, est de la partie dans cette opération qui est déjà un exploit.

40 camions à la manœuvre
C’est un convoi exceptionnel et pas moins de 40 camions qui ont acheminé en pièces détachées ce géant jaune. Deux autres grues mobiles ont permis de décharger l’ensemble des équipements puis de monter la grue après l’avoir arrimée au sol.

Un transformateur électrique a aussi été débarqué d’une barge pour alimenter cet ogre de métal. Un ascenseur a enfin été installé avant qu’un contrôle technique permette de donner le feu vert de son exploitation.
Cette grue a une capacité de levage jusqu’à 8 tonnes, elle permet avant tout de sécuriser le chantier. Sa première mission est de participer au démontage de l’échafaudage et de la mise en sécurité de l’église. Il s’agit de ne paire s’écrouler cette toile d’araignée de fer qui menace la voûte de la cathédrale.

Deux niveaux de ce dangereux échafaudage ont déjà été ceinturés, en janvier la mise en place du niveau supérieur permet d’assurer l’équilibre de la structure pendant les opérations de démontage. Parallèlement, un nouvel échafaudage permettra aux cordistes, à partir de poutrelles équipées de rails, de descendre travailler jusqu’aux tubes à enlever un à un. Le chantier pourrait commencer en février pour s’achever en juin…

Un large périmètre de sécurité a été établi autour de Notre-Dame. Photos du 15 février 2020. Il y a beaucoup de monde autour de Notre-Dame, parisiens et touristes, pour la photographier ou tout simplement la regarder ainsi que l’avancement des travaux. Les arc-boutant ont été consolidés, petit à petit le travail avance.

Gargouilles et chimères…

semblent se jouer de toute cette agitation, tout paraît normal, et pourtant …

Sources : article rédigé selon :

le parisien, et TF1 

72 commentaires pour “Une grue pour Notre-Dame de Paris”

  1. Il a fallu plus d’un siècle pour élever Notre Dame de Paris, et je trouve fou que ce soit au 21 ème siècle qu’un incendie l’ait en partie détruite.
    Alors je comprends qu’il faille des moyens exceptionnels, dont cette incroyable grue créée pour cette reconstruction et montée sur place !
    Pas étonnant que le démontage de l’ échafaudage prenne du temps, il va vraiment falloir y aller doucement !
    Honnêtement, je ne serai tranquille qu’une fois qu’on aura une messe !
    Merci pour ce beau reportage avec tes belles photos.
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Coucou ma Francine.
    Une très belle page consacrée aux travaux pour réhabiliter Notre Dame. Il y a du boulot, et les prémices de cette restauration s’amorcent.
    Bises et bon jeudi

  3. Merci Francine pour ce reportage. Tes clichés permettent d’entrevoir l’énormité de ce chantier et aussi de craindre des mauvaises surprises, incidents… Quels beaux métiers que ceux de bâtisseurs et de restaurateurs !
    Bonne journée

  4. En plus d’être belle, cette série est très intéressante et permet à la provinciale que je suis d’en savoir plus sur ces travaux colossaux qui vont durer sans doute plus que Macron ne l’avait prédit. Merci Francine, beau travail. Bisous

  5. Bonjour Francine. Merci pour ce bel article sur les travaux de déblaiement de Notre-Dame. J’espère que cette immense grue a été bien arrimée et qu’elle sera surveillée. Bonne journée et bisous

  6. un reportage intéressant..Francine
    au stade actuel on va donc nettoyer et vérifier la stabilité de la voûte
    et puis la toiture sera reconstruite..
    un travail de longue haleine..

    merci pour ce partage

    bonne journée

  7. Bonjour Francine c’est vraiment un reportage avec des sublimes photos de ce chantier réparation de Notre Dame et très des bonnes explications merci pour ce magnifique partage bien intéressant bonne journée bisou Claudine Daniel

  8. Bonjour Francinéa
    Ton article et tes photos nous montre bien les gigantesques travaux à entreprendre pour sauver ce monument mondialement connu.
    Merci pour le partage.
    Bises d’Hervé

  9. Bonjour Francine, ce sont des travaux titanesques, on se les représente bien au vu de tes photos. Je pense que cela va demander plus de temps que prévu pour redonner vie à cette pauvre Notre Dame. Bisous bonne journée MTH

  10. Bonjour Francine,
    Tu es vraiment gentille de nous faire participer à ces géants travaux !
    Je pense qu’il y a de bons ingénieurs pour palier aux risques cités !!
    ce serait grave d’en arriver au désastre, il y en eu assez comme ça !
    Tes photos sont superbes, merci pour ton partage …
    Je parlais de toi hier, ma fille étant chez moi , elle est repartie à Paris ce matin ,
    des amis à elle de Paris sont venus chez moi hier, et il parlaient des passages dont tu nous as gentiment montré les photos, je parlais comme si je connaissais, et ma fille me dit: mais tu connais….et oui grâce une blogueuse !! lol !!
    Bonne journée, bises

  11. Merci pour cet article qui nous montre bien la difficulte et le danger devacuer 1/ cet echaffaudage enchevetre et 2/ les gravas et tout ce qui menace … cela va prendre du temps avant de la reconstruire … on a hâte de la revoir bonne journee Francine bises

  12. est on capable de nos de jours avec la technologie actuelle de réaliser le travail de nos ancêtres qui avaient des mains en or du savoir faire
    bonne soirée et bon week end

    • nous en sommes capables; des Compagnons du Devoir ont réalisé une maquette de la flèche de Notre-Dame, il faut juste la volonté gouvernementale de la reconstruire à l’identique, et ça, c’est une autre paire de manches 🙁

  13. Bonjour Francine
    Oui c’est un chantier faramineux, j’ai vu des images à la télé mais le voir en vrai doit être très impressionnant
    Merci pour tes explications
    Tu vas pouvoir suivre de près et par étapes ….
    Bisous, bonne journée

  14. C’est en effet une opération périlleuse et délicate pour ce qui reste en place, d’enlever cet échafaudage. Heureusement nous avons les moyens aujourd’hui de réaliser ce genre de travaux…Je ne peux m’empêcher de penser aux hommes qui ont participé à des réparations dans le passé sur des cathédrales détériorées par les ans ou par de tragiques accidents. On a de la chance finalement de pouvoir la réparer avec ces moyens-là même si on sait que le coût va être élevé, il faut le faire…Merci de nous montrer tout ça en direct si je puis dire. Belle soirée

  15. MERCI fRANCINE pour cette page
    je suis toujours trés émue quand on parle de notre Dame de Paris
    je n ‘arrive pas à croire quelle ai pue être incendiée , elle à résistée à tant de décennies même à la guerre ..
    oui il existe surement des compagnons capables de réaliser un tel travail , leurs ancêtres l ‘ont bien construite eux , je souhaite qu’elle renaisse , quelle trône encore à PARIS comme un joyau qu ‘elle est
    kénavo francine

    • ce sont des Compagnons qui oeuvrent à sa restauration; elle renaîtra, différente peut-être, mais elle sera toujours là comme avant pourl’essentiel

  16. Bonsoir Francine,

    Quel travail de titan et dangereux en plus.
    C’est un sacré chantier le démontage de cet échafaudage fragilisé par l’incendie.
    Merci pour cet article
    Bisous Francine
    Aimée

  17. Coucou Francine. Un reportage très intéressant. En effet, le monde entier a vu brûler Notre-Dame mais je ne pense pas que tout le monde sache comment elle va être reconstruite et avec quoi. Cette grue est effectivement bien impressionnante. J’espère que la cathédrale sera encore plus belle après. Bises alpines et belle fin de semaine.

  18. Bonjour Francine, voilà un travail qui va prendre un peu de temps, il y a des siècles cekla c’est fait tranquillement et sans ces machines modernes.
    Donc pas de souci.
    Je te souhaite une belle journée avec le soleil car ici nous avons eu une petite gelée.
    Bisous.

  19. Notre Dame notre patrimoine à tous! Nous sommes dans l’espérance de la voir renaitre après ce terrible incendie. Merci pour ce reportage très intéressant. Bises et très belle journée. Florence

  20. Superbe reportage, on imagine mieux tout le travail et le savoir faire nécessaire pour restaurer Notre Dame. La photo des structures de soutiens en bois des arcs est très intéressante, c’est en quelque sorte la reproduction de ce qui a sans doute été fait pour les construire. A une autre époque on aurait sans doute pas tenté de rfaire à l’identique mais autrement et cela n’aurait pas été plus mal

    • le Fenice de Venise a été refaite à l’identique, et c’est une bonne chose; pour Notre-Dame on saurait le faire, mais avec notre roitelet on peut s’attendre au pire car c’est lui qui au final décidera 🙁 🙁 🙁

  21. Bonjour Francine,
    Une bonne chose d’avoir des nouvelles de ce bâtiment cher aux parisiens d’abord et du monde ensuite, c’est un symbole fort pour les chrétiens mais aussi pour les autres, n’étant pas chrétien, elle représente le monument de Paris, mais aussi une trace importante de cette époque d’une façon générale.
    Bon Week-End et merci pour ton reportage, j’ai une confiance sans limite aux Compagnons du Devoir.

  22. Coucou Françine
    C’est juste incroyable comme travaux de reconstruction, j’en reste baba 🙂
    Merci pour le partage.
    Je te souhaite une belle journée.
    Rohnny

  23. coucou,c’est un magnifique article que tu a fait la et très intéressant,combien d’années va falloir pour remettre notre dame en état ,un endroit ou j’aimais allez souvent ,je sais pas si tu permet que l’ont partage ton billet car je trouve touchant et triste de voir sa
    je te souhaite un très bon Vendredi,bises

  24. Bonjour Francine.
    Merci pour les détails de ce chantier hors-norme; on peut comprendre qu’il va y en avoir pour un moment !
    Ici, c’est grand et chaud soleil, inhabituel pour une fin Février.
    Bon après-midi.
    Gilbert

  25. Bonjour Francine
    prions pour que tout se passe bien et merci pour tes photos
    temps claire avec des gelées matinales
    je te souhaite une agréable journée ainsi qu’un bon week-end
    bisous

  26. Salut,
    Avec ce qui se passe dans la tête de nos gouvernants ils vont peut être en faire une mosquée ?

    Le temps s’améliore mais on a toujours des averses.

    Avec la douceur on pense faire une balade.

    Bon week-end

  27. Quel chantier pour redonner vie à la belle Notre-Dame de Paris ! C’est fou cet échafaudage avec ces 10 000 tubes d’acier ! Qu’il faut assembler de façon parfaite ! Vivement quel retrouve vite toute sa beauté, car c’est aussi un symbole pour notre belle Capitale !
    Bisous et bon Week-end ensoleillé j’espère !
    Gilbert

  28. Gigantesque ! Un chantier hors normes ! Mais que ne ferait-on pas pour restaurer ce joyau de notre architecture religieuse ! Heureusement que les sous ont plu en masse. Parce que ça va coûter ! Bises et bon week-end. Florentin

  29. 0Bonjour Francine
    La plus haute grue d’Europe pour enlever cet échafaudage et les poussières et gravats ensuite c’est dantesque .
    Merci de nous permettre de suivre les travaux.
    Bises

  30. Bonsoir Francine, un travail de titan, et reconstruire ce qui n’est pas mieux… Quand on dit partir en fumée… ça en fait du dégât ! Il faudra un certain temps et une belle somme pour revoir Notre Dame en état… la pauvre ! Merci, bon reste de février, bises, JB

  31. Bonjour ma douce amie
    J’imagine que çà ira mieux quand l’échafaudage sera enlevé, en attendant je comprends cette peur car c’est impressionnant et effrayant et j’espère que tout se passera bien, c’est un travail gigantesque et tellement dangereux.
    Tes photos sont très belles mais très impressionnantes.
    Je te souhaite un beau week-end qui je l’espère sera doux et ensoleillé.
    Prends bien soin de toi.
    Je te fais de gros bisous d’amitié de mon ti rocher ensoleillé où l’ardeur est moins intense (hier 29°).

  32. Bonjour Francine, belle grue pour faire un saut à l’élastique?
    Une petite sensation dès le samedi matin!
    Le temps revient un peu à la normal et c’est bien.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  33. Bonjour Francine
    heureusement qu’il y a cette énorme grue et je pense que ce sont des spécialistes tout devrait se dérouler correctement
    cela en représente des kilomètres de tubes bon week end bisous
    Marcel

  34. Bonjour Francine,
    merci pour tes magnifiques photos..
    Quel chantier, espérons qu’avec cette grue gigantesque ils pourront enlever tout cet échafaudage sans faire de dégâts..
    Bonne journée, bons baisers

  35. bonsoir
    il faut espérer que les délais soient tenus, mais la sécurité avant tout. Je pense que les médias ont tellement parlé de ce drame qu’après la réfection elle aura plus de visiteurs encore !!
    bisous

  36. Bonjour Francine
    C’est un chantier énorme et compliqué car il suffit de la moindre erreur pour que tout partent en fumée.
    Chacun prie, même les athées, pour que cet exploit réussisse et que nous retrouvions notre vieille dame en parfait état.
    Merci pour ce reportage très intéressant.
    Je te souhaite un bon weekend
    Gros bisous
    @lain

  37. Bonsoir,
    Ton article est très intéressant et particulièrement pour nous provinciaux …Il permet d’encore mieux prendre la mesure des extraordinaires difficultés de cette entreprise et de mesurer le sang -froid et l’expertise que doivent posséder ceux qui en sont chargés .
    Et c’est une très bonne idée d’avoir terminé par les imperturbables gargouilles !
    Bises et bon week-end !

  38. Bonsoir Francine
    merci beaucoup de tous ces détailles qui sont importants et ces Photographies que tu as prise super et tes explications tu ais une pro je te remercie de cet Article je te souhaite un excellent Samedi et Dimanche profite et caresses au chat Bisous DANNNNNNNNNnn

  39. Bonsoir Francine
    je crois bien que mon message n a pas pris je te remercie de voir tous ces détailles atout de notre Dame de Paris car sous le toi i c était extra tout en bois et nous aurions pu y vivre des chambre et tous autres qui concernaient l église je pense mais c est long a la réparer je trouve car le PAPE tout l argent qui peux y avoir à ROME enfin merci de ces Belles Photos que tu as prise et tes explications tu ais une Pro bisous de ce Samedi soir et caresses au chat Dannn

  40. Un sacré chantier ! Espérons que tout se passera bien pour sa restauration et que cette très vieille dame nous revienne différente certes, mais qu’elle reprenne vite son rôle de veiller sur Paris. Gros bisous. FRANCOISE

  41. Bonjour Francine, et oui c’est ça les voyages avec tout de prévu.
    Pas le temps de prendre quelques minute.
    Mais bon c’est bien aussi.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  42. Bonjour
    Un sacré chantier,en espérant qu’elle sera restaurée à l’identique et non comme certaines idée qui ont été avancées… merci pour ce reportage,bon dimanche bises

  43. Bonjour Francine, voilà une nouvelle semaine qui recommence avec j’espère plus de soleil.
    Mais bon il faudra accepter ce que Dame Nature nous envoie.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  44. Bon courage à tous les intervenants qui vont restaurer ce patrimoine architectural.
    Merci à toi Francine pour ce reportage, très bien illustré et bien documenté.
    J’espère que tu auras l’occasion de nous faire d’autres reportages comme celui-là, au fur et à mesure du déroulement et de l’avancé des travaux.

  45. Superbe reportage Francine eh biens dit moi il y à du boulot en perspective , impressionnent cette grue, prions pour que tout se passe bien dans le démontage de cette échafaudage et pour la reconstruction de notre dame de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !