logo

Un Train de Bois pour Paris (2)

Un Train de Bois pour Paris

 Le Train de Bois a suivi le chemin du passé : il est parti de Clamecy le 7 juin 2015 pour arriver à Paris le 27 juin. Il s’est amarré au Port de Paris Bercy, comme à l’époque où Bercy était encore une île, et où les floteurs déchargeaient le bois sur les quais.

Un Train de Bois pour Paris

Après une grande inauguration le 6 juin à Clamecy où le public est venu admirer en masse le Train de Bois, ce dernier a fait son grand départ officiel le lendemain matin direction Paris ! Durant 20 jours il a vogué sur le Canal du Nivernais puis sur l’Yonne en faisant étape dans des villes comme Crain, Mailly-la-Ville, Auxerre, Joigny ou encore Sens.

Après être passé à Misy-sur-Yonne le Train de Bois de 72m de long a quitté la Bourgogne, vogue maintenant sur la Seine et se rapproche de la capitale. Il a fait sa grande arrivée à Paris le samedi 27 juin, un événement qui ne s’était pas produit depuis 1877 !

Le pont du Carousel et le Quai Voltaire

Un Train de Bois pour Paris

A l’occasion, de nombreuses animations étaient prévues Port de Bercy comme un grand défilé costumé ainsi que des stands sur l’histoire du flottage du bois.

Le Train de Bois est resté à Paris une semaine, un grand salon fut organisé autour du flottage mais aussi du tourisme, du patrimoine, de la culture et des entreprises dans le but de valoriser le Nivernais Morvan, le Canal du Nivernais et l’Yonne. C’était l’occasion de connaître le territoire et l’histoire du flottage aujourd’hui méconnue des parisiens.

Un Train de Bois pour Paris

Enfin, le 5 juillet le Train de Bois a traversé tout Paris jusqu’à Port Boulogne-Le-Grand, il est passé près de la Tour Eiffel et de Notre-Dame de Paris. C’est “l’accomplissement d’un rêve” pour l’association Flotescale mais aussi un événement incroyable à ne surtout pas rater.

Au port de Boulogne-le-Grand, le Train de Bois a été démonté, retour par la route dans l’Yonne pour d’autres mainifestations.

Un Train de Bois pour Paris

En route vers la Tour Eiffel, qui se profile derrière le Musée d’Orsay

Un Train de Bois pour Paris

Un Train de Bois pour Paris

Sous les ponts de paris, passe le Train de Bois…

“Si les ponts séculaires de la Seine retrouvaient la mémoire, ils raconteraient une histoire oubliée sans laquelle Paris ne serait sans doute pas devenue Paris : l’épopée des trains de bois qui ont permis à la capitale de se (ré)chauffer pendant plus de 3 siècles. De François 1er à l’aube du XXème siècle, les forêts du Morvan ont fourni Paris en bois de chauffe et de four, une énergie aussi vitale que le pétrole d’aujourd’hui. Les enjeux étaient simples : pas de bois, pas de four, pas de four, pas de pain et pas de pain… c’était la révolution !”Un Train de Bois pour Paris

Un Train de Bois pour Paris

Le Pont Royal, àdroite Le Louvre, àgauche le Musée d’Orsay

Un Train de Bois pour Paris

Un Train de Bois pour Paris

“Pour éviter une pénurie redoutée sous tous les régimes politiques, pour alimenter les besoins toujours croissants de la capitale et pour s’enrichir largement au passage, les puissants marchands de bois parisiens vont encourager l’aménagement d’une immense forêt vierge et l’essor, sur 300 kilomètres de cours d’eau, d’un flottage de bûches unique au monde véhiculé par des trains de bois gigantesques et étonnants d’ingéniosité. De Château-Chinon à Paris, sur l’Yonne et sur la Cure, son principal affluent, les flotteurs du Morvan vont participer, pour assurer un commerce fluvial emblématique et crucial, à la mise en place d’une organisation minutieuse et d’une aventure humaine sans pareille qui révèle, souvent avec en temps d’avance, les évolutions sociales de 3 siècles d’histoire de France. Depuis l’arrivée d’un premier radeau au quai des Célestins en 1547 jusqu’au triomphe du charbon à la fin du 19ème siècle, durant 14 générations, des milliers de personnes vont unir leurs efforts pour fournir, au fil de l’évolution de la ville lumière, toujours plus… de trains de bois pour Paris !”

Un Train de Bois pour ParisUn Train de Bois pour Paris

Merci à tous ces passionnés, et à l’association Flotescale de nous avoir permis de revivre cette formidable épopée.

Un Train de Bois pour Paris

Un Train de Bois pour Paris

Un Train de Bois pour Paris

sources :

crédit photo affiche : http://www.flotescale.org/article-accueil–association-flotescale.html

http://lemorvandiaupat.free.fr/flotteurs.html#histoire

http://www.tourisme-yonne.com/fr/je-decouvre/la-route-des-flotteurs-de-bois.php?nav=10111&id_aff_theme=FLOTTEUR 

74 commentaires pour “Un Train de Bois pour Paris (2)”

  1. C’ est un évènement considérable en effet, qui permet de remonter à 1877, une époque où on savait prendre son temps, et où on ne manquait pas d’ ingéniosité.
    Cette logique, pas de bois, pas de chauffage, pas de pain devrait nous interpeler en ces temps de chômage !
    On peut remercier cette association qui a permis cette incroyable reconstitution.
    On comprend, à voir tes superbes photos, qu’ il n’ y avait rien d’ évident !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Bonjour francine
    merci de nous rappeler le passé ,ce bois de chauffage provenait principalement des forêts morvandelles
    Ciel couvert et baisse des températures, enfin l’on respire un peu mieux
    Je te souhaite de passer une bonne journée
    gros bisous

  3. Bonjour Francine, En voilà une bonne idée, faire revivre l’épopée du flottage de bois, cette énergie aussi vitale que le pétrole d’aujourd’hui. J’espère que les parisiens ont bien applaudi, cet événement. Encore une animation de plus, c’est très beau ! Merci pour ce partage et ces merveilleuses photos
    Bisous et Amitiés

  4. Merci pour cette tranche d’histoire méconnue pour moi. L’occasion aussi de visionner de très belles photos auxquelles le train de bois donne un charme d’antan ! Passe une belle journée Francine Bisous

  5. Bonjour,
    Magnifique reportage,nous avons tous oublier comment Paris est devenu et est rester Paris,ce petit rappel me plait bien et merci pour ton travail toujours réussi.
    Bisous

  6. Bonjour Francine,
    la Seine a été animée , joli train de bois
    un énorme radeau , quel travail !!!
    très jolies tes photos avec ces beau reflets…
    Bonne journée, il va faire moins chaud… bises

  7. Passionnant et émouvant , et encore une fois , je salue le travail que tu fais pour collecter touts ces informations qui nous retracent ce manière très attrayante toutes ces époques révolues mais qui furent vécues passionnément elles aussi dans des conditions beaucoup plus dures qu’aujourd’hui
    Bises .!

  8. N’était-ce pas Hidalgo qui voulait interdire le feux de bois à Paris ? Heureusement qu’à l’époque les Parisiens avaient des gens un peu plus intelligents à leur tête…

  9. Bonjour Francine c’est un magnifique spectacle de voir ce train de bois ainsi sur la seine c’est un superbe reportage avec une très jolie série de photo merci pour ce joli partage bonne journée à toi bisou Claudine Daniel

  10. bonjour
    superbe balade devant tous ces ponts d e paris
    le bois nécessaire jusqu à presque nos jours
    bien des forêts ont disparus ainsi
    mais chaque époque à besoin d e vivre
    du bois aussi pour construire les bateaux
    c’est un article superbe
    et ce train de bois vat bien avec la seine
    bone journée pour toi
    kénavo

  11. Bonjour, il est quand même spectaculaire ce train de bois , mais pas facile à diriger ce qui explique le nombre important “d’aiguilleurs “….Nous en avons terminé avec la canicule, il faisait même frais ce matin…..Bisous

  12. Me revoici après un tour à l’hôpital pendant trois semaines. J’ai fait un tour chez toi de tout ce que je n’avais pas vu. J’y découvre toujours des choses extraordinaires que j’ignore et tu es toujours là pour m’apprendre ce que j’ignore.
    Merci à toi Francine. Je ne soupçonnais même pas l’existence de ce transport sur la Seine. Il faut dire que là où j’étais, j’étais coupée de tout contact avec l’extérieur, quels qu’ils soient.
    J’espère que les minous n’ont pas trop chaud bien que ce soir ce se soit un peu rafraîchi.
    Je te fais de très gros bisous Francine, mon grand reporter.

  13. Merci pour ces précisions et ce parcours photo de pont en pont !!! Tu as du courrir !!
    Je te souhaite un bel été , vacances arrivent et de retour sur la deuxiéme quinzaine d’Aout !!
    A bientôt Biz

  14. bonsoir Francine,
    Merci pour cette suite et surtout ses explications sur ce périple aventurier de ses bateleurs d’autrefois
    Bonne soirée
    amitiés

  15. Bonjour Francine,
    Et comme toujours, tu y étais pour immortaliser ce moment hors normes 🙂
    Ca ne devait pas être commode à manoeuvrer!!!
    Frans

  16. Bonjour Francine
    pour moi c est une découverte extraordinairement beau sur touts tes photographies jamais j aurais penser a cela c est sur à cet époque ils pouvaient naviguer tranquillement sans doute ils devaient y avoir aussi des accidents mais la réalisations qui vient ce réaliser ils ont fort merci encore de ce partage et tes explications bonne journée de ce Jeudi bisous Danielle

  17. Kikou Francine
    Je passe très vite car nous attendons des invités qui ne devraient pas tarder. je passe donc te faire un gros bisous et te souhaite une bonne journée
    Ici il fait un temps merdique !
    Bisous bisous
    @lain

  18. jolies photos, il fallait etre là au bon moment
    avec une petite chute des températures c’est plus supportable, surtout les nuits..
    ce matin le ciel était bien bleu, le soleil est revenu, et même le vent est tombée, maintenant il y a quelques nuages…….
    bonne journée de jeudi

  19. Bonjour Francine,
    Il est vraiment superbe ce train de bois.
    Très joli reportage et les photos sont superbes !
    Je te souhaite une très belle journée.
    Bisous.

  20. Bonjour francine
    j’espère qu’aussi chez-toi il fait moins chaud et que l’air est plus respirable
    Couverture partielle et baisse des températures, mais toujours pas de pluie
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous

  21. Bonsoir
    Dommage, le temps avait pas l’ air de la partie.
    Une pensée pour un de mes ancêtres Edmé Etienne Hunot (1756-1835)
    compagnon de rivière à Sens .
    Bonne soirée
    jp

  22. Coucou ma Francine, très impressionnant ce train de bois. Merci en tout cas pour tes superbes photos.

    Matin un peu plus cool et fraicheur agréable, alors je passe
    te souhaiter un bon week end. Pas beaucoup de monde ces temps-ci
    par ici, on sent que l’été est bien installé et que les amis profitent
    de ce mois de vacances pour se reposer. Bravo !
    Il y a quoi de neuf sinon par chez toi ?
    N’oublie pas que pour moi ce sera du 14 juillet au 30 août 🙂 hi hi!
    J’espère que tu vas bien ou mieux. Allez un café avec toi et je te dis à lundi.
    Prends soin de toi.
    Lolli

  23. Bravo en effet à tous ces passionnés et pour cette très bonne idée
    Je pense souvent aussi à tout ce que les monuments et les bâtiments pourraient nous raconter, eux qui ont connu le passé et je pense souvent à tous ces gens qui les ont construits et à ceux qui ont agi pour que la vie actuelle soit ce qu’elle est.
    Bisous
    Am

  24. Un petit coucou , je passe rapide, je pars faire mes courses,
    les enfants arrivent, nous sommes 7 à diner ce soir et je les ai toute la semaine,
    tu n’as pas mis de page aujourd’hui ? relax ce sont les vacances, les gens passent moins,
    Bon week-end, sous le soleil, bises

  25. Encore une belle leçon d’histoire. Bravo aux instituteurs qui ont su en faire profiter leurs élèves. et pas de pollution. Par contre les hommes qui devaient repartir dans le Morvan à pied, ça c’est moins bien !
    Grand weekend, je serai en récup lundi. Bonne fin de semaine Francine.

  26. Bonsoir Francine,
    oui je viens un jour sur deux sur eklablog, mais l’autre jour je vais sur blogzoom! Je mets le même (à peu près) article, mais je dois d’abord entrer tutus les photos sur la blogospjhère (dans mon imagier comme je l’appelle).
    Ton train de bois, c’était vraiment un voyage impressionnant, ça a dû être une occasion festive pour Paris, tu pars-les de stands installés. Je pensais les voir passer devant la Monnaie de Paris (mon dernier lieu des éjoui chez mes parents avant de me marier; mas cela n’ pas été photographié! Bon weekend et bisous.
    PS:(oui cette église était un peu spéciale, et belle extérieurement et sobre intérieurement).

  27. Bonsoir Francine,
    Désolé de ne pas avoir été plus présent ces derniers temps, je reviens d’une escapade assez longue,
    J’espère que tu vas bien ?
    Un joli reportage sur cet événement dont j’avais une totale ignorance,
    Merci pour ce beau partage et belles photographies,
    Belle soirée,
    Bisous,
    David,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !