logo

Un Ground Zero à République ?

Place de la République

Mémorial Charlie Hebdo

Paris 10  

Charlie Hebdo Place de la République

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le collectif   ” 17 plus jamais”

17, comme le nombre de victimes de Charlie Hebdo, Montrouge et Vincennes. Ce collectif s’est créé spontanément au lendemain du grand rassemblement républicain du 11 janvier. Depuis le13 janvier, il s’occupe de la place de la République et de ses vestiges pour en fiare un “lieu de recueillement”, et entretenir le site.

Charlie Hebdo Place de la République

Charlie Hebdo Place de la République

Ainsi, plusieurs fois par semaine, des membres du collectif se retrouvent place de la République, aux pieds de la statue pour entretenir la flamme et protéger les messages rédigés depuis près de trois semaines.

Charlie Hebdo Place de la République  Charlie Hebdo Place de la République

 “On plastifie les messages, on enlève les eaux stagnantes, on rallume les bougies, on balaie”, énumère Rémy, l’un des membres. Ces « tours d’entretien et de protection des messages » auront désormais lieu les mercredis et vendredis à partir de 18 heures et les dimanches à partir de 15 heures. Le collectif appelle aussi les volontaires “à prendre en photo les nouveaux messages pour nous aider à constituer les archives numériques de Charlie”.

Charlie Hebdo Place de la République

Charlie Hebdo Place de la République

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“Venez nous aider, Messieurs-dames”, lance à la cantonade Sabrina, fondatrice du collectif, qui balaie l’eau stagnante du parvis tandis qu’un volontaire déplie une banderole froissée par le vent. Elle voulait “faire plus que déposer une bougie”. Pour cette raison, elle a lancé le mouvement, qui s’est amplifié grâce au bouche-à-oreille, aux articles dans les médias et à une page facebook.

Charlie Hebdo Place de la République

 Charlie Hebdo Place de la République 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“Nous prenons des photos des textes, des graffitis, des messages à la craie écrits le dimanche par les enfants. Ce qui n’est pas sur le site est stocké pour être plus tard mis à la disposition de tous”, affirme Sabrina, qui organise dimanche un “concert participatif” sur la place.

Mais tout le monde n’est pas aussi enthousiaste. “Les fleurs et les bougies, c’est bien, mais cela ne va pas durer”, soupire Aaron, qui vient de se recueillir devant l’Hyper Cacher. 

Charlie Hebdo Place de la République

“Mon coeur est Dieu” 

Charlie Hebdo Place de la République

Le collectif «17 plus jamais» appelle aux idées

Il souhaite peser dans les discussions avec la Ville sur le sujet. «Nous sommes en train de formuler une demande en mairie d’arrondissement pour assister à la table ronde qui se tiendra prochainement», explique Sabrina.

Charlie Hebdo Place de la République

Charlie Hebdo Place de la République

Les Parisiens sont invités à leur envoyer leurs idées sur ce qu’ils veulent en souvenir des événements. «Nous en sélectionnerons dix ou quinze, nous les soumettrons à un vote sur les réseaux sociaux et nous proposerons les cinq projets élus lors de cette discussion avec la Ville», affirme Rémy, un autre membre du collectif. Sabrina, elle, aimerait «un livre» sur le socle de la statue «pour que toutes les personnes qui viennent se recueillir puissent laisser une trace écrite».

Un mois après, que va devenir le «mémorial improvisé» de la place de la République?

“Une plaque commémorative», «un musée», «un mausolée», «un grand dessin». Les Parisiens ne savent pas encore la forme que cela pourrait prendre, mais ils aimeraient «quelque chose» à cet endroit, pour se souvenir des attentats.

«Pas forcément sur le monument, mais on peut par exemple imaginer une plaque sur le sol de cette place», affirme Nathalie. Du côté de la Mairie, une réflexion globale sur le sujet est en tout cas en cours.

Charlie Hebdo Place de la République

«Création d’un espace commémoratif»

Lors du Conseil de Paris qui s’ouvre ce lundi, sera proposé “un vœu dont l’objet est de poser des plaques commémoratives au siège de Charlie Hebdo au 10, rue Nicolas-Appert (11e) et à l’Hyper Cacher au 23, avenue de la Porte-de-Vincennes”.

«Par ailleurs, nous souhaitons sans précipitation engager une réflexion avec l’ensemble des équipes de Charlie Hebdo et les familles des victimes d’attentats sur la création d’un espace commémoratif de plus grande ampleur concernant l’ensemble des attentats», poursuit l’adjoint au maire. Sur la place de la République? «Plusieurs propositions nous sont déjà parvenues. Mais nous ne connaissons à ce jour ni le lieu ni la forme que prendra cet espace. Nous souhaitons nous donner le temps de la réflexion».

Charlie Hebdo Place de la République

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un Ground Zero à République ?

Le monument est devenu un mémorial improvisé. La gigantesque Marianne, la fontaine du château d’eau et le soubassement en pierre de 15 mètres de haut sont tagués de fond en comble. Depuis un mois, le monument est devenu un objet de mémoire, est envahi par des affichages de compassion, défiguré par l’histoire, tatoué par des collages de tristesse.

Charlie Hebdo Place de la République

   Charlie Hebdo Place de la République

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Doit-il rester en l’état? Qu’en conserver ? Faut-il nettoyer la belle Marianne en bronze, qui nous regarde du haut de ses neuf mètres ? Quelles traces montrer en hommage aux 17 personnes tuées ?

Certains veulent un Ground Zero, comme les Américains l’ont à New York. Ca serait un endroit organisé. Tandis que sur le monument, les tags sont quasi indélébiles, les bougies renversées, restées collées, sont tenaces, le paysage anarchique. Depuis les attentats, le livre de Voltaire, Traité sur la Tolérance, se vend comme des petits pains, il a été réédité. 

Charlie Hebdo Place de la République

Voltaire Traité sur la Tolérance 1763

[…] Le droit humain ne peut être fondé en aucun cas que sur ce droit de nature; et le grand principe, le principe universel de l’un et de l’autre, est, dans toute la terre: “Ne fais pas ce que tu ne voudrais pas qu’on te fît.” Or on ne voit pas comment, suivant ce principe, un homme pourrait dire à un autre: “Crois ce que je crois, et ce que tu ne peux croire, ou tu périras.” C’est ce qu’on dit en Portugal, en Espagne, à Goa. On se contente à présent, dans quelques autres pays, de dire: “Crois, ou je t’abhorre; crois, ou je te ferai tout le mal que je pourrai; monstre, tu n’as pas ma religion, tu n’as donc point de religion: il faut que tu sois en horreur à tes voisins, à ta ville, à ta province.”

S’il était de droit humain de se conduire ainsi, il faudrait donc que le Japonais détestât le Chinois, qui aurait en exécration le Siamois; celui-ci poursuivrait les Gangarides, qui tomberaient sur les habitants de l’Indus; un Mogol arracherait le coeur au premier Malabare qu’il trouverait; le Malabare pourrait égorger le Persan, qui pourrait massacrer le Turc: et tous ensemble se jetteraient sur les chrétiens, qui se sont si longtemps dévorés les uns les autres.

Le droit de l’intolérance est donc absurde et barbare: c’est le droit des tigres, et il est bien horrible, car les tigres ne déchirent que pour manger, et nous nous sommes exterminés pour des paragraphes. 

63 commentaires pour “Un Ground Zero à République ?”

  1. Bonjour Francine, super ce “mémorial” improvisé et qui est entretenu ! je pense que c’est tellement gros que les parisiens ne peuvent pas faire autrement ! je me demande comment cela sera dans quelque temps ?? bon vendredi gros bisous Rozy

  2. bonjour Francine

    heureusement qu’il y a des personnes qui continuent à montrer leur marque d’intérêt et leur désapprobation pour ces tueries
    mais comment ce sera d’ici quelques années ??
    j’en ai peur , ce n’est pas fini
    bisous

  3. Eh oui trouver un endroit ou mettre un “monument” qui rappelle ce drame… parce que là comme tu dis, pauvre de celui-ci qui subit ,y a du boulot à ravoir tout ça…. merci Francine, bises de JB

  4. Je comprends que ces exécutions aient créé un climat de solidarité, probablement la conséquence d’ un sentiment d’ insécurité mais je rappelle aussi que ce journal n’ avait plus que quelques 20 000 adhérents dans toute la France.
    Je maintiens que de façon récurrente, les caricaturistes se complaisaient dans des images de sodomie, de pédophilie, de pisse dans les bénitiers mais curieusement, jamais d’ attaque contre les francs-maçons.
    Je suis bien obligé de constater aussi, qu’ au lieu de mettre l’ accent sur les dangers d’ une théocratie dirigiste, on s’ ingénie à nous faire croire qu’ il ne s’ agit que d’ une minorité.
    à chaque fois que l’ actualité touche aux médias, elle est surdimensionnée !
    On en a bien moins fait pour un Mehra, qui parmi ses victimes avait pourtant abattu une petite fille !
    http://youtu.be/_ZlH7NI_p7g
    Curieux quand même que Charlie -hebdo peut tout dire, mais pas Dieudonné !
    Les politiques ont vu là une façon de rassembler, mais sous une certaine bannière.
    Merci pour ton reportage qui lui, montre les vraies personnes touchées par les horreurs commises.
    Bonne journée
    Bisous

  5. J’attends de voir comment ce mouvement va évoluer,les déclarations que j’entends et que je lis ne me rende pas optimiste !
    Bon W.E. bises pour le Week-End

  6. Bonjour Francine touts ces hommages spontanés montrent combien toute la France a été touchée par ses meurtres, si seulement cela pouvait s’arrêter là et endiguer la haine qui , sournoisement gagne du terrain bisous MTH

  7. je comprends pas, j’ai reçu une news … mais j’ai déjà vu ce billet hier et l’ai commenté
    enfin je n’ai pas tout relu mais il me semble bien que c’est le même ?
    Bonne journée Francine, bisous

  8. ben c’est quand-même bien le même texte”, celui d’hier disait :
    j’ai fait un Copié/Collé …. “Je tiens à dire que je ne minimise pas l’attentat contre l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, ni l’assassinat de la jeune policière à Montrouge. Néanmoins, l’attentat de Charlie Hebdo fut un véritable séisme et a choqué les français, créant un éléctrochoc dans le monde entier. On dénombre 12 victimes en ce jour du 7 janvier 2015, dont les cinq meilleurs dessinateurs de France, 9 membres de la rédaction du journal satirique, 2 policiers et l’agent technique”.
    donc franchement je n’ai pas lu beaucoup plus à mon 1er passage …… excuses moi !
    alors oui je vois d’autres images, qu’il faut effacer aussi à mon avis …. et ne rien oublier de cette tragédie, de CES tragédies, et honorer les victimes à cette date chaque année, voilà je n’ai pas changé d’avis depuis hier ….mais ce n’est que mon ais et je respecterai la décision qui sera prise à la majorité pour ne rien oublier, surtout ne rien oublier ….
    Bisous, bon vendredi 13

  9. lE MONDE DANS LEQUEL NOUS VIVONS NE ME CORRESPOND PLUS TELLEMENT
    Que chacun fasse des efforts sans penser qu’il est parfait …….
    La tolérance et NON à la folie

    @ Demain

  10. Il est pour moi indispensable de réfléchir à laisser une trace de ces événements. Pour l’instant les témoignages spontanés qui s’accumulent , même s’ils font chaud au coeur; finissent par faire fouillis. Il faudrait à présent nettoyer et redonner toute dignité à cet endroit pour inciter au recueillement devant une plaque commémorative. Une salle pourrait recevoir tous les messages qui ont été déposés…. Bon courage aux organisateurs ! Bisous francine

  11. Bonsoir Francine, merci de cette visite “en plus près ” de ce monument.
    Le temps est celui du mois de mars, car les giboulées et le soleil font tour à tour leurs apparitions.
    Je te souhaite une belle fin de cette journée.
    Bisous.

  12. Hello Francine
    Un mémorial improvisé qui me rappelle des souvenirs quand je descendais au métro république pour aller soit au caveau de la république pour voir des scènes de théâtres ou des représentations d’acteurs humoristiques ou encore en me promenant pour aller sur le BL Beaumarchais et aller voir le magasin Harley Davidson…
    bizz
    Pat

  13. dans le village où nous avons participé, le kiosque où crayons, dessins, panneaux “je suis Charlie” avaient été déposés ont été retirés. Chaque fois que je passe à côté, je revois dans ma tête tous ces objets, et la cérémonie très émouvante qui accompagnait ces dépôts divers. Je pense que pour les autres participants, c’est pareil !! (si j’en crois la ferveur, la colère, la peine, de ceux qui avaient voulu venir rendre hommage à Charlie Hebdo.) Bises. FRANCOISE

  14. Bonjour FRANCINE je viens de lire ces explications ils ont raison de continuer il ne faut surtout pas laisser tomber pour tous qu’ ils ce sont fait Massacrer les 17 Personnes l horreur complet mais je dirais qu’ il faudrait un Monument ou les personnes feraient la même chose car là c est dommage d’abimer ce extraordinaire Bâtiment mais en attendant qu’ un Bâtiment sois réaliser il faut continuer l ACTION merci à toi cde cet article des photographies ou tout est beau et que les personnes ne laissent pas tomber et excellente soirée bisous Danielle

  15. Bonsoir Francine,
    Oh oui….. que d’endroits tagués de fond en comble , mais c’est vrai que ça ne peut pas rester comme ça !!!
    en effet la proposition au conseil de Paris est à mon avis très intéressante .
    Bonne soirée avec tes minous ; bises

  16. Bonsoir Francine
    Ce sont de très beaux messages d’amour et de tolérance. L’idée de les photographier et même de faire une vidéo pour tout conserver me semble bonne. Ces photos et ces vidéos seraient conservés et visibles quelque part. Puis le monument pourrait être remis comme il était avant, et une plaque commémorative serait installée. Je pense que l’on n’oubliera jamais.
    Bisous
    Am

  17. ..il faut pouvoir marquer ces lieux c’est certain, attendons d’en savoir plus…je sais que tu nous en informeras.
    Bonne soirée, bises de Mireille du Sablon

  18. Bonsoir ,se souvenir ,ériger une sculpture,une plaque , autre part à la mémoire de ceux qui ont été tués ,c’est vrai que là,le socle de la statue, a été endommagée.il aurait fallu mettre des petits mots comme certains mais respecter le monument…mais surtout ne pas oublier.bonne soirée,bises.

  19. Que reste-t-il de cet élan magnifique???? Beaucoup de polémiques ont suivi ce moment magique….
    Et les “preuves écrites” sont encore là???
    Bises

  20. Personnellement, mais ça n’est que mon avis, il faudrait une plaque commémorative à chacun des trois lieux où ont eu lieu les attentats, et pas sur cette place !
    Très belle soirée, bisous !
    Cathy

  21. Bonjour Francine
    C’est une bonne chose de faire ça, il ne faut pas que ça tombe dans l’oubli. De plus j’espère qu’il y a une surveillance afin d’éviter à des petits cons d’extrémistes en herbe de tout détruire !
    Je te souhaite un très bon samedi
    Gros bisous et prends soin de toi
    @lain

  22. Bonjour Francine je passe te souhaiter en premier une bonne fête de la saint Valentin puis un bon week-end.
    Qui j’espère te sera ensoleillé.
    Bisous.

  23. bonjour francine
    il ne faut pas oublier ces tristes événements ! et j’espère que dans quelques années, on enseignera dans les écoles cette triste date ! passes un bon week end

  24. Bonjour Francine .
    MERCI d’avoir apprécié les chansons proposées sur mon blog pour la fête des amoureux .
    Félicitations de tes beaux documents photographiques .
    Bonne saint Valentin … Dan

  25. Bonjour francine
    c’est un devoir de mémoire pour ne pas oublier ce qui est arrivé
    La pluie a fait ton retour ,je préférais un temps sec et plus froid
    je te souhaite de passer un bon et agréable week-end et à lundi
    gros bisous

  26. Bonjour Francine,

    Impressionnant ce mémorial aux 17 victimes C’est bien que le l’on ne les oublie pas. Sans doute y-aura-t-il une plaque commémorative, au pied du monument?
    Merci pour ce reportage Francine
    Bises

  27. hello je passe avant d’attaquer sérieusement ma séance ménage du samedi pendant que mon fils est parti chez son père.
    dans ton article précédent tu posais la question du “nettoyage”, je pense qu’il faudrait procéder par étape. Commencer par enlever tout ce qui est à terre (bougies, fleurs) puis les objets divers accrochés sur le socle ou le monuments. Mais il faut encore laisser les graffitis, au moins jusqu’à l’été prochain. Ce sont des témoignages des événements qui sont aussi symboliques qu’une plaque commémorative. Mieux qu’une plaque surtout si elle se “limite” à rappeler une date et un froid résumé des faits. Tous ces petits mots, ces poèmes sont bien plus explicites du ressenti de la population.
    Pour Besançon, de ce que j’en ai vu, c’est une belle ville. On est allées faire un tour dans le quartier le vendredi en fin de journée, avec ma fille. Malheureusement la nuit arrivait et mes photos n’auraient rien donné de bien. Une belle architecture parfois de style romain (fontaines, frontons, portes), je sens que je vais me régaler quand je pourrai y flâner par beau temps !!
    Comment vont tes deux compères ? Capucin gambade de nouveau après une dizaine de jours où la neige faisait de la résistance. Bon weekend Francine.

  28. bonjour Francine,
    Photos magnifiques de ce lieu de commémoration temporaire . Mais comme je viens de lire , cela ne pourra pas toujours rester en état à la longue . Donc il faudrait édifier trois stèles sur les lieux d’attentat ……
    bon dimanche
    amitiés

  29. Coucou Francine , c’est impressionnant tout ces témoignages en souvenir à cet odieux massacre , bien aussi que cette tragédie ne retombe pas trop vite dans l’oubli . Merci de ta visite , bonne St Valentin et bon W-E mon amie , gros bisous .
    Emile

  30. Je ne sais trop qu’en penser, je suis assez mitigée. Je crois que je préfèrerais en effet, quelque chose de propre et d’officiel, et cela pour TOUTES les victimes d’attentat, quelles qu’elles soient.
    Je suis donc un peu en pause avec mes petits-enfants.
    A très vite et bien amicalement.

  31. Bonsoir Francine,
    me revoilà un peu plus tôt que prévu. Cela me permettra de mettre un mot à chacun et non un copié-collé.
    J’ai réussi à voir tous les articles manqués.
    Celui sur le Sea Sheperd très bien; on peut dire ce quo”‘n veut de Brigitte Bardot mais question animaux elle a assuré jusqu’au bout et ce n’est sans doute pas fini!
    Bel hommage place de la République que tu nous montres avec tes belles photos, c’est impressionnant. On n’imagine pas tout cela de notre province!
    Les familles doivent se sentir honorées par tant d’actes mémoriaux! Bravo pour toit cela et merci.
    Bonne soirée; bon dimanche et @+ bisous.

  32. PS: J’ai oublié de te dire que j’ai passé une très bonne semaine pour le coeur, mais très fatiguée pour le corps!
    Heureusement mes grandes m’ont beaucoup aidées mais j’étais quasi HS. Après cette nuit meilleure cela va mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !