logo

Tuit-tuit Réunion

Tuit-tuit Réunion

Coracina newtoni

Ce tout petit et adorable oiseau est hélas menacé de disparition, au même titre que le moineau chez nous. Photos prises sur la route du piton Maïdo.

Tuit-tuit Réunion

Tuit-tuit Réunion

Tuit-tuit Réunion

Le tuit-tuit 
L’Echenilleur ou Tuit-Tuit est un oiseau exclusivement forestier. Il possède un petit bec fin, noir et légèrement recourbé vers le bas. Le mâle adulte a un plumage gris-bleu cendré et noir. Il chasse des insectes (papillons, larves, chenilles…) et araignées et ne dédaigne pas les fruits du Change Ecorce.
Espèce uniquement présente à La Réunion, elle n’est localisée que dans 16 km2 au nord de l’île (Réserve de la Roche Ecrite) entre 1.200 et 1.800 m d’altitude.
Cette espèce menacée figure sur la liste des espèces protégées.

Tuit-tuit Réunion

 

Il est peu craintif mais très discret ce qui rend son observation difficile.

Il se nourrit d’insectes et est particulièrement friand de chenilles et d’araignées.

Tuit-tuit Réunion

Tuit-tuit Réunion

Statut IUCN
L’espèce, endémique de La Réunion, est rare et localisée sur seulement 12 km² dans la Réserve Naturelle de La Roche Ecrite. La population est estimée à 50 à 70 reproducteurs. Cette espèce est protégée : la chasse, la capture ou la vente sont totalement interdites et sont considérées comme un délit passible d’une peine de prison et d’une forte amende.

Tuit-tuit Réunion

Tuit-tuit Réunion

Histoire du Tuit-tuit.

L’Échenilleur de la Réunion Coracina newtoni, a été observé avec certitude pour la première fois par Jacob de Cordemoy en 1860, sous le nom de Lannius ferrugineus. Par la suite, d’autres auteurs l’ont rattaché au genre Schetba sous le nom de Schetba ferruginea avant de le rattacher aux espèces malgache et mauricienne en tant que Oxynotus ferrugineus. C’est le naturaliste Hollandais Pollen, qui l’a décrit pour la première fois avec précision en janvier 1865.

Tuit-tuit Réunion

Tuit-tuit Réunion
Auparavant, l’Echenilleur de la Réunion était connu des créoles sous les noms vernaculaires de Tec-Tec des Hauts, Tuit-Tuit, Merle Blanc ou encore Grive. Par la suite, aucune mention de son existence n’est publiée avant celle de Milon en 1948, qui n’en a observé qu’un exemplaire. Sa dénomination est alors changée pour devenir Coqus newtoni, avant d’être modifiée à nouveau par Vincent en 1966, sur les conseils de Jouanin elle devient l’appellation actuelle, Coracina newtoni.

Tuit-tuit Réunion
La description du Tuit-Tuit du naturaliste François P.L. Pollen né en 1842 et mort en 1886 se trouve dans l’Album de La Réunion d’Antoine Roussin, elle est datée de janvier 1865. Dans cette description Coracina newtoni est nommé de son ancien nom Oxynotus ferrugineus, et Tuit-Tuit est écrit Tui-tuit.

Tuit-tuit Réunion
” Parmi les oiseaux de l’île de La Réunion, un des plus intéressants est celui que les créoles de cette île nomment Tec-tec des hauts, Merle blanc et Tui-tuit. Je le décrirai sous le nom de Oxynotus ferrugineus que le célèbre naturaliste Robert Swainson a donné à cette espèce…

Tuit-tuit Réunion

Tuit-tuit Réunion
… L’Oxynotus ferrugineus aime surtout la solitude et se tient de préférence dans les forêts les plus impénétrables. Il cherche son asile dans les broussailles les plus épaisses, dans les pentes des montagnes les plus escarpées, où le chasseur a beaucoup de peine à pénétrer.

Tuit-tuit Réunion
On peut se figurer qu’il est très pénible de le chasser dans des localités où on doit descendre à l’aide des mains et des pieds. Heureusement, pour la science, qu’on peut se procurer cette espèce plus facilement en prenant les sentiers dans ces endroits indiqués par les arpenteurs comme limites pour les différents propriétaires des forêts. C’est là que le naturaliste chasseur poursuit l’oiseau de son désir. Les amateurs et les braconniers ne chassent presque jamais l’Oxynotus ferrugineus, parce que sa chair a, suivant-eux, un mauvais goût. Leur préoccupation dans ces lieux est de chasser le merle, qui leur donne un gibier bien préférable.

Pour attirer l’Oxynotus ferrugineus sous le coup de fusil, on peut avoir recours à différentes ruses. En répétant les syllabes Tui-tuit ! Tui-tuit ! on imite le cri de cet oiseau…

Tuit-tuit Réunion

… L’oiseau dont je parle vit principalement des inscetes coléoptères et de leur larves. Il aime surtout les larves des Oryctes, qui vivent dans les palmiers qui nous donnent le chou-palmiste. Dans les estomacs de 14 individus d’Oxynotus ferrugineus, je n’ai trouvé rien que des débris de coléoptères d’Oryctes. On voit par cette observation combien l’Oxynotus ferrugineus est utile pour l’agriculture de la Colonie. Il est ennemi de ces insectes des tructeurs qui font tant de mal, sous leurs différents états, aux plantes utiles.

Sa manière de vivre est encore très inconnue ainsi que sa manière de nicher…
… J’ai trouvé le Tui-tuit très abondant dans les hauts de la Possession, principalement dans les forêts du Dos d’âne. M. Lantz et moi, nous l’avons trouvé dans les hauts de Saint-Denis, et dans les montagnes, près de la Ravine le Frais et du Camp Rattaire…

Sources : http://www.mi-aime-a-ou.com/

59 commentaires pour “Tuit-tuit Réunion”

  1. Malgré sa discrétion il est en danger d’ extinction, et ce serait dommage, il est si beau !
    quelle idée de vouloir chasser un si petit animal !
    Cette année, je trouve que bien peu d’ oiseaux viennent aux mangeoires, contrairement à l’ année dernière !
    Merci pour tes superbes photos, d’ un oiseau dont j” ignorais tout !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. bonjour Francine
    Merci de nous faire connaître ce bel oiseau tout petit mais efficace très intéressante tes explications à chaque fois et oui combien comme lui vont disparaître pas évident de très beaux clichés sur lui un bon travail que tu as effecter je te souhaite un excellent WEB et caresses aux chats profiter s en je t embrasse Danielle

  3. Kikou Francine,
    il est tout mignon ce ptit oiseau.
    Pas de gelée aujourd’hui , mais du brouillard, il fait humide et ça je n’aime pas.
    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,
    Nadine

  4. Bonjour Francine
    Il est tout mignon ce Tuit-tuit, je ne le connaissais pas
    espérons qu’on pourra sauvegarder l’espèce…
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne journée

  5. Bonjour Francine je suis loin de connaître tous les oiseaux et leur nom… c’est vrai que chez nous, enfin dans mon jardin, j’ai plus de merle et de tourterelle que de moineau… Ici il ressemble un peu au troglodyte… ! Merci, belles photos en tous cas, bises

  6. Quelles belles photos tu fais ! Il est vraiment mignon ce petit oiseau. J’ai mis de miettes à mes moineaux de Paris sur la terrasse. Bisous et bon weekend

  7. Bonjour Francine, je suis heureuse de pouvoir admirer cet oiseau, ce que je ne pourrais pas faire, j’ai la phobie des plumes et un oiseau qui viendrait à me frôler me ferait fuir à toutes jambes!!! bisous et bonne journée MTH

  8. Il est super mignon !
    J’espère que l’espèce sera sauvée grâce à cette protection
    Que de merveilles sur cette île !
    Merci pour tes jolies photos
    Bisous et bon week end
    Am

  9. Bonjour Francine
    c’est une bonne chose qu’il soit protégé ,il est si mignon
    -4°ce matin et il fait froid ,mais c’est un temps de saison
    je te souhaite de passer une agréable journée ainsi qu’un bon week-end
    bisous

  10. C’est un beau spécimen pour les passionnés d’ornithologie.
    Si on continue comme ça, beaucoup d’oiseaux et autre faune vont disparaître de notre terre, on est vraiment nuls !
    Bon week-end

  11. Bonjour Francine, ils sont adorables ces petits volatiles.
    J’adore les oiseaux, d’ailleurs je les nourris chaque jours.
    Je te souhaite un excellent week-end.
    Bisous.

  12. Bonjour Francine et merci de ton passage sur mon blog.
    Il est adorable ce petit oiseau. C’est terrible de voir qu’il y a des espèces d’animaux qui ont disparu de la surface de la terre et que certain sont en voie de disparition. L’homme doit y être pour quelque chose, c’est triste, le déséquilibre se fait petit à petit mais surement !
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce journée
    Gros bisous
    @lain

  13. Quelles belles photos de ce petit oiseau tu nous offres ce matin je suis émerveillée je suis en retard de mes lectures retour difficile il faut me remettre à flot plein de bises et tres bon weekend à toi et merci pour ce moment poétique

  14. coucou ma Francine,
    Adorable ce petit oiseau et inquiétante ça disparition, heureusement qu’il est protégé. Il semble si doux.
    Un jour tous les animaux risquent de disparaitre… Que deviendront les hommes ? Enfin comme se sont eux qui foutent le bordel sur cette terre…
    Bon week end et prends soin de toi. Un Café ?
    Lolli

    • je ne sais pas trop si le paille en queue est plus rare, au niveau mondial il n’est pas menacé, mais localement à la Réunion il est protégé; j’en ai vu , mais ils étaient trop loin pour que je puisse faire des photos ce bel oiseau blanc; toujours des noms aussi imagés à la Réunion !!

  15. Bonjour Francine, qu’il est mignon ce petit oiseau, j’adore. Un grand merci pour tes photos de toute beauté. J’apprécie les explications.
    Je te souhaite un bon week-end de ce début décembre.
    Mes amitiés et bisous

  16. Un titre charmant et un oiseau qui ne l’est pas moins .Ce que tu nous apprends est très intéressant et notamment il est étonnant de voir les évolutions du nom de cet oiseau .On est ravi d’apprendre que , heureusement pour lui , il n’a pas bon goût !
    Bon dimanche !

  17. Bonsoir Francine,
    ce soir on ne peut y échapper je vais faire un copié collé, car je suis complètement HS. Et en plus j’ai plein de boulot en retard, j’ai fini de faire cuire mes pains d’épices, il y a quelque chose de bizarre cette année la pâte était collante et ils n’ont pas bien levé et je n’ai pas de cobaye pour les faire goûter Georges ne les aime pas.
    Il faut que je fasse mes nems perso, car la viande est en date limite et comme je les congèle je e veux pas que la viande soit en dernière limite de date. J’espère que là non plus je n’aurai pas d’ennui car parfois ils éclatent !
    Nous avons eu jusqu’à présent un temps ensoleillé et c’est bon pour le moral. Heureusement car j’ai une semaine dingue d’occupations diverses et variées.
    J’imagine que tu as fait un bien bel article mais ce sera pour plus tard de le contempler.
    En attendant, merci d’être venue me voir sans rien attendre en retour et gros bisous à toi et bonne semaine.
    S’il mange des araignées ma fille en voudra un de suite, mais pas sûr que le berlinois fasse partie de son territoire (lol)

  18. Remarquable étude sur cet oiseau, si rare et si utile à son environnement.
    Bravo pour tes images qui sont bien faites et pour tous les renseignements joints à ce reportage très pédagogique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !