logo

Trentemoult Les roquios

Trentemoult (Rézé)

Loire Atlantique (44) région Bretagne

Embarquement quai de la Fosse, à la gare maritime de Nantes

 

Des roquios au Navibus 

La belle époque des “roquios”

Les roquios faisaient partie intégrante du paysage Nantais au XIX ème et XX éme siècle. A cette époque c’était un des deux seuls moyens de traverser la Loire. L’autre était le bac de Trentemoult, qui permettait de transporter hommes, marchandises et troupeaux, de Trentemoult (Rezé) à la Piperie (Chantenay).
La compagnie de navigation de Basse-Loire une nouvelle ligne entre Nantes et Trentemoult. “Le 20 août 1887, un vapeur du nom de Roquio, fait la premièrena vette entre le ponton de la Bourse à Nantes et Trentemoult. Le bateau avait été construit dans un chantier à Chantenay. Il était long de 17,62 mètres et était propulsé par un moteur àvapeur de soixante chevaux.”

Roquio Nantes

Quotidiennement de nombreux ouvriers qui habitaient rive sud empruntaient ces “vaporetti” pour se rendre rive nord dans les chantiers navals et les usines. Inversement en fin de semaine, ce sont les Nantais qui embarquaient, conquis par le village.

La première ligne de bateaux omnibus rencontre tout de suite un vif succès, à tel point que le bac cessera son activité en 1894.

“Près de six cents personnes utilisentchaque jour le roquio, dont 80 % de dockers qui se rendent aux Salorges, où setrouvent le bureau d’embauche et les cargosà décharger quai des Antilles”.

Roquio Nantes

*Plaque sur une des maisons du quai à Trentemoult,  une peinture qui rappelle l’époque des roquios, et l’embarcadère.

Ainsi, pendant 83 ans, les petits vapeurs, baptisés populairement “roquios”, vivaient au rythme des chantiers navals en transportant des milliers de voyageurs entre le village de Trentemoult et Nantes. Ces petits vapeurs, avec leur cheminée jaune, permettaient aux ouvriers du sud-Loire de rejoindreleur travail et aux nantaises de se distraire le dimanche dans les guinguettes.
Victime de l’essor de ‘automobile, les roquios subissent une éclipse en 1970.

Le dernier roquio qui a traversé la Loire entre le quai de la fosse et le port de Trentemoult est le “Chantenay”, roquio n°10, a été construit aux chantiers d’Argenteuil, en région parisienne, en 1888.

Aujourd’hui, les chantiers navals ont fermé mais 110 000 passagers ont été transportés en 2005 grâce à une navette inaugurée en juin, pour aller travailler dans des bureaux à Nantes et toujours flâner sur les quais de Trentemoult.

Le Navibus

Roquio Nantes

Les roquios renaissent  en 2006 sous la forme du Navibus dans le cadre du service des transports en commun de l’agglomération nantaise. Ce tout nouveau “Chantenay” est sorti des chantiers navals Gléhen de Douarnez en juin 2006. Ce chantier naval est spécialisé dans la construction de navires à passagers en aluminium.

Roquio Nantes

* A noter, le nom de la crêperie, “La Reine blanche”. Le cinéaste Jean-Loup Hubert est venu  tourner La Reine blanche avec Catherine Deneuve en 1990 à Trentemoult.

 

Sources : www.archives.nantes.fr/, guide touristique de Nantes, et http://www.forum-olympus-france.com/forum pour la vieille carte du Roquio.

40 commentaires pour “Trentemoult Les roquios”

  1. Eh oui je prends le “A” ! Enfin en ce moment je prends le train à St lazarre pour rejoindre La Défense. Et comme St Lazarre est en travaux c’est vraiment le bordel. Si en plus il faut sortir les skis jeudi, ça va devenir drôle !

  2. Bonsoir Francine. Chapeau pour cette photo… il fallait oser ma chère… j’adore….
     Hier soir j’ai été voir un spectacle qui met en scène la vie des mineurs maghrébins en Lorraine. Nous avons avec ma structure piloté ce projet qui débouche sur la rédaction d’un livre fin 2010, et une pièce de théatre au niveau National l’an prochain aussi. Moment très intense que j’ai vécu durant 1h30… Tu peux en trouver des echos de presse sur le lien ASBH, dans la rubrique “Chrono” le titre c’est “Tout Un Homme”… Bisous…

  3. Bonsoir Francine, deux  beautés, la pierre a laissé place au fer et aux vitres. L’arc de triomphe est tres connu aussi. Tu as pas trop froid sur Paris? il fait déjà moins 12° passé, on va se tenir à coté du feu. Bonne soirée et gros bisous ma douce

  4. Bonjour Francine , Avec la pyramide une photo différente de celle déjà vue, j’aime beaucoup…..En fait la pyramide m’a … un peu déplu au début qu’ella a été construite  maintenant je l’ai totalement adopté…. Très froid dans ma vallée mais très froid à Paris aussi Amitiés de nous deux …..Bises Christine

  5. Quel plaisir de visiter ton blog tellement intéressant par ses articles documentés.
    Je viens de rattraper un peu mon retard et c’est un réel plaisir !!

    MERCI DE VOTRE INTERET ; je vais certainement être moins présente sur MON BLOG et je tiens à vous en dire la raison.
    JE SUIS AGRESSEE sur ma messagerie personnelle par une blogueuse et un de ses admirateurs et je ne comprends ABSOLUMENT pas.
    J’apprécie les relations amicales et j’ai horreur des conflits ;
    J’aurai beaucoup de plaisir à venir vous rendre visite, et peut-être que ce malaise passé, je reviendrai …..

  6. c’ est amusant de constater que l’ automobile est victime de son propre succès, et qu’ on voit réapparaitre les trams en ville, et les navibus en Loire.
    Là aussi, on peut dire que l’ histoire est un éternel recommencement, avec sa part de modernisation.
    Merci de cet article avec ses gravures anciennes, et les photos actuelles.
    bonne journée
    bisous

  7. BONJOUR FRANCINE

    là c est vraiment extraordinaire que tu nous propose ces belles navigations anciennes ces dames élégantes et actuellement une merveille et oui je pense que sa ce fera tout le tant que ce sois n apporte quel bateaux ils seront là pour notre plaisir et pour autre bien sur merci Francine de tes explications que j ai pris le tant de lire et oui je te souhaite un bon Mercredi bisous Danielle

  8. l’origine du nom Roquio est surprenante :
    À l’origine, Roquio est le sobriquet donné à Jean Moreau, gardien de bestiaux et ramasseur de crottin, né à Bouguenais en 1790 et officiant à Rezé. Naïf et d’un physique ingrat mais apprécié des habitants pour sa gentillesse, il put se marier à sa bonne amie le 15 juillet 1839 grâce à une quête organisée auprès de la population. Le succès de la fête, rassemblant plus de 200 convives souscripteurs, fut tel qu’on célébra, année après année, son anniversaire avec fête foraine et feu d’artifice. Les célébrations, organisées autour de « l’Assemblée de Roquio », rassemblèrent jusqu’à 20 000 participants. La guerre de 1914 mit fin à la tradition, mais le souvenir de Roquio, dont l’origine du surnom reste inconnue, perdura au travers des steamers de Loire.

  9. bonjour, j’aimerais bien faire un tour en arrière pour découvrir l’ambiance qui y régnait à cette époque (2em photo) et j’adore ces photos anciennes…frisquet ce matin et le soleil ne sera pas au rendez-vous…..bonne journée bisous.

  10. Coucou ma Francine,
    Je ne connaissais pas l’histoire et l’origine des Roquios. Magnifique article. Les cartes postales anciennes sont franchement superbes. Bravo.
    Bises et bon mercredi. ZAZA

  11. C’est bien, cette belle région, anciennement bretonne, te fait oublier Paris …
    Une belle suite à ton reportage.
    Je ne connaissais pas les ROQUIOS. J’ai apprécié ces explications.
    Attention, pour le chantier naval, c’est Douarnenez (Terre de l’Ile) et non Douarnez !
    Bises et bonne continuation pour la suite.

  12. Bonjour mon adorable Francine

    Merci pour ta présence au cœur de Lolli malgré mon absence.
    Oui merci je vais bien ne t’inquiète pas, petit t bonheur qui a duré plus
    que prévu !
    Je ne suis pas du genre à raconter ma vie hi hi, je préfère me préoccuper
    de toi et de ceux que j’aime.

    J’espère que tu as passé un bon début de semaine, même si le temps
    est vraiment humide et gris.

    J’espère que tout va bien pour toi et que tu es
    de bonne humeur ces jours-ci, pour ma part je le suis.
    Un petit breuvage habituel pour toi et moi un café ou une infusion
    selon l’heure où je passe.

    C’est toujours un plaisir de te rendre visite et de découvrir ou redécouvrir
    tes jolis articles.
    Pardon si je ne m’attarde pas “en entête de mon message” cette semaine, mais je suis
    un p’tit peu… beaucoup débordée. 😉

    Un nouveau lien ami pour le plaisir et la découverte d’un joli univers :

    Une femme qui a du cœur et on le ressent dans ses articles.
    Sa vie, sa famille, son amitié pour tous.
    Un petit monde touchant entre voyage et la vie de tous les jours.
    Un commentaire lui fera plaisir.
    http://cloee.eklablog.com/

    Prends soin de toi.

    Lolli

  13. ..un petit air de Nouvelle Orléans avec ces bateaux à roue et les maisons colorées. Merci pour cette découverte, décidément, comme à Paris, tu sais nous donner un tas d’infos! Gros bisous du soir de Mireille du Sablon

  14. Bonsoir Francine
    Oui,le temps change sans que nous nous rendons compte,, 600 personnes par jour ça faisait beaucoup, la navigation a bien changé à Nantes mais en bien heureusement.
    Je te souhaite une bonne soirée bisous

  15. j’ai vu aussi l’enseigne petit Lu, nous avons d’ailleurs visité rapidement cette ville en mai dernier. Mais tu étais déjà allée car je me souviens de tes photos, de l’éléphant…tu loges toujours au même endroit ??
    bisous

  16. Bonsoir Francine : ces gravures belle époque sont ravissantes . Les navibus sont un excellent moyen pour diminuer la densité de circulation automobile . Nantes et ses environs sont une mine de curiosités que tu sais bien nous relater . Merci du partage de tes vacances . bises et bonne soirée

  17. bonsoir Francine … une découverte ..; j’ignorais ce qu’était un roquio … toujours aussi bien documentés tes articles … j’espère que tout est rentré dans l’ordre avec tes chats … je me souviens avec mon chien, c’était pareil .. quand je le laissais au chenil, il me faisait la gueule quelques jours au retour … et c’est arrant, quand un animal boude, çà se voit !! hihihihihih
    gros bisous bon jeudi

  18. bonjour
    merci pour la découverte de cette région nantaise à plus de quatre heure de chez moi
    la Bretagne est vaste , paris n est guére plus loin pour moi qui habite vraiment la pointe bretonne
    la je suis dépaysée changement de décor
    tes photos anciennes sont très belles et le reportage aussi
    bonne fin de semaine pour toi
    kenavo

  19. Bonjour,
    La photo n’est pas un roquio mais le Ville de Nantes, vapeur roues à aubes construit en 1887 aux chantiers Dubigeon, qui jusqu’en 1912 a relié Nantes et St Nazaire avec des passagers, de la messagerie et autres marchandises.
    Serge

    • bonjour, je sais bien! disons que nantes les présente comme les nouveaux roquios, j’aurais dû le préciser!!! je le ferai quand j’aurai 5 minutes bonne journée francine de la même façon je n’ai pas parlé du dernier roquio qui a été restauré, je ne l’ai pas vu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !