logo

Tente sahraouie sur le parvis de l’IMA

Institut du Monde Arabe

1 quai des Fossés Saint Bernard Paris 5

 

Tente sahraouie sur le parvis de l’Institut du monde arabe

Superficie: 500m² 

 

Cette création a été réalisée pour le parvis de l’Institut du Monde Arabe par l’architecte Tarik Oualalou. C’est un hommage à l’habitat nomade du Maroc saharien, le frig . Le frig est un campement de nomadisation qui regroupe plusieurs tentes noires – khaymas – qui abritent des valeurs d’usages différentes, d’habitat, d’enseignement ou de production artisanale.

IMA tente sahraouie

IMA tente sahraouie

Le vélum noir – flig – est tissé à partir de poils de chèvres et de dromadaires. Les bandes utilisées dans cette installation sont tissées avec patience par les femmes du Maroc saharien regroupées en coopératives dans le cadre d’un programme d’économie sociale et solidaire initié et piloté par l’agence de développement des provinces du sud.

IMA tente sahraouie

” Depuis la nuit des temps, la femme a été responsable de la Haïma. Physiquement d’abord. Travail féminin que tisser, coudre, entretenir, monter, démonter, la tente. Féminin et communautaire. C’est la Tuisa, une tente qui peut peser plus de 100 kilos. Un an pour la tisser, dix mains pour la coudre, vingt mains pour la porter »…

IMA tente sahraouie

« Elles donnent au tissage une texture solide, imperméable au froid de la nuit et de l’hiver, à la chaleur du soleil le plus violent. ” Christiane Perregaux «Femmes du Désert »

L’ouvrage couvre une tente de 500m², intégralement tissée à la main par un collectif de femmes pour le Moussem de Tan-Tan, ville Marocaine du Sud-Ouest Marocain. Elle est installée sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe à Paris à l’occasion de l’exposition intitulée ” Le Maroc Contemporain “.

IMA tente sahraouie

Les Moussem sont des rencontres réunissant plus d’une trentaine de tribus nomades du Sahara. Ce sont un témoignage vivant des cultures orales et artistiques sahraouies. Fêté en septembre 2004 après 30 années d’absence et a été reconnu en 2008, il a été classé par l’UNESCO, Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

IMA tente sahraouie

Le flig a voyagé des coopératives de femmes du Maroc saharien à des ateliers bretons de confection pour en permettre la préparation à son installation.

IMA tente sahraouie

C ‘est une réinterprétation de la tente traditionnelle sahraouie, aisément montable et démontable selon les parcours nomades des peuples du désert du Maroc.

C’est un hommage aux peuples séculaires du désert vers une mutation experimentale de ces tentes bédouines, dont les codes sont préservés tout en recomposant son vocabulaire architectural.

IMA tente sahraouie

Le flig est associé à une membrane étanche qui permettra à l’ouvrage de résister à des conditions radicalement différentes de son environnement habituel. Tendue sur douze mâts de hauteurs variables, cette structure a un rythme topographique et une dimension territoriale.

IMA tente sahraouie

IMA tente sahraouie

La tente est drapée d’une toile de laine, rêche, dense, animale et organique. 80 bandes tissées de 17 mètres de long par 0,5 m ont été préparées pour couvrir les 680 m2 de l’installation.

IMA tente sahraouie

C’est une installation éphémère, à qui le rythme et les variations de hauteurs donnent une dimension topographique et territoriale. Ce frig contemporain croise patrimoine et innovation technique.

Un face à face de l’architecture souple, charnelle et matricielle face à la façade verre et d’acier de Jean Nouvel.

IMA tente sahraouie

http://www.stephanemalka.com/2014/09/exposition-le-maroc-contemporain/

63 commentaires pour “Tente sahraouie sur le parvis de l’IMA”

  1. Coucou ma Francine,
    Dis donc j’ai eu un mal fou avec l’ouverture de ta page oups !

    C’est avec mon parapluie et bien couverte que je passe
    te souhaiter un bon mardi.
    Je te souhaite d’aller bien et de ne pas prendre froid.
    Chez moi, le soleil a disparu, si tu le vois, tu peux lui dire
    de venir faire un tour par ici ? lol !

    Allez, un peu de beauté dans ce monde de brut.
    Une petite hollandaise qui chante comme une diva.
    Même si tu ne comprends pas sa langue, écoute juste
    cette petite merveille.
    Tu cliques ici : Youtube
    Ou là : https://www.youtube.com/watch?v=cWWqp-IVfb8

    Ma bonne humeur et mon sourire, en cadeau pour toi.
    Prends soin de toi.
    Lolli

  2. c’ est insolite de trouver ce montage à cet endroit, et je me faisais la réflexion, une tente pour le désert, une yourte pour la toundra !
    Quel travail, pour une telle réalisation !
    et quel contraste entre le modernisme de l’ Ima et cette tente gigantesque !
    C’ est mieux que celle de kadafi il n’ y a pas si longtemps !
    Merci pour ce reportage et tes belles photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  3. Hello Francine
    La première fois que nous avions fait un voyage au Maroc, on avait fait un bivouac chez des Touaregs dans ces tentes…. Puis plus tard, pour une fantasia, on avait mangé sous celle ci….
    bizz
    Pat

  4. coucou Francine
    waouh je suis émerveillée devant cette tente qui a demandé des heures et des heures de travail
    quelle patience ont ces femmes pour réaliser ça
    C’est vraiment colossal comme travail
    Et dessous ils en ont fait quoi de ces 600 m2 ? peut être une exposition ?
    bonne journée à toi
    bisous

  5. Bonjour Francine
    Pour la prise de vue particulière dont tu parlais dans ton précédent article, je n’ai qu’un petit appareil ordinaire, je doute pouvoir faire ce genre de photos, surtout que je ne peux pas rajouter d’équipement en plus.
    Elle est énorme cette tente, ils vivent à combien là dessous lorsqu’ils sont dans le désert. C’est impressionnant le dessin fil de fer en 3 D !!!
    Je te souhaite une bonne journée
    Bisous
    @lain

  6. Bonjour Francine,
    merci pour les photos de cette tente et de toutes les explications que tu nous donne… C’est un magnifique travail fait par les femmes….
    Il va encore faire beau aujourd’hui…
    Bonne journée, gros bisous

  7. Superbe cette tente emblème des nomades sahariens, quel travail !!! elle ne dénature pas du tout le paysage !
    Pour l’APN j’ai justement un Lumix de Panasonic ! je vais regarder de près ma notice, bon mardi gros bisous Rozy

  8. Au cours de mes voyages j’ai eu plusieurs fois la chance d’en voir . J’ai même déjeuné sous l’une d’elle en plein soleil et je confirme : elle est bien isolée ! Merci pour toutes les précisions. J’ai beaucoup d’admiration pour le savoir-faire des femmes. Bon mardi Francine BIsous

  9. Une tente à l’envergure impressionnante, un travail colossal.
    Tellement beau & fort avec les lettres rouges inscrites sur la façade…
    Bonne journée, bisous de retour.

  10. Bonjour Francine
    Fameux travail à effectuer pour arriver à ce résultat
    je n’aime pas tellement mais c’est un autre monde !!
    passe une bonne journée
    bises

  11. les températures sont plus douces, tant mieux pour le porte monnaie ;=)
    nous allons bientôt avoir la fin du 1er mois, maintenant le soleil se pointe, ça me manquait….
    bonne journée de mardi

  12. Intéressant tous ces détails. C’est la première fois que j’en vois une. Merci pour le reportage car je ne serais pas aller voir de moi-même.
    J’attends toujours la neige mais je crois que les grenouilles de la météo se sont encore gourées.
    Bonne fin d’après-midi et gros bisous à toi Francine

  13. Oui , elle est belle et super renforcée pour les circonstances !!! J’ai aussi fait des photos à l ‘intérieur , et aussi des petits marchands comme au souk !! mais hier je parlais des photos à l intérieur du musée ! du reste une très belle bibliothèque
    Bonne journée Bisous

  14. Bonsoir, les tentes dans le désert ne sont pas aussi luxueuses mais sans doue plus accueillantes, chaleureuses, nous avons ete invites dans le désert tunisien, celle là une belle prouesse décorative
    bisous

  15. Bonjour de bons souvenirs ces tentes sahraouies ! lors de nos randonnées 4×4 au milieu de nulle part nous avons été invités plusieurs fois par des familles nomades a partager le thé,le lait et quelques dattes. Maintenant je vois de plus en plus des tentes en matériaux plus légers ( moins lourds et encombrants pour le transport) bonne fin de journée bises

  16. Bonjour Francine, ton article, tes photos et toutes tes explications au sujet de cette tente sont très intéressants. Quel travail de créer une telle tente.
    J’aime beaucoup sont emplacement. Un grand merci.
    Je te souhaite une belle soirée.
    Bises

  17. Merci Francinéa d’être passée je viens d’ajouter ton lien…ces tentes sont gigantesques et solides…bravo pour cet article…
    bisous et bonne soirée

  18. Je trouve ça superbe, vraiment et une bonne idée ou initiative !
    Je suis admirative de l’ingéniosité et du travail de ces femmes. C’est un chef d’oeuvre.
    Merci de me l’avoir fait découvrir et aussi pour tes explications.
    Très bonne soirée.

  19. Bonsoir Francine
    encore un article super intéressant ces Tentes sont d une beauté incroyable et ces tisseuses ont des doigts en or merci de ces explications et tes photographies bisous bonne soirée Danielle

  20. J’aime beaucoup ces rencontres entre le moderne et l’ancien, ces deux modes de vie, j’attends d’y entrer!
    Bises du soir de Mireille du sablon

  21. Bonsoir Francine,
    C’est une réalisation impressionnante qui témoigne de haut degré de savoir-faire de ces femmes! Je trouve cela plus harmonieux que bon nombre de nos constructions modernes 🙂
    Bonne semaine,
    Frans

  22. Bonsoir Francine, me voilà un peu sur le tard, mais bon il n’y a pas d’heure pour les braves!
    Pour ces tentes, je suis un peu partagé surtout après tous ces évènements.
    Mais bon si cela pouvait enfin remettre la paix partout?
    Je te souhaite une belle nuit.
    Bisous.

  23. Coucou Francine,
    ok pour la maison à St Cyr , elle n’est pas à moi! Je te la laisse pour faire le ménage (lol)
    Mais ce n’est pas moi qui transporterai la tente sahraoui; ni la tisserai ni la monterai!
    Où sont les hommes qui laissent faire tout le boulot aux femmes! Peut être qu’il vaut mieux que ce soit fait par elle pour que ce soit bien fait!
    Eternel prétexte! Mais les photos nous montrent le coté grandiose de ce que cela représente. Bravo.
    Gros bisous.

  24. Bonsoir ,je suis désolée,mais je trouve ça moche,on dirait des épines géantes..bon sinon ,bravo à ces femmes pour avoir tissé cet ouvrage.bonne nuit ,bises.

  25. Je suis aux anges…magnifique reportage et merci encore pour toutes les informations que tu apportes à ces belles images.
    J’aime l’opposition des deux habitations.
    Bravo !

  26. Bonjour Francine
    je me suis levée trop tôt pour venir sur les blogs !!! lol
    j’ai ouvert une nouvelle rubrique dans mon blog ” cluster”

    Je propose à tous , toutes d’y participer .

    Ce n’est pas un défi , c’est simplement pour le plaisir de faire des créas

    Ce serait sympa si plusieurs y participent

    bonne journée

    Bisous

  27. Bonjour Francine
    ahhh ça c’est pas une quechua qu’on jette en l’air et qui retombe prête à l’emploi !!! MDR !!!
    Encore un billet qui a du te demander beaucoup de temps, Merci pour ce partage que sans toi on ne connaitrait pas, je n’ai pas entendu parler de ça aux infos !
    Bisous, bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !