logo

Statue équestre d’Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Statue équestre d’Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris 

Paris 1er

 

Pour le plaisir des yeux, et un peu d’histoire 😉

Quand on longe le quai de l’Hôtel de Ville, on les aperçoit de loin. Deux magnifiques magnolias entourent la très belle satue équestre d’Etienne Marcel, Prévôt des Marchands de Paris. 

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

La façade de l’Hôtel de Ville qui retient le plus le regard et la plus pittoresque est celle du bord de l’eau, avec sa mince ceinture de verdure, son saut de loup, et, perchée sur un haut piédestal, la statue équestre d’Etienne Marcel. Le glaive et les ordonnances à la main, il se tient dans le fière attitude du conquérant des linertés municipales.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Prévôt des marchands : aux origines

Les origines de la municipalité de Paris sont très anciennes, elles remontent à la corporation des bateliers, les Nautae Parisiaci, héritère des célèbres Nautes. Dès la fin du XIIIe siècle, cette corporation de l’eau représenta le peuple auprès du roi.

Au Moyen Age, les marchands de l’eau leur ont succédé. Ils avaient le monopole des transports sur la Seine, et étaient de plus en plus influents au fur et à mesure que Paris se développait. Ils formaient une hanse d’où étaient exclus ceux qui n’étaient pas nés dans la capitale, et faisaient aussi le négoce.Lorsque les marchands terriens, qui tenaient leurs réunions dans la Vallée de misère, au Grand Châtelet, se joignirent à eux, ils chisirent le Parloir aux Bourgeois pourleurs assemblées.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Cette union accrutleurs forces, ils exercèrent alors une action considérable sur la marche des affaires publiques. Ils en vinrent à personnifier les intérêts communs de la Cité. Les autres corporations s’effaçaient devant eux. Les rois, pour se mettre en rapport avec le peuple de Paris, prirent l’habitude de s’adresser au prévôt des marchands. Il est difficile toutefois de donner une date précise à la naissance de la municipalité, qui naît sous une forme indécise avant de s’affirmer.

Sous Philippe Auguste, la commune de Paris est si bien reconnue que le roi la charge d’opérer le pavement des rues, dont la boue profonde laissait échapper des odeurs pestilentielles…A l”époque de Saint Louis, la municipalité comptait quarante cinq échevins et vingt quatre conseillers.

A leur tête présidait le prévôt des marchands, qui, aidé par des quarteniers, des cinquanteniers et des dizeniers, exerçait son autorité sur tous les ponts de Paris, de plus en plus étendu.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Le plus célèbre des prévôts des marchands est Etienne Marcel. En lutte contre le pouvoir royal, il fut l’interprète passionné des vues, et de de la bourgeoisie. Réformateur modéré à ses débuts, il se trouva entraîné par les circonstances et par les périls auxquels il était personnelement exposé, jusqu’à faire douter de son patriotisme.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Son premier acte, en tant que prévôt, fut de donner au conseil de la ville en 1357 une demeure en rapport avec son importance.Il achata, place de Grève, la maison aux Piliers. Ce nouveau parloir, aux dimensions modestes, fut e berceau des libertés municipales. C’est un titre de gloire pour Etienne Marcel que d’avoir pensé à l’établir, travaillant ainsi à la limitaion du pouvoir royal et à l’émancipation de la bourgeoisie.

Maison aux Piliers Place de Grève Paris

La Maison aux Piliers date de la fin du treizième sièele. Achetée, au siècle suivant, par Étienne Marcel pour remplacer le Parloir aux Bourgeois, elle fut démolie par François 1er en 1532 pour faire place à l’Hôtel-de-Ville.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

La statue équestre d’Etienne Marcel

La statue est l’ouvre du Toulousain Jean-Antoine Idrac. Mort de la typhoïde en 1883, il n’a pas pula terminer, le cheval est dû à un autre Toulousain : Laurent Marquestre. Le monument en bronze pèse 4700 Kg.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

” Etienne Marcel fait bonne figure dans les jardins contigus de l’Hôtel de Ville, campé fièrement sur son destrier de bronze. ” Ce monument a été inauguré en 1888 dans un contexte particulier, qui transforma cet hommage au prévôt en protestaion politique, silencieuse mais véhémente. Par cette statue, les édiles parisiens manifestaient leur opposition à la décison gouvernementale de laisser la municipalité sous la tutelle d’un préfet. En fait, le gouvernement de la IIIe République, échaudé par l’insurrection de la Commune en 1871, souhaitait prévenir toute nouvelle bouffée révolutionnaire en gardant un oeil sur Paris, et notamment en lui refusant un maire. Célébrer Etienne Marcel, c’était réclamer un symbole fort de la politique de la ville. Le gouvernement de l’époque et le président Sadi Carnot ne s’y opposèrent pas : ils refusèrent en bloc d’assister à la cérémonie d’inauguration. C’est le préfet de la Seine, Eugène Poubelle – l’homme des boîtes à ordures -, qui prononça le discours d’usage. Il fallut attendre 1977 pour que les Parisiens puissent à nouveau élire un maire, et ce fut Jacques Chirac.”

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Brièvement : qui était Etienne Marcel

Étienne Marcel, né entre 1302 et 1310 et mort à Paris le 31 juillet 1358, est prévôt des marchands de Paris sous le règne de Jean le Bon. Il se retrouve à la tête du mouvement réformateur qui cherche à instaurer une monarchie française contrôlée3 en 1357, en affrontant le pouvoir royal exercé par le dauphin. Délégué du tiers état, il joue un rôle considérable au cours des états généraux tenus en pleine guerre de Cent Ans : ceux de 1355 avaient pour objectif le contrôle de la fiscalité, ceux de 1356 demandaient le prélèvement de nouveaux impôts et ceux de 1357 devaient régler le paiement de la rançon du roi Jean.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Les états généraux se révélant incapables de résoudre la crise qui accable le royaume, le dauphin Charles peut reprendre le pouvoir et sauver la couronne des Valois. Étienne Marcel meurt assassiné par les bourgeois parisiens qui considèrent qu’il est allé trop loin dans son opposition et qu’il a risqué de livrer la ville aux Anglais.

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Une fin tragique :  autrefois adulé par le peuple, il mourut sous ses coups …

” Le prévôt est bousculé, il trébuche, tombe à terre, alors c’est la curée : haches et épées transpercent son corps de part en part. Deux jours plus tard, le dauphin Charles fait dans Paris une entrée triopmhale. Le 4 août, il convoque la population des Halles et tient un discours où il dénonc un prétendu complot ourdi par Etienne Marcel et Charles de Navarre pour laisser les Anglais entrer à Paris.”

C’était le 31 juillet 1358. Vingt cinq ans plus tard, en 1383, ” le jeune roi Charles VI fait lire en Grande Chambre du palais une ordonnance par laquelle il diminue les pouvoirs de la prévôté des marchands “pour les rébellions, désobéissances, monopoles, crimes et maléfices, tant de lèse-majesté et autres, en faits et en paroles”.¨Par une seconde ordonnance, le roi confisque ” La Maison de Ville, assise en la place que l’on dit place de Grève”. En affaiblissant le maire et en fermant l’Hôtel de Ville, le roi espère contenir las Parisiens. Illusion, bien sûr.” 

Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

 Statue équestre d'Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris

Sources : Lorànt Deutsch Métronome, Les Monuments de Paris souvenirs de Vingt Siècles par Joseph Marie Hippolyte Théodore Bazin de Bezons, Ligaran

complément wikipédia, et

http://vincentroger.typepad.fr/ pour les auteurs de la sculpture. 

http://fernandbournon.free.fr/paris/livre-2-chapitre-03.php pour la Maison aux Piliers de la place de Grève à Paris

64 commentaires pour “Statue équestre d’Etienne Marcel Hôtel de Ville de Paris”

  1. bonjour Francine,
    Merci pour ce petit cours sur l’histoire de Paris , l’histoire de cet homme adulé et battu……
    Superbes photos….
    Bonne fin de journée
    amitiés

  2. Hello Francine
    Il y a un symbolique pour les personnages qui sont à cheval…Enfin, j’avais entendu cela à quelques part ? Soit le cheval du cavalier est simplement au trot, soit il a une patte redressé comme celui ci ou soit il a les deux pattes cabrées en l’air, il y a une symbolique guerrière ou pas…. je me souvient plus des pouvoir que sont attribués aux personnages avec ça . C’est le cas pour Garibaldi par exemple. L’épée aussi à un rôle, en l’air ,couché ou dirigé vers le sol !
    Bon Lundi
    Bizz
    Pat

  3. On en prend plein les yeux!!!!! Lorsque j’ai lu Etienne Marcel..j’ai pensé à la station de métro!!! 🙂 Je fus parisienne il y a fort longtemps!!
    Bises

  4. Bien fleuri les magnolias!
    A très bientôt, je suis en retard dans mes visites cause raquet sur l’ordi, on me demandait de payer pour que, soi-disant, on me le débloque.
    Bien sur je n’ai pas payé, mon fils à mis 2 jours pour s’en débarrasser en faisant une réinstallation complète.

  5. Merci Francine pour ce billet plein de tous ces détails historiques il a fiere allure sur son cheval et l’hôtel de ville de Paris est majestueux, bonne journee bises

  6. Bonjour Francine, magnifique cette statue, de plus tu l’as approché de si près que l’on peut voir les détails, il n’a pas une figure avenante, il semble très sévère, mais vraiment tes photos sont splendides, j’adore les visites avec toi. Bisous et bonne journée MTH

  7. Bonjour Francine, oui c’est bien une superbe ville portuaire.
    Le cavalier Etienne à l’air trop sérieux! Qu’annonce t-il au peuple?
    Je te souhaite une belle journée de lundi.
    Bisous

  8. Bonjour , pour me faire une idée sur ton nouveau matériel , j’attends tes photos que nous avons faites ensemble .
    Par contre tu as une photo tout a fait extraordinaire de cette petite fille et de la lionne …elle est top , tu dois la mettre sur ton site en grand format…J’ai presque terminé le tri …ouf….Bisous et bon lundi…

    • là tu exagères!! je prépare des photos prises vendredi avec vous, et je te les envoies par mail ce soir !! là je dois m’absenter bisous

  9. Coucou ma Francine, tu sais ce qui m’impressionne ? Ton superbe reportage sur la statue bien sur, mais surtout ce ciel d’un bleu magnifique, je rêve…

    Une nouvelle semaine commence et parait-il le printemps arrive. Il est chez toi ? Car pas chez moi encore, mais il fait bon penser que mes deux saisons préférées vont égayer les journées de chacun. Cool !! Ca va comment chez toi ? Moi tout va bien. Tu as eu un bon week end ? Moi oui lol ! Allez un café pour la route et on se dit à demain. Prends soin de toi. Lolli

  10. Merci pour cette “piqûre de rappel ” concernant la mairie de Paris 🙂 Tu avais réuni toutes les conditions rêvées pour faire de superbes photos ! La majestueuse statue entre les deux magnolias en fleurs sur fond de ciel bleu est magnifique. Je ne connaissais pas ce côté de l’Hôtel de ville , merci de me l’avoir montré, je le préfère à la façade habituellement montrée. Bel après midi Francine Bisous

  11. Très bel article !! Je connais peu Paris et j’ai appris pas mal de choses sur cette statue équestre. Les magnolias entourant la statue sont superbes !
    Bonne soirée Francine, bisous à bientôt.

  12. Bonjour à toutes et à tous

    Ceci est un copier/coller et je le regrette.

    Depuis plus de deux jours je ne peux me rendre sur les blogs car je suis rarement chez moi, des occupations m’obligent à m’absenter. Croyez que je suis le premier ennuyé car je mets mon blog difficilement à jour.

    Ce matin encore je n’ai pu répondre à l’ensemble des commentaires qui m’étaient gentiment adressés depuis ces deux derniers jours.

    Je tente de rattraper ce retard en vous faisant parvenir ce copier/coller pour lequel, encore une fois, je m’excuse.

    Toutefois le blog du petit randonneur n’est pas mort, il est simplement débordé et il du mal à faire face à tous les gentils commentaire qui débordent de son blog.

    Merci à toutes et à tous de votre fidélité et de votre gentillesse. Je vais faire tout ce qui est en mon possible pour retrouver un rythme normal dans les meilleurs délais.

    @lain – Un petit Randonneur bien désolé !

    Bisous Francine – Je repasserai plus longtemps demain

  13. Bonjour Francine, merci pour ce beau reportage sur la statue équestre se trouvant devant l’Hotel de Ville de Paris…
    Tes photos sont splendides… Les magnolias sont en fleurs..
    Bon début de semaine, gros bisous

  14. Bonjour Francine, c’est un bien joli billet avec de belles photos et d’intéressantes explications. Et ce qui ne gâte rien, les deux magnifiques magnolias.
    Belle soirée.
    Bisous

  15. Bonsoir Francine c’est un très joli reportage que tu offre avec des magnifiques photos et explications très joli ces magnolias déjà bien en fleur tout cela sous un joli ciel bleu bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  16. Et ben le pauvre, quelle mort !!
    Sa statue se découpant sur le ciel bleu et avec les arbres en fleurs est superbe ! belle soirée ! bises

  17. Je regarde tes photos et je compte mentalement que cela fait 4 ans que je n’ai pas vu en fleur les magnolias de l’hôtel de ville. Tes photos sont superbes sous le soleil en plus ! Bisous

  18. Cette statue est superbement réalisée ainsi que tes photos et ton reportage intéressant et complet.
    L’histoire évolue et c’est intéressant de savoir comment les choses se passaient autrefois. Hélas, le règne de l’argent et du pouvoir existaient déjà et la violence aussi ! Je suis contente d’avoir ainsi pu réviser cette page d’histoire dont je me souvenais un peu, j’avais un Professeur d’Histoire passionné et passionnant.
    Bisous
    Am

  19. Bonsoir Francine,
    Tout simplement magnifique, la mairie déjà !! et les statues
    les magnolias j’en ai vu aujourd’hui de beaux aussi !!! et oui, c’est le printemps
    tu as fait de superbes photos sous un ciel d’un bleu !!! ouah,
    mais ça va être la semaine sainte, hummm pas très bonne , pluie !!
    Bonne soirée, bises

  20. Merci pour les explications, jusqu’ici Etienne Marcel était une station de métro pour moi ! Que ces maisons aux piliers devaient être belles …
    Belle journée, bisous !
    Cathy

  21. Coucou ma francine, un bien fier cavalier tout vert lol !

    Je t’apporte ce matin un joli rayon de soleil.
    Tu pourras peut-être en profiter, qui sait. Hi Hi !
    Merci pour ton message, j’y réponds rapidement mais sûrement.
    Plein de douceur pour ce mardi. Prends soin de toi.
    Lolli

  22. Coucou ma Francine,
    Magnifique Étienne Marcel sur son beau destrier. Ce prévôt des marchands de Paris a une histoire passionnante.
    Merci pour tes belles photos et cette page d’histoire.
    Bises et bon après midi

  23. Bonjour Francine
    Cette statue à elle seule est déjà superbe … rajoutés à cela, ce ciel bleu et ces magnolias, ça donne un effet magnifique !
    Merci pour ton partage et Bravo pour tes jolies photos
    Bises, bonne journée

  24. une leçon d’ histoire dans la petite histoire.
    Trop de pouvoir attise la jalousie et la haine, même si on se nomme Etienne Marcel !
    Au moins a t’ il laissé son nom dans l’ histoire de France, avec une belles statue.
    Merci pour tes superbes photos !
    Passe une bonne soirée
    Bisous

  25. Bonsoir magnifique cette statue entre les 2 magnolias et ce beau ciel bleu ! Je me souviens avoir appris en primaire Etienne Marcel,merci de me remettre en mémoire cette page d’histoire oubliée. Bonne fin d’aprem. bises

  26. Bonjour Francine: Très bon article qui me permet de prendre connaissance de ce personnage dont j’ignorais l’action. Les belles photos du printemps qui illustrent ton écrit sont douceur. Hélas pour les attentats de Belgique, j’avais effectivement un pressentiment, et, cette nuit j’ai même cauchemardé un attentat “Gare du Nord à Paris”. En fait de nord , ce matin c’était donc plus au nord, la Belgique. Je vois l’avenir bien sombre si nos dirigeants n’arrivent pas à juguler cette peste des temps modernes. Nous allons sombrer dans la décadence très rapidement si rien n’est fortement réfléchi pour combattre ces scélérats. Bises et bonne soirée

  27. Bonsoir Francine, merci de ta visite dans mon parc (rire), oui c’est une superbe balade que j’ai faite dernièrement.
    Passe une belle soirée.
    Bisous.

  28. Bonsoir Francine , merci de tin gentil passage , tu es un peu Belge alors ? , suis tout retourné avec les attentats de Bruxelles aujourd’hui . Je pense a toutes les victimes et leurs familles . gros bisous .
    Emile

  29. Coucou Francine,
    un petit passage, car je ne suis pas venue pendant ma récréation hier. Ma pause est très occupée, par un espèce de nettoyage de printemps. Je suis contente de revoir la place de l’Hôtel de ville, j’aimais bien quand j’allais au BHV, ça existe encore?
    Tes photos sont bien belles, j’aime les arbres en fleurs,il y a déjà des magnolias en fleurs.
    Bonnes journées à venir et bisous.

  30. Coucou Francine
    Cette statue est un des plus beaux exemples de statues equestres dans Paris ! En plus ornée de magnolias de part et d’autres! !!
    Tres belles photos !

  31. Merci de nous en apprendre autant au travers de ce beau reportage en images.
    Une figure parisienne qui compte dans l’histoire de la capitale ; bel hommage rendu et bien mérité.

  32. Merci pour ce cours d’histoire, un rappel qui fait du bien car si je me souvenais bien du nom, j’étais incapable d’en dire quoi que ce soit avant de te lire.
    Bien amicalement.

  33. yes, c’est superbe. merci de me faire découvrir une partie de notre capital avec de bien belle photos
    prend soin de toi
    bises,

  34. Bonjour Francine
    Si nous voulons de l’histoire Paris est une ville qui en a une et une très ancienne qui remonte à des milliers d’années. Il y aurait de quoi dire.
    Paris est une ville de lumière, et une ville de lumière sous un ciel de lumière ça ne peut-être que beau !
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce journée
    Gros bisous
    @lain

  35. De jolies vues avec le ciel bleu et les arbres en fleurs. La “petite” histoire de France semble bien compliquée, on est loin des cours magistraux et superficiels de l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !