logo

Statue de Jeanne d’Arc place des Pyramides Paris

La statue de Jeanne d’Arc
Place des Pyramides
 

Jeanne d’Arc substituée au nez et à la barbe des Parisiens

 Statue de Jeanne d'Arc Paris

Tout le monde connaît cette statue, c’est l’une des statues équestres les plus célèbres de Paris.Elle est l’oeuvre du sculpteur Emmanuel Frémiet.

 Statue de Jeanne d'Arc Paris

Mais ce que l’on connaît moins, c’est son histoire : jugez plutôt !

La “Jeanne d’Arc” de la place des Pyramides n’est qu’une supercherie, enfin dévoilée! Elle a été substituée au nez et à la barbe des Parisiens…et Emmanuel Frémiet mérite bien son surnom d’Arsène Lupin de la sculpture française.

 Statue de Jeanne d'Arc Paris

En 1870, la défaite humiliante de Sedan laisse la France à genoux.Née d’une défaite, la IIIe République est proclamée. Il faut redonner confiance au peuple, ressouder les Français, on cherche des idoles. Jeanne d’Arc  est une héroïne, son histoire, sa légende symbolisent l’espoir et l’unité de la nation.

La statue de Jeanne d’Arc est une commande passée par l’Etat, sa symbolique est « la reconquête ». Emmanuel Frémiet, sculpteur en vogue du moment, est chargé de la commande.

 Statue de Jeanne d'Arc Paris

La statue est inaugurée en 1874 place des Pyramides, non loin de l’endroit où Jeanne d’Arc fut blessée.

Mais l’oeuvre de Frémiet est critiquée : le percheron est trop massif par rapport à la cavalière, on critique son visage, sa pose… Frémiet est vexé par ces critiques, et, sans rien dévoiler de ses desseins, il décide de modifier sa statue. Il ne touchera pas à Jeanne d’Arc, cela serait trop visible.

 Statue de Jeanne d'Arc Paris

Il va rectifier le cheval en réduisant l’échelle et l’enjambée de l’animal, il change le harnais, ajoute un chanfrein pour masquer la face, et enlève la croupière. La nouvelle statue est prête…

Dix ans plus tard, des travaux ont lieu place de la Pyramide, le monument doit être temporairement déplacé.C’est l’occasion : Frémiet récupère sa statue dans son atelier, et au moment de la restitution il substitue le second modèle, qu’il a recouvert d’une patine dorée pour mieux camoufler la supercherie ! On y a vu que du feu !

Ainsi, la statue admirée de tous n’est pas tout à fait la même que celle qui trônait place des Pyramides à la fin du XIXe siècle !

   Statue de Jeanne d'Arc Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La statue est en bronze doré. Jeanne d’Arc, tête nue, porte une armure, chevauche un puissant cheval caparaçonné en brandissant son étendard de la main droite.

 Sources : M Krief  secrets de Paris, wikipédia

Source pour la photo ancienne : http://www.ancarpost.org/     

 

 

32 commentaires pour “Statue de Jeanne d’Arc place des Pyramides Paris”

  1. elle est magnifique
    en effet pas la meme que sur l’ autre photo ou elle est moins imposante

    elle doit attirer les regards dans ce quartier

    il me semble l avoir vu une fois à la télé ..
    bises bonne journée pour toi

  2. je ne connaissais pas cette histoire mais je passe souvent devant la statue lorsque je viens à Paris;
    à Agra, la majorité des crédits est réservée auTaj qui draine à lui seul 90% des touristes;
    bonne soirée, Francine;
    bisous;

  3. Bonsoir Francine , une semaine chargée , je n’ai pu venir sur les blogs , on ne retrouve jamais le même visage , je prends des photos pour une aminaute quand elle se trouve dans une église..passes une belle soirée , bisous
    tu as vu , j’ai fais une écharpe hier , l’hiver n’est pas terminé…

  4. bonjour ….effectivement je me prépare à aller faire un tour …enfin une journée ensoleillée….même si je ne vois rien cela me fera du bien…j’aime tes prises de vue de la statue….bisous de nous …

  5. Bonjour Francine,
    De toute façon, sans ton reportage je n’y aurais vu que du feu non plus 🙂
    Mais toute cette dorure pique aux yeux tout de même!
    Amitiés, Frans

  6. la statue est superbe, et toute en symbole, encore aujourd’ hui.
    Merci de nous faire part du subterfuge la concernant.
    je me demande où se trouve l’ ancienne statue !
    jolies photos
    bonne journée
    bisous

  7. Bonsoir Francine,

    Tu as fait un très bel article sur cette statue que j’adore et qui a marqué la vie des parisiens pendant très longtemps. Sur le ciel de tempête elle ressort admirablement.

    J’ai écrit un texte à son sujet cet été mais je ne l’ai pas encore mis en ligne,je laisse “décanter” mes écrits, parfois pendant six mois avant de les publier. Comme j’écris des poèmes entre temps j’aime bien entremêler le tout.

    Cette héroïne d’or en majesté est une très belle source d’inspiration.

    Bonne nuit, bisous

    Cendrine

    Je t’ai répondu par la partie “contact”.

  8. Bonsoir, Mais le cheval est exactement,t le même sur la carte postale ancienne et actuellement ? Vraiment ! Regardez. Le percheron de départ a été remplacé bien avant et des photographies d’Emmanuel debout a côté de la maquette de son oeuvre représentant un énorme et très puissant PERCHERON -lui faisant honte – l’etablissent avec certitude ! (fonds archivistique Fauré-Fremier sans aucun doute) Ou avez-vous tiré ce petit renseignement, je vous prie, chere Francine ? Ce n’est pas Catherine Chevillot qui a pu écrire cela ? Ane Pingeot peut être ? Laure-Marie

  9. C’est bien étrange ! Renseignez-vous mieux je vous prie ! On commet parfois des erreurs dans les ouvrages et articles ! Ce n’est pas la première fois que cela arrive , Francine ! Laure-Marie, Post doctorants en histoire de l’art et jeune théologienne aux Bernardins 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !