logo

Square du Vert-Galant le dernier des Templiers

Le dernier des Templiers

Square du Vert-Galant Paris 4

Un lieu de sinistre mémoire, on y brûlait beaucoup sur cette île….

Jusqu’à la construction du Pont Neuf, l’île de la Cité se terminait par le Jardin du Roi, où fut édifiée la place Dauphine. La pointe actuelle de l’île est constituée de la réunion de trois îlots à la Cité, assise centrale du nouveau pont.L’îlot du nord, nommé île du Patriarche, se prolongeait à l’est par un minuscule îlot portant un moulin, dit de la Gourdaine puis de la Monnaie, car son énergie hydraulique était utilisée pour battre le monnayage royal. Celui du sud, le plus grand, était dit île au Bureau car il appartenait à Hugues Bureau à la fin  du XVe siècle.

Le 11 mars 1314, Jacques de Molay, grand maître de l’ordre du Temple, et Guy, commandeur des Templiers de Normandie, y furent brûlés vifs. Jacques de Molay, né entre 1240 et 1250, fut le 23e et dernier maître de l’ordre du Temple. 

Une plaque commémorative sur le pont rappelle ces évènements funestes.

 Square Vert-Galant

Son nom est un des plus connus parmi les Templiers (avec le fondateur de l’ordre Hugues de Payns), bien que l’on ne dispose que de peu d’informations sur les deux premiers tiers de sa vie.
L’ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, ses membres étaient les Templiers. Pendant les XIIe et XIIIe siècles il s’occupait de l’accompagnement et à la protection des pèlerins pour Jérusalem dans le contexte de la guerre sainte et des croisades. Il participa activement aux batailles qui eurent lieu lors des croisades et de la Reconquête.
La perte définitive de la Terre sainte en 1291 est annonciatrice de la fin de l’ordre, qui fut victime de la lutte entre la papauté et le roi de France, Philippe le Bel. Le pape Clément V le dissout le 13 mars 1312 à la suite d’un procès en hérésie. La fin tragique de l’ordre mena à nombre de spéculations et de légendes sur son compte.

 Square Vert-Galant

*Au pied du Pont_Neuf, le square, du Vert-Galant,  là où Jacques de Molay et Geoffroy de Charnay furent brûlés

Sa valeur au combat en Terre sainte lui a valu d’accéder à la tête de l’ordre, mais, une fois en France, il se montra piètre politique. Face à Philippe IV le Bel, Guillaume de Nogaret et Enguerrand de Marigny, il ne put empêcher la chute de son ordre, car c ‘est une véritable inquisition  qui fut lancée contre le Temple.
Il mourut le 18 mars 1314 sur un bûcher dressé sur l’Île de la Cité à Paris. L’exécution fut mise en œuvre par le roi de France Philippe le Bel, après que l’Église eut remis Jacques de Molay au bras séculier. Le Templier Geoffroy de Charnay a été brûlé avec lui. Quelques mois plus tard, trois femmes y furent brûlées pour complot contre le roi.

Sources : http://ecrits-vains.com/, sur site, wikipedia.  

34 commentaires pour “Square du Vert-Galant le dernier des Templiers”

  1. Bonjour Francine, merci pour ces références historiques, merci de les situer visuellement, ah ma douce quel plaisir chez toi !
    Une journée grise et humide pour ce samedi
    Une montagne russe dans ce climat de fin d’hiver
    Printemps et hiver se chevauchent, profitons de l’un et l’autre.
    Belle journée du samedi > a demain

  2. Bonjour Francine : Merci de nous rappeler ces sombres pages peu reluisantes de notre histoire . Bel endroit pour flâner à Paris les jours d’été . Ce square fait partie des espaces verts écologiques de la ville de Paris . Voilà une bonne nouvelle pour la faune et flore de ce lieu.Bises et très bon week-end

  3. Arrives tu à retenir dans ta mémoire tout ce que tu écris sur Paris ? Tu vas devenir une bibliothèque à pattes !

    Un temps à ne pas mettre un photographe dehors aujourd’hui. On se rattrapera un autre jour.

    Bonne soirée. bises. Yves

  4. J’aime ces petits jardins publics au coeur de la ville , de vrais poumons vert pour faire un break et décompressé du stress de la rue
    Bon Dimanche

  5. Tu me fais encore découvrir des coins parisiens de toute beauté ; je ne sais pas quand je monterais mais il va falloir que je fasse un choix draconien .Bon WE

  6. Bonjour Francine,
    Nous avons offert le livre à notre fiston, j’aime beaucoup cet auteur et la passion qui l’anime!
    Bises, Mireille du Sablon

  7. Bonjour FRanine,
    C’est vrai que Lorànt Deutsch est un passionné et fin connaisseur de Paris! Avec lui on en apprend toujours – comme avec toi d’ailleurs 🙂
    Joyeuses pâques,
    Frans

  8. Bonjour
    Je te souhaite un bon lundi
    Je suis en panne d’administration, skynetblog, donc pas de news, et impossible de mettre un com sur tous les blog, Eklablog.
    Nos amitiés bises
    René

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !