logo

Jardin des Serres d’Auteuil 6 menacées

La destruction des Serres d’Auteuil : scandaleux.

La FFT envisage de saccager le jardin des Serres d’Auteuil, déjà amputés du tiers lors de la construction du périphérique en 1968. Pourtant il existe d’autres solutions d’agrandissement. Est-il même raisonnable d’envisager  cet agrandissement du stade Roland-Garros, qui;’avec ses 8,5 hectares, ne trouvera jamais  l’espace lui permettant de rivaliser avec les trois autres sites du Grand Chelem, qui s’étendent sur 16 à 20 hectares ?

Est-il admissible que ce quartier d’Auteuil et des Princes soit asphyxié eu nom du ” business » au détriment du sport amateur et scolaire, des espaces de verdure et des sites du patrimoine à la fois au Parc des Princes (bientôt agrandi), au stade Jean-Bouin, à la piscine Molitor (inscrite mais bientôt détruite), à l’hippodrome de Longchamp (pelouse bientôt tronquée), aux Serres d’Auteuil ?
Dans le monde entier les stades sont construits à l’écart des habitations, pourquoi tous ces sites voisins ne font pas l’objet d’un plan d’ensemble respectueux du patrimoine et des espaces verts protégés, telles les admirables et uniques Serres d’Auteuil ?

Jardin des Serres d'Auteuil Paris

*arbre aux quarante écus ginkgo biloba chine 91 ans haut 25 m circ 3,11 mètres. Quel avenir pour cet arbre? Coupé?….

Ce jardin botanique historique, témoin  muet d’un grand patrimoine végétal vivant,  abrite des collections centenaires de plantes remarquables depuis 1898. Ce site exceptionnel est inscrit sur l’inventaire des monuments historiques.
De nombreuses variétés de plantes tropicales et botaniques comme des azalées, des orchidées, des bégonias, des cactus, des fougères, des plantes carnivores sont cultivées dans les serres… Les savoirs faire, sont inestimables. Le jardin des Serres d’Auteuil, ce sont aussi des arbres remarquables, centenaires, que vont-ils devenir?

sources :
http://www.fondation-nicolas-hulot.org/blog/les-serres-dauteuil-menacees

http://www.petitions24.net/serresdauteuil.

 

15 commentaires pour “Jardin des Serres d’Auteuil 6 menacées”

  1. Je suis comme toi scandalisé par la destruction programmée d’un tel endroit pour satisfaire quelques bipedes en short et raquette et tout l’argent qui tourne autour. Je crois que les serres sont baucoup plus représentative d’un savoir faire botanique que roland Garros de la culture. bon Dimanche. je cour signer la pétition

  2. Bonsoir Francine : Les plantes ont une âme mais hélas ne possèdent pas notre langage sinon elles pousseraint des cris de protestations ! Comme elles ne peuvent nous contester , on les détruit impunément ; mais nous seront bientôt les victimes . Elles étaient sur Terre bien avant nous , elles le seront encore bien après nous . Bises et bonne semaine    

  3. bonjour Francine,

    quand je pense que les médias disent que rien ne sera détruit, juste …déplacé!

    bon dimanche ! malheureusement sous la pluie,

    bises, Mireille du Sablon

  4. bonjour Francine …alors quoi de neuf , je pensais trouver des oiseaux  sur ton blog …je suis déçu….a moins que tu fasses des réserves pour les sortir plus tard….il faudra se faire une sortie un dimanche avec Yves et compagnie…j’espère que tu es en forme , bisous de nous ….

  5. Des instantanes tres jolis sur ce blog! Merci et un poeme:

    Le jardin et la maison,

    par Ana de Noailles (1876-1933)

                                       

    Voici l’heure où le pré, les arbres et les fleurs
    Dans l’air dolent et doux soupirent leurs odeurs.

    Les baies du lierre obscur où l’ombre se recueille
    Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles,

    Le jet d’eau du jardin, qui monte et redescend,
    Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;

    La paisible maison respire au jour qui baisse
    Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.

    Le feuillage qui boit les vapeurs de l’étang
    Lassé des feux du jour s’apaise et se détend.

    – Peu à peu la maison entr’ouvre ses fenêtres
    Où tout le soir vivant et parfumé pénètre,

    Et comme elle, penché sur l’horizon, mon coeur
    S’emplit d’ombre, de paix, de rêve et de fraîcheur…

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !