logo

Rome Via della Gatta

Via della Gatta
Rue de la chatte
Rome insolite.

 

La  chatte de marbre de la via della Gatta est située dans le quartier du Panthéon, désservi par les nombreuses lignes de bus le long de la via del Corso et du Corso Emmanuele  II.

 La via della Gatta est une petite rue de Rome parallèle à la via del Corso.
Cette rue doit son nom et sa célébrité à une sculpture représentant une chatte  (gatta selon la tradition populaire), perchée à l’angle de la première corniche du palazzio Grazioli.

Ce palais est résidence actuelle de Silvio Berlusconi. (ce qui explique l’irascibilité du policier en faction devant le palais : il ne voulait pas que je le prenne en photo, et j’ai dû lui expliquer ce n’est pas lui qui m’intérressait, mais la chatte! Et devant son oeil noir, je lui ai montré mes photos!!!).

La Gatta


L’origine de cette statue est incertaine. Sous le règne de Caracalla, à l’époque romaine, le sanctuaire d’Isis se dressait dans les environs immédiats de l’actuel palais Grazioli. Ce sanctuaire, très vaste, s’étendait jusqu’au Panthéon. “Il était décoré de sculptures importées d’Égypte mais aussi de copies romaines. Il se peut donc que la statue de la chatte soit l’un des vestiges de ce temple. Elle représenterait alors la déesse-chatte Bastet et daterait de l’antiquité.”
A partir du XVe siècle, les pierres et les marbres de ce temple d’Isis au Champ de Mars furent récupérés et « servirent à édifier de nouvelles constructions ». “On exhuma « les sculptures qui en avaient orné les abords »; parmi elles, on découvrit l’obélisque de la piazza della Minerva, auquel le Bernin ajouta plus tard un éléphant, et la statuette de la Gatta”.

 

Légendes

 

*La gatta parait bien petite sur sa corniche.

 

Selon une légende locale, la statue aurait été placée à cet endroit en mémoire d’une chatte qui aurait sauvé les habitants du palais Grazioli. Lors d’un incendie, elle a donné l’alerte  : ses miaulements auraient attiré l’attention des habitants, qui auraient alors pu conjurer le sinistre.

Une tradition similaire évoque une chatte qui aurait donné l’alarme en voyant un enfant sur le point de tomber de la corniche. Enfin, selon une autre légende, si l’on suit la direction indiquée par la tête de la Gatta, on découvrira un trésor enseveli. Jusqu’à présent persnne n’a été capable de le loclaiser.

Bien vu : le fait que Mr Berlusconi ait sa résidence via della Gatta vaut son pesant d’or…

 

 

21 commentaires pour “Rome Via della Gatta”

  1. toujours la tête en l air Francine… et ce pour notre plus grand plaisir… tu sais je ne rejette pas l art moderne en bloc mais j admet que bien des choses ne me touchent pas.. en ce moment avec la fiac tu as du te régaler… bisous

  2. Bonjour Francine, beaucoup de légende sur cette chatte. quelle croire? Elle est bien petite en effet cette statue. La pluie arrive cet après midi et demain elle doit être forte, il faut bien qu’elle tombe un peu. Bon lundi et gros bisous ma douce

  3. un petit coucou
    pour te dire que j’ai quitter OB, c’est vraiment trop galère sur cette plateforme.
    mes 4 blog sont fermer définitivement, mais j’ai ouvert un nouveau sur skynet, bienvenue.
    bonne journée à bientôt
    rené

  4. bonjour francine
    en quelque sorte une gargouille un peu différente
    de celles que l’on connait
    quand aux légendes elles ont souvent une part de réalité
    bisous passe une bonne fin d’après midi

  5. les chats ont souvent inspiré les artistes.
    Celle-ci est bien haut perchée !!!
    Nous retrouvons la nôtre aussi sur un meuble de la cuisine, vraiment très près du plafond. Elle est un peu sotte mais tellement mignonne.
    bisous et merci pour ces belles photos et pour tes explications – quel travail mais nous apprécions.
    Je t’embrasse bien affectueusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !