logo

Rome Le Vatican

Le Vatican.

Cita del Vaticano.

Du fait de sa très faible superficie, à peine 44 hectares, et de son nombre d’habitants,  le Vatican est le plus petit État souverain du monde. il représente un cinquième de la principauté de Monaco. Le Vatican est bâti sur le site du supplice de Saint Pierre, il est devenu la résidence des papes qui lui succédèrent. Ici, à l’ombre de la basilique vers laquelle les pélerins du monde entier convergent, s’est forgé le destin de l’Europe.

*Le Vatican et la Basilique Saint Pierre vu depuis la colline du Pincio. On y accède par la Plazza del Popolo dont on aperçoit l’obélisque. 

Les accords de Latran, signés le 11 févier 1929 et ratifié le 7 juin 1929, entre le Saint Siège et  le gouvernement fasciste de Mussolini , ont fondé l’Etat de la cité du Vatican. Signés dans le palais du Latran, près de la basilique de Saint-Jean-de-Latran, ils consacrent l’existence d’un nouvel État souverain, le plus petit du monde : la Cité du Vatican. Il est entièrement enclavé dans la ville de Rome, enserré par des murailles imposées par l’article 5 des Accords du Latran.

Le Vatican

*Les hautes murailles qui séparent la cité du Vaticanle de la ville.

Ces accords assurent au Saint-Siège, en sa qualité d’institution supérieure de l’Église catholique, « l’indépendance absolue et visible et [de] lui garantir une souveraineté indiscutable, même dans le domaine international ». Ils  ont été marqués par le percement d’une nouvelle voie, la via della Conciliazione, qui relie Saint Pierre au castel San’t Angelo, monument de sinistre mémoire. Ancien mausolée d’Hadrien, puis forteresse et prison pontificale, il faut le cadre de combats acharnés pour la conquête de la cité.

*Via della Conciliazone, menant au Castel San’t Angelo.

Ainsi, ce petit état indépendant est délimité par ses mur, mais aussi, sur la place Saint- Pierre,à laquelle on accède librement, par la bande en travertin qui relie au sol les deux ailes de la colonnade.  Bien que faisant partie du territoire de la Cité du Vatican, cette place est soumise légalement au contrôle des forces de police de la République italienne.
La juridiction vaticane couvre non seulement le territoire de l’État lui-même, mais s’étend également à d’autres quartiers de Rome et en dehors de Rome, qui jouissent du droit de l’extraterritorialité.

*Place Saint Pierre vue depuis l’entrée de la Basilique Saint Pierre.

Le terme Vaticanum est attesté avec certitude à l’époque impériale, à partir du IIe siècle apr. J.-C., et il comprenait une région marécageuse sur la rive droite du Tibre, en dehors de de laville, et correspondait plus ou moins à l’actuel État de la Cité du Vatican.
À l’époque romaine, cette région était occupée par des villas, par les jardins d’Agrippine – mère de l’empereur romain Caligula (37-41 apr. J.C) – et par de vastes nécropoles bâties le long des artères principales. Caligula y fit réaliser un cirque privé.
Cet endroit fut le lieu du martyre de bien des chrétiens de Rome à l’époque de Néron (54-68). St Pierre fut enterré au nord de ce cirque, dans une nécropole qui longeait une route secondaire ; sur le lieu de sa sépulture, l’empereur Constantin fit édifier entre 324 et 326 une basilique grandiose qui fut substituée par la basilique actuelle au cours des XVIe et XVIIe siècles.

Le Vatican

*La Basilique Saint Pierre vue depuis le Lungotere Vaticano, voie qui longe les quais et passe devant le Castel San’t Angelo.

La population de l’Etat comprend environ 800 personnes. Seules 450 environ jouissent de la citoyenneté vaticane alors que les autres sont autorisées à résider dans l’Etat, de façon temporaire ou stable, mais sans jouir de la citoyenneté.
La moitié des citoyens ne réside pas dans l’Etat mais dans d’autres pays, principalement pour des motifs de service (en particulier le personnel diplomatique). Le Traité de Latran a défini l’obtention et la perte de la citoyenneté, les autorisations à résider dans le territoire de l’Etat et les formalités pour y accéder.
Le Vatican est reconnu universellement comme Etat souverain de droit public international, distinct du Saint-Siège.
“L’Eglise catholique a pour mission d’annoncer la vérité de l’Evangile pour le salut de tout homme ; elle est au service de la paix et de la justice pour tous les peuples aussi bien dans les diverses Eglises particulières et locales répandues à travers le monde que par son gouvernement constitué du Pape et des organismes qui le secondent dans l’exercice de sa responsabilité envers l’Eglise universelle (désignée par le nom de Siège Apostolique ou Saint-Siège).”

*Cité du Vaticano et Basilique vus depuis le Ponte San’t Angelo sous lequel coule le Tibre.

264 papes dont beaucoup de saints et de martyrs, se sont succédés sans interruption sur la chaire de Saint Pierre.
L’actuel Souverain Pontife Benoit XVI, 265ème pape, élu le 19 avril 2005, et successeur de Jean-Paul II, réside dans l’Etat de la Cité du Vatican.
“La constitution de cet Etat est une garantie pour l’indépendance du Saint-Siège et de l’Eglise par rapport à tout autre pouvoir constitué dans le monde. En un certain sens, il est signe du caractère surnaturel de l’Eglise même, du fait que les structures de l’Etat du Vatican sont réduites au minimum indispensable pour son bon fonctionnement.”

sources : http://www.vaticanstate.va/   

24 commentaires pour “Rome Le Vatican”

  1. grandiose pour un si petit Etat, contradiction !! si tu devais faire un petit palmarès de ce que tu as pu voir comme monument ou/et musée j’aimerai avoir ton avis car ma soeur y était 15 jours avant toi… bisous

  2. bonjour ma jolie et déjà merci d être passée me voir en rentrant.. je comprend que pour toi ce doit être dur dur… je viens d avoir ma fille qui n en peut plus de ce gris… il faut que vous veniez au soleil mes minettes… Rome, pour moi c est toujours Fellini Roma.. quelle splendeur… bisous

  3. Chère Francine,
    Une cité au sein d’une capitale …Et quelle Capitale !!!
    Rome est la ville éternelle par excellence .
    Comme j’aime cette ville .Elle est restée dans “son jus” si j’ose m’exprimer ainsi .
    Gros bisous
    Véronique

  4. Je vois que tu t’en es donné à coeur joie. Belle lumière, donc belles photos.
    J’attends avec impatience la fin de la semaine prochaine pour partir en Touraine.
    D’ici là il faut appuyer sur les rames.
    A bientôt. Bisous. Yves

  5. Bonsoir Francine, tu avais trop chaud à Rome. Remarque ici depuis lundi le soleil est revenu. Très beau le Vatican et la basilique, tu as fait un beau voyage. Bonne soirée et gros bisous ma douce

  6. ton voyage est déjà une réussite ne serait-ce qu’avec le temps….et les premières photos promettent de belles surprises pour la suite….Bisous de nous deux…

  7. Coucou Francine, te voilà de retour avec de belles photos. Tu as mis tes pas dans les miens et je reconnais les lieux. Pour les restos, c’est vrai qu’il vaut mieux éviter les coins touristiques. Le pain est en plus ainsi que le service. Après m’être fait piégée une fois, j’ai vite compris. J’attends la suite de tes photos avec impatience.

  8. Je rattrape mon retard car j’avais ma petite soeur et son mari près de nous.
    Ils ont fait des infidélités à leurs deux persans en découvrant Gazelle et celle-ci a su les charmer.
    Merci pour ces SUPERBES PHOTOS que tu nous offres de ton voyage à Rome – j’aurais bien aimé être dans tes bagages.
    Tes prises de vues sont originales et je suppose que c’est un grand angle qui donne ces perspectives.
    MERCI et gros gros bisous

  9. Tu as raison de montrer une rue car le vatican, ce n’est pas que des monuments religieux, aussi beaux soient ils, c AUSSI une ville … Tu te souviens de notre mini ballade et de notre rencontre avec le guitariste blond qui semblait si heureux d’être là ??? bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !