logo

Rome Le Dôme de la Basilqiue Saint Pierre de Rome

Basilique Saint Pierre de Rome

Le dôme

 

Statues du Christ  entouré des Apôtres, et dôme de la Basilique Juste sous le lanternon, on voit des visiteurs.

Visible à des kilomètres à la ronde, le dôme de Saint-Pierre du Vatican domine tout le panorama de Rome.  Sa splendeur architecturale et son incomparable silhouette à l’imposant tambour, couronnée du lanternon aux gracieuses colonnettes géminées, sont facilement reconnaissables. Son diamètre de 42 mètres le rend légèrement plus étroit que celui du Panthéon antique de Rome, mais sa hauteur de 132 mètres lui assure le prestige.

Michel-Ange était âgé de 72 ans quand il en conçut le plan en 1546. Il assura la direction des travaux mais il mourut en 1564. Giacomo della Porta acheva l’oeuvre, en mettant l’accent sur l’aspect extérieur prestigieux. Michel-Ange mourut en 1564, le tambour du dôme était terminé, il avait considérablement renforcé les piliers de Bramante. Après sa mort, le travail fut poursuivi par son assistant Vignola, assisté de Giorgio Vasari. Le pape Pie V leur avait demandé de veiller au strict respect des plans de Michel-Ange. En 1585, l’énergique pape Sixte Quint désigna Giacomo della Porta, aidé de Domenico Fontana. Son pontificat de cinq ans devait voir l’avancement rapide de la construction. 

Basilique St Pierre de Rome

*Le dôme vu depuis les jardins du Vatican.

Michel-Ange a repris la conception du dôme, en tenant compte de tout ce qui avait été fait auparavant. “Comme son modèle, le célèbre dôme de la cathédrale de Florence, il est constitué d’une coupole extérieure et d’une coupole intérieure de protection, se dressant sur le magnifique tambour aux colonnes géminées, à l’entablement recoupé et aux seize fenêtres dotées alternativement d’un fronton triangulaire ou à segments, prolongées de compartiments qui se rejoignent au sommet.

Les solides nervures proéminentes structurent le dôme en remplissant une fonction statique, car elles transmettent la charge du poids de la voûte aux contreforts dissimulés par les colonnes jumelées du tambour. La coque est ogivale, ce qui permet de dynamiser le dôme, terminé par le lanternon de 17 mètres de hauteur, dont les fentes entre les colonnettes, éclairent l’intérieur.

La clé de voûte a été posée en 1590, achevant un chef-d’oeuvre sans pareil de l’architecture occidentale qui avait exigé le travail continu de 600 ouvriers pendant deux ans”.

Basilique St Pierre de Rome
* Le dôme vu depuis le depuis le Lungotere Vaticano.

“Michel-Ange a laissé des plans, dont une des premières esquisses du dôme et quelques dessins de détail. On a aussi les gravures très détaillées publiées en 1569 par Étienne Dupérac, qui les présentait comme le dernier jet voulu par le maître. Michel-Ange”.

L’accès au dôme, payant, se fait depuis le côté droit de la basilique. La première partie peut se faire en ascenseur (il restera la plus délicate à pied). Attention, n’y montez que si vous êtes en bonne condition physique et non claustrophobe. Le trajet passe par des couloirs très étroits, bas de plafond, la chaleur peut être importante et une fois engagé, impossible de rebrousser chemin… A mi-parcours, vue sur la coupole du côté intérieur. Du dôme, la vue sur la ville est magnifique !

Sources :

http://www.rome-decouverte.com/le-vatican/la-basilique-saint-pierre/le-dome.html  et wikipedia 

23 commentaires pour “Rome Le Dôme de la Basilqiue Saint Pierre de Rome”

  1. Bonjour Francine, c’est vraiment très beau de l’extérieur, c’est sur qu’il doit y avoir une belle vue du dôme mais c’est pas grave que tu n’as pas eu le temps, il doit y avoir foule et on doit attendre certainement, tes photos sont superbes.
    Le soleil nous a quitté c’est dommage. Bon mardi et gros bisous ma douce

  2. Bonjour Francine, en effet c’est splendide, merci du partage
    Ici, Matin bas on s’y perdait, pluie fine et soleil invisible.. mais le voila qui se montre un peu !
    -Belle journée et a demain- cl

    velo-champflcom.jpg

  3. beau reportage…s’il fait mauvais par chez toi…ce sera pareil ici dans trois jours…c’était le cas lorsque je rejoignais mon époux à Paris dans les années 70…bonne soirée amie

  4. coucou Francine … Très belles photos et ton texte très documenté va grandement intéresser, j’en suis sure, les passionnés d’architecture … C vrai que C beau … et haut !!!
    Moi, j’ai fait l’ascension …. heu …. des escaliers … hihihi à ma première visite … çà coupe en effet les jambes mais la vue sur Rome est superbe !!
    gros bisous la parisienne bonne soirée

  5. Effectivement il y a de quoi être sur les nerfs, avec des transports aussi longs…et une ambiance de travail pas terrible…courage et patience…je ne fait pas de photos en ce moment trop de grisaille.. je trie..je range des photos..et je fait du vide…bisous..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !