logo

Rome Cortile della Pigna Vatican

Cortile della Pigna

Vatican Rome

Sur le chemin de la Chapelle Sixtine, le visiteur débouche dans la cortile del Belvedere et la cortile della Pigna.  La Cour de la Pigne doit son nom à une immense pomme de pin en bronze, d’environ 4 mètres de haut, placée dans la niche du Palais du Belvédère.

La Pigna

À l’extérieur de l’ancienne basilique Saint-Pierre, un escalier menait au portique à quatre rangées d’arcades précédant la basilique et appelé aussi Paradis ; une fontaine ornait son centre, elle servait aux ablutions des catéchumènes; elle est identifiée à la grande Pigne en bronze, dont Dante parle aussi dans la Divine Comédie (« sa face me paraissait longue et grosse / comme la pigne devant Saint-Pierre à Rome » Enfer 31, 58-60) et qui se trouve aujourd’hui dans la Cour de la Pigne des Musées du Vatican.

C’est dans cette basilique qu’au cours de la nuit de Noël de l’an 800, Charlemagne, roi des Francs, fut couronné empereur du Saint Empire Romain ; c’est aussi dans cette basilique que, jusqu’au début du XIVe siècle, des foules de pèlerins venaient à pied de toute l’Europe pour vénérer la tombe du Prince des Apôtres

La Pigna

À l’époque classique, elle se trouvait à Rome près du Panthéon, dans ce qui est devenu le quartier de la Pigne ; au Moyen Âge, elle fut probablement transportée dans l’ambulacre de l’ancienne basilique Saint-Pierre. Puis elle a été placée ici en 1608. De part et d’autre, on remarquera deux paons de bronze, copies d’originaux du IIe siècle apr. J.C, conservés dans le Braccio Nuovo.

La Pigna

On accède à la cortile della Pigna par le Vestibule des Quatre Grilles. La place constitue l’extrémité nord de la grande cour renaissance du Belvédère (XVIe siècle). Jules II avait chargé en 1506 l’architecte Donato Bramante de dessiner cette cour pour relier le palais d’Innocent VIII (1484-1492) à la Chapelle Sixtine, commandée par Sixte IV (1471-1484).

Autrefois, la cour du Belvédère était divisée en trois parties reliées entre elles par des rampes élégantes. Des bâtiments scandés de lésènes surmontées de larges arcades la fermaient. “Le sol et les ailes latérales présentaient une légère inclinaison vers la Chapelle Sixtine, de façon à ce que la cour semble encore plus étendue à ceux qui regardaient par les fenêtres des appartements du pape”.

À l’extrémité nord,  la grande niche à trois niveaux), le célèbre Nicchione,  réalisé en 1565 par l’architecte Pirro Ligorio (1510-1583), achève la fuite de la perspective.

Les gravures de la première moitié du XVIe siècle donnent une idée des fêtes et des carrousels qui s’y déroulaient. “À la fin du XVIe siècle, la Cour du Belvédère fut divisée en deux parties par la construction d’une aile transversale de la Bibliothèque de Sixte Quint (1585-1590).

C’est ainsi qu’en 1822, on bâtit un deuxième bâtiment transversal, appelé « Braccio Nuovo » (Nouvelle aile), et qui devait abriter une collection de statues (voir page 68). L’on a donc aujourd’hui trois espaces ouverts : la Cour de la Pigne, la Cour de la Bibliothèque et la Cour du Belvédère”.

La pigne se trouve devant le palazzo del Belvedere construit à la fin du XVe siècle sous Innocent VIII. Elle orne le double escalier de Michel-Ange qui mène à l’élégant Nicchione.

La Pigna

*Sous le vase, cette inscription : LA FACIA SUA MI PAREA LUNGA E GROSSA COME LA PINA SI DAN PIETRO A ROMA ANNO DOMINI MCMWWI DANTE INFERO XXXI 58-59  sa face me paraissait longue et grosse comme la pigne devant Saint-Pierre à Rome

Le palazzo  abrite le musée Grégorien égyptien. Il a été fondé par le pape Grégoire XVI (1831-1846) et qui a servi l’intérêt du public pour la culture de ce pays dont le général Bonaparte avait découvert l’importance considérable lors de la campagne d’Egypte.

Les origines de la pigne
Selon plusieurs manuscrits, la pigne daterait des dernières années du douzième siècle. Un autre extrait atteste qu’elle provient du Panthéon d’Agrippa : “Dans la paradis de  Saint-Pierre (nom donné au portique carré qui précédait l’ancienne basilique), il y a un bassin orné de colonnes de porphyre, qu’a fait construire le pape Symmaque (498-514)….. Au milieu du bassin se trouve la pomme de pin, qui servait de couvercle à l’ouverture du Panthéon, s’élevant par une construction de brique et de bronze doré au-dessus de la statue de Cybèle, mère des dieux.” Urlichs op.laud.p 105-106

La Pigna

L’auteur raconte ensuite comment la pomme de pin a été transformée en fontaine, l’eau s’écoulait “per foramina nucum”, par les trous des pignons.Effectivement, il y a des trous dans les écailles de la pigne.

Dans un autre ouvrage, on lit que la pomme de pin en bronze était autrefois au sommet du Panthéon : la foudre la renversa et le pape Symmaque la fit transporter dans le bassin du portique de Daint-Pierre, là où Dante l’admira lors de son voyage à Rome.
Les deux paons qui ornent la fontaine proviendraient du Templum Adriani. www.persee.fr/

La Pigna

*A côté de la Pigna, au pied de l’escalier, une statue de la déesse-lionne Sekhmet de la XVIIIème dynastie provenant de du temple de Mout à Karnak, où de dressait deux séries de 365 statues de cette déesse protectrice de chaque jour et chaque nuit de l’année.

Sources :

http://www.rome-decouverte.com/le-vatican/le-cortille-della-pigna.html
www.vaticanstate.va/
       La Pigna

Photo du site rome découverte, pour une idée générale du Pallazo del Belvedere. Ce jour là, l’accès au reste de la cour était interdit, et il n’était pas possible de photographier le palazzo. 

22 commentaires pour “Rome Cortile della Pigna Vatican”

  1. Bonjour Francine, c’est original cette pomme de pin et en définitif elle a sa place à merveille dans cet endroit. Les paons sont superbes aussi. Cette cour est grande et accueille beaucoup de monde aussi. Il pleut avec quelques flocons mêlés, demain ça risque d’être blanc. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  2. dommage que mes vieux objectifs n’aillent pas sur l’appareil numérique le grand angle me manque il porte d’ailleurs un autre nom que j’ai oublié…très beau reportage que t’as rendu là…bravo…amitiés

  3. Bonsoir Francine,
    Que de beautés !
    Rome est un musée à ciel ouvert .
    La pigna en italien est la pomme de pin chez nous …
    Peu présente en ce moment , obligations familiales obligent …
    J’espère que demain le temps sera meilleur et que Véro ira mieux pour que vous puissiez sortir toutes les deux .
    Je te souhaite une douce soirée et un heureux dimanche .
    Je t’embrasse
    Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !