logo

Récolte de miel à Paris

Du miel sur les toits du Grand Palais à Paris et une première récolte « très prometteuse » selon l’apiculteur Nicolas Géant.     
Au printemps, deux ruches ont été installées au bord de l’immense verrière qui couvre le toit de ce bâtiment prestigieux, à deux pas de l’avenue mythique des Champs-Elysées. Elles ont permis de recueillir 50 kilos de miel ce mercredi 2 septembre 2009.

L’expérience est si prometteuse que 3 ruches supplémentaires seront installées au prochain printemps, l’objectif étant 500 kilos de miel toutes fleurs.

Ce miel sera commercialisé sous la marque « Miel du Grand Palais ». Paris est une ville polluée mais ni pesticides ni fongicides ni insecticides, comme dans nos campagnes, ne viennent décimer les abeilles.

Dans nos campagnes ce sont 50 % des abeilles qui meurent.
La biodiversité dans la capitale est très importante : toutes les 2 avenues, des des acacias, des châtaigniers, des marronniers ou des tilleuls sont plantés, sans oublier les parterres de fleurs. 

La vie parisienne, le bonheur pour les abeilles … Elles trouvent à Paris tout ce dont elles ont bseoin, sans avoir à parcourir des kilomètres : le jardin des Tuileries est tout proche ainsi que les fleurs du parterre du Grand Palais.

 

Si bien, dit- Nicolas Géant que les abeilles en ville “produisent aujourd’hui 4 à 5 fois plus de miel” que dans les zones cultivées.

     

Il regrette “que les abeilles vivent mieux à Paris ou en moyenne montagne, zones protégées, que dans les zones de cultures intensives”.

 C’est pour dénoncer ce paradoxe que cet apiculteur de 41 ans, de la Celle saint Cloud a eu l’idée d’installer des ruches sur le toit du Grand Palais.

20 commentaires pour “Récolte de miel à Paris”

  1. Bonjour Francine,
    C’est vrai que l’idée d’installer des ruches à Paris peut paraitre incongrue à première vue, mais comme tu le dis, les plantes pour aller butiner ne manquent pas dans la capitale. Excellente initiative de la part de cet apiculteur.
    Bises et bonne soirée
    Florence

  2. coucou,
    c’est une excellente idée. c’est vrai que les zones de cultures intensives nuise aux abeilles, car sans elles et d’autres insectes que vont devenir notre si belle nature à proximité?

  3. bonsoir, un de mes amis apiculteur en cévennes a appris son métier au jardin du Luxembourg, un apiculteur là lui a enseigné son métier, étonnant tout de même ! Bonne soirée et bonne semaine !

  4. Coucou, je crois qu’il y a aussi des ruches sur le toit de l’Opéra, cemiel est vendu aux Galeries Lafayette. Moi j’achète très souvent du miel grec, il est délicieux, si tu en trouves fais toi un petit plaisir bien-sur si tu aimes le miel?Je te souhaite un bon dimanche, bisous.

  5. HA oui j’avais vu un reportage à la télé sur ce sujet , mais pas sur que les abeilles savoyard aimeraient vivre à paris lol bonne journée bisesssssssssssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !