logo

Promenade plantée Paris le train des roses

Promenade plantée 

Avenue Daumesnil Paris 12ème

Au train où vont les roses

Les roses de la Promenade plantée en rappellent d’autres, acheminées autrefois dans des convois surnommés “les trains des roses”, depuis Brie jusqu’à la gare de la Bastille, avant d’être vendues aux anciennes Halles de Paris.

Le train des Roses

C’est un train spécial, ce « train des roses ». Il circula de 1900 jusqu’à la guerre de 1940, il transportait aux halles de Paris les roses coupées produites dans la région de Brie en Seine et Marne, et embarquées aux gares de Coubert, Grisy-Suisnes, Brie, Santeny et Mandres.

La culture du rosier fait partie du patrimoine des communes traversées. La première roseraie est installée en 1802 à Grisy-Suisnes. Cette activité se développe dans le dernier quart du 19e  siècle, en remplacement de la culture de la vigne . Le nombre de rosiéristes sur les communes de Servon, Brie-Comte-Robert, Grisy, Coubert et Yèbles passe ainsi de 41 en 1889 à 89 en 1900.

Le chemin de fer arrive dans la région à cette  époque, participant ainsi  à l’essor des villages briards qu’il dessert. L’extension de la ligne vers Yèbles en 1892 a profité aux rosiéristes. Leur production se multiplie et les fleurs sont acheminées par train vers les Halles de Paris.


*Il y en a qui sont bien, je pense au balcon avec les deux parasols.

A partir de 1900, un train spécial, le train des roses, transportait jusqu’à Bastille les roses expédiées notamment depuis les  gares de Coubert-Soignolles, Grisy-Suisnes : c’est le fameux « train des roses ».

« Au mois de juillet 1900, pas moins de 85 tonnes de roses ont été acheminées par le train et l’animation qui régnait dans les gares au moment du chargement a véritablement marqué son époque. » 

Sources :

http://www.seine-et-marne.fr/library/

Promenades dans le 12ème Editions Christine Bonneton 

34 commentaires pour “Promenade plantée Paris le train des roses”

  1. Moi-aussi, je pense qu’il y en a qui sont bien sur le balcon … :-)) !
    Cette promenade plantée porte bien son nom de coulée verte.
    Une belle promenade ,vraiment,et tes photos sont si belles que j’ai l’impression de sentir le parfum de ces roses magnifiques .
    Bonne soirée et beau dimanche Francine.
    Gros bisous .

  2. bravo pour ton titre “au train où vont les roses” !!!! la littéraire que je suis (terminale A5 hihihihihi ) est charmée par ce maniement des mots de notre belle langue française …
    le train des roses … comme c’est charmant et en plus je trouve que les “pergolas” ressemblent bien à des rails miniature sur lesquels “roulent” les rosiers … comme c’est bien vu !!!
    une caline à Félix et aussi à Tibili … je suppose que avec sa sensibilité il se rend compte de la faiblesse de félix ??
    bisous et bon jeudi

  3. Bonsoir Francine,
    Un havre de paix au beau milieu de la ville!!!
    Je reprends mes bonnes habitudes après le séjour chez nos amis bataves 🙂
    Amitiés,
    Frans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !