logo

Pont tournant de la Grange aux Belles

2h30 de promenade : commencée au métro République, Paris 10ème, la balade, très agréable, se poursuit le long du canal Saint Martin, en direction de la Villette. 
La station de métro République fut la première station du métro parisien à être équipée d’escaliers mécaniques en 1931.

Le pont tournant de la Grange aux Belles succède à celui de la rue Dieu. Il relie les rues de Lancry et de la Grange aux Belles .

Pont tournant de la Grange aux Belles
Un peu d’histoire :

Il existait un lieu dit Grange aux Pelles, puis Grange aux Belles par   enjolivement.
L’origine exact du nom de la Grange-aux-Belles est assez flou. Peut être vient-il de Pelle ou Pellée, ancienne mesure pour le bois mort, ou d’un dépôt de pelles pour la voirie, ou d’une chaumière, rendez-vous des belles de l’endroit.

« Or, on a appelé pelée une mesure de bois mort. Mais pellée est maintenant encore la forme la plus correcte, bien que la moins usitée des mots pelletée et pellerée. Nous pensons donc, sans en être bien sûr, que lors de la formation des fossés dits la ceinture de Sainte-Opportune, ou bien lors de la formation de l’égout longeant la rue Saint-Nicolas, la terre déblayée, les gravois et les pelles furent l’objet d’un dépôt, dans une grange située entre lesdits fossés et ledit égout. Cette grange aux Pellées et aux Pelles devait être établie tout près de l’impasse Sainte-Opportune, qui donne maintenant rue de Lancry, et elle était certainement placée, avec ses dépendances, dans la censive du chapitre de Sainte-Opportune. »

Passerelle de la Grange aux Belles

*la passerelle de la Grange aux Belles.

 

Le chemin de la Grange aux Belles était dans le prolongement de la rue de Lancry. Ce chemin était situé entre les rues des Marais et des Récollets.
Il fut érigé en rue du même nom l’an 1783. Pendant la Restauration, la mairie du Ve arrondissement y siégeait.
Nombre de belles n’en continuaient pas moins à contracter tout simplement des mariages de grange.  (je n’ai pas trouvé l’origine de ce terme; au vu de l’histoire, je supose que ces mariages étaient célébrés dans ces fameuses granges).


http://www.paris-pittoresque.com/

18 commentaires pour “Pont tournant de la Grange aux Belles”

  1. Bonjour Francine, je viens de lire tes articles de Marseille et Paris, c’est toujours interessant et enrichissant, merci pour tes visites guidées.  Je te souhaite une bonne fête des mamans, beaucoup de bonheur et de tendresse en ce jour. Ici c’est quelques gouttes par moment. Bon dimanche et de gros bisous ma douce

  2. Bonsoir Francine, nous venons juste de rentrer, je commence à lire et à répondre aux coms…j’ai vu un peu tes articles sur Marseille…J’espère que tu as gardé de bons souvenirs …Nous avons fait un beau voyage nous aussi chargé en émotion car très bien accueillis par notre ami blogueur et sa femme,je te raconterai

    gros bisous

  3. j’adore Paris il y a de tout et différent.

    Chaque balade est différente et on a bien du mal à imaginer Paris avec de la verdure, des paysages comme celui de ta photo … c’est beau.

    Bon we.

  4. Bonsoir Francine, une partie de Paris que je connais très mal. IL pleut et demain nous faison le vide grenier….. Passes un bon week end et Bonne f^te demain Amitiés Bises de nous deux Christine

  5. J’ai vécu au 53.rue de la grange au belle à l’époque j’avais 5 ans il y avais encore des fermes avec vache et chevaux qui transportais le charbons attelé à des charettes .
    A cette endroit je vivais avec mes parents la ou mon père avais construis un garage sur le gibet de monfocon, il s appelé le garage de verdun agent Simca à l’époque .
    Voilà et ceci il y a seulement 56 ans voyez comment notre société à évolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !