logo

Place de la Concorde Cadran solaire

Cadran solaire 
Place de la Concorde Paris 8ème

 

“Faire de la Concorde une immense horloge publique : le rêve d’un astronome, d’un architecte et d’un géographe”.

Avez-vous déjà remarqué ces chiffres romains sur le sol, place de la Concorde ? Il s’agit d’un cadran solaire. L’obélisque place de la Concorde sert de gnomon (aiguille) au plus grand cadran solaire du monde !

 

L’obélisque qui trône au beau milieu de la place de la Concorde a été offert à la France par Mehmet Ali en 1831. Il a été installé place de la Concorde le 25 ctobre 1836 en présence du roi Louis-Philippe. c’est l’un des deux obélisques construits par Ramsès II à l’entrée du temple de Louxor. Il est devenu depuis 1999 de façon confidentielle le plus grand cadran solaire au monde.

IMG_1163

En 1913 l’astronome Camille Flammarion, fondateur de la Société astronomique de France, proposa à la Ville de Paris de tracer place de la Concorde le “plus vaste cadran solaire du monde” en se servant de l’obélisque comme gnomon. Il voulait graver les inscriptions correspondantes sur le sol de la place. Mais la guerre de 1914 a mis fin au projet.
En 1938, Daniel Roguet, l’architecte de l’observatoire de Juvisy, reprend l’idée de Flammarion et les travaux reprennent en 1939. Mais encore une fois les travaux furent interrompus par la Seconde Guerre mondiale.

Quelques traces sont toujours visibles aujourd’hui. Au pied de l’obélisque, côté rue Royale, cinq lignes ont été creusées dans le sol de la chaussée. L’une d’elle possède toujours sa structure métallique d’origine.

IMG_1176 bis

*La structure métallique d’origine

IMG_1168 bis

Le projet a finalement abouti plus de cinquante ans plus tard sous la houlette de Philippe de la Cotardière et Denis Savoie. Le cadran solaire a été inauguré le 21 juin 1999.

Les lignes du cadran partent du pied de l’obélisque, traversent la chaussée sous forme de lignes de plots en bronze et aboutissent sur les terre-pleins de la place. A leur extrémité, des chiffres romains, qui vont de VII à XVII marquent l’heure solaire.

IMG_9899 bis

Au cours de la journée, l’extrémité de l’ombre de l’obélisque parcourt la place de la Concorde d’Ouest en Est, depuis le lever jusqu’au coucher du Soleil. Très longue le matin, elle se raccourcit pour devenir la plus courte à midi au Soleil, puis s’allonge de plus en plus dans l’après-midi. Lorsque la pointe de l’ombre passe sur une ligne horaire, matérialisée sur le sol, il suffit de lire l’heure indiquée à l’extrémité de la ligne.

sources : paris méconnu Editions Jonglez, complément Société astronomique

40 commentaires pour “Place de la Concorde Cadran solaire”

  1. C’ est un peu grand pour qu’ on puisse bien se rendre compte !
    Peut être faudrait il être éloigné pour constater que l’ obélisque peut effectivement jouer son rôle dans un cadran solaire.
    En attendant, magnifique photo de cet obélisque, cadeau oriental !
    bonne journée
    bisous

  2. Bonjour Francine, ce cadran soleil est gigantesque vu la grandeur de l’Obélisque, mais rien de tel qu’une bonne montre pour nous indiquer l’heure.
    Le temps reste doux et ensoleillé…
    Bon mercredi, gros bisous

  3. bonjour , tu as toujours l’oeil, pour dénicher des choses que peu de gens connaissent…Oui la douceur arrive mais la pluie surement avec…prépare ton pépin…Bisous et “douce” journée…bisous.

  4. bonjour Francine,

    Merci pour ce post ,car je n’en avait pas connaissance , je ne connaissais que l’obélisque le cadeau du roi d’Egypte de l’époque.
    Mais si je comprends bien, il faut prendre rendez vous pour le jour ou l’on veut l’heure (rire)
    Bonne journée
    amitiés

  5. Bonjour Francine
    Si ça ne marche pas quel est l’intérêt de l’avoir faite ! encore une chose qui ne sert à rien, dommage ça aurait pu être bien
    Je te souhaite une bonne journée bisous

  6. bonjour francine
    quand j’irai voir mon frère à Pris ,il faudra que j’aille la voir
    Le temps est à la pluie aujourd’hui et le ciel est couvert ,mais il ne fait pas froid
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    bisous

  7. Bonjour francine
    c est vrai que cet article est vraiment une grande découverte sur cette Magnifique place ou j aime m y balader merci de tous ces renseignement c est extraordinairement beau et intéressant ton ARTICLE merci passe un excellent Mercredi bisous Danielle

  8. Bonsoir,

    Je l’ignorais pourtant il m’arrive quand je vais sur Paris de le voir mais je ne pensais pas qu’il s’agissait d’une horloge solaire…
    Je ferai plus attention la prochaine ^^

    Bonne soirée.

  9. Bonsoir ma Francine,

    Je viens te souhaiter une douce et belle nuit, il fait
    assez doux encore ce soir et je prends donc un peu
    l’air dans ton bel univers.

    J’espère que tu as passé une belle journée et que tu
    te reposes à présent bien au chaud, en sirotant peut-être
    une tisane ou un thé.
    Pas de café sinon tu ne pourras pas dormir lol!

    Je suis un peu moins présente car mes journées ne sont
    plus assez longues ces temps-ci oups !
    Je te prie de m’en excuser.
    Mais tu es dans mes pensées évidemment.

    J’espère que tu vas bien ou bien mieux.

    Noël est à quelques pas… je te souhaite donc
    de continuer à être sage hi hi !
    Allez je file à côté ou l’on m’attend.

    Prends soin de toi.

    lolli

  10. Bonsoir Francine,
    j’avais commencé un message cet aprèm et j’ai du partir en vitesse.
    Tonpost est très intéressant même mon homme qui connait bien Paris ne avait pas non plus.
    Pour les journées de la Grade républicaine je ne pourrai hélas pas être à Paris quel que soit le jour!
    Mai sil y aura peut être une retransmission o qq chose! Enfin j’espère sinon je compte sur toi pour voir qq chose, sur ton blog.
    Bonne soirée et bisous,
    Sylvie

  11. Coucou Francine,
    je ne peux pas toujours être derrière lui, il n’aime pas quand j’écris ordi, il essaie toujours pendant que j’ai le dos tourné de changer le i en o! Mais là je l’ai surveillé.
    Parfois il est intelligent mais assez rarement. Parfois il se contente de souligner en rouge; ça c’est bien, mais quand il prend des initiatives tu peux être sûr que ce sont des mauvaise!!
    Tiens j’ai retrouvé mon message de tout à l’heure, j’avais ouvert une autre page! Tant pis je te l’envoie aussi
    re bisous
    Sylvie

  12. Bonjour Francine,
    Très intéressant, ce cours d’histoire, je suis allée à Paris souvent, mais je ne prends même pas le temps de voir tout ce patrimoine, c’est toujours la course.
    Alors sans me déplacer je découvre avec toi.
    Bonne journée
    Roguidine

    • bonjour, ça tombe bien j’ai décidé de montrer les quelques mille sculptures de paris!!! je passe ce soir sur cet ordi impossible de laisser un comm chez toi je te souhaite une bonne journée bisous

  13. Bonjour Francine

    Comme je n’ai mis les pieds à Paris qu’une seule journée dans ma vie, je prends beaucoup de plaisir à découvrir les charmes de notre capitale à travers tes superbes photos, peut-être qu’un jour l’occasion se présentera.

    Bon dimanche, bises d’Hervé.

  14. Merci pour ces éclaircissements ! Tu me rassures, je n’ai pas compris non plus comment devait fonctionner ce cadran, ni le sens de la plaque avec Thèbes…Mais il faut bien les “mystères de Paris” !

  15. Bonjour à tous,
    Je ne suis pas convaincue non plus par le cadran solaire. J’ai vu ça aussi mais plusieurs questions se posent. Si c’est un cadran solaire, pourquoi aller de VII à XVII et non classiquement de I à XII ? De 7 à 17, cela fait 11 de différence et non 12. Et puis pour ceux qui sont sur place, allez voir où pointe le XVII, justement. La ligne tracée par terre pointe directement sur la Tour Eiffel, c’est vraiment net, et passe clairement à côté de l’obélisque. Alors ?… le mystère reste entier. Si j’ai une réponse un jour, je vous tiens au courant !! 😉

      • Et bien j’ai demandé directement au service concerné de la ville de Paris. Voici leur réponse :

        ” Madame,
        Il s’agit bien d’un cadran solaire, dont le projet remonte à l’astronome Camille Flammarion (1842-1925), fondateur de la Société astronomique de France, qui en émit l’idée en 1913. Je vous joins la brochure suivante, éditée par la Ville en 1999 à l’occasion de sa mise en place, qui vous expliquera le principe de fonctionnement en détail. Il faut en retenir le fait suivant: “en raison des dimensions importantes de l’obélisque (33,37 m de hauteur), l’ombre est extrêmement longue à certaines heures et à certaines dates. Pour des raisons de commodité, on a donc limité le tracé de 7 heures à 17 heures.” La déviation que vous avez repérée pour la ligne de XVII heures est peut-être une erreur d’exécution.
        Vous pouvez vous adresser à la Direction de la voirie, Service du patrimoine de voirie, dirigé par M. Roger Madec (roger.madec AT paris.fr), 121 avenue de France (13e arrt) pour poursuivre cette recherche.
        Avec nos salutations les meilleures,
        J. Jestaz “.

        Je devais recevoir une brochure explicative sur ce sujet mais le lien n’a pas fonctionné.
        En tout cas, il apparaît que la place de la Concorde est bien l’endroit où se trouve un cadran solaire !
        Bonne soirée à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !