logo

Parc Floral de Paris bébés Foulques macroules

Parc Floral de Paris

route de la Pyramide Paris 12

Bébés foulques macroules

Les nénuphars sont habités : des petits foulques sont couchés sur les feuilles des nénuphars du parc floral. On ne peut pas les rater, ils sont facilement reconnaissables avec leur petite tête rouge et jaune.

Il y a deux familles de foulques macroules. Ces petits n’ont pas encore un mois, ils sont la tête et le bec rouge, et des poils jaunes hérissés sur la tête.  A cet âge, ils sont incapables de se nourrir seuls, et sont très dépendants de leurs parents, qui s’occupent d’eux à tour de rôle.  

Une nouvelle portée de foulque macroule au Parc Floral. Un seul petit cette fois-ci a survécu.

Le petit a vraiment l’air d’un épouvantail, avec son crâne chauve, rouge, et les poils jaunes qui hérissent son cou.

Les petits sont capables de s’alimenter seuls dès l’âge de 4 semaines. J’ai constaté que la mère continue à les nourrir encore bien au delà de ce premier mois, et qu’ils savent bien en profiter.

J’ai constaté aussi, que tout petits déjà,ils viennent quémander auprès des humains! Ils sont mal élevés!!! Ici, la mère poussait des cris stridents pour réclamer à manger aux visiteurs, imitée par sa progéniture.

*Mais que fait maman? Le petit poussait des cris stridents, sa façon à lui de réclamer à manger.

Tandis qu’elle était occupée à manger le pain lancé à son attention, le petit criait famine et réclamait lui aussi auprès des visiteurs. Mais pas facile pour un bébé comme lui de manger du pain, heureusement que maman est là pour lui donner la becquée.    

35 commentaires pour “Parc Floral de Paris bébés Foulques macroules”

  1. Bonjour Francine, dis donc ils ont trouvé une bel endroit pour se reposer. Les feuilles de nénuphars sont juste à leur taille. Ils sont mignons ces petits foulques. Très belles photos. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  2. Bonsoir Francine; Que des belles photos bien documentées !!!Bientôt les racines en l’air, je pense que c’est original et ça demandait d’être vu. Les racines sont importantes, c’est le lien avec la terre. Bisous et merci pour la documentation que tu nous offres.

  3. hihihihi ils auraient aussi un peu de vert, ils feraient carrément RASTA-babies !!! MDR – contente que la carte postale t’ait plu .. Je t’attends toujours en provence .. Au fait, Christine et moi prévoyons un week-end à Rome en octobre … çà te tente ?? bisous

  4. ils attendent que les parents reviennent avec de la nourriture…la discipline est de rigueur dans le monde animal….Belle journée…bisous Francine de nous deux.

  5. La pluie et le froid qui n’en finissent plus sont déprimants…

    Je reprends le travail demain, en attendant, je passe te faire une grosse bise du jour!!!

  6. Bonsoir Francine, il fait comme sa mère, c’est normal puisqu’il la voit comme exemple. Il a l’air si fragile. J’espère qu’il arrivera à l’age adulte. De la pluie encore. Bonne soirée et gros bisous ma douce. Merci pour ces photos

  7. Ce petit n’est franchement pas beau… c’est vrai qu’il ressemble à un épouvantail. Excellentes prises de vues ma Francine. Bises et bonne soirée

  8. Bonsoir Francine. Bravo pour ces clichés mon amie… Moi les jeunes foulques ne me réussissent pas. Je ne suis jamais satisfait de mes clichés… mais très sincèrement j’aime beaucoup les tiens… Bisous…

  9. bonjour Francine – ta photo de la maman et de son petit est bien attendrissante, même si comme tu dis, le bébé n’est pas bien beau avec sa tête toute rouge et ébouriffée …. Remarque, les bébés cygnes ne sont pas terribles non plus… Bon je file … bonne journée – bisoussssss !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !