logo

Parc Départemental de L’Haÿ les Roses Perruches à collier (1)

Perruches à collier

L’Haÿ les Roses Val de Marne  

la perruche à collier est un oiseau exotique, originaire d’Afrique tropicale et d’Asie, investit l’Europe, année après année, et s’installe dans les parcs des grandes villes. Ce sont des colonies colorées. Les perruches sont reconnaissables à leur cri et à leur vol caractéristique.

Je les ai vues pour la première fois il y a un an dans ce parc.
J’ai d’abord entendu chanter, un chant d’oiseau que je ne reconnaissais pas. En levant la tête, j’ai aperçu des éclairs verts vifs dans le ciel. Et je fus très surprise de découvrir des perruches. Ces oiseaux sont un régal pour les yeux, et les oreilles!  

Perruche à collier L'Haÿ les Roses

*Equilibriste, et gracieuse dans sa robe vert pomme, madame lisse ses plumes.

La perruche à collier mesure 40 cm, elle a un plumage vert éclatant, un bec rouge, le mâle a une collerette noire rehaussée de rose. Le réchauffement climatique favorise la progression de cet oiseau dans nos contrées.
La température des villes étant plus élevée, les perruches à collier y trouvent aussi de quoi manger, fruits, graines, pousses, elle ne nuit  pas aux récoltes.

Elles sont surtout présentes dans le sud de la région parisienne, comme ici. Toutefois, un couple niche au parc Montsouris, et j’en ai aperçu une cet hiver sur l’île de Bercy, Paris 12ème. 

Perruche à collier
Psittacula krameri
Ordre : Psittaciformes Famille : Psittacidés
Biométrie : Taille : 38 à 42 cm Envergure : 42 à 48 cm poids : 95 à 140 gr Longévité : 30 ans
La perruche à collier serait arrivée en Ile-de-France dans le début des années 70 par le biais des aéroports de Roissy et d’Orly et relâchée par des particuliers.
La perruche à collier d’après Buffon “Huitième espèce à queue courte
C’est encore à M Sonnerat que nous devons la connaissance de cet oiseau qu’il décrit dans les textes suivants;

“il se trouve aux Philippines et particulièrement dans l’île de Luçon; il est de la taille du “moineau du Brésil (de Guinée) :tout le corps est d’un vert gai et agréable, plus foncé sur le dos, éclairci sur le ventre et nuancé de jaune; il a derrière le cou au bas de la tête, un large collier; ce collier est composé, dans le mâle, de plumes d’un bleu-de-ciel.”

La nidification est dite cavernicole, ce qui signifie que les pontes se font dans des anfractuosités, souvent dans des arbres creux. Les vieux platanes sont souvent utilisés. Les couvées sont de 2 à 6 œufs qui sont incubés 21 jours. Les jeunes, en général 2 à 3, sont nourris au nid pendant environ quarante jours.

sources :www.oiseaux.net/

 

47 commentaires pour “Parc Départemental de L’Haÿ les Roses Perruches à collier (1)”

  1. Bonjour Francine, elles sont très belles ses perruches et c’est bien si elles s’adaptent au climat des villes. J’ai lu que certaines se sont échapées de leur captivité et ont survécu, ce qui je pense est possible et en s’accouplant il y en a plus maintenant. Qu’est ce que tu penses de ça? De toute façon c’est sympa de nous les montrer et tes photos sont vraiment superbes. Pluie chez nous depuis hier. Bonne journée et gros bisous ma douce

  2. ta première photo est superbe et…bravo pour la frimousse de ton chat (je ne l’ai pas reconnu car quelqu’un d’autre a un chat de  cette couleur!)chez Hornet!

    J’ai failli voter pour lui, mais il ne fallait que deux votes et c’était difficile car il y avait beaucoup de belles photos!

    je viens d emettre un lien vers ton article “une heure pour la terre.

    Plus on se relaiera, mieux ce sera!

  3. Si je puis me permettre, ces perruches sont une espèce échappée d’élevage et qui s’est reproduite dans plusieurs villes d’Europe (donc rien à voir avec le changement climatique). De plus, elles sont considérées comme invasives (au détriment des espèces locales).

  4. quel magnifique oiseau… de mon temps (diasait la grand-mère…) il n y en avait pas… en tous cas je n en ai jamais vu… c est vrai que comme tu le dis je n ai pas assez le nez en l air.. gros bisous

  5. Très belles prises!! Netteté! cadrage!!J’avais un couple de  perruches autrefois!il y a bien longtemps  Beaucoup de ressemblance avec le perroquet au plumage coloré et longue queue!

    Gros bisous!

  6. Hello Francine, il est superbe tout de vert vétu, on dirait un académicien…..
    c’est reparti pour une semaine et avec plaisir pour les**
    passe une belle journée

  7. vivent-elle en liberté tes perruches?sont-elles apprivoisées?de toutes manière c’est un bel oiseau bonne fin de journée bises janine

  8. Te voilà dans mon faitout ! Joile reportage. Attention tu as des chances d’être contacté comme je l’ai été sur ce sujet par un journaliste du Parisien ! Voilà qui ferait une belle suite chez Hornet dans sa rubrique “Un thème des photos” ! Bonne soirée Francine. Bises. Yves

  9. Bonsoir Francine,
    Ce soir pour une partie un copie collé, pour gagner du temps a cause de ma connexion qui me joue des tours depuis deux jours…
    Chez nous, on ne les voit qu’en animalerie… Claude les a rencontrées aussi dernièrement… Bravo mon amie… Tu vois les oiseaux quand on y a gouté… on ne peut plus s’en passer… lol Bisous…

  10. Bonjour Francine, c’est pas très sympa d’acheter des oiseaux puis de les lacher dans la nature car les gens en ont marre. Heureusement que sur Paris il ne fait pas trop froid et qu’ils ont survécu. Très belles tes photos, ils ont l’air de bien se reproduire, c’est bien ainsi. Il a fait une averse, bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  11. Bonsoir Francine : En janvier lors de notre séjour à Paris , nous sommes allés voir des amis à Verrière le buisson et deux perruches se pavanaient sur un bouleau dans leur jardin .Elles se sont véritablement bien adaptées au climat de l’Ile de France .Très belle ta série de photos . Bises et bonne soirée

  12. la rumeur court par chez moi a l hay qu’il va falloir  en réduire la présence car elles pertubent sérieusement l éco systéme ; elles ne sont pas à  leur place… (vu une bande de quinze oiseaux en octobre)

    a suivre…

  13. Bonsoir Francine. Bravo pour ces clichés mon amie… Magnifiques… ça sent le nouveau matériel… lol Mais surtout le regard aiguisé d’une artiste… Bisous…

  14. Bonjour Francine, la nature s’éveille, les bourgeons explosent et nous dévoilent feuilles et fleurs. Très belles tes photos. Une belle journée je pense malgrè le vent un peu fort car même. Bon mardi et gros bisous ma douce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !