logo

Notre-Dame de Bonne-Nouvelle Paris

🇺🇦

Cette église est nichée au coeur du vieux quartier de Bonne-Nouvelle, aux rues étroites, qui jouxte le quartier du Sentier. 

Malgré sa proximité, elle ne donne pas sur les Grands Boulevards, c’est tout juste si on l’aperçoit. Du coup elle est ignorée de beaucoup de Parisiens, y compris les vrais Parisiens. Son aspect extérieur n’est pas très engageant ; son architecture sobre avoisine la pauvreté, seul son clocher attire un peu l’attention. La patine des ans ajoute encore à la médiocrité apparente de son ensemble.

Son ravalement de mars-avril 1971 semble lui avoir donné une nouvelle jeunesse. Le passant curieux ne sera pas déçu : en entrant il croira se trouver dans une église presque neuve et sera surpris de trouver bien des trésors, héritage des siècles précédents. Toutefois beaucoup de témoignages manquent ou se sont perdus.
Cette église, deux fois démolie, deux fois reconstruite, deux fois saccagée, a toute une histoire ; elle a été le témoin de bien des événements depuis le milieu du XVIe siècle, plus de 400 ans. Ce n’est pas de la grande histoire, mais elle y a sa petite place.
Bienvenue à Notre-Dame de Bonne Nouvelle, une paroisse au cœur de Paris, dédiée à ” Notre Dame de Bonne Nouvelle “, en l’honneur de l’Annonciation, où l’Ange annonce la ” bonne nouvelle ” à Marie.

La Sainte Patronne des Médias
Le nom ” Notre Dame de Bonne Nouvelle ” est donc une référence à l’Annonciation, qui est l’épisode de l’évangile dans lequel l’ange Gabriel annonce à la sainte vierge Marie qu’elle sera la mère du Sauveur. La plus heureuse des nouvelles du monde a conduit Notre Dame de Bonne Nouvelle à devenir, entre autres, la sainte patronne des Media (télévision, radio, etc).

Un peu d’histoire
Une église qui domine les remparts de Philippe-Auguste
L’église de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle est située au sommet de la Butte-en-Gravois, formée au cours du Moyen-Âge par les débris et décombres placés au-delà du rempart de Philippe Auguste. Au XVIe siècle, ce quartier hors les murs devient prisé de la population car il offre une vue agréable sur Paris. La butte, agrémentée de moulins, est bientôt suffisamment peuplée pour accueillir un lieu de culte. L’autorisation d’y construire une église est donnée en 1551. Elle reçoit le vocable de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle en 1563. En 1591, le quartier, qui surplombe les remparts, est évacué par les troupes qui veulent défendre Paris contre Henri IV. Ce n’est qu’au cours du XVIIe que la butte retrouve peu à peu sa population.

En 1628, la reine Anne d’Autriche pose la première pierre du choeur de la seconde église. Cet édifice modeste souffre pendant dix ans sous la Révolution d’un manque d’entretien, il est finalement racheté par la Ville en 1803 pour être réaffecté au culte. Mais son mauvais état nécessite une reconstruction. En 1823 la démolition de l’église du XVIIe siècle commence.

De l’ancien édifice, il ne reste plus que le clocher, datant du XVIIe siècle

Architecture : une église à plan basilical signée Etienne-Hippolyte Godde
Le reste du bâtiment est entièrement refait de 1823 à 1830 par Etienne-Hippolyte Godde. L’architecte Etienne-Hippolyte Godde (1781-1869) édifie l’église actuelle dans le style néo-classique. A l’extérieur, l’édifice présente la sobriété et la rigueur de l’architecture néo-classique. La façade principale est aveugle. Un péristyle à colonnes et pilastres doriques précède le portail. L’entablement est décoré d’une frise de triglyphes et surmonté d’un fronton triangulaire. Le plan de l’église est basilical, en forme de croix latine, et son transept est non saillant. La nef, couverte d’une voûte en berceau, est séparée des bas-côtés par des colonnes doriques.

Intérieur
L’analogie avec les autres oeuvres de Godde, Saint-Pierre-de-Chaillot ou Saint-Denis-du-Saint-Sacrement, est frappante.
L’architecture se développe selon le plan dit basilical : une nef principale bordée d’une double rangée de colonnes qui la séparent des collatéraux ; il n’y a ni transept, ni déambulatoire. Les particularités de l’architecture résultent de l’irrégularité de la parcelle. Ainsi, les chapelles sont peu profondes, sauf celle de la Vierge, que la faible étendue du terrain interdisait de placer dans l’axe de l’édifice.
De même l’étroitesse de la rue a commandé la disposition de l’entrée de l’église : celle-ci forme un renfoncement sous un petit portique qui se réduit à deux colonnes.

Décors intérieurs, mobilier et oeuvres d’art
La peinture des XVIIe et XIXe siècles
L’espace intérieur de l’église présente une douce pénombre qui est accentuée par l’obstruction des deux baies qui se trouvaient initialement au sommet de la voûte en berceau.

Les colonnes lisses, les chapelles peu profondes (hormis la chapelle de la Vierge dans le bas-côté gauche) accentuent l’impression d’unité de l’espace. Le regard du visiteur ou du fidèle glisse donc facilement vers le choeur de l’église où il peut admirer plusieurs chefs d’oeuvre de la peinture française et italienne du XVIIe siècle. Le décor porté de l’église fut réalisé par quelques artistes de renom entre 1830 et 1907. La frise de l’abside (1836), représentant Dieu le Père et l’Agneau entourés par les vingt-quatre vieillards de l’Apocalypse, est d’Alexandre-Denis Abel de Pujol.

Le chœur
Il est voûté en cul-de-four, éclairé par un oculus. Il est décoré d’une magnifique peinture en grisaille du peintre Abel de Pujol (1785-1861), illustrant l’Apocalypse par saint Jean. En dessous, des pilastres réhaussés d’ornements en bronze accueillent 5 grandes peintures ayant trait à l’histoire de la Vierge. La plus remarquable est à droite : il s’agit de La bienheureuse Isabelle, sœur de Saint Louis, offrant à la Vierge le monastère des Clarisses de Longchamp par le grand peintre Philippe de Champaigne, ou Philippe de Champagne.

Au centre de la boiserie du choeur se trouve l’Annonciation de Giovanni Lanfranco (1623), qui nous rappelle que le vocable de Bonne-Nouvelle fait référence à l’annonce faite à Marie par l’archange Gabriel. A gauche, La Vierge entourée de saints de Ludovico Cigoli (1601) et Sainte Geneviève et le miracle du cierge (Anonyme, XVIIe siècle). A droite, Sainte Isabelle de France présentant à la Vierge le modèle de l’abbaye de Longchamp de Philippe de Champaigne, et L’adoration des Bergers de Jacques de Létin.

La chapelle Notre-Dame de la Consolation ou chapelle de la Vierge
” consolatrice des affligés priez pour nous “

Traditionnellement située derrière le chœur, la chapelle dédiée à la sainte Vierge ajoutée en 1836 est placée, faute de place, dans une aile perpendiculaire. La chapelle de la Vierge est ornée de dix peintures d’Auguste Hesse. La voûte présente un ensemble de compositions signé de Félix Villé, au début du XXe siècle, consacrées à l’iconographie de la vie de la Vierge. Vous remarquerez beaucoup d’ex-votos dans cette chapelle.

Le baptistère
C’est la curiosité de l’église Notre Dame de Bonne Nouvelle. J’ai lu qu’il en existe très peu en France. Le baptême s’effectue par immersion totale dans l’eau, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes.

Il est creusé dans le sol, entre la porte d’entrée et l’autel, qui est lui-même au milieu de la nef. Ce baptistère est fermé par une grille qui dessine une croix grecque décorée d’écailles de poissons, de palmes et d’une branche d’olivier, entourant le monogramme du Christ. Il est de forme octogonale, symbole de résurrection, et décoré de mosaïques représentant les symboles des 4 évangélistes.

On y descend par 7 marches, comme les 7 péchés capitaux que l’on foule aux pieds, et aboutissant à une croix en bronze nickel incrustée dans le sol.Le baptisé, purifié de tous péchés, est plongé dans la mort de Jésus-Christ sur la croix et ressort revêtu de sa Résurrection.

Notre-Dame de Bonne Nouvelle

25 rue de la Lune Paris  2

Sources :
Paris promeneurs
Notre-Dame de Bonne-Nouvelle

Mairie de Paris

Cette belle église mérite une seconde visite plus détaillée, j’y suis allée trop tard, elle ferme à midi et ne rouvre qu’à quinze heures. Son aspect extérieur ne laisse rien présager des merveilles qui nous attendent à l’intérieur.

51 commentaires pour “Notre-Dame de Bonne-Nouvelle Paris”

  1. Bonjour Francine
    qui est dommmage que les Parisiens n y font pas attention elle est la Beauté même l interieur super j ai vraiment apprécier le tout par tes Photographies et ces explications c est sur ou elle est placer les Personnes ne font pas d efforts des bisous de ce Samedi DANNN

  2. Bonjour Francine.
    Bernadette aussi a le second genou qui va lâcher; heureusement, elle va pouvoir faire faire les nombreux examens demandés avant l’opération et elle est confiante.
    Je supprimes les articles mais pas les pages de codes que tu retrouves dans l’entête sur le bouton codes html :
    http://pourquoipas732.eklablog.com/codes-html-c21574769/1
    Je pense que tu y retrouveras les vignettes en rond.
    Gilbert et Bernadette

  3. coucou c’est un beau édifice et je me demande si c’est pas dans cette église que mon neveux s’est marier sa y ressemble toujours sa me dit quelque chose ,je te souhaite un très bon Vendredi, bises

  4. Bonjour Francine, et non car le pont j’étais dessus donc je ne pouvais pas le prendre (rire).
    Il aurait fallu descendre dans le cours de la rivière pour cela.
    Je te souhaite un bon vendredi qui devrait être plus ensoleillé.
    Bisous.

  5. Bonsoir Francine que c’est beau cette église Notre-Dame de Bonne-Nouvelle , il est vrai que c’est dommage que l’extérieur soit ci sale à cause de la pollution ça donne une petite idée de ce que l’on respire et les effets de la pollution sur notre organisme.
    Mais alors l’intérieur est superbe , la coupole est magnifique avec tout ces beaux tableau vraiment ça vaut le coup de la visiter et de nous faire partager par tes belles photos et explication en faite , je crois que je n’en ai vu des comme ça très rarement.
    J’espère que ça va bien pour toi , je te souhaite une belle soirée et une bonne fin de semaine, bisous.

  6. Merci pour ton com très apprécié chez moi et pour tes encouragements. L’intérieur de cette église a une belle luminosité. Le baptistère est beau et curieux. Je ne savais pas qu’il existait des baptêmes en immersion totale …(à ne faire que par une température clémente…)
    Bonne journée.

  7. Bonjour Francine, oui c’est incroyable voir ce petit ru devenir un torrent dévastateur?
    Mais bon la nature nous surprendra toujours dans de bonnes ou mauvaises conditions.
    Ici le ciel se dégage c’est parfait.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  8. Même si l’aspect extérieur est assez quelconque, je trouve l’intérieur beaucoup plus attrayant. Il y a beaucoup d’objets, de décorations et de très beau tableau. Le baptistère original, rien que lui, vaut largement le déplacement.
    J’adore venir chez toi, on en ressort toujours plus cultivé…
    Merci Francine, je te souhaite une excellente journée.

  9. Bonjour Francine, et oui ce nuage à tout repeint lors de son passe hier dans la nuit.
    Ma toiture est en ardoise rougeâtre maintenant et mon camion blanc est rose (rire).
    Le c-car lui est lavé depuis hier matin et les toits resteront jusqu’aux prochaines pluies.
    Je te souhaite de passer une belle journée.
    Bisous.

  10. Bonsoir
    Quel contraste entre l’extérieur et l’intérieur, il est magnifique, c’est la première fois que je vois un tel baptistère. Je ne savais pas que les médias avaient une sainte patronne, bonne soirée bises

  11. Coucou. Effectivement, l’extérieur n’est pas très engageant mais il ne faut pas s’arrêter à la première impression (comme pour les humains!). Par contre, l’intérieur, je le trouve un peu “fourre-tout”. Heureusement ce baptistère est une vraie beauté. Bises alpines et merci pour la découverte.

  12. Bonjour Francine.
    Pour mes études, je sortais à la station Bonne Nouvelle mais je ne connais pas cette église !
    Scybel se remet bien de son opération et de son vaccin (a vie) d’hier.
    Journée au calme… sous un ciel gris.
    Gilbert et Bernadette

  13. Bonjour Francine, et oui pourtant ce site est tout près du centre ville, nous avions
    garé dans un petit parking pas loin.
    Journée qui je pense va être agréable.
    Je te souhaite un bon mardi.
    Bisous.

  14. Coucou Francine! Bien que l’extérieur semble nécessiter des travaux de restauration, l’intérieur lumineux et gai semble être extrêmement bien entrtenu! Le baptistère est une merveille ! Merci pour tes magnifiques photos accompagnées de tes explications ! Bisous !

  15. Kikou Francine,
    Oui, ne connaissant pas, on pourrait passer à côté en l’ignorant.
    Mais quelle beauté à l’intérieur.
    Elle vaut la peine qu’on s’y arrète.
    Bisous Francine.♥

  16. un aspect néoclassique mais l’intérieur est beaucoup plus riche! Dans l’abside des lacunaires qui rappellent le Panthéon de Rome!
    Bises

  17. Bonsoir Francine
    Magnifique bâtiment. Il me semble que j’ai aperçu le péristyle en passant sur le boulevard, tu me diras si je me trompe.
    C’est vrai que l’intérieur est superbe, très bien rénové et de toute beauté.
    Étonnant bathysphère, je ne savais pas que l’immersion totale existait dans certaines églises.
    Merci pour ce partage, si j’ai raison pour ma découverte j’irai voir sur place.
    Passe une bonne soirée
    Bisous
    @lain

  18. coucou Francine
    Merci pour tes photos de cette bien belle église, c’est vrai que l’extérieur n’est pas très beau mais l’intérieur est sublime !
    Bisous
    Am

  19. Bonjour Francine
    On doit être agréablement surpris quand on entre dans cette église, de l’extérieur elle n’est pas attirante !
    Merci pour tes explications, je n’ai jamais vu de tel baptistère !
    Bisous, bonne soirée

  20. L’intérieur de cette église est vraiment sublime et très lumineuse … tu nous fais toujours découvrir de vrais trésors “même cachés” de “ton” Paris … on sent l’amour que tu portes à la capitale dans tous tes exposés et belles photos : merci Francine et belle semaine par chez toi ! Bisous ! Nicole

  21. bonjour Francine si l’extérieur ne paie pas de mine par contre l’intérieur est magnifique , superbe . Bisous bon après-midi MTH

  22. C’est vraiment original ces colonnes encadrant le portail d’entrée. Je la trouve très belle extérieurement même si bien entendu vu son emplacement on ne peut pas en faire le tour…j’aime aussi beaucoup le clocher. Mais quand on découvre l’intérieur, je reste subjuguée par autant de beauté ! Que de merveilles dans cette église, elle mérite vraiment la visite détaillée. Merci de nous la faire connaître, je me suis régalée. Bisous et une bonne fin de journée

  23. Bonjour Francine, je suis toujours émerveillée par tes magnifiques photos. J’aime beaucoup la ruelle qui passe à côté de l’église que je trouve très belle avec un joli clocher.
    L’intérieur est superbe.
    Tout comme Marie, je connais la petite chapelle de Locronan.
    Merci pour tes intéressants commentaires.
    Bisous et bel après-midi

  24. Bonjour Francine, c’est vrai que l’extérieur de cette église ne laisse rien paraître de sa beauté intérieure, par contre j’aime bien son clocher qui m’a tout de suite attiré.
    Merci Francine, tes photos de l’intérieur de cette église sont très réussies et nous font découvrir toutes ces richesses, nombreuses explications bien explicitent, bonne semaine, merci pour mon petit fils, bisous, fanfan

  25. bonjour Francine
    je ne savais même pas que les médias avaient une sainte patronne. Son nom , en effet, va bien avec malheureusement les nouvelles ne sont pas toujours bonnes.
    Le choeur est magnifique tout comme l’accès au baptistère
    bisous

  26. Elle est vraiment superbe, le cœur est magnifique. C’est une église très claire. Un beau message d’un monument parisien, merci Francine. Bisous et très belle semaine. Flo

  27. Bonjour Francine,
    Elle a une grande entrée cette église, si elle ne se voit pas quand même !!
    de l’autre côté en effet, c’est comme ça dans toutes les grandes villes , quand elles
    sont collées contre les immeubles … c’est vrai qu’à la campagne , seule
    au milieu d’une place ou d’un pré !! on la voit bien
    L’intérieur est superbe, comme ce baptistère qu’on ne voit que rarement,
    moi je n’en ai jamais vu !! si c’est l’ immersion totale dans l’eau, c’est une piscine ! lol
    Passe une bonne journée, bises

  28. la beauté de l’intérieur est vraiment remarquable Francine

    je ne pense pas que j’ai déjà vu un baptistère pareil

    merci pour cette belle et intéressante publication

    bon début de semaine

  29. Avec les colonnes, j’ ai d’ abord cru à un temple !
    Et j’ai souri, en lisant que notre Dame de bonne nouvelle est la patronne des médias
    L’ emplacement n’ est pas des meilleurs, mais quand même elle est en pierre, et son clocher ne manque pas d’ élégance !
    Mais le trésor est bel et bien à l’ intérieur, c’ est tout simplement magnifique, jusqu’ à ce baptistère style protestant ou évangéliste !
    merci, tes photos sont superbes
    Passe une bonne semaine
    Bisous

  30. Bonjour Francine, voilà une belle église qui porte un joli nom.
    Pour le baptême cette piscine n’est pas profonde car juste ces 7 marches équivales à environ 1,2 mètres (pas de quoi se noyer) rire.
    Je te souhaite une belle journée avec ce beau soleil.
    Bisous.

  31. Bonjour Francine,
    en voyant l’estérieur on ne se doute pas des trésors que cette église renferme..
    Merci pour tes photosqui nous la font découvrir..
    Bon début de semaine, bons baisers

  32. En effet Francine, à moins d’avoir à passer dans la ruelle sur le côté, de face, avec cette curieuse horloge, on peut se demander si c’est une église ! Et, tu as raison, l’intérieur est surprenant de beauté, avec ces superbes tableaux, même les tout simple, que j’apprécie aussi… Ce qui est assez surprenant également, c’est le baptistère, très rare c’est sûr, pourtant j’en ai tant visité le long de mes grands chemins… et le peu que j’ai vus, étaient loin d’avoir cette beauté !
    Bonne semaine Francine,
    Gilbert

  33. Elle est bien triste extérieurement, un bon coup de karcher lui ferait le plus grand bien. Heureusement c’est tout le contraire pour l’intérieur qui est très, très beau, cela compense.
    Bonne semaine Francine, bises !

  34. Je suis passé plus d’une fois devant cette église discrète.
    On ne se doute pas de sa beauté intérieure celle que tu nous fait partager
    Bonne semaine

  35. Une superbe église que je n’ai jamais visité Francine. Et pourtant les grands boulevards je les ai souvent fréquentés.
    Merci pour tes superbes photos et tes explications très instructives.
    Bises et bon début de semaine – Zaza

  36. Son intérieur est nettement plus accueillant que son extérieur je trouve. Je ne la connais pas du tout en effet mais je connais une Notre-Dame de Bonne Nouvelle qui est une petite chapelle située à Locronan en Bretagne. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !