logo

Moulins du Zaanse Schans (2)

Moulins du Zaanse Schans
Zaadam Pays Bas

 

Histoire du  Zaanse Schans

Des centaines d’années durant, la tourbe fut la seule richesse du Zaanstreek, le pays de rivières sur les rives du Zaan. Mais, tout près, la ville d’Amsterdam prospéra et devint une grande métropole. Elle développa une faim énorme de marchandises. Le Zaanstreek fut tout à coup au centre de l’attention, car dans ce plat pays il y avait quelque chose de beaucoup plus précieux que de la tourbe : du vent ! En l’an 1594, l’inventeur Cornelis Corneliszoon d’Uitgeest révolutionna à point nommé la construction du moulin à vent en l’équipant d’un arbre à vilebrequin. La performance de travail en fut démultipliée, et chaque moulin à vent devint une petite usine. Ainsi plus de mille moulins furent-ils construits au 17e et au 18e siècle.

 Zaanse Schans

Ils sciaient le bois, battaient le grain, pressaient les céréales et les noix pour en faire de l’huile, réduisaient les craies en poudre et les feuilles de tabac en tabac à priser. Toutes sortes d’artisans s’y installèrent, dont notamment des fondeurs d’étain, des constructeurs navals et des voiliers, sans oublier le fameux Gerrit Kist qui avait un temps travaillé à la cour du tsar à Moscou et qui se vantera plus tard d’avoir hébergé le souverain russe pendant une semaine dans sa chaumière. Le tsar vint pour ainsi dire en espion industriel, car la région avait à cette époque la réputation d’être un site économique novateur. Aujourd’hui, elle est considérée comme l’une des régions industrielles les plus anciennes d’Europe.

Des nombreux moulin à vent qui marquaient jadis le paysage, seuls douze furent conservés. Cinq d’entre eux se trouvent à Zanse Schans – tous restaurés, broyant et sciant comme jadis. Les maisons de bois traditionnelles du village proviennent de loin et de près. Si elles furent déplacées ici, c’est parce qu’elles étaient menacées de démolition ailleurs. Elles témoignent du développement de l’architecture néerlandaise à l’époque de la première industrialisation. Zanse Schans est comme une île dans le temps. Les hommes qui habitent ici préservent un héritage passionnant.

De Bleeke Dood la mort pâle
C’est le plus ancien moulin à galerie existant encore aux Pays-Bas . Pendant des siècles, le moulin a moulu la farine pour les boulangers locaux . Goûtez l’atmosphère d’une époque révolue dans la boutique élégante, où se mêlent le pain et la farine est en vente chaque vendredi .

 Zaanse Schans
De Bleeke Dood était le moulin du village de Zaandijk jusque vers le milieu du 19ème siècle . Les boulangers locaux avaient l’obligation d’avoir leur blé moulu en farine dans ce moulin . Lorsque cette obligation a disparu , le moulin est tombé en décadence . Mais, gâce à une restauration minutieuse en 1954 , l’usine revit. De 1656-1904 la vie en Zaandijk aussi littéralement eu lieu entre la vie et la mort. Plus précisément entre moulin à eau Het Leven (Life) dans le nord et De Bleeke Dood ( The Pale mort ) dans le sud .

 Zaanse Schans

De Os moulin sans ailes
De l’énergie éolienne à moteur diesel : un jalon dans l’histoire de l’usine de la zone Zaan !

 Zaanse Schans

A l’origine moulin à huile De Os date d’avant 1663. Cela en fait une des plus anciennes usines industrielles qui ont été jamais construit dans la zone Zaan . Jusqu’en 1916, le moulin tourné sur l’énergie éolienne , après quoi le bouchon , voiles et support ont été enlevés . Mais le fonctionnement interne de l’usine sont restés intacts . Le démantèlement de l’usine en 1916 a été un moment important dans l’histoire .

Zaanse Schans

De 1916 à 1931, le moulin a été alimenté par un moteur diesel . Il marque le passage du vent à d’autres sources d’énergie. C’est une étape importante dans l’histoire des moulins Zaan ! En plus de De Os , l’habitant de la grange du moulin gère également moulin à polder De Hadel et moulin à huile De Ooievaar . L’extraction de l’huile des graines oléifères est fait avec de grosses pierres de moulin , un processus qui peut être vu dans les huileries De Zoeker et De Bonte Hen .

Zaanse Schans

De Zoeker
Huile, peinture et cacao: moulin De Zoeker a fait tout cela à un certain temps.

Zaanse Schans

A noter le petit moulin dans le jardin, accompagné de sa girouette avec le nom du moulin inscrit dessus.

Zaanse Schans

Zaanse Schans
Moulin à huile De Zoeker a résisté à cet endroit au Zaansche Schans depuis 1968. On estime que le moulin a été construit en 1610 , comme un moulin à polder . En 1672, il se trouvait dans Zaandijk comme un moulin à huile . En 1891, le moulin a été transformé en une usine de peinture , d’être reconverti en un moulin à huile 10 ans plus tard . Vers 1940 , le moulin délabré était presque disparue .

Zaanse Schans

Heureusement , la municipalité de Zaandijk a acquis l’usine dans les années 1950 . En 1958, De Zoeker redevenue comme … un moulin à huile ! Sa relocalisation a été spectaculaire : la partie supérieure , d’un poids de 18 tonnes , a été déplacé dans une seule pièce. Pendant le transport, le moulin a été hissé sur , entre autres choses , les lignes aériennes d’une voie ferrée . Après cela, il a voyagé en bateau à la rive orientale du Zaan . Qu’est-ce un mouvement pour un tel ancien moulin !

Zaanse Schans

Zaanse Schans
De Huisman
Venez déguster de délicieuses épices à épices entrepôt et moulin à vent De Huisman .

Zaanse Schans

Zaanse Schans
Depuis 1955 , vous pouvez trouver le moulin à vent De Huisman au-dessus de l’épicerie entrepôt Welvaren de Indië , mais il y avait un moment où ils étaient debout à côté de l’autre . Snuff moulin De Huisman date de 1786 et Welvaren de moulin à épices Indië de 1908 a dû faire place à l’expansion de Zaandam . Maintenant, les bâtiments représentent une entreprise moderne avec une histoire séculaire . La délicieuse odeur des épices fraîchement moulues est partout

Zaanse Schans

Zaanse Schans

En attendant trois paires de meules broient produits tropicaux dans un coin de l’entrepôt . Beaucoup d’attention a été accordée à l’ intérieur de la boutique authentique . Ici vous découvrez le monde des saveurs et des arômes à travers un court-métrage et de nombreux panneaux informatifs , mais bien sûr aussi par la dégustation. Diverses épices sont vendues dans la boutique .

Mill Stork De Ooievaar la cigogne
Ce n’est pas un moulin originaire de Zaandam, mais ce moulin à huile se sent totalement à l’aise dans la zone Zaan. Dans de nombreux endroits de la région Zaan, les moulins à vent ont fait place à des usines à vapeur modernes. Ce moulin De Ooievaar est unique – transporté de Assendelft – il se dresse maintenant gracieusement à côté de l’ usine de transformation de noix Duyvis . Ceci complète ie cercle , car l’ entreprise prospère de la famille Zaan Duyvis a commencé avec … un moulin à huile .

Zaanse Schans
Autrefois, il y avait des centaines de ces usines dans la région de Zaan . Deux sont encore présents à la Zaanse : De Zoeker et De Bonte Hen . Ces usines ont été utilisées pour la production de divers types d’huile végétale, comme l’huile de lin, l’huile de colza et l’ huile de colza. En 1936, les moulins à huile sur le Zaan ont cessé leur activité définitivement. Depuis ce temps, seuls les moteurs ont été utilisés , d’abord des moteurs électriques et des moteurs à essence plus tard . De Ooievaar a été repris son activité grâce à la restauration par Vereniging De Zaansche Molen (Association Mill Zaan ) .

Le chat du meunier.

Les Hollandais ne parlent pas français. Ils le comprennent encore moins, c’est pareil pour les chats !  Ce petit chat a fait la sourde oreille quand je lui ai dit viens; en anglais, il est venu de suite et ça été câlins et caresses à n’en plus finir.

Zaanse Schans

Zaanse Schans

Il avait grimpé sur mon sac comme je me penchais vers lui, du coup j’ai posé mon sac, il est venu se coucher dessus. Comme ça lui faisait plaisir je l’ai laissé un moment, il a été l’attraction des touristes.

Zaanse Schans

Le vent
Le vent est une source d’énergie plutôt imprévisible. Il fait tourner le moulin, et parfois le laisse sans mouvement. Mais cela ne serait pas possible sans le meunier qui oriente les ailes dans le lit du vent en faisant pivoter la calotte de 15 tonnes.C’est aussi le meunier qui règle la vitesse du moulin en utilisant des voiles et des palettes fixées sur les ailes.

Zaanse Schans

53 commentaires pour “Moulins du Zaanse Schans (2)”

  1. Kikou Francine,
    j’aime beaucoup ton article, avec ces moulins rien ne se perdait , tout était utilisé.
    Sympa ce petit nid pour le chat !
    Une journée nuageuse aujourd’hui et fraîche mais bon il fait sec c’est déjà ça .
    Passe un bonne journée, gros bisous
    Nadine

  2. Quand on voit que ces moulins avec pour seule énergie le vent sont capables de tant de travaux, je trouve dommage qu’ il n’ en reste que si peu.
    Le vent c’ est gratuit, et en Hollande il est généreux !
    Malgré tout c’ est bien de garder ces représentations de la tradition, si agréables à regarder, plus encore à visiter !
    Merci pour toutes ces explications et ces belles photos, y compris celle du chat bilingue !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  3. Hello Francine
    C’est un historique excellent, j’ai beaucoup aimé…l’histoire, mais aussi les photos avec des panoramas magiques sur les moulins…
    Bizz
    Pat

  4. Trop génial ! Je ne me lasse pas de toutes ces belles photos avec ces jolis moulins et ses couleurs pastel… trop mignon le petit chat, il attendait peut-être qu’on l’adopte !
    Merci Francine pour ton beau partage !
    Bonne journée,
    Gilbert

  5. Le chat a adopté ton beau sac rose ! il lui sied à ravir !!
    Merci pour ces explications du fonctionnement des moulins ! je les trouve tous magnifiques !!
    Bonne fin de journée gros bisous Rozy

  6. Bonjour Francine,
    Encore un joli billet explicatif , au moins les moulins ont tourné pas mal !!!
    aujourd’hui en France il en reste quelque uns en exposition !! en Bretagne j’en ai vu de beaux !!
    maintenant fleurissent les éoliennes !!! différente utilité !! le modernisme tue les entreprises !!
    Tu as fait une belle visite de tous ces moulins , l’odeur d’épices te restera !! et le petit minet voulait aller en France !! lol
    Passe une bonne journée ensoleillée , bises

  7. Merci d’avoir évoqué si bien l’historique des moulins de Hollande. Ils sont emblématiques de ce pays . Ils sont encore nombreux car les hollandais ont compris l’intérêt que cela avait pour leur image dans le monde. J’imagine les odeurs d’épices broyées 🙂 Le moulin sans aile c’est un peu un chat sans oreille ! Je préfère avec les ailes et mû par la force du vent ! Le chat est trop mignon, il avait vraiment adopté ton sac 😀 Belle journée Francine Bisous

  8. Que c’est agréable de regarder tous ces moulins, et d’apprendre tout cela. Finalement nos ancêtres avaient du génie et savaient utiliser les éléments avec bonheur.
    Ce petit chat est super mignon, peut-être qu’il voulait revenir avec toi :-)))
    Bisous et bon après midi
    Am

  9. Bonjour Francine, superbe ton billet, quel beau voyage tu m’offres , en prime ta photo avec le chat. merci venir chez toi est toujours aussi agréable bisous et bon après-midi MTH

  10. Bonjour Francine et c’est un merveilleux reportage que tu offre là et un très bel article avec des sublimes photos trop mignon le chat sur ton sac félicitation c’est magnifique bonne journée à toi bisou Claudine DANIEL

  11. Bonjour Francine
    J’ai toujours aimé les moulins, ça représente le travail. Nous en avions beaucoup en France mais hélas ils ont presque tous disparus et c’est dommage.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce journée
    Gros bisous
    @lain

  12. Bonjour Francine
    Ils sont très beaux tous ces moulins !
    Bravo pour les photos, elles sont superbes
    Trop mimi ce petit chat … qui ne comprend pas le français ! lol !
    Merci pour toutes ces explications … que de recherches encore ! Bravo !
    Bisous, bonne soirée

  13. Un grand merci de nous faire connaître ces magnifiques moulins Francine … Quel beau patrimoine très bien conservé et utile ! Tes photos et exposés sont comme toujours très explicites et superbes !
    Tu as eu de la compagnie alors pour prendre tes clichés, ce mignon chat fera la une !!!
    Bises dans ta soirée !
    Nicole

  14. coucou Francine
    qu’est ce qu’ils sont beaux ces moulins. C’est sur que dans le temps ils connaissaient déjà les sources d’énergie
    Le minou aussi est mignon
    bonne soirée à toi
    bisous

  15. J’imagine la difficulté pour déplacer ces vieux moulins….a l’époque ils construisaient solide car un tel déménagement aurait pu s’avérer fatal…les photos sont toujours aussi belles et tes explications bien intéressantes….
    La petite histoire ne dit pas si ce joli chat noir et blanc est devenu parisien…..??? LOL
    Gros bisousssss
    Bonne soirée

  16. Je remarque que leur couverture est une sorte de chaume , et le moulin diesel n’a apparemment plus besoin d’ailes 😉
    Bonne soirée Francine bise (:-*

  17. Coucou ma Francine, des moulins qui me feraient presque peur… Tien donc oups ! Belles photos.

    Je passe te souhaiter une douce soirée en ce premier jour d’automne.
    On a eu de la douceur et même chaud… L’été indien quoi.
    J’espère que ça va par chez toi. Je te souhaite un bon vendredi et bon week end et pour ma part se sera à lundi et toc.
    Prends soin de toi et bonne soirée et nuit en suivant.
    Lolli

  18. Coucou Francine….
    J’espère que tu as passé une bonne journée…..tiens je vais me manger un bout de Gouda bien sûr avec une bonne Leffe et du sel de céleri…..j’adore…..tu viens???
    Bisous bisouss
    Bonne soirée

  19. Recoucou….oui j’ai reçu mon coton…..il est trop fin….j’ai été voir chez phildar….il est trop gros…..je vais refaire une commande chez Bergère de France pour du plus épais…..j’espère qu’ils voudrons bien reprendre ma première commande sinon ça me servira toujours…..bisoussss
    On y arrivera!!!!

  20. Bonsoir Francine,
    Un petit coucou avant la fin de la semaine,
    tu es bien occupée en ce moment !! travail oblige !!!
    dommage , tu aurais pu profiter des belles journées qu’il y a en ce moment !!
    moi de même !!! c’est ainsi !!!
    Passe une bonne soirée, bises

  21. Ils sont colorés et bien coquets ces moulins !!! Si c’est comme les chiens, tes chats ont du te sentir lorsque tu es rentrée chez toi. Les chiens sentent l’odeur de leur congénère. Bises. FRANCOISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !