logo

Monuments à Raspail et Arago Paris

Monument à Raspail, Square Jacques Antoine

Monument à Arago, Place de l’Ile de Sein Bd Arago
Paris 14ème

 

Nos grands hommes transformés en chair à canon !!

Square Jacques Antoine, et non loin de là Boulevard Arago, deux socles de pierre sont dénudés de leurs statues, mais pas de sens pour l’histoire !

MONUMENT A ARAGO

Mais où sont donc passés Raspail et Arago?

Ce 11 octobre 1941, la Seconde Guerre mondiale fait rage, et les ravages en France et en Europe ne se comptent plus. La France est envahie…et a terriblement besoin de munitions pour les canons…

monument à Arago

Le gouvernement de Vichy promulgue une loi ordonnant la récupération des métaux non ferreux :
“Nous, maréchal de France, chef de l’Etat français, décrétons : il sera procédé à l’enlèvement des statues et monuments en alliage cuivreux sis dans les lieux publics et les locaux administratifs, afin de remettre les métaux constituants dans le circuit  de la production industrielle ou agricole.”

Officiellement, il s’agit juste de sulfater les vignes et d’approvisionner l’industrie. Officieusement la réalité est bien différente. En fait le bronze des statues partira en direction de l’Allemagne pour participer à l’effort de guerre. Clairement, les statues de bronze seront fondues, le métal récupéré servira à confectionner des armes; une partie de ce trésor servira de matière première au sculpteur du Reich  Arno Brecker.

monument à Arago

L’autre raison qui pousse les autorités à agir ainsi est politique. En effet, sous couvert de la guerre, l’occasion est trop  belle de se débarrasser, à moindre frais, de toutes les gloires plus ou moins contestées auxquelles les gouvernements précédents avaient tenu à rendre hommage en leur érigeant une statue. Pétain réglait ses comptes avec l’histoire !

Une  commission lista des œuvres à caractère artistique et historique incontestables, qui devaient être sauvegardées. Toutes les autres sont détruites! La plupart de ces statues ne seront pas remplacées. Par chance, il existe des preuves de leur existence : le socle sur lequel elles reposaient… C’est le cas d’Arago, et de Raspail.

arago

Une question se pose. Faut-il restituer à leur piédestal, sous la forme de copie des originaux, les deux statues ?  Evidemment non, car, laissés ainsi en l’état, ils constituent un précieux témoignage de l’Histoire.

Hommage à Arago … ou les origines des médaillons de Dibbets

La statue de François Arago érigée en 1893 a été détruite en 1942 par le gouvernement de Vichy.  Il n’était pas question de refaire la statue d’Arago. La ville de Paris et l’Etat ont souhaité renouveler l’hommage public en commandant à Jean Dibbets en 1994 un monument imaginaire conçu par l’artiste et composé de médaillons marqués du nom de l’astronome. Ils ont été fixés au sol sur le parcours du méridien de Paris qui traverse la capitale du nord au sud et coupe cette place à la hauteur du socle de l’ancienne statue. 
Insolite
Les 135 médaillons de bronze signalant le méridien de Paris sont incrustés par terre, sauf celui qui est incrusté sur le socle vide de la place de l’Île-de-Sein, et qui est posé à la verticale. 

Le tracé du méridien commence au pied de la statue,  traverse le boulevard Arago, puis poursuit son chemin dans le jardin de l’Observatoire de Paris, où son tracé est matérialisé par des dalles posées au sol. Il traverse ensuite l’Observatoire, qu’il coupe en deux, pour suivre sa  route à travers les arrondissements de Paris jusque dans les 18e arrondissement. On doit à Arago, astronome, physicien et franc-maçon, d’avoir mesuré pour la première fois la vitesse de la lumière venant des étoiles.

Arago

MONUMENT A RASPAIL

monument à Raspail

raspail
 
Le monument a été réalisé en 1889 par le sculpteur Léopold Morice. Le socle en pierre possède toujours deux bas-reliefs en bronze, également créés par Léopold Morice : Raspail proclame la République à l’Hôtel de Ville

Raspail le politique IMG_2439_DxOVP BIS

et Raspail visitant un malade dans une mansarde.

Raspail le scientifique IMG_2435_DxOVP BIS

 

Sources : sur site

 

78 commentaires pour “Monuments à Raspail et Arago Paris”

  1. La raison du plus fort est toujours la meilleure, dit on, mais, l’ histoire évolue, et cette raison peut devenir témoignage, puisqu’ en l’ occurence, ce sont ces vides qui rappellent l’ histoire !
    Merci pour cet article commentant un passé pas si lointain !
    bonne journée
    bisous

  2. bonjour francine
    merci pour ce bel article et je connais ce square
    tes photos sont magnifiques
    Après avoir passé une belle journée ensoleillée hier ,aujourd’hui le temps est mitigé
    Je te souhaite de passer une bonne journée
    bisous

  3. Hello Francine
    C’est ce qui etait arrivé a l’ancien casino de Nice sur la Mer. Detruit par les allemands pour recuperer le fer ….
    Encore un beau Lundi ensoleillé ! Je vais profiter de nettoyer le jardin , car la mauvaise herbe poussent à la vitesse d’un cheval au galop n comme la marée en bretagne ! hi hi hi Le printemps à un mois d’avance ….

    Bizz

    Pat

  4. Voilà, tout bientôt le petit Atelier ouvre son annexe dans le Marais, comme promis. Te tiens informée… Bises et bonnes promenades en notre belle Lutèce ensoleillée

  5. Bonjour Francine,
    merci pour ce rappel de l’histoire pas si lointaine que cela… Dommage pour ces deux statues d’avoir servies comme matériel pour la guerre…
    Le soleil brille ce matin…
    Bon début de semaine,
    Gros bisous

  6. Coucou Francine,
    Loi idiote de l’histoire, effectivement. Ces bas reliefs ont résisté à cette réquisition et c’est tant mieux, pour les statues il nous reste les photos d’archives.
    Bises et bon lundi. ZAZA

  7. Décidément que les hommes sont bêtes……..avec leur guerre, quelle honte!
    Merci de ces infos que j’ignorais totalement, tu nous apprends tant de choses sur Paris………..dont je me sers pour époustoufler mes copines de provinces quand elles viennent sur Paris!
    Belle journée ensoleillée, j’espère que tu pourras en profiter pour prendre de belles photos.
    Bises.
    Christiane

    • hé, je bosse !!!! j’admire le soleil depuis les fenêtres de mon bureau! tu as raison, époustoufle les copines!!! c’est fait pour bonne journée bisous

  8. Bonjour Francine

    Ils ont eu beau détruire ces statues pour des buts peu avouables , elles n’en restent pas moins dans l’esprit de gens….. et s’il y a bien une chose que personne ne peut détruire c’est bien la mémoire collective….
    Gros bisous et belle journée
    Chronique

  9. bonjour Francine – un triste de recyclage – des oeuvres d’artistes transformées pour la guerre rien de bien glorieux – bonne semaine fleurie – bises

  10. Bonjour ma petite Francine

    Je passe sur les chapeaux de roues pour te souhaiter
    un bon début de semaine.
    Un lundi qui commence fort, donc un peu éparpillée
    le p’tit papillon comme d’habitude, alors ne t’inquiète
    pas si tu me vois quand je peux.

    J’espère que tout va bien aller pour toi en cette dernière
    semaine de février, et oui déjà.

    Pour se changer les idées aujourd’hui je t’invite à faire
    une balade chez mon amie Zozo, entre ses cartes postales,
    ses gifs, un vrai petit paradis pour les amateurs.
    Je te souhaite bien du plaisir en sa compagnie.
    http://vernonvilliers-aube.eklablog.com/gifs-animes-eaux-a106620290

    Prends soin de toi et je veux bien un café hi hi !

    Lolli

  11. un joli square même si il est le plus petit de PARIS
    TRISTE CLICHE DANS LA MANSARDE de ce malade
    bon lundi pour toi
    merci de ce billet intéressant
    kenavo bises

  12. Coucou Francine,
    je vois qu’il y en a une à une station de métro souvent empruntée et jamais nous n’avons vu qu’il n’y a pas de statue au dessus; comme quoi les parisiens vivent au ras du sol!! Nous avions les enfants petits à cette époque et passions notre temps à les regarder les compter, surtout s’il y avait quelques copains avec. Et en l’air jamais ne regardions! Triste d’avoir manqué tout cela!
    Enfin nous pouvons nous rattraper grâce toi! Merci Francine pour ce sympathique cours d’histoire avec tes belles photos.
    Merci de ton pasage, si tu a

  13. … bon c’est quoi ce message qui part en plein vol??
    Je disais donc si tu as cliqué sur les liens tu auras vu que j’ai eu des réponses, sur les bornes des Marches de Saint Martin.
    Tu poses une question sur les blogs il y a toujours quelqu’un pour te répondre, c’est super!
    Bonne fin de journée et bisous.

  14. Des socles vides pour rappeler une page lamentable de l’Histoire ! Restent des photos d’archives que j’apprécie de voir aux côtés des tiennes. Très intéressant et édifiant reportage !

  15. Bonsoir Francine,
    Il faut quelquefois laisser les choses en état pour se souvenir des événements de l’histoire , oui c’est important .Cela nous permet de nous poser des questions et d’apprendre …
    J’aime les bas reliefs du socle de la statue de Raspail . Ils sont très détaillés et reflètent la “triste” réalité de l’époque .Je me demande ce qu’il aurait pensé que sa statue soit fondue pour alimenter la machine de guerre …
    Bonne soirée .
    Bisous

  16. Incroyable cette récupération de statues en bronze pour les fondre et les utiliser comme armes de guerre .
    Je ne connaissais pas l’histoire, de ces 2 hommes j’ai cherché sur le net car mes connaissances en histoire de France se limitent aux grandes lignes .
    Si je n’avais pas lu ton article, il est certain que je serais passée à côté des socles sans chercher leur histoire mais, maintenant , je comprendrai , merci à toi de m’instruire d’un passé si important . En Belgique , j’espère qu’à l’heure actuelle , les profs doivent retracer aussi l’histoire de France ; Mon prof était horrible et cette matière me rebutait …au Lycée.
    Bises et bonne soirée Francine.

  17. bonsoir Francine,

    encore un très bel article qui nous démontre que les guerres sont toujours dévastatrices, cela en est l’exemple même. les traces de notre histoire de France fondues .

    bonne semaine
    amitiés

  18. Bonsoir Francine,
    Que de leçons d’histoire sur ton blog !!!!!!! tu es passionnée !!!
    Hé oui, les guerres laissent de mauvais souvenirs, pourtant il y a eu tant de belles choses détruites ….
    Bonne nuit
    Roguidine

  19. bonsoir Francine, nous avons pourtant sillonné un peu ce coin de Paris et vois-tu on a zappé ce méridien !!! mais mon mari connaissait
    pour ton com, en effet lorsqu’on visite un lieu, un pays on visite de préférence les coins agréables, on évite les autres, même en France..
    bisous

  20. Bonjour Francine
    pour moi c’est sinologue, j’étudie la chine, mais pour toi on devrais dire Parisnologue, on découvre chaque jour
    Je te souhaite un très bon mercredi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  21. Bonjour mon adorable Francine
    Lorsque je relis tes messages, je suis toujours touchée
    par ce qu’ils en dégagent. Amitié, diverses attentions,
    partage, humour et bienveillance.
    Je tiens à te remercier pour cette belle présence que
    tu m’offres en venant me rendre visite. Sois rassurée,
    si tu ne peux venir je comprends très bien. On a tous
    notre vie et personne ne doit rien à personne ici.
    Comme tu es bien sage aujourd’hui je te livre un lien
    ami, qui je l’espère te changera les idées en ce mardi.
    Mon amie Laure vous attend à la lueur de sa lampe,
    hi hi ! Un joli univers dans les tons de mauve à violet,
    un vrai plaisir.
    Tu vas bien dis-moi ? Ou fais-tu parti de mes petits
    malades ?
    Prends soin de toi.
    Lolli

    Sélectionnez un commentaire

  22. une façon comme une autre de rendre hommage au physicien !
    il faudrait un drone pour mieux se rendre compte !
    Merci pour tes photos
    bonne journée
    bisous

  23. Bonjour Francine,
    Bel hommage rendu à Aragon que ces médaillons posés sur le sol… Mais il faut le savoir pour les remarquer…
    La pluie, le soleil, se succèdent ce matin accompagné d’un petit vent…
    Bon mardi, gros bisous

  24. Bonjour ,encore une chose que j’ai apprise ,j’aime le dernier bas-reliefs ,heureusement qu’il reste des archives pour voir les statues qui ont été fondues.bonne journée,moins belle qu’hier…bises.

  25. salam bonjour mon amie
    toujorus de bonnes visites guidées
    que tu as le plaisir de nous faire découvrir
    je te souhaite bonne journée
    j’ai chipé un virus d’après mon fils
    je tiens bon il a fait le nécessaire
    mais j’ai encore un pb
    bises

  26. Bonjour Francine
    C’est dégueulasse d’en arriver là, pourquoi faire pour tuer grrrr ces guerres ne devraient pas exister
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

  27. Bonjour Francine
    Tu en connais bien des choses sur Paris, je trouve que tu es drôlement douée pour la recherche, ça doit être impressionnant de suivre le tracé du Méridien, il mérité bien ça Arago
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

  28. Coucou Francine,
    hé oui! nous étions déjà installés en Touraine à cette époque, mais ma fille Véronique était revenue pour ses études à Paris, et en physique elle aurait pu en entendre parler! Bon ça n’a pas filtré jusque chez nous!
    Mais grâce à toi encore une fois nous ne mourrons pas idiots comme en dit! Ce fut un projet original!
    Pour la Belgique, nous n’étions pas loin de chez toi lorsqu’en quittant la Belgique nous avons voulu visiter le Luxembourg et pour ce faire, nous avons dormi 2 jours à Arlon! Il y a de belles choses aussi à voir au Luxembourg.
    Bonne fin de journée et bisous.

  29. vraiment interessant cet article … j’ignorais tous ces détails même si je connaissais ce socle vide de Arago (eh oui, pour une fois je connaissais quelque chose de ce Paris insolite dont tu parles si bien) … Merci pour cette page d’histoire … hélàs, il semble bien que l’homme n’en tirera jamais de leçon utile … il n’y a qu’à voir ce qui se passe en Ukraine actuellement et qui pourrait bien déboucher sur une guerre européenne !!
    bisous et bonne soirée

  30. coucou …. le tracé du méridien de Paris, là aussi je connaissais mais bien sur, j’ai encore découvert des détails inconnus … ou oubliés …
    merci pour ton com … je n’ai pas bien compris le motif de ton PS … informations utiles ?? si c’est bien à notre rencontre à mon retour de Jamaique, je croyais te les avoir déjà données par mail … pour Barcelone, on en parle comme convenu à ce moment là … d’ac ??
    bisous et re-bonne soirée

  31. Bonsoir Francine,
    L’histoire est partout à Paris, même au sol. Encore un article intéressant qui sort des sentiers battus.
    Je continue ma lecture de tes autres pages…
    Bisous Francine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !