logo

Monumenta Empires Huang Yong Ping Le serpent

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Le serpent
Commissaire de l’exposition : Jean de Loisy.

Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, mécénat et partenaire le Groupe CMA CGM.

Serpent 316 vertèbres, 568 côtes, longueur 254 m, envergure maximale des côtes 6,50 m, hauteur maximale du serpent, sous le RTG 23 m, poids 133 tonnes

Il nous attend au fond de la nef, entre ombre et lumière ….

Suspendu au dessus des caisses, comme pour les accompagner dans leur traversée : un gigantesque squelette de serpent en acier. Gueule ouverte, prêt à déverser son poison, il court le long des containers, les domine. C’est sûr, il va bientôt passer à l’attaque.

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Sa puissance d’expression est une réponse au défi que constitue la Nef du Grand Palais. L’artiste est habitué aux formats colossaux, aux interventions dans l’espace public, comme son Serpent d’océan dans l’estuaire de la Loire en 2012 ou son immense pieuvre monégasque de 2010, Wu Zei. Cet animal géant colonisait l’espace du salon d’honneur accueillant le public, enserrant de ses tentacules les piliers, recouvrant l’architecture classique de sa masse flasque.

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Monumenta Empires Huang Yong Ping
Une des particularités de l’artiste, commune à d’autres artistes chinois, est l’approche de l’animal, sans aucune préoccupation ni écologique ni anthropomorphique. L’animal mis en scène lui permet de révéler des états de tension géopolitiques, des paradoxes culturels et des frottements esthétiques.

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Huang Yong Ping et le reptile
Le reptile est récurrent dans le travail de Huang Yong Ping. Il occupe une place majeure dans l’installation créée pour Monumenta 2016. En effet, Empires est traversée de part en part par un gigantesque squelette, dont les vertèbres font écho aux nervures métalliques de la verrière.

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Monumenta Empires Huang Yong Ping

En se promenant dans la lumière franche de la nef, le visiteur peut alors percevoir un jeu d’ombres portées enchevêtrées des structures d’acier de la voûte et de celles projetées par le serpent.

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Le serpent est un animal symbolique important quel que soit la culture que l’on considère. Huang Yong Ping écarte d’ailleurs toute référence à la Genèse pour privilégier un sens plus universel et surtout non manichéen. Une des spécificités des serpents est la mue, ce renouvellement complet de la peau.

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Monumenta Empires Huang Yong Ping
C’est d’ailleurs le titre d’une de ses expositions, organisée à Nantes en 2014. Quatorze installations, dont une mue de 120 m de long, semblaient dialoguer avec le squelette, de mêmes dimensions, du Serpent d’océan disposé dans l’estuaire de la Loire depuis 2012.La symbolique de la transformation renvoie à la mutation du monde, et, par extension, au temps qui passe…

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Monumenta Empires Huang Yong Ping
Le reptile nourrit les mythes universels, depuis la déesse-serpent de la civilisation minoenne jusqu’au serpent Ananta de la culture indienne, de Jörmungand, le serpent de mer de la mythologie nordique au Wagyl, à la créature du «Temps du rêve» des aborigènes d’Australie.

Monumenta Empires Huang Yong Ping
En Chine, le dragon est un serpent aquatique hybride qui symbolise la puissance impériale. Avec le serpent, Huang Yong Ping souligne la conception cyclique du temps, des sociétés et de la culture, qui fait le sens fondamental de l’installation Empires.

Monumenta Empires Huang Yong Ping
A l’état de squelette dans cette création, le serpent ne symbolise pas pour autant la mort. L’artiste fait un parallèle avec les spécimens paléontologiques que l’on observe dans les muséums d’histoire naturelle: le visiteur est saisi par la puissance des dinosaures, même s’il ne subsiste que leurs squelettes.

Monumenta Empires Huang Yong Ping
Le serpent immense de la Nef véhicule lui aussi cette idée de force naturelle, d’énergie brute. Sinueux, comme le trait du calligraphe chinois, il emplit l’espace: lien entre les conteneurs et le bicorne.

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Monumenta Empires Huang Yong Ping

Tout comme la ligne des vertèbres du serpent de l’estuaire de la Loire (illustration page 11) fait écho à la courbe du pont de Saint-Nazaire, visible à l’arrière-plan, le reptile colossal d’Empires dialogue avec la verrière du Grand Palais. Nature et industrie se répondent.

Monumenta Empires Huang Yong Ping
Symbolique du dragon dans le monde chinois
Créature mixte dans la culture chinoise, le dragon est doté d’une tête de lion, de cornes, d’un corps de serpent muni de quatre pattes griffues. Il trouve refuge au fond des cavernes dans la mer, attendant un signal pour s’envoler et rejoindre le monde céleste. Protecteur, le dragon est celui qui justifie le mandat céleste de l’empereur. Ce dernier lui fait des offrandes afin d’obtenir la pluie et ainsi la fertilité, afin que son pouvoir soit affirmé aux yeux de tous. A contrario, l’animal fabuleux peut être le signe de la chute d’une dynastie: surgissant de l’eau et provoquant inondations et destructions…
Dans le passé, la découverte fortuite d’ossements de dinosaures était interprétée comme celle d’os de dragons!

Sources : dossier pédagogique du grand Palais

67 commentaires pour “Monumenta Empires Huang Yong Ping Le serpent”

  1. Bonsoir Francine et merci de tes conseils… pour Versailles je me doutais bien que le parc avait été revoisé mais je ne pensais pas que les américains y étaient pour quelque chose bien qu  ils fassent beaucoup pour Versailles.. au fait as tu vu la fameuse Fontaine en forme de coquille qui a été refaite grâce à eux ?? moi je ne l ai pas vu en vrai… seulement en reportage… bisous bonne soirée

  2. Bonso ir, c’est vfrai que la tempete avait battu un grand nombre d’arbres, et un bel élan de solidarité a permis ou permetde redonner un nouveau visage à tout cela.
    Bonne soirée, gros bisous @+

  3. coucou,
    coopération que je trouve super, le tulipier est un arbre avec de très belles feuilles, son nom a été trouvé par rapport à la forme des feuilles qui ressemble à des fleurs de tulipes. merçi pour toute ces explications, tu as eu une réponse de ton entretien?

  4. bonsoir francine en 1999 beaucoup de parcs et forets ont été touchés par cette tempete a harcourt l’arboretum n’a pas trop souffert de ce coup de vent  bon W-E biz

  5. de bien jolies couleurs , mais bientôt ces arbres seront bien nus pour l’hiver et bien triste avant de retrouver le printemps ….. bon wkend bisesssssssssssss

  6. Le serpent dragon fait partie de la mythologie chinoise.
    Au départ me semble t’il, le serpent fait peur, par le fait qu’ il n’ a pas de pattes, par la fixité de son regard, par le fait qu’ il avale ses proies, et même dans la Bible, le serpent a le mauvais rôle.
    L’ exuvie étonne forcément, et de là à en faire un symbole de renouvellement, il n’ y a qu’ un pas
    La même oeuvre habillée de peau eut été plus impressionnante encore, mais déja comme ça elle l’ est !
    Merci pour toutes ces superbes photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  7. J’ai vu un serpent de métal et les commentaires parlent de forêt : bizarre ! Ce long, très long serpent squelettique me fait moins peur que les vivants ! Merci pour tous les détails sur la symbolique ! C’est vrai que posé à cet endroit, il rivalise ou joue avec la structure du Grand Palais ! Passe une belle semaine Francine Bisous

  8. Toujours est-il que je suis en admiration devant ce monstre d’acier, un chef d’oeuvre!
    Bonne semaine, bises de Mireille du sablon

  9. Bonjour Francine,
    C’est le même serpent que tu as déjà fait voir !!!!
    il est immense, que de côtes, 254 M de L ! ouah
    quand on voit ça en vrai, je ne te dis pas !!!
    Passe une bonne journée, il va encore faire plus chaud que hier !! bises

  10. Bonjour Francine tes photos sont exceptionnelles, on voit très bie la différence dentre nous humains de 2016 et ces monstres; Bisous et bonne journée MTH

  11. Bonjour Francine, quelle oeuvre monumentale… En parfaite harmonie avec la verrière du grand Palais…
    J’ai bien profité de la mer samedi matin… Malheureusement je n’y vais pas souvent..
    Bon début de semaine, gros bisous

  12. Kikou Francine,
    Journée nuageuse et parfois un rayon de soleil, il joue à cache-cache aujourd’hui mais bon , on respire lol.
    c’est impressionnant mais beau !
    Je te souhaite un bon lundi, gros bisous,
    Nadine

  13. Bonjour Francine, c’est sûr qu’il y a plus de monde dans cette exposition que dans mon village (rire).
    Bon, les deux doivent sont certainement intéressants à voir mais ce n’est pas le même public.
    Je te souhaite un bel après-midi.
    Bisous.

  14. Hello Francine
    Incroyable d’originalité et sculpture monumentale. Quel travail pour faire cela. Au musée océanographique de Monaco , ils avaient fait une pieuvre géante qui prenait aussi toute la nef du musée… Je ne sais plus qui avait fait cela, mais je crois bien que c’était un artiste chinois…
    Bonne semaine
    bizz
    Pat

  15. Superbe création….celui là s’il ne bouge pas je veux bien aller le voir car pour des vrais tu ne m’y aurais pas….En Italie j’ai une fois rencontré une vipère…..on a couru aussi vite l’une que l’autre…..si on peut dire courir pour une vipère….LOL
    Gros bisousssssss
    Bonne soirée

  16. Bonsoir Francine c’est grandiose et magnifique il y a vraiment des jolies choses à découvrir chez vous merci pour ces très beaux partages que tu offre bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

    • merci; il y a des jolies choses pour peu qu’on s’intéresse, et encore je rate pas mal d’expos, mais comme dit un collègue, on ne peut pas être partout !!!

  17. Bravo et merci à toi pour tes photos sublimes
    Je suis épatée par cette création, je trouve que l’artiste est vraiment fort et créatif.
    J’ai bien aimé l’explication de la symbolique du serpent.
    C’est vrai que lorsque j’ai vu cet immense serpent, je me suis dit que j’aurais dû avoir peur mais bien au contraire, j’ai aimé, et j’ai ressenti comme une protection.
    J’ai aussi aimé le jeu d’ombres que cela crée !
    Bravo et bisous
    Am

  18. Bonsoir Francine,
    Bravo l’artiste pour cette conception Des dimensions quelques peut communes surtout la longueur….
    merci du partage avec ses belles photos
    bonne soirée
    amitiés

  19. bonjour Francine
    impressionnante sculpture ,mais je n’aime pas du tout les reptiles
    je suis toujours en pause
    je te souhaite de passer une agréable journée
    bisous et amitié

  20. Il est impressionnant ce squelette de serpent marin , les personnes qui ont la phobie de ce genre de bestiole ne vont surement pas entrer voir l’expo 😉 bonne journée Francine Bise (:-*

    • CMA CGM, c’est une affaire qui marche; je suis au boulot, j’ai été avertie pour cet attentat, ces mécréants ne s’arrêteront jamais, j’ai la haine 🙁

  21. Bonsoir Francine, que de “nonos” pour les chiens? Dommage je pense qu’ils ne sont pas comestibles.
    Je te souhaite une belle soirée.
    Bisous.

  22. difficile d’écrire un commentaire avec cheyenne qui veut jouer avec le curseur…..j’ai hésité entre un chaton et un adulte espérons que je ne me fasse pas éliminée par un terroriste il faut que je vive assez pour le voir grandir…..tu as vu c’est atroce___
    bonne soirée tout de même lèchouille de cheyenne
    bisoussssss

  23. Bonjour pas très fan mais j’admire le travail fait . Pas très présent je reprendrai plus régulièrement fin septembre.Bonne journée bises

  24. Les ombres de ce squelette d’acier sont effrayantes….je ne voudrais pas être garde de nuit dans ce musée une nuit de pleine lune j’aurais la pétoche!!!LOL
    Bonne soirée à toi…..c’est pas pleine lune…..tu peux dormir sur tes 2 oreilles
    Bisousssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !