logo

Mémorial de la Shoah Paris Le Mur des noms

Mémorial de la Shoah

17 Rue Geoffroy L’ Asnier  Paris 4

Le Mur des noms 
“Zakhor, souvenons-nous”

Sur ce mur sont gravés par année de déportation les noms des 76 000 juifs, dont 11 000 enfants, déportés de France dans le cadre du plan nazi d’extermination du judaïsme européen, avec la collaboration du gouvernement de Vichy. Pour la  plupart, ils ont été assassinés a Auschwitz-Birkenau, les autres dans les camps de Sobibor et Lublin-Maidanek, entre 1942 et 1944. Quelque 2 500 personnes seulement ont survécu à leur déportation.

Ce mur restitue une identité aux enfants, aux femmes et aux hommes que les nazis ont tenté d’éradiquer de la surface de la terre. Leurs noms gravés perpétuent leur souvenir.


Cette longue liste ne saurait être complète sans que le destin des autres victimes juives de France ne lui soit associé : les morts dans les camps d’internement français (plus de 2 200, décédés notamment à Gurs, Pithiviers, Beaune-la-Rolande et Drancy), les fusillés comme otages ou abattus sommairement par les nazis et leurs supplétifs français, les disparus dont on ne connaît pas le sort précis à ce jour, les résistants et sauveteurs morts en mission, en action ou dans les camps de concentration nazi. Pendant la Seconde Guerre mondiale, près de 6 millions de Juifs vivant en Europe ont été assassinés par les nazis.  

Comment a été constituée la liste des noms gravés sur le Mur ? Différentes sources d’informations ont été utilisées, dont les listes originales établies au départ des convois, le Mémorial de la déportation des Juifs de France de Serge Klarsfeld et les fichiers des camps d’internement. 

Ces données ont été complétées, jusqu’en 2002, par les formulaires renvoyés par les familles de déportés qui avaient été sollicitées par voie de presse. Ces demandes d’inscription sur le Mur des noms, accompagnées des documents écrits attestant de l’inscription ou de la correction demandée, ont permis de préciser plusieurs milliers de noms.

Des espaces ont été réservés sur les dalles, à la fin de chaque année, afin d’ ajouter les noms qui auraient été oubliés du fait du mauvais état des documents d’archives sur lesquels la liste a été constituée.

sources : sur site et
http://www.memorialdelashoah.org/ 

 

23 commentaires pour “Mémorial de la Shoah Paris Le Mur des noms”

  1. impressonant il faut le dire, même si je regrette un peu que l on passe trop sous silence les autres victimes de ces camps… gros bisous
    je m absente une petite semaine mais passerai dès mon retour

  2. Bonjour Francine, tu fais t’en d’heures de trajet tous les jours!!! je comprends que tu sois fatiguée, c’est pas simple de travailler sur Paris. Il fait très chaud aujourd’hui et j’ai peur que l’orage arrive ce soir. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  3. bonjour impressionnant cette liste malheureusement combien de gens sont encore exterminés plus recent il y a eu l’ex- yougoslavie bonne journée bises

  4. je trouve ce mur tellement émouvant et je suis pour ce genre de souvenir … Il faut regarder vers demain mais ne pas oublier ce qui sont morts pour que nous soyons libres …. Le nombre de noms m’affole !!! quelle barbarie !!!

    Hihihih je suis comme toi, excitée comme une puce !! j’ai acheté le guide GEO et j’ai déjà sorti une tonne de doc de l’ordi .. J’ai déjà trouvé plein de bons … et mauvais plans .. Et même localisé les différents sites sur une carte …. 3 stations de métro et nous sommes au COEUR des choses !! MDR LOL bisous

  5. Hier, c’était la panique !!! rien n’allait.
    J’ai porté, de la FNAC à l’appartement, en bus, car la rue de la Fnac est piétonne et c’est loin pour se garer, la fameuse IMPRIMANTE lexmark genesis S815 et lorsque l’on est venu me l’installer, hier après midi, elle ne fonctionnait pas.
    Moi, qui voulait ce W.E. commencer à scanner mes photos ….
    Enfin, je suis tombée, ce matin (les jours se suivent et heureusement ne se ressemblent pas toujours) sur une adorable vendeuse qui va me faire livrer une autre imprimante et emporter celle-ci.
    Donc, je vais devoir attendre encore un peu avant de commencer ce que je veux entreprendre pour mon petit fils et ceux que cela intèressera.
    J’espère que tu vas te reposer ce w.e. As-tu des touches pour un nouveau boulot.
    Je te fais de gros mimis. Maryvonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !