logo

Maison d’arrêt de Paris La Santé demain

Maison d’arrêt de Paris La Santé

42 rue de la Santé Paris 14e

On ne sait pas à quoi va ressembler la maison d’arrêt de Paris La Santé demain. La vue que les voisins en ont va certainement changer, comme cette vue depuis le jardin d’un établissement voisin.

La prison de la Santé aujourd’hui

Le quartier de semi-liberté de Paris La Santé reste en activité durant les travaux de réhabilitation et accueille environ 90 personnes. Accompagnées par le SPIP, Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, elles peuvent quitter la prison afin de s’investir dans tout projet de réinsertion réduisant ainsi les risques de récidive. 

La Santé demain

Nouvelle prison : cellules individuelles, places de semi-liberté…

Maison d'arrêt de Paris La Santé

 * Plan d’ensemble du projet de Pierre Botton. La nouvelle prison comportera notamment des serres et une salle de conférences. A défaut de pousser les murs, le projet entend mettre à profit les toits.©Pierre Botton

Les détenus et le personnel ont été transférés dans les autres établissements d’Ile-de-France, dont Fresnes (Val-de-Marne) et Fleury-Mérogis (Essonne).

Dans le restaurant panoramique, les employés seront des détenus et le service sera ouvert au public. © Pierre Botton

Maison d'arrêt de Paris La Santé

 *Le toit sera aménagé en galeries pour circuler entre les différents parties de la prison.©Pierre Botton

Nous n’avons aucune information sur le projet, le Ministère de la Justice ne communique pas. Les architectes, sous la houlette de l’Apij (agence immobilière de la justice), « n’ont consulté ni les prisonniers, ni le personnel médical ou carcéral, ni les visiteurs de prison ». On sait seulement qu’il est prévu de conserver et de réhabiliter les bâtiments anciens, de construire des cellules individuelles, des parloirs familiaux, de nouveaux dispositifs de surveillance et surtout d’introduire des places de semi-liberté parmi les quelque 900 places…

L’un des prisonniers les plus célèbres de la Santé, Pierre Botton, incarcéré vingt mois pour abus de biens sociaux dans les années 1990, œuvre aujourd’hui aux côtés de Véronique Vasseur dans son association Les prisons du cœur. L’ancien homme politique et détenu VIP avait proposé pour la Santé un projet avec galeries de promenade sur le toit, restaurant panoramique et des plans de réinsertion « pour humaniser la prison ». Son projet, jugé « audacieux », n’aurait pas été retenu.

Maison d'arrêt de Paris La Santé

 * Des serres seront installées sur les toits.©Pierre Botton

« Ce ne sera plus jamais comme avant »

Au brouhaha incessant, a succédé un silence assourdissant. Les cellules se sont vidées de leurs occupants, seul résonne le cliquetis des clés manipulées par les surveillants encore en poste. Pour une chef de détention, cette fermeture est définitive : « Ça ne sera plus jamais comme avant “.

Maison d'arrêt de Paris La Santé

*Angle Boulevard Arago et rue Messier

Des cellules dégradées

La prison ne permet plus d’accueillir les détenus selon les règles de sécurité et de dignité dictées par l’Europe. Les cellules étaient dans un état de délabrement avancé. Suite à sa visite à la prison en 2009, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, écrit dans son rapport de visite :

« Les personnes détenues partagent toutes des conditions de vie dégradées du fait de l’état délabré de la plupart des cellules. La dégradation affecte les murs, souvent décrépis et humides, les sols au revêtement défaillant ou absent, les sanitaires, la fermeture défectueuse des fenêtres, la température ambiante. »Il ajoutait que les détenus s’étaient plaints à plusieurs reprises lors de sa visite d’avoir « le sentiment d’être “traités comme des chiens” ou comme des “sous-hommes” » .

Maison d'arrêt de Paris La Santé

La Santé a une âme

Une page se tourne dans l’histoire carcérale française : celle de la Santé, riche des spasmes d’une société qui a toujours peiné à penser l’emprisonnement.

“De la guerre contre les quartiers de haute sécurité menée par l’illustre Jacques Mesrine au témoignage choc de Véronique Vasseur, médecin chef de la Santé, décrivant l’immonde et la violence, la prison de la Santé a été critiquée à de multiples reprises, cristallisant parfois les maux des prisons françaises.”

Pourtant, on sent que le personnel est nostalgique à l’idée de voir l’établissement fermer ses portes. Sylvie Manaud-Bénazéraf, directrice de La Santé pendant sept ans, explique pourquoi « la Santé a une âme » et qu’« il faut qu’elle garde son identité ».

Le plan en panoptique de la prison permet à un gardien posté dans une tour centrale d’observer les détenus autour de lui, sans que ceux-ci puissent savoir s’ils sont surveillés.Selon le philosophe Michel Foucault analyse, cette conception “a finalement permis de placer le dialogue au cœur de la détention ».

« Le principe des nefs, de la covisibilité entre les personnes détenues et les surveillants crée une dynamique et une proximité essentielles pour apaiser les tensions inhérentes à l’univers carcéral. Le système d’ouverture des portes n’est pas électrifié, décrit-elle. Il faut systématiquement un surveillant pour les ouvrir. Au final, c’est un peu plus de présence humaine pour les détenus. »

“Jean-Marie Delarue expliquait lui aussi avoir été témoin « de réelles solidarités mises en œuvre pour favoriser la vie quotidienne : préparation en commun des repas, achat groupé de produits cantinables, discussions ».”

Une prison dans la ville

La prison couvre 2,8 hectares, entre la rue de la Santé, la rue Messier, la rue Jean Dolent et le boulevard Arago.

Maison d'arrêt de Paris La Santé

*Entrée de La Santé, au 42 rue de la Santé

« C’est important que les établissements pénitentiaires soient visibles, explique Mme Manaud-Bénazéraf. C’est crucial aussi pour les avocats et surtout les familles des personnes détenues, qui peuvent venir voir leur proches avec moins de difficultés. »

Cyrille Canetti, psychiatre et chef du service médico-psychologique régional depuis cinq ans au sein de l’établissement, ne dit pas autre chose.

« Personnels, partenaires, personnes détenues, on a tous vécu ça avec un serrement de cœur, d’autant que le travail mené avec les équipes de direction était fait en bonne intelligence. » A la Santé, « on avait parfois l’impression que les gens se promenaient. Il y avait une ambiance presque familiale ».

Face à la prison de la Santé, il y a une école maternelle rue Jean Dauland. Par un effet de réverbération, on entend le cri des détenus du côté de la maternelle et le cri des enfants du côté de la Santé.

Maison d'arrêt de Paris La Santé

Comment les personnes détenues ont-elles vécu la fermeture de la prison ?

Les détenus ont mal vécu le transfert dans d’autres établissements. Cela signifie pour beaucoup un éloignement de leur famille, et la fin d’une histoire. Beaucoup de détenus “le disent et depuis qu’ils sont partis l’écrivent : la Santé a quelque chose de particulier. C’est plus doux. Fresnes est connue pour être très stricte. Il y a quelque chose de plus fluide à la Santé. C’est un établissement moins violent. Ça vient en partie du fait que c’est dans la ville et que par conséquent les familles viennent plus souvent. Cela apaise les tensions. Cela tient aussi au personnel pour qui le dialogue avec la population pénale est très important.

Ces derniers mois, c’était assez violent. Les détenus savaient que le lundi et le vendredi à partir d’avril 2014, il y aurait des transferts, mais ils étaient informés la veille ou l’avant veille. Chacun savait, mais se demandait quand ça serait son tour. Il y avait une ambiance de départ assez lourde. En cours de promenade, les gens apprenaient qu’untel était parti. On ne le dit pas, mais les transferts, ce sont des séparations”.

Cyrille Canetti Psychiatre à La Santé pendant 5 ans

Maison d'arrêt de Paris La Santé

*Vue depuis le jardin d’un établissement voisin

Il y avait vraiment urgence à fermer la Santé

Le bâtiment est très vétuste : en hiver : la pierre tombait à cause du gel. Dans les blocs B, C et D, des pans de plâtre s’effondraient sur la tête des gens. Les lieux ont été fermés en urgence.

Malgré la vétusté et la surpopulation dans les cellules, il n’y a jamais eu de coups d’éclat ou de protestations par rapport aux conditions de détention. Résignation? ou conséquence d’une certaine souplesse du personnel pour compenser l’état de vétusté?

Maison d'arrêt de Paris La Santé

La Santé, une ambiance particulière

“J’ai été frappé par l’ambiance agitée au bloc A, où il y avait les encellulements à plusieurs. C’était une ambiance assez mouvementée, voire surréaliste. On voyait des détenus se promener avec des bassines pour aller à la douche ; il y avait beaucoup de bruit, les surveillants étaient très sollicités. C’est là que j’ai pris la mesure de la difficulté d’exercice des surveillants. Il fallait qu’ils fassent preuve de beaucoup de patience.

En fait, les mouvements sont assez faciles à la Santé. Cela tient notamment à l’architecture de l’établissement. On a parfois l’impression que les gens se promènent. Il y avait une ambiance presque familiale.”

Evidemment ce n’est pas le paradis, la violence entre les détenus existe : la prison est un monde violent par essence, où règne l’exclusion et la discrimination.”C’est un concentré de violences qui peut potentiellement venir de tous les intervenants, avocats, soignants, surveillants ou détenus. En détention, on n’a pas les moyens de se divertir des choses douloureuses, ce qui exacerbe tous les sentiments.”

Cyrille Canetti Psychiatre à La Santé pendant 5 ans

Sources : sur site, le parisien.fr, lemonde.fr  

63 commentaires pour “Maison d’arrêt de Paris La Santé demain”

  1. Bonjour Francine
    Ça va être tellement bien que beaucoup de gens vont faire des conneries pour se faire enfermer lolll logé, nourri, blanchi, télé, confort c’est mieux que d’être dans la rue
    je rigole mais ça pourrait bien arriver
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

  2. Bonjour Francine,
    Ben, il y a du boulot et des transformations à faire !!!!!!
    mais les photos que tu montres avec les galeries, tout va changer pour les détenus !!
    ils verront au moins le ciel et le soleil,. chacun va avoir sa télé, tu te rends compte !!!!!!
    Ils sont traités comme des chiens !!!!! parfois il le faut, ils y a des durs, pas facile à manier !!!!
    Très beau reportage, merci, et, photos nous montrant la réalité.
    Bonne journée, bises

  3. Bonjour Francine
    Je crois que nous devons avoir le même temps, il fait doux avec du soleil, une vraie journée de printemps
    Dimanche aussi beau temps, c’est génial car nous avons une grande balade toute la journée, visite et tout …
    Je te souhaite un très beau weekend
    Bisous
    @lain

  4. Bonsoir ma petite Francine

    Je viens te souhaiter un futur bon week end.
    Le beau temps sera ou ne sera-t-il pas au rendez-vous, ça
    juste le ciel le sait lol !
    J’espère que tu as passé une bonne journée et que tu vas
    bien ou bien mieux.

    Merci pour tes passages au coeur de Lolli et tes gentils com.
    Pour ton amitié, tout le monde sait qu’elle est sincère et je te
    félicite hi hi !

    Bouleversant
    Youtube

    Je te souhaite une bonne soirée et plein de douceur.
    Un bon week end à toi et prends soin de ceux que tu aimes.
    Lolli

  5. …je suis souvent étonnée de la réaction de certaines personnes concernant les prisons. Certes, ils méritent leur peine mais ils restent des humains et cela peut arriver à n’importe qui de “péter” les plombs un jour et de se retrouver derrières des murs. Tout projet “d’humanisation ne peut être que bénéfique, ce n’est pas comparable à un hôtel quand même! Bises de Mireille du Sablon

  6. Bonjour Francine, Paris est une ville dynamique qui sait donner le meilleur d’elle-même. L’aménagement et l’embellissement de ce bâtiment va donner une autre vie à cet édifice très important à tous points de vue…A mon avis il devait changer de résidents avec un nouveau look il serait un joli hôtel pour les sans abris avec un grand restaurant du cœur, ah Si Coluche était encore parmi nous !
    Bon vendredi

  7. Bonsoir Francine, oui là c’est un drôle d’endroit, de quoi avoir quelques cauchemars le soir (rire).
    Mais bon il en faut car hélas il n’y pas que des braves gens.
    Personnellement je préfère un beau château ou une église à visiter.
    Je te remercie aussi pour tes passages lors de ma petite RTT.
    Je te souhaite une douce soirée.
    Bisous.

  8. Toujours aussi captivants tes billets ma Francine. Je retiens de celui là les cellules dégradées et vétuste, et effectivement il est temps de penser à la santé de demain.
    Bises et bonne soirée. ZAZA

  9. Bonsoir Francine,
    ce n’était pas la pire de France et depuis deux ans et demi, ils ne sont plus à plaindre, maman Chistiane vient les bercer et leur faire un bisou avant de dormir, surtout les dealers qui sèment la mort. Je ne plains absolument pas les gros délinquants ou les durs de banlieue qui agressent les gens lorsqu’ils sont à quinze, mais tremble lorsqu’ils sont seuls.
    Excellente série et très beau reportage, tes explications ont très intéressantes.
    Passe une bonne fin de semaine.

  10. bonsoir Francine,
    Très beau billet sur l’avenir de cette prison. Mais il ne faudrait pas qu’une fois finie se soit un palace. Car pour moi la prison s’est un lieu pour purger une peine obtenue lors d’un jugement . Alors un confort oui , mais pas besoin de luxe surtout pour certain grand criminel.
    bonne soirée
    amitiés

  11. Bonsoir Francine,
    heureusement que tu m’as mis un com, car encore une fois on ne peut venir par ta newsletter! On trouve page vide!
    Cet article est fort intéressant, que deviendra l’ambiance dans la nouvelle prison! Aseptisée comme aux Etats Unis?
    La maquette est chouette, mais ce n’est pas un centre de vacances qui se construit!
    Passe un bon weeekend, la grosse araignée noire je n’avais rein pour l’attraper et la mettre dehors! J’aurai préféré une photo, mais la fatigue!!!
    Bisous.

  12. Bonjour Francine, un petit passage afin de venir te souhaiter de passer cette fin de semaine très agréablement et aussi que tu puisses nous préparer encore quelques beaux reportages.
    A bientôt et gros bisous.

  13. Bonjour Francine, je n’ai pu venir sur ton blog grâce à ton com, sinon je n’avais pas d’article ! et on me dit que je suis inscrite à la NL alors que je ne la reçois pas, même dans les indésirables, je vérifie toujours quand je sais que tu publies..
    Tant mieux que j’ai accès comme cela, je m’excuse mais j’ai pensé au bannissement.
    J’espère que cette prison aura plus d’âme et que les prisonniers purgeront leur peine dans de bonnes conditions..
    Bon samedi gros bisous Rozy

    • je te l’ai dit je ne suis pas véro fleur de paris, ni domi steph stephie ou paris et ailleurs, ou ancore alias la fée domi, ou encore la taverne aux merveilles !! quant à la news letter, ce sont les mystères du net…

  14. Bonjour Francine
    Je te souhaite une bonne balade et de belles découvertes demain, tu auras du soleil en plus.
    Je suis aussi de ton avis, lorsque je prend des photos de sites j’aime bien avoir le moins de monde possible, je trouve qu’une rue surchargée n’offre pas le même plaisir et le même attrait qu’une rue presque déserte où chaque objet prend toute sa valeur. Mais il y a des fois où le monde est indispensable, ça dépend de ce que tu veux donner à ta photo.
    Je te souhaite un bon weekend sous le soleil
    Bisous
    @lain
    Demain je ne serai pas là, je vais visiter l’abbaye de Royaumont dans le Val d’Oise, elle est superbe.

  15. bonjour, je reviens de la terrasse, bain de soleil, je suppose que tu es partie avec ton appareil en rando !! ce matin photos de “statues vivantes” à Martigues, j’ai bien aimé car elles se prêtaient au jeu de la photo !! dommage il y en avait pas beaucoup, mais c’est une première
    bon week end

  16. BONSOIR Francine
    un article bien complet .ce projet fait paraitre la prison comme un hôtel 4 étoiles LOL Entre le peu de confort et le luxe il y a des limites Ici aussi un belle journée chaude et ensoleillée .Je te souhaite un bon Dimanche Bises

  17. Bonsoir Francine,
    je suis contente des résultats de tes examens; mais tu as raison continue car quand on a tendance à être proche des ces maladies là autant prévenir que guérir.
    Ma fille qui a fait du diabète gestationnel pour 3 grossesses sur 4, sachant que mon père en faisait (insulino-dépendant) continue à faire attention.
    Et moi je sais que je continuerai à vie mon régime sans gluten ni lactose, avec lequel je me sens revivre.
    On ne se sent pas en prison pour autant, je me fais des tas de trucs qui me font plaisir mais j’ai appris à les cuisiner autrement. Demain coquilles Saint Jacques!
    J’ai découvert que le foie de morue (naturel, non fumé) est délicieux avec un filet de vinaigre balsamique et apporte de la vit D, ce qui me manque régulièrement.
    Bon j’ai revu la maquette de la prison, pas mal! De là à en dire ce que dit Noisette, je n’échangerai pas contre la liberté!
    Bon dimanche et bisous.

  18. Bonjour,
    Je ne sais pas où tu as pris tous ces renseignements mais c’est vraiment bien fait et cela ressemble à un véritable travail d’investigation journalistique.
    Je ne suis pas qualifiée pour analyser la prison. Je sais qu’elle est indispensable mais qu’elle doit rester humaine.
    Très bon dimanche.

  19. je trouve que les prisonniers sont mieux considérés et logés que nos anciens dans les maisons de retraites et eux ils payent très cher pourtant.
    aujourd’hui il est prévu 26°, pas mal pour une fin septembre, et toujours pas de pluie en septembre !! pas comme juillet aout,…..
    bonne journée de dimanche

  20. Un univers dont j’ ignore tout !
    Je me dis que les prisonniers sont responsables en partie des dégradations, comme cela se passe aussi dans les barres !
    Peut être s’ agit il des mêmes !
    Mais je veux bien croire que le temps a fait son oeuvre, et qu’ il devenait indispensable de rénover.
    IL ne faudrait quand même pas que les prisons deviennent une villégiature, personne n’ oblige à y aller !
    On verra bien ce que la modernisation donnera, et combien de temps les locaux seront respectés.
    Je comprends que les anciens bâtiments avaient un certain charme, et que les locataires s’ y étaient habitués !
    Merci pour l’ article et les belles photos.
    Merci aussi pour ton soutien, je vais tenter de reprendre mes habitudes
    Bon dimanche
    Bisous

  21. Souhaitons que l’humain retrouve la place qu’il mérite au sein de l’univers carcéral c’est à dire que de vraies chances soient offertes aux gens qui ont encore un espoir de s’en sortir. Ce n’est pas en parquant des êtres vivants dans un affreux gourbis que la société ira mieux. Punir oui mais avec décence, sans jamais oublier ce qu’ont vécu les victimes. Un sacré projet que tu nous exposes là, impressionnant, merci à toi Francine. Belle semaine à toi, passe une bonne soirée, gros bisous
    Cendrine

  22. A propos du Haut Barr, un détail : l’entrée est gratuite ! il faut juste avoir une voiture pour y aller. et ne pas avoir le vertige pour accéder à la partie de l’ancien château, ça tu verras dans un autre article
    Le week-end est fini, ce soir un peu de repassage en regardant la télé. Je tente le film sur la 1. Bonne nuit..

  23. Bonsoir Francine,
    Tu es allée chercher une petite surprise pour nous demain ?
    il a fait beau et chaud à Paris ? tu t’es bien promenée ….
    moi aussi, j’ai cherché, mais pas toujours évident …… il faut bien varier de temps en temps ….
    Bonne nuit, bises, Roguidine

  24. coucou Francine
    j’espère que cette grosse panne va vite se solutionner
    On se trouve coupée du monde quand on n’a plus internet de nos jours mdr
    Je touche du bois mais ça fait un moment que je n’ai pas eu de panne. Pourtant les débuts du Wimax (internet par les ondes) ont été laborieux chez moi
    Mais pas le choix, en campagne c’est ça ou rien lol. Ah si , il y a encore les satellites, mais beaucoup plus cher lol
    bonne semaine
    bisous

  25. j’ai pas pu mettre de comm sur ton article pause, c’est très gênant les pannes d’ordis ou d’internet, on est trop accro maintenant.
    il est tombé quelques gouttes ce matin, le ciel commence à se dégager,ce ne sera pas un mois de septembre sans pluie ,…..
    bonne journée de lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !