logo

Les Terre Neuvas à Paris

Les Terre Neuvas à Paris

Parvis de l’Hôtel de Ville Paris 4

Il y a un siècle les terre-neuvas venaient au secours de Paris
 
Les Terre-Neuvas sont les marins qui partaient pêcher la morue au large de l’île de Terre-Neuve près du Canada. Pour se rendre sur place, ils embarquaient leurs doris sur de grands voiliers, et les débarquaient une fois arrivés. C’étaient de longs mois de pêche dans des conditions extrêmement éprouvantes et dangereuses. Beaucoup ne revenaient pas. D’où leur surnom : ” les bagnards de la mer “.

Ces courageux marins qui partaient pêcher la morue à Terre Neuve sont généreusement venus en aide aux parisiens inondés. Pour commémorer leur action et leur rendre hommage, six barques étaient exposées sur la parvis de l’Hôtel de Ville à partir du 28 janvier 2010. Le 28 janvier 1910 correspondait au pic de la crue. La Seine avait atteint 8,62m et un débit de 2400 m3 d’eau par seconde (10 fois le débit normal). 

La crue de 1910 et les Terre-Neuvas
Paris est inondé : les services parisiens renforcés et l’armée se mobilisent pour maintenir le fonctionnement des activités primordiales et organiser les secours. Le Préfet Lépine réquisitionne 300 canots de l’armée. Plusieurs centaines de marins normands et bretons viennent spontanément prêter main forte.

Puis de nombreuses embarcations et leurs équipages partent à l’époque des ports de Cancale, Fécamp, Granville, Saint-Malo en direction de la Préfecture de Police de Paris. Parmi ces marins, de nombreux Terre-Neuvas et leurs barques, les « doris ». Dès leur arrivée, ces hommes sont affectés dès leur arrivée aux services de ravitaillement et de sauvetage. Ils se faufilent partout pour porter secours.

Pendant une semaine six doris, embarcations à fond plat,  sont exposées, ainsi que des panneaux explicatifs sur les Terre-Neuvas et la crue. Une dizaine de marins (Terre- Neuvas) seront présents pour répondre aux questions des Parisiens. Un grand écran projette des images d’époque de la crue.
Ces doris appartiennent appartenant à des plaisanciers et associations du pays de Saint-Malo (notamment l’association malouine Mémoire et patrimoine des Terre-Neuvas).

Comment est née l’idée de cette exposition

Lionel Martin, président de cette association, est tombé par hasard sur des images des inondations l‘été dernier. Il a immédiatement contacté le maire de Paris pour évoquer l’idée d’une exposition.
Il a de sérieux atouts : « Il fait partie de notre association depuis trois ans, son grand-père était Terre-Neuvas ! »

Bertrand Delanoë aurait même gardé de cet héritage familial la propriété d’un bout de terrain sur l’île aux marins, à Saint-Pierre-et-Miquelon, après que son aïeul eut été fait citoyen d’honneur de l’archipel français de l’Atlantique Nord. « Il a dit oui tout de suite pour notre exposition ! » Le maire de Paris
a aussi accepté de l’inaugurer. Lionel Marin sourit : « Les Parisiens disent ‘Terre Neuvasse’ et ‘une’ doris, il va falloir qu’on leur explique. »

Si la pêche à la morue n’est plus qu’un souvenir pour les pêcheurs français, la mémoire des Terre-Neuvas résiste, grâce notamment au travail de l’association de Saint-Malo. « On a dépassé les 1 000 adhérents et on a répertorié 166 000 noms de Terre-Neuvas ! » Un trésor quand on sait qu’il ne reste aujourd’hui que six dorissiers en vie dans le pays de Saint-Malo.

26 commentaires pour “Les Terre Neuvas à Paris”

  1. tes photos sur la turquie sont magnifiques…c’est délire ces constructions..et ces elements de la nature..posé comme ça!! une gde pensée pour tous les hommes qui donnent d’eux pour aider..je ne savais pas du tout..bon dimanche francine.gros bisous

  2. Bonjour Francine, trés bel article, c’est sur beaucoup de marins pêcheurs ne sont pas revenus de ces campagnes de pêche. En plus ils sont venus aider pour la crue à Paris, c’est vraiment un beau geste et les mettre à l’honneur est normal. il fait car même meilleur ici, quelques rayons de soleil par moment. Bonne fin de dimanche et de gros bisous ma douce

  3. Bonsoir Fran et bien tu me surprendras toujours j ignorais.. qu est ce qu elles sont belles ces barques celà veut il dire que tu vas mieux et que tu as pu sortir ?? en tous cas gros bisous bonne soirée

  4. coucou,
    je n’en avais jamais entendu parlé, ils ne rigolaient pas du tout avec cette peche. passe une excellente fin de week end, bon courage à toi aussi pour demain, gros bisous

  5. Bonjour Francine, un article qui montre le danger pour nos enfants c’est du réel. Si tu n’aimes pas les serpents ne descend pas en dessous. Du soleil mais les nuages arrivent déjà et demain la neige est annoncée. Bon lundi et gros bisous ma douce

  6. Que veux tu lje les aime!!!! J’ai il y a bien des années visiter un musée à St Malo cela m’avait impressionné, une vie dure, les déferlantes leur arrivant dessus. Bonne soir€€ Bises DOM

  7. bonjour bel hommage rendu a ces hommes de la mer  en ouvrant mon blog un matin j’ai vu qu’une barre d’outils été installée mais je ne m’en suis pas encore  servi… bonne journée bises

  8. Très intéressant ton article sur les “terre-neuves” mon amie – j’ignorai bcp de choses à leur sujet  et surtout l’aide qu’ils ont apporté à Paris … mais je les ai toujours admiré – au même titre que les pêcheurs d’islande et les grands marins celtes et nordiques avant eux … La mer m’attire … elle est pour moi une amie … même si j’ai souvenir de “mals de mer” mémorables dans les iles grcques et les antilles … hihihi . gros bisous

  9. Bonsoir Francine. Je vais bien et nous avons passé un bon dimanche. Nous sommes allés voir et écouter one jeune chanteuse qui se produisait près de Quimper. Une belle voix!
     Et Toi as-tu passé un bon dimanche? Bisous, je te souhaite une bonne semaine

  10. Bonjour,
    et bien moi qui aime les bateaux je suis vraiment gaté.. je viens de passer un très agréable moment avec cet article… merci beaucoup..
    Très bonne journée, à bientôt j’espère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !