logo

Les Saintes Maries de la Mer l’église Notre Dame de la Mer (1)

Eglise Notre Dame de la Mer

Les Saintes Maries de la Mer

Site de légende, son rivage accueillit, à l’aube de la chrétienté, Marie Jacobé, Marie Salomé et leur servante Sara, chrétiennes persécutées fuyant la Palestine sur une barque sans gouvernail. L’église altière et protectrice domine le village et promet une visite riche d’émotions sous une lumière toujours nouvelle.  Les maisons blanches sont typiques de l’habitat régional.

Dominant le village, l’église est visible à 10 km depuis l’intérieur des terres.

Eglise des Saintes

*La petite tour à droite est le musée Baroncelli

C’est une véritable forteresse, formée d’une nef unique et droite, sans ornement et haute de 15 mètres. Un chemin de ronde entoure le toit, avec créneaux et mâchicoulis, il servit de tour de guet. Un donjon en hémicycle surmonte le chœur et l’abside. Il renferme l’ancienne salle du corps de garde appelée « chapelle haute ».

Eglise des Saintes

Les murs de l’église sont percés de meurtrières. Elle servait de refuge pour la population et on y trouve même un puits d’eau douce. Dans la crypte, la statue de Sara, élément essentiel du patrimoine des gitans, est placée à droite de l’autel. On remarquera également, dans l’église un autel païen du IV° siècle avant J.C. L’église des Saintes Maries de la Mer est construite près de l’embouchure du Petit-Rhône. Elle avait une position stratégique importante : au moment de sa construction, aux IX° et XII° siècles, les pirates sévissaient sur la côte et il fallait se défendre contre les invasions.

Eglise des Saintes

*Sur la droite, la croix gardiane, symbole de la Camargue. A gauche la porte d’entrée par laquelle on entre pour monter sur le toit. 

Après leur mort, les corps des Saintes auraient été ensevelis près d’une source dont le jaillissement leur fut plus tard attribué entraînant dès le VIe siècle leur culte et l’édification d’une chapelle. Cette chapelle entrera dans l’histoire en 992, à la fin des invasions, comme en témoigne la porte murée des lions de la façade sud. Elle passe  au cours des siècles sous la domination de plusieurs ordres religieux.

Le clocher en “peigne” est , typique du style roman provençal.

La construction de la nouvelle église de pure architecture romane provençale débute à la fin du XIe siècle. Les pierres dorées et roses proviennent des carrières de Beaucaire et de Carry, elle se nomme alors Notre Dame de la Mer.

La chapelle primitive est enclavée dans la nouvelle construction. La fortification de l’église date du début du XIVe siècle, afin de se protéger des invasions terrestres et des pirates. A cette époque, elle servit donc de refuge pour la population. Le toit est accessible de l’extérieur par un escalier à vis assez rude de 53 marches.

Le donjon renferme l’ancienne salle du corps des gardes appelée Chapelle Haute. On y trouve les chasses dans lesquelles sont conservées les reliques des saintes Maries. Cette salle est fermée au public, peut être ouverte lors des journées du patrimoine.

 

Sources : http://www.saintesmaries.com/ et sur site

43 commentaires pour “Les Saintes Maries de la Mer l’église Notre Dame de la Mer (1)”

  1. tres belle région
    un style particulier que je ne connait pas
    par chez moi les églises ne sont pas fortifiées
    celle ci est superbe
    bonne journée pour toi
    bises

  2. Hello Francine, super reportage, on montre souvent les chevaux mais pas le coeur du village !
    assez gris ce mercredi mais pas froid
    un bon café et ça ira > bisous

  3. région que j’aimerais connaître…tout va bien amie…mais je vais trois après-midi par semaine chez marraine dans une maison de retraite…et entre mes autres occupations…le temps vient à me manquer pour rendre visite aux amis du net…

  4. sans aucun doute le blog est aussi un plaisir pour moi…sans lui je serais trop coupée des gens…mais il reste tant d’autres choses à faire…bon week-end amie

  5. Bonjour Francine,
    C’est un article intéressant sur cette bâtisse qui nous rappelle que le “bon vieux temps” était tout de même belliqueux et que même les églises avaient intérêt à pouvoir être défendues en cas d’attaque…
    Nous en avons un exemple dans notre village avec une église avec sa tour fortifiée.
    Amitiés,
    Frans

  6. 10 km ??? voilà bien un détail que j’ignorais !!! vraiment, ma belle, tu as le don de dénicher des détails qui rendent le lieu vraiment attachant !!! tu te souviens de la gitane et de la roulotte ??? hihihihihi
    bisoussssssssssssssssssss

  7. bonjour
    vraiment très pittoresque cette église
    il n y en à pas d autres ainsi je pense
    belles photos
    bonne journée pour toi

  8. Bonjour Francine et voila une info, les clochers en peigne! ! merci Ici il fait doux, la porte moustiquaire est installée.
    Excellent Jeudi bisous

  9. Coucou Francine
    avec toi j’apprends et je prends note de tous ces moments que j’ai vu il n’y a pas si longtemps merci pour le partage
    Bisous

  10. belle église ! je suis allée une fois aux saintes marie,il y a quelques années, juste à la plage, que je n’ai pas trouvé très propre à l’époque bonne soirée bises cathline

  11. Bonsoir Francine, où trouves tu le temps mon amie pour publier non seulement de magnifiques photos, mais aussi toutes ces histoires qu’il te faut chercher puis retranscrire… Moi plus le temps de rien en ce moment… même plus pour venir vous saluer… Bisous…

  12. bonsoir Francine …. magnifiques tes photos !!!! elle est vraiment typique cette église n’est ce pas ??? la prochaine fois, il faudra que nous allions à aigues mortes, tu vas te régaler !!!
    merci pour ton com – je t’envoie un mail dès que possible mais plutôt surbookée en cette fin de semaine … en tout cas, objectif fixé pour ce mercredi et jeudi atteint .. tout va bien mais pfff, suis crevée !!!
    Le soleil est vraiment arrivé en provence … tu reviens quand que je te fasse un barbecue ??
    bisousssssssssssssssssssssssssss

  13. Bonjour Francine,
    Très bonne série pour mettre en évidence les détails de cette église. Le clocher en peigne est également très répandu dans le centre de l’Espagne, comme à Avila.
    Amitiés,
    Frans

  14. Bonjour francine
    toujours très belle tes photos, avec de bonne explication
    Je te souhaite une très bonne fine de semaine
    Nos amitiés bises
    René

  15. bonsoir Francine
    c’est splendide et la première photo
    et ce différentiel de couleurs entre les pierres et la toiture m’a séduite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !