logo

Les ponts de Paris (2)

Comme vous le constaterez encore, la vie des ponts parisiens ne fut pas un long fleuve tranquille, comme la Seine, qui les fit s’écrouler plusieurs fois !

Petit bras de la Seine

Le petit Pont

Petit Pont

 Le Petit Pont a lui aussi une vie mouvementée, puisqu’il s’est déjà écroulé 13 fois.

Les ouvrages se sont succédés, détruits par les crues, les glaces ou les flammes. Les tous premiers ouvrages permettant de franchir la Seine furent certainement construits à l’emplacement du Petit Pont.

Il se situe sur le petit bras de la Seine, et c’est à l’occasion de la transformation du petit bras de la Seine en voie navigable que le pont actuel a été construit (1853). Il est toujours encombré de bus de tourisme, comme vous pouvez le voir.

 

Pont au Double

Depuis 1515, les administrateurs de l’Hôtel Dieu demandent la construction d’un pont sur le petit bras de la Seine pour y installer les malades. Un premier pont de pierre à trois arches a d’abord été construit en 1643. Il était surmonté d’un bâtiment à deux étages destiné aux malades.

Pont au double

Après bien des difficultés, les riverains obtiennent l’autorisation d’emprunter ce pont car le Petit-Pont voisin est trop embouteillé. Toutefois ils doivent s’acquitter d’un droit de passage fixé à “un double denier pour chacun des hommes de pied et six deniers pour chaque homme de cheval”. D’où son nom. Ce péage a subsisté jusqu’à la Révolution.

Peu de temps après sa construction, les garde-corps se rompent au passage d’une procession, non pas à cause du poids des processions mais des vibrations engendrées par les pas rythmés. 

En 1709, le pont s’écroule. On le reconstruit à l’identique, avec les salles pour les malades. Il subsistera jusqu’en 1847. On décide en effet de rendre navigable le petit bras de la Seine et on le remplace par un pont en maçonnerie à une seule arche, en 1848. Le pont actuel date de 1883. Il est en fonte, et légèrement décalé par rapport à l’ancien. C’est le quatrième ouvrage.

Pont de l’Archevêché

Le pont de l’Archevêché tient son nom de l’ancien archevêché de Paris près duquel il débouchait. Il a été incendié, pillé et saccagé lors des émeutes de février 1831.

Il est resté à l’identique depuis sa construction. Le pont de l’Archevêché a été remis en question à plusieurs reprises. En effet, son étroitesse et sa faible hauteur (il est le plus bas pont sur ce bras de la Seine) posent de sérieux problèmes de navigation et ont provoqué de nombreux accidents.

Pont de l'Archevêché

En guise d’indemnisation de la démolition du pont suspendu des Invalides, une concession a été cédée à la société d’exploitation de 3 nouveaux ponts, pour une durée de 45 ans. Un droit de péage était réclamé. Le pont de l’Archevêché faisait partie de ces 3 ponts, il a donc été à péage depuis sa construction en 1848, jusqu’en 1876.

A cette date, la Ville de Paris a récupéré les droits moyennant une indemnisation en échange de la gratuité des 3 ponts.

Le droit de péage était d’un sou par piéton et de 2 sous par cheval.

Nous quittons le petit bras de Seine pour rejoindre le grand bras

Le pont Sully Grand Bras

Pont Sully

Le pont Sully comprend deux ouvrages de construction similaire, séparés par la pointe orientale de l’Ile Saint Louis.

Pont Sully

*On aperçoit à gauche la statue du pont de la Tournelle

 Réalisés de 1875 à 1876, ils comptent 3 arches en fonte sur le grand bras, côté rive gauche, et une arche centrale en fonte encadrée d’arches en maçonnerie sur le petit bras.

 

Pont de la Tournelle

Pont de la Tournelle

A l’emplacement du pont actuel, il y a eu plusieurs ponts qui l’ont précédé. C’est un endroit de la Seine particulièrement délicat. Pour relier l’île Saint Louis à la rive gauche, un premier pont (en bois) a été construit en 1370 et fut emporté par les eaux. Un autre pont provisoire, également en bois, le remplace vers 1620, et cette fois-ci, se sont les glaces qui le détruisent en 1637. De nouveau reconstruit et démoli par les inondations de 1651… 

Pont de la Tournelle

Le pont actuel a été construit entre 1924 et 1928. Les concepteurs ont voulu respecter la dissymétrie du fleuve. Les 3 arches en béton armé, revêtues de pierre de taille, sont donc elles aussi dissymétriques.

29 commentaires pour “Les ponts de Paris (2)”

  1. à chaque pont son histoire avec toutes les péripéties correspondantes !
    Merci pour les jolies photos !
    Le grand vainqueur, reste la Seine !
    bonne journée
    bisous

  2. Bonjour Francine,
    L’hoome construit, mais c’est la nature qui décide en finalité! Même de nos jours avec les techniques avancées modernés une catastrophe n’est pas à exclure…
    Merci de faire le guide pendant cette balade bien agréable 🙂
    Frans

  3. Coucou ma Francine,
    Capricieux ce matin ton hébergeur pour rappeler automatiquement mes coordonnées.
    Une magnifique suite de ces ponts de Paris. De belles photos et une page d’histoire pour chacun. Un régal. Pauvre petit pont reconstruit 13 fois… Attention nous somme un vendredi 13.
    Bises et bon vendredi. ZAZA.

  4. Bonjour Francine .
    Comme tu le dis ce ne fut pas un long fleuve tranquille la vie de ces ponts .
    Que de belles balades a se faire notamment sur les berges .
    j’ai un message qui est parti je ne sais comment !!!
    Bonne journée Francine et bon WE
    Bizzz

  5. Bonjour Francine, ah les “ponts de Paris” ils sont magnifiques, et c’est toujours un plaisir pour les Touristes du monde entier, surtout le “Pont des Arts” où ils aiment déposer un “cadenas” tout un symbole !!! (rires)….. Bon week-end du patrimoine, je sens que tu vas te régaler, comme moi, d’ailleurs !!! bisous. “Miss Mary”

  6. Bonjour ma douce Francine, j’adore paris.

    Vendredi gris souris, mais je souris !
    Pour moi un peu de repos et j’en profite, car ça ne dure pas
    autant que les impôts lol !

    j’espère que tu as bien dormi et que tu es en forme pour
    affronter la journée.
    Je t’offre un café ou ce que tu as l’habitude de boire.
    J’ai fait une petite réserve de plein de chose pour mes amis,
    car vous buvez tous des choses différentes lol !

    Je suis bien contente d’être en ta compagnie, et j’apprécie
    que tu te sentes bien au cœur de Lolli.
    Merci !

    Je dépose deux nouveaux liens amis et bonne visite :

    Une adorable amie, qui aime la franchise et l’amitié vraie, partagez
    avec elle, sa passion pour la musique, le jardinage, l’informatique.
    Attention si vous être du genre hypocrite, elle déteste ça lol ! Bonne
    visite.
    http://violette70.eklablog.com/

    Je n’ai jamais vu autant de choses sur un blog, mais c’est formidable,
    son côté artistique m’a séduit. Je vous souhaite bien du plaisir
    à visiter ses univers.
    http://cerise-deco-blog.eklablog.com/

    On reste de bonne humeur, et comme dirait notre amie Mousse,
    restons zen.
    Prends soin de toi.

    Lolli

  7. bonjour , oui le temps est pourri mais j’ai bon espoir qu’il s’arrange la semaine prochaine …tu dois faire un beau circuit avec le bateaux mouche..et surement très agréable par beau temps….bon we bisous de nous ..

  8. coucou francine … je croyais la seine moins fougueuse que le rhône pourtant … je me trompais …. le pont de la Voulte et celui du pouzin furent partiellement détruits aussi par le fleuve (pour parler de ceux près de chez mon père) … en tout cas, ton article prouve que l’Homme est tétu et opiniatre et que en fait, face à la nature, il ne se décourage jamais …

    Pour répondre à la question non formulée de ton com, effectivement, cette fois là, nous n’avons pas vu les gardians (*) … il aurait fallu prendre le petit train ou le bateau sur le petit Rhone … si tu viens au printemps prochain ou l’été, on fera ces balades .. çà vaut le coup …
    gros bisous bonne aprèm

    (*) d’ailleurs, c’est pour cela que j’ai précisé que seul le diaporama avait été fait avec des photos prises lors de notre balade commune …

  9. bon , pour le petit pont, ça craint , c’est pas aujourd’hui que j’irais le voir..on est vendredi 10 , tu as fais de belles recherches , heureusement qu’ils ne sont plus payant, quoi qu’il y aurait moins de monde….passes un bon WE , malgré ce temps pourri, bisous

  10. Je savais que les ponts supportaient autrefois des maisons ou boutiques (dans certains film on le voit d’ailleurs, enfin on le comprend ou des décors ont été bien faits) mais comme je n’aurais pas aimé y habiter !! Même lorsque je suis en voiture, je déteste être bloquée sur un pont quand la circulation est arrêtée. A pied, va savoir pourquoi, ça me gêne moins.
    Je crois que je ne suis pas beaucoup passée cette semaine (ma fille était à la maison alors j’en profitais un peu), de la lecture en perspective chez toi. Bon week-end (sous la pluie).

  11. Très belles séries sur les ponts de paris … toujours aussi jolis ces ponts, certains plus renommés que d’autres.
    Ton blog est une mine d’or … bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !