logo

Les nouvelles cloches de Notre Dame de Paris (2)

Exposition des nouvelles cloches dans la nef de Notre Dame de Paris

Le bourdon Marie à toute volée…

nouvelles cloches de Notre Dame

Depuis leur bénédiction le 2 février 2012, les huit nouvelles cloches et le bourdon Marie sont exposés dans la nef de Notre Dame jusqu’à la fin du mois de février 2013.Ainsi chacun pourra les admirer et s’approprier ce patrimoine  commun avant qu’elles ne regagnent les tours.

nouvelles cloches de Notre Dame

Elles sont alignées dans leur ordre d’arrivée, de la plus petite à la plus grande.Le spectacle est grandiose, et je peux vous dire que ça fiat quelque chose de les voir ainsi alignées dans la nef, le petit “bourdon” Marie, 6 tonnes, 2 mètres de diamètre, dominer ainsi la nef.

nouvelles cloches de Notre Dame

Lors des cérémonies de bénédiction des cloches, elles avaient toutes sonné.Dimanche j’ai assisté à deux messes, le bourdon Marie sonne pendant les offices célébrés au grand autel. Il a une sonorité exceptionnelle, qui résonne dans Notre Dame, c’est vraiment impressionnant.Sa sonnerie est un sol #2.

 

Le bourdon Marie a été réalisé par les fondeurs Royal Eijbouts, en Hollande.

nouvelles cloches de Notre Dame

Pourquoi donne-t-on un nom à une cloche ?

Les cloches sont au service de Dieu. Elles appellent le peuple de Dieu à la prière et à la célébration de l’Eucharistie (la messe). Le Choix des prénoms des nouvelles cloches rend hommage à des grands saints et des personnalités ayant marqué la vie du diocèse de Paris et de l’Église.

nouvelles cloches de Notre Dame

•Gabriel, en l’honneur de l’archange Gabriel, qui annonça la naissance de Jésus à la Vierge Marie. La plus grosse cloche de la Tour Nord portait déjà ce prénom au XVe siècle.
•Anne-Geneviève, en l’honneur de sainte Anne, mère de la Vierge-Marie et de sainte Geneviève, patronne de la Ville de Paris.
•Denis, en l’honneur de saint Denis, premier évêque de Paris, vers 250, et patron du diocèse.
•Marcel, en l’honneur de saint Marcel, 9ème évêque de Paris à la fin du IVe siècle.
•Étienne, en l’honneur de saint Étienne, diacre, premier martyr, mais aussi nom de la basilique érigée à partir de 690.
•Benoît-Joseph, en l’honneur du pape Benoît XVI, Joseph Ratzinger pape depuis 2005.

nouvelles cloches de Notre Dame

•Maurice, en mémoire de Maurice de Sully, 72e évêque de Paris, de 1160 à 1196, qui fit entreprendre en 1163 les travaux d’édification de la cathédrale actuelle.
•Jean-Marie, en mémoire du Cardinal Jean- Marie Lustiger, 139e archevêque de Paris, de 1981 à 2005.
•Marie pour le petit bourdon, en l’honneur de la Vierge Marie. Nom du premier bourdon de Notre-Dame, fondu en 1378. 

 

 

31 commentaires pour “Les nouvelles cloches de Notre Dame de Paris (2)”

  1. bonjour Francine
    elles sont très belles ces cloches,merci pour toutes ces explications
    ce matin c’est la pluie qui a fait son retour
    Je te souhaite de passer une bonne journée
    bisous

  2. Bonsoir Francine.
    Beau spectacle, effectivement; tu les as appelées par leur prénom ?
    Le Québec est un pays que j’aime beaucoup et les québécois sont des gens charmants, amoureux de la France.
    J’y étais lors que 400 ème anniversaire.
    Bonne soirée.
    Gilbert

  3. Je n’ai pas de blog mais adore me promener sur les vôtres! j’aime beaucoup ton article sur les nouvelles cloches de Notre Dame, cela fait suite à l’émission “Des Racines et des Ailes” que j’ai suivi avec attention hier soir….mais j’avoue le moment qui m’a le plus émue, c’est la fonte des cloches à Villedieue les Pôeles , fonderie que j’ai visité.Douce journée. Chrisiane

  4. je pense que tu as regardé l’émission des racines et des ailes mercredi soir. Je l’ai trouvée très interessante, et même émouvante pour la partie tournée dans la fonderie normande.
    Cette équipe de reporters à l’art et la manière de trouver des sujets variés autour d’un même thème.
    et j’ai pensé à toi au moment où les nouvelles cloches arrivent sur le parvis, il me semble que tu y as assisté. Peut-être es tu passée furtivement devant les caméras ?

  5. je te crois sans peine, lorsque tu parles d’ émotion devant ces formidables cloches !
    je me contente donc de tes magnifiques photos, comme de tes explications.
    Merci
    bonne journée
    bisous

  6. bonsoir Francine …. bon, j’ai relu tes articles … ben je dois avoir besoin de lunettes car je n’ai pas trouvé la réponse à ma question … tant pis …
    En tout cas, pour revenir aux cloches, c’est vrai qu’elles sont très belles … et ma foi, je trouve normal de leur donner un nom … çà leur donne plus de réalité … Sniff, dommage, il n’y a pas de cloche “Muriel” …. remarque, elle aurait peut-être été félée, va savoir … re-MDR
    bonne soirée – bisous

  7. Que dire de plus que grandiose , magnifique , ce doit être vraiment beau à voir et a entendre..voilà au moins une cloche qui portera le nom du Pape qui vient de donner sa démission…
    bonne journée , bien grise

  8. bonjour, rutilantes ces cloches dans un alignement impeccable.Pour avoir de telles photos tu as du mettre un paquet d’isos de 2000 voir 5000, et tu n’as pas de grains…super ….Bisous .

  9. c’est magnifique de les voir alignées dans l’église et en vrai ce doit être encore mieux ! les photos de la neige chez moi !!! bonne journée bises cathline

  10. Les cloches sont vraiment magnifiques ! quel spectacle ! beau travail d’artisans-artistes et leur présentation est impeccable. Il y a beaucoup de monde mais la file d’attente est fluide et on est rapidement à l’intérieur de la Cathédrale. Cette visite m’a aussi permis d’entrer de nouveau dans ND après plusieurs années et j’ai pu encore admirer cette beauté de…850 ans ! Une splendeur. Je vais d’ailleurs y retourner avant que les cloches ne “s’envolent” vers leurs tours et aller visiter le Trésor de la Cathédrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !