logo

Les jardins de Matignon (2)

Hôtel Matignon
Trois siècles d’art des jardins

19e siècle, un reflet de l’époque romantique

En vous promenant dans le parc, dans la partiela plus éloignée del’hôtel, vous goûterez les délices d’une promenade romantique. Ce parcours apparaît sur les plans dès 1811 : nous sommes loin de la rectitude des allées de tilleuls du XVIIIe siècle.

Matignon

Ces arbres de sentiment fleurissent ou changent de couleur au gré des saisons et rappellent leurs lointianes contrées d’origine. Ainsi chaque arbre apporte sa touche de poésie, comme le magnolia à grandes fleurs, ainsi nommé en hommage à Pierre Magnol, médecin botaniste de Montpellier (1638-1715).

Matignon

*L’Hôtel Matignon.

20e siècle, création d’un jardin de réception
En 1905, l’ambassade d’Autriche fait intervenir une des grandes signatures de l’époque, Achille Duchêne, concepteur des jardins de Vaux-le-Vicomte et de Champs-sur-Marne.Le parc est alors en très mauvais état, mais Duchêne parvient à conserver les arbres sains.

Matignon

Selon le voeu de ses propriétaires, la grande pelouse devient un tapis vert uni, sans vallonnement, destiné aux réceptions. Six bosquets l’encadrent : ils servent de coulisses aux festivités en plein air, avec des espaces propices aux appartés. De nos jours, les réceptions se déroulent sur la terrasse de l’hôtel Matignon. 

  Matignon

“Je ferai en sorte que l’on ne puisse y sentir aucune réminiscence des écoles françaises, italiennes ou anglaises, en bannissant tous les déjà vus, en accentuant le caractère topographique du cadre, mais toujours en harmonie avec le caractère de la maison.” (Achille Duchêne, Les jardins d’aujourd’hui, La vie à la campagne du 15 mars 1914)     

Matignon

*Photo prise en juin 2010, avec mon vieil argentique, et sous l’orage!!! 

Grand portique de treillage

Historique du portique de treillage de 1890 à nos jours

Ce type de treillage ornait déjà le mur mitoyen en 1890. Il est composé d’un portique comportant trois travées sur trois niveaux.Une niche centrale abrite une statue de Lepautre (sculpteur français 1659-1744) représentant “Méléagre” héros de la mythologie grecque. ll est encadrée par deux niches contenant chacune un vase en treillage, motif classique du XVIIe siècle.

Ce type de structure en bois est exposé aux intempéries. A l’initiative de Duchêne, elle fait l’objet d’une restauration en 1907. Elle est actuellement en rénovation.  Le portique est sur trois niveaux : en bas le soubassement, les niches, et au troisième niveau le tympan. Dans la niche centrale, le vase a été remplacé par une statue. Les deux autres vases sont en treillage.

Source : sur site

36 commentaires pour “Les jardins de Matignon (2)”

  1. bonjour
    merci pour la visite de MATIGNON
    trés beau en plein PARIS et que de verdure ..

    ( j ai des ennuis sur Ob ainsi que plusieurs personnes nous ne recevons plus vos avis de nouveaux articles , ni de coms , alors je galére , je passe au hasard vous voir )
    je te souhaite un bon mardi
    bises Francine

  2. Bonjour Francine, superbe mais que d’excellence dans ce jardin !! et bravo pour le vieil argentique, pas si mauvais que ca, !!
    Soir et matin : ‘ramassage’ des limaces dans mes salades…
    Le soleil luit mais fraichement > big bisous

  3. bonsoir un endroit tranquille superbe pelouse aussi belle que celle de certains stades pour repondre a ta question d’hier j’ai vu plusieurs fois des mirages le plus impréssionnant c’etait sur un lac asséché on voyait au loin une vaste étendue d’eau plus on s’approchait plus elle restait a distance nous abons vite compris que l’on était bluffé bonne soirée bises

  4. bonjour ….oui encore une journée a passer sous un ciel gris et sous la flotte….on attend le soleil comme le messie..Bonne journée…bises.

  5. tu as raison les ministres passent les arbres restent et c’est tant mieux, je prefererais avoir un arbre comme premier ministre c’est plus solide
    je suis sur les jardins maintenant ils sont beaux les jardins de Matignon, j’espère qu’ils en profitent au moins un peu
    amities

  6. Bonsoir Francine : Une décoration peu courante , originale et fort belle . Bises et bon dimanche (il devrait enfin faire grand soleil pour nourrir les écureuils . )

  7. bonsoir Francine … Ce portique dont je me souviens si bien mérite bien d’être entretenu … je te remercie pour ton com .. Je suis surprise que tu fasse un “blocage” aussi total et à priori envers Taizé .. Je ne suis moi même pas croyante et d’ailleurs à Taizé, personne ne te demande de l’être .. C’est avant tout une expérience de vie communautaire simple, un partage, un lieu de réflexion … Aurais-tu le même déni envers une retraite dans un temple bouddhiste ??
    Bon, je file sur le blog des chats … bisousssssssssss bon samedi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !