logo

Les Globes de Coronelli le Globe terrestre

Les globes de Coronelli

BnF Paris 13

 

Vincenzo Coronelli

Vincenzo Maria Coronelli (né le 16 août 1650 à Venise – mort le 9 décembre 1718, dans la même ville) est un moine franciscain conventuel et docteur en théologie italien cartographe, cosmographe, fabricant de globes et encyclopédiste.

Les Globes de Coronelli dits de Louis XIV

Globes de Coronelli

En 1680 le cardinal César d’Estrées, ambassadeur de Louis XIV, rend visite à Ranuccio II Farnese, duc de Parme. Il est émerveillé par les deux sphères que lui avait réalisées Vincenzo Coronelli. Il demande à Coronelli d’en réaliser deux grandes de 4 mètres de diamètre au lieu de 1,75 mètre, pour rendre hommage au Roi-Soleil, monarque absolu. Leur poids est de 4 tonnes chacun.

Globes de Coronelli
Compte tenu de leurs dimensions et de leur poids, ces globes dits de Louis XIV sont exceptionnels et représentent une prouesse technique. Leur réalisation a été menée de 1681 à 1683. Ils sont aussi exemplaires sur le plan artistique : le globe céleste décline un extraordinaire camaïeu de bleus, le globe terrestre est extrêmement coloré et tous deux sont richement décorés.
Ces globes sont l’illustration du savoir-faire de nombreux artisans et artistes, connus et plus souvent inconnus. Les supports ont été conçus pour qu’ils puissent fonctionner comme de véritables instruments.
Ils sont un véritable inventaire des connaissances de l’époque à prétention encyclopédique.
Les renseignements portés sur les sphères ne se limitent pas à l’astronomie ou à la géographie mais concernent aussi la navigation, le commerce, la faune et la flore, les mœurs de diverses populations à la surface de la Terre…

Globes de Coronelli

” Les sphères de Coronelli n’ont pas servi de support à l’exercice du pouvoir absolu de Louis XIV ou du moins aux projets de son ministre Colbert. L’ampleur du travail de compilation ainsi que la priorité accordée aux préoccupations techniques et esthétiques ne lui ont pas permis de prendre en compte les avancées concomitantes de la géographie et de la cartographie, réalisées en particulier par les membres de l’Académie des sciences et de l’Observatoire de Paris. De ce fait, les globes ont été dépassés dès leur installation. Ils nous permettent, malgré tout, de mieux appréhender les progrès effectués et qui porteront leurs fruits au xviiie siècle.”

Globes de Coronelli
Le globe céleste
Il représente l’Univers avec, par convention et pour en faciliter la compréhension, la Terre en son centre. Le décor, tout en camaïeu de bleus, représente le ciel tel qu’il était au moment de la naissance de Louis XIV, le 5 septembre 1638. Toutes les étoiles connues sont figurées avec une taille correspondnat à leur magnitude; elles sont rehaussées de clous de cuivre et intégrées à des constellations au décor majestueux. Coronelli a utilisé comme source documentaire non seulement les catalogues des astronomes qui faisaient alors autorité, mais encore les travaux des savants de son époque. Dans le ciel, il a dessiné les comètes, placées là où les observateurs les ont vues. Le soleil est figuré par un petit disque en cuivre qui coulisse le long de l’écliptique (ou trajectoire du soleil).

Globes de Coronelli

Le globe terrestre
Il est d’une tonalité différente et nécessite un regard plus rapproché, mais l’information y est organisée d’une manière similaire. La géographie s’appuie sur les cartes publiées par le hollandais Blaeu ou par le cartographe du Roi Louis XIV, Nicolas Sanson. Grâce à des documents manuscrits qui lui ont été transmis par le gouvernement français, Coronelli intègre des découvertes récentes, comme celles de Cavelier de la Salle pour le Mississipi ou encore celles de navigateurs anglais dans le détroit de Magellan. Le programme iconographique est beaucoup plus développé que sur le globe céleste et constitué de saynettes peintes destinées à être regardées de très près.  L’ensemble donne l’image d’un monde riche et pacifié, dominé par Louis XIV. Le souverain protège les muses des sciences et des arts, tandis que les allégories des quatre continents sont représentées selon leur iconographie traditionnelle, l’Asie et l’Europe richement parées, l’Afrique et l’Amérique encore sauvages. Coronelli complète les formes géographiques de la Terre de textes placés dans de somptueux cartouches, indiquant en particulier les sources et ses informations sur le commerce, la navigation ou les coutumes des habitants.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

La dédicace du globe terrestre, en hommage à Louis XIV

“À l’auguste majesté de Louis le Grand, l’invincible, l’heureux, le sage, le conquérant, César cardinal d’Estrées a consacré ce globe terrestre pour rendre un continuel hommage à sa gloire et à ses héroïques vertus, en monstrant les pays où mille grandes actions ont esté executées et par luy mesme et par ses ordres, à l’estonnement de tant de nations qu’il auroit pu soumettre à son empire si sa modération n’eust arresté le cours de ses conquestes et prescrit des bornes à sa valeur plus grande encore que sa fortune. 1683. Cet ouvrage a été inventé et achevé par le père Coronelli de l’ordre des mineurs conventuels.”

Globes de Coronelli

Le texte de la dédicace de César d’Estrées à Louis XIV vante ses héroïques vertus et la modération qui arrête “le cours de ses conquêtes et prescrit des bornes à sa valeur, plus grande encore que sa Fortune”. Il est accompagné de dix allégories représentant la Géographie – qui a la place prépondérante –, la Navigation, l’Astronomie, l’Histoire, le Temps, l’Éloquence et la Poésie, la Géométrie, la Sculpture et la Musique, et l’ensemble a été rapproché de certaines compositions de Pierre Mignard. La qualité de ces illustrations souligne à quel point arts et sciences étaient indissociables.

Globes de Coronelli
Le globe terrestre est fascinant par le nombre infini d’informations qu’il fournit. Ses couleurs, un blanc et un bleu tranchés, font ressortir les contours des terres et des mers sur lesquelles se déploient des scènes marines ou de savants cartouches, tandis que le blanc de la terre est émaillé de scènes multiples, tantôt fabuleuses, tantôt exotiques, tantôt techniques. Pleines de mystères pour l’homme du XXIe siècle, elles intriguèrent aussi Louis XIV qui commanda leur transcription et leur explication.

Globes de Coronelli

Les cartouches et les scènes
De grands et superbes cartouches attirent l’attention sur les richesses des Indes orientales et occidentales : la pêche aux perles, la cannelle de Ceylan et les ressources du lointain Jesso (Japon), argent, fourrures, plumes d’oiseaux… les mines du Nouveau-Mexique, comme un écho au Discours composé par François Charpentier.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Les matelots de temps immémorial font en certains passages et sous de certaines hauteurs lors qu’ils y arrivent une cérémonie ridicule que nos François nomment abusivement Baptême, ce qui se pratique différemment selon l’usage des ports de mer d’où le navire est party, et le tout en signe de réjouissance d’estre parvenus jusques la sans fortune.

Globes de Coronelli

 

À l’intérieur des continents, des commentaires indiquent que, pour le Mississippi : “dans toute cette étendue, il n’y a ni saut ni rapide” ; pour les sources du Nil, Coronelli place un texte interminable à l’ouest du fleuve, où il n’a ni information géographique ni élément historique à faire figurer. Une telle disposition se retrouve au Japon, en terre de Jesso, où le cartouche occupe non seulement l’espace intérieur des terres, mais déborde pour recouvrir l’incertain contour du littoral.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

 

Les quatre parties du monde

Globes de Coronelli
Plus à l’est, est placée une figuration des quatre parties du monde, surmontée d’un décor architectural. L’Europe et l’Asie sont représentées par des femmes, l’Amérique et l’Afrique, par des hommes. Au centre, l’Asie déploie ses richesses, l’Afrique, entourée d’animaux peu engageants, scorpions, lions ou serpents, regarde l’Europe qui, à son tour, a les yeux tournés vers l’Amérique qu’elle dévoile. La figuration de ces quatre parties du monde a été particulièrement soignée : elle s’inspire de l’Iconologie de Ripa et insiste sur les dernières expéditions américaines : l’Europe dévoile l’Amérique au sens propre du terme.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Scènes de vie sur les continents

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Pour en savoir plus :
http://expositions.bnf.fr/globes/arret/03.htm

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Sources 

http://classes.bnf.fr/rendezvous/pdf/Coronelli.pdf

http://expositions.bnf.fr/globes/

http://expositions.bnf.fr/globes/arret/01.htm

58 commentaires pour “Les Globes de Coronelli le Globe terrestre”

  1. Kikou Francine,
    superbe ton article, je suis en admiration devant ce beau travail . Dans le temps on faisait de bien belles choses !
    Une journée bien grise aujourd’hui, la pluie et le vent sont au rendez-vous au moins jusqu’à jeudi , faudra s’y faire.
    Je te souhaite un bon début de semaine, gros bisous,
    Nadine

  2. Bonjour Frncine, je suis émerveillée par ces deux globes, les peintures sont magnifiques et malgré le manque de lunière tes photos nous montrent les détails de ces peintures.. Ce peintre avait du génie..
    Bon début de semaine, gros bisous

  3. Je n’avais jamais entendu parler de ces merveilles ! Un précieux témoignage des connaissances à l’époque de Louis XIV présentées bien joliment ! Merci pour les explications et les très belles photos malgré les conditions de visite . belle semaine Francine Bisous

  4. c’ est une encyclopédie de l’ époque avec moult allégories et renseignements !
    Mais au delà, ce sont des merveilles réalisées à l’ époque, et qui mériteraient d’ être mieux exposées, pour être aussi visités par des étudiants en arts !
    Pour moi, ce sont des merveilles !
    Merci pour ces superbes photographies
    Passe une bonne journée
    Bisous

  5. Bonjour Francine encore un très bel article, c’est formidable tout ce que j’apprends grâce à toi, grand merci. Bisous MTH

  6. Hello Francine
    Non non tu te sous estime la ! Tes photos sont bien nettes contenu de la situation. Et c’est du très bon travail. La aussi, le sujet est superbe et vaut absolument le déplacement. J’adore ces globes magnifiques.
    Bonne semaine
    Bizz
    Pat

  7. Jolie découverte pour moi qui ne connaissais ni Coronelli ni ses globes. Il est très instructif de les regarder de près, une belle leçon pour moi ainsi que la vie de ce moine franciscain.
    Bonne semaine à toi Francine et merci pour tes belles photos.

  8. Bonjour Francine
    Ils sont impressionnants !!!!
    “dans un recoin de la BNF” …. un grand recoin alors !!!!!!
    Le Globe Terrestre est particulièrement beau ….
    Au contraire, je les trouve très nettes tes photos !!!
    Merci pour la découverte
    Bises, bonne journée

  9. Bonjour
    Ces globes sont magnifiques,tes photos sont une réussite on voit très bien tous les détails merci pour cette découverte ! Temps pourri pluie et vent … Bonne semaine bises

  10. Bonjour Francine, c’est une superbe mappemonde, je la prendrais bien pour mettre chez moi!
    Pour les marches ce n’est rien j’ai connu pire? Jusqu’à presque 1000!!!!
    Je te souhaite une belle journée (peut-être un peu trop venteuse).
    Bisous.

  11. bonjour Francine,
    Voilà de magnifiques oeuvres qui nous démontre déjà comme écrit cette prouesse technique en cette période
    merci du partage de ses belles photos
    bonne soirée
    amités

  12. Qu’est-ce que c’est dommage que ce soit si peu mis en valeur, c’est vraiment de toute beauté ! Et je trouve tes photos parfaites !
    Belle fin de journée, bisous !
    Cathy

  13. Bonsoir
    Je suis en admiration devant ces pièces de collection
    C est intéressant et superbe ton article
    Merci pour les belles photos
    Bonne soiree

  14. Bonsoir Francine bravo pour ce merveilleux reportage avec des sublimes photos c’est un magnifique article que tu partage avec nous un grand merci à toi pour ce très beau partage bonne soirée bisou Claudine Daniel

  15. Bonsoir Francine
    là c est Majestueux ton article je ne connaissais pas du tout crois moi Merci de tous ces détails que j ai vraiment apprécier et sur les Photographies qui sont une splendeur chacune tu as fort travailler sur tous les sujets je t embrasse excellent lundi soir passe une belle soirée et caresses à tes chats Danielle

  16. Bonsoir ma douce
    Superbe ton reportage et de très beaux clichés de ces globes originaux, il y en a deux qui sont ravissants vraiment de très belles peintures, ce n’était pas facile de prendre ainsi des photos sans le flash mais bravo tu as bien réussi.
    Merci pour ton gentil commentaire, un plaisir de te lire et de venir sur ton beau blog
    Prends bien soin de toi.
    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

  17. Coucou Francine ! Je suis scotchée devant cette merveille! Quelle belle représentation du monde et du ciel au temps de Louis xiv! Ton article est très instructif et passionnant !!!! Gros bisous !

  18. Mais c’est une merveille!!!! Quelle découverte et quelles belles photos! Tu nous livres là un vraichef d’oeuvre!! L’as tu partagé sur Face Book???
    Bises

  19. Bonsoir Francine.

    Je viens de faire un commentaire sur ces merveilles.
    Une fausse manip et Pfff !!! Flûte, dommage.
    Je reviendrais demain soir.
    Cet article mérite un beau et bon commentaire.
    En attendant, je te souhaite une bonne nuit.
    Bisous a demain

  20. bonjour francine
    c’est superbe ces peintures ! je n’avais jamais entendu parler de ce peintre italien. merci à toi de nous le présenter, je serai moins bête ce soir ! passes une bonne semaine

    • ce n’est pas un peintre mais un moine docteur en théologie, cartographe et fabricant de globes; ce sont des artistes connus ou pas, qui ont peint les globes 😉

  21. Très joliment peints et décorés ces globes 😉 et déjà la plupart des continents même si certaines terres étaient inconnus.
    Bon mardi Francine bise (:-*

  22. Bonjour Francine,

    Ces globes sont magnifiques…!!
    Quel travail cela a dû représenter !! 2 années pour les réaliser, c’est bcp et peu à la x…
    Chaque détail est pensé, recherché..comme dit dans ton article, une parfaite alliance entre les arts et les sciences..
    Je pourrais passer des heures à les observer minutieusement pour apprendre des tas de choses comme j’aime le faire avec des peintures..^^
    Et c’est en effet grand dommage qu’ils ne soient pas mis + en valeur..

    Bonne fin de journée !! Bisous !!

    • c’est soi-disant pour les protéger qu’ils sont dans l’ombre, néanmoins ils sont éclairés (faiblement) mais artificiellement ….

  23. Bonjour Francine
    je me suis instruite et c’est super beau ,merci
    Hier la journée s’est passé sous la pluie
    la météo nous annonce encore un temps similaire aujourd’hui
    je te souhaite de passer une agréable fin de journée
    bisous

  24. Bonjour Francine, je suis émerveillée par tant de beauté. Ces globes sont merveilleux, je ne connaissais pas.
    Merci pour tes magnifiques photos.
    Douce fin de journée et mes bisous ♥

  25. Bonjour Francine
    Je connaissais de nom ce savant, mais je n’avais vu même en photos le résultat de ses recherches et de ses oeuvres. C’est ce que je fais actuellement en regardant tes photos.
    Très impressionnant la reproduction du globe, il y a peut-être des exactitudes mais il faut reconnaître que c’est très fidèle, si nous le comparons à ceux de maintenant, enfin à notre cartographie actuelle.
    Merci de m’avoir fait découvrir ces trésors.
    Je te souhaite une très bonne soirée
    Gros bisous
    @lain

  26. Bonsoir Francine, ou bonjour ! lol !
    Je passe tard , je suis rentrée tard !!! j’ai fait 22 km sous la pluie, le temps de tout ranger ! me doucher,
    ça passe vite, je préfère le faire tout de suite, surtout les chaussures pour éviter que la boue colle, pas facile à nettoyer !
    Le globe terrestre est fascinant comme tu l’as écrit, mais c’est mieux de les voir malgré tes superbes photos
    qui les montrent en détails , il y en a combien ? j’en vois deux !! c’est ça ? ça doivent prendre de la place ;;; c’est vraiment un travail d’art !! un beau décor et beaucoup d’explications !! merci pour tout, la matière est en quoi ?
    Bonne fin de soirée, bonne nuit si tu n’es pas au lit !!! bises

  27. Bonjour Francine, bien s^r que l’on peut accéder en voiture cette ville haute.
    Pour les 1000 j’en ai fait aussi et c’était dans une citée fortifiée et aussi en Thaïlande.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  28. Remarquable travail, compte tenu de l’époque de sa réalisation.
    Merci Francine, une fois de plus, tu nous fais voir et connaitre directement sur nos écrans, des petites merveilles de la science.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !