logo

Les Globes de Coronelli le Globe céleste

Les Globes de Coronelli
BnF Paris 13

 

Le globe céleste
“Les planètes sont placées au lieu même où elles étaient à la naissance du glorieux monarque afin de conserver à l’éternité une image fixe de cette heureuse disposition sous laquelle la France a reçu le plus grand présent que le ciel ait jamais fait à la terre.”

Globes de Coronelli

Le globe céleste représente l’Univers avec, par convention et pour en faciliter la compréhension, la Terre en son centre. Le décor, tout en camaïeu de bleus, représente le ciel tel qu’il était au moment de la naissance de Louis XIV, le 5 septembre 1638. Toutes les étoiles connues sont figurées avec une taille correspondant à leur magnitude; elles sont rehaussées de clous de cuivre et intégrées à des constellations au décor majestueux.  Coronelli a utilisé comme source documentaire non seulement les catalogues  des astronomes qui faisaient alors autorité, mais encore les travaux des savants de son époque. Dans le ciel, il a dessiné les comètes, placées là où les observateurs les ont vues. Le soleil est figuré par un petit disque en cuivre qui coulisse  le long de l’écliptique (ou trajectoire du soleil).

Globes de Coronelli
Représenter le ciel
Le globe céleste représente le ciel tel qu’il était le jour de la naissance de Louis XIV : le 5 septembre 1638. 1 880 étoiles et planètes y figurent sous la forme de bossettes de bronze de différentes tailles en fonction de leur brillance d’après la classification de Copernic (1473-1543).

Globes de Coronelli
Des étoiles nouvelles ainsi que des comètes sont indiquées, comme celles observées respectivement par Kepler (1571-1630), par Newton (1642-1727) en 1680 ou par Cassini (1625-1712) en 1682, actuellement appelée comète de Halley. Les noms de ces étoiles sont indiqués dans les langues utilisées par l’astronomie classique (le latin, le grec, l’arabe) ainsi que le français. Elles dessinent des constellations symbolisées par des animaux et personnages mythologiques. Il y a 72 constellations : celles définies par Ptolémée (90-168) ainsi que celles observées par Mercator (1512-1594) et Petrus Plancius de 1551 à 1613.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

 

Dédicace du globe céleste, en hommage à Louis XIV
Le globe céleste représente l’ensemble de l’Univers avec la Terre au milieu tel qu’il était le jour de la naissance de Louis XIV, le 5 septembre 1638. Il présente 1 880 corps célestes figurés par des bossettes de bronze doré et 72 constellations figurées sous des formes symboliques d’animaux ou de personnages mythologiques. Jean-Baptiste Corneille, peintre de ce globe, réalise là une œuvre d’iconographie allégorique dans un somptueux camaïeu de bleu.

Globes de Coronelli
Un objet esthétique plus que scientifique
Le gardien du globe céleste à Marly, Robert Crosnier, n’a pas eu pour cet objet autant de soin que François Le Large, qui a consacré plusieurs années à la transcription des légendes et à l’explication des figures du globe terrestre. Cette différence tient au caractère avant tout esthétique du globe céleste dans lequel la forme donnée aux constellations et le camaïeu de bleus retiennent aussitôt le regard. En tant qu’objet de science, il ne recueillit visiblement pas les suffrages des scientifiques.Le superbe décor du globe céleste évoque bien l’infinité des étoiles que Coronelli, dans un cartouche, qualifie de “chose presque incroyable”. On y devine la main de grands peintres animaliers auxquels Jean-Baptiste Corneille aurait pu faire appel : on suppose par exemple que Pierre Mignard a pu réaliser le chien de la constellation du “Petit Chien” pour sa ressemblance avec celui qu’il place sur le portrait de Mademoiselle de Tours, un spaniel, le chien alors à la mode à la cour.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

La fabrication des globes
La fabrication des globes s’est effectuée principalement lors de deux périodes : de 1681 à 1683 à Paris pour la construction et la peinture des sphères, puis en 1703-1704 à Marly pour la réalisation des supports et l’achèvement de la décoration.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli
Coronelli a tout d’abord réalisé une prouesse technique d’ébénisterie en réalisant deux globes larges de 4 mètres de diamètre et lourds de 2,3 tonnes. Chaque globe est constitué de deux hémisphères composés chacun de 120 fuseaux de bois cintrés (3° de longitude) de 3 mètres de long sur 10 cm de large à l’équateur. Ils partent de ce dernier et rejoignent le pôle. Un axe central en bois et en métal permet l’assemblage des deux hémisphères et une charpente consolidée au xxe siècle assure la solidité intérieure et extérieure. Puis les globes ont été recouverts successivement d’une couche de plâtre de 2 cm, d’une toile sans apprêt, d’un enduit de 7 mm, puis de très fines toiles plâtrées et enfin d’une toile enduite qui a servi de support aux peintures.

Globes de Coronelli

Leur décoration a été facilitée car les globes ainsi fabriqués étaient parfaitement ronds et lisses. Dans un second temps, Coronelli a exécuté un chef-d’œuvre de la cartographie baroque. Il a particulièrement soigné l’esthétique de ses globes et a réussi à mettre en valeur les très abondantes informations qu’il y a reportées.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

Le globe céleste présente 1 880 étoiles sous forme de clous dorés qui constituent 72 constellations dessinées de manière allégorique par des animaux et personnages mythologiques avec leurs noms indiqués en français, latin, grec et arabe. Seule la couleur bleue a été utilisée pour réaliser ce décor mais avec une infinité de tons qui relève de la perfection. Le globe terrestre est beaucoup plus coloré et encore plus richement peint avec plus de 600 inscriptions magnifiquement calligraphiées, des cartouches somptueusement décorés et une profusion de scènes et figures : l’importance accordée à la peinture des contrées exotiques et lointaines est destinée à susciter l’émerveillement visuel du spectateur. La richesse du décor a nécessité un travail de préparation efficace afin de ménager la place suffisante pour la multitude d’éléments qui le compose.

Globes de Coronelli

Globes de Coronelli

 

De véritables instruments
Enfin, ces globes sont aussi de véritables instruments qui doivent fonctionner. Eu égard à leurs dimensions exceptionnelles, les supports spécifiques ont été conçus afin qu’ils puissent tourner sur eux-mêmes. Le méridien intégré aux meubles, l’écliptique ainsi que les cercles de cuivre polis et gravés qui les entourent permettent de matérialiser le mouvement du Soleil ainsi que les parallèles et les méridiens.Si certains travaux de restauration ont permis de mieux comprendre leur fabrication, les globes n’ont pas livré tous leurs secrets.

Globes de Coronelli

Leur coût important n’a pas été totalement chiffré même si nous savons que le cardinal d’Estrées a payé les sphères et que le Service des bâtiments du roi a financé les meubles et l’aménagement des pavillons. Les nombreux artisans et artistes qui ont pris part aux travaux n’ont pas tous été identifiés même si quelques noms sont évoqués : Jean-Baptiste Corneille pour les peintures du globe céleste, Giambattista Moro et un certain Perronel pour les tracés géographiques du globe terrestre ou encore Hardouin-Mansart pour les supports.

Globes de Coronelli

Désillusion et consécration
Le cardinal d’Estrées, à l’origine de la commande de ces globes, comptait grâce à ce somptueux cadeau accroître les grâces de Louis XIV et ainsi devenir le chef de son Conseil de Conscience. Il n’atteint jamais l’objectif qui avait motivé son présent et le roi, mécontent de son attitude en tant qu’ambassadeur à Madrid, le rétrograda en 1704 au rang d’abbé de Saint-Germain-des-Prés. Vincenzo Coronelli, lui, en acquiert une grande renommée. De retour à Venise, il bénéficia de la reconnaissance et du soutien du pouvoir politique. Il est nommé Cosmographe de la Sérénissime République de Venise. Il en retire ainsi un grand bénéfice financier, accru par l’Académie des Argonautes qu’il fonde en 1684. Il s’agit de la première Société de géographie créée au monde.

Sources :

http://classes.bnf.fr/rendezvous/pdf/Coronelli.pdf

http://expositions.bnf.fr/globes/

63 commentaires pour “Les Globes de Coronelli le Globe céleste”

  1. J’ai du mal à y croire… c’est vrai qu’André Citroën avait aussi utilisé la tour, mais je pense que ce sont des choses qui ne peuvent plus se faire maintenant, surtout si cela masque la célèbre silhouette… C’est sûrement pour faire du buzz… Enfin, il faudrait quand même que je monte en haut… Ce qu’ont fait des milliers de chinois, de japonais… un français comme moi ne l’a même pas encore réalisé! Peut-être parce que le mythe est moins fort…

  2. bel article et photos de la tour j espére que on nous la laissera intacte
    parce que moi , j y suis encore jamais monté loll
    bonne journée Francine
    bises

  3. Si c’est faux, c’est un beau coup de pub, si c’est vrai ils ont vraiment de l’argent à jeter par les fenêtres…
    Pour la plaque de verre, ils veulent imiter les américains…
    Bon we @+

  4. On dit tant de choses sur la Tour Eiffel – En tant que parisiens nous y montions pour faire découvrir ce beau panorama à la famille qui venait nous voir.
    Lors d’un séjour à Paris, j’ai eu envie de m’y retrouver un soir pour voir MA VILLE LUMIERE ILLUMINEE !!! Nous avons aperçu un sac, genre cartable, abandonné – nous avons demandé autour de nous s’il appartenait à quelqu’un… AUCUNE REPONSE, aussi nous avons prévenu un responsable – On nous a fait descendre et quitter les lieux et à ce moment nous avons vu arriver, de tous côté, du pont notamment pas loin, un nombre incroyable de véhicule de police avec les sirènes !!! c’était impressionnant. Nous avons pris les journaux les jours suivants sans trouver d’article se rapportant à cet événement. On en parle encore et notamment je le rappelais à ma soeur en passant tout près. gros bisous
    Un petit cadeau pour ton w.e. – le carré Hermès : Les persans. AH ! je ne peux pas te mettre de photo – je te l’envoie par mail. GROS BISOUS

  5. oooh…j’aime …j’aime ….c’est vraiment superbe…Bravo Francine…J’ai mes petits enfants à partir de demain et pour huit jours….j’espère que nous aurons du beau temps …bon WE .Bisous de nous deux.

  6. Bonjour Francine
    j en apprends encore aujourd’hui merci à toi de cet article très beau par tes Photographies et tes explications un travail parfait pour le tout je te souhaite un excellent Mercredi attention aux Manifs sur Paris la Journée de la Femme que je te souhaite en Même tant bisous Dannn

  7. Kikou Francine,
    très intéressant ton article !
    Hélàs c’est avec de la pluie que je viens te saluer.
    Nous voilà déjà au milieu de la semaine.
    Je te souhaite une bonne journée , gros bisous,
    Nadine

  8. Merci Francine, c’est vrai qu’il plus esthétique, décoratif, qu’utile, mais bon il a le mérite d’exister !! Bon mercredi, bises

  9. Pas évidents à réaliser ces globes célestes surtout à cette époque ! Que de tels globes puissent tourner est complètement surréaliste ! Merci de nous en montrer en photos les détails. Je me demande ce que serait ce globe avec toutes les récentes découvertes ? Passe une belle journée Francine Bisous

  10. Bonjour Francine,
    Belle suite sur ses globes …de oeuvres splendides ……..
    merci du partage avec ses belles photos
    Bonne journée
    amitiés

  11. Les dessins sur ces globes célestes sont de toute beauté, j’adore !!! Merci pour la documentation très fournie et très instructive, j’ai beaucoup appris.
    Je te souhaite une belle fête de la Femme, bonne journée, bisous à bientôt Francine.

  12. C’ est quand même un travail gigantesque, et je suppose que le but était de plaire à Louis XVI, dont il avait compris la volonté de briller.
    Encore de la magouille en fait, mais qu’ importe, pour nous c’ est un chef d’ oeuvre !
    Merci pour tes belles photos, passe une bonne journée
    Bisous

    • hé oui, d’Estrées a voulu s’attirer les faveur de Louis XIV, mais il a raté son coup ! Louis XIV continue de briller à travers les siècles par l’héritage considérable qu’il nous a laissé

  13. Bonjour Francine
    Je préfère le Globe terrestre mais bon, ça n’enlève rien à la beauté de celui-ci !
    Merci pour tes explications et photos, elles sont vraiment superbes !
    Bisous, bonne journée

  14. Encore une belle prouesse artistique…..
    Bonne journée de la femme…je devrai dire des droits de la femme et de leur liberté.
    bizz
    Pat

  15. Bonjour Francine,
    Ah oui, Louis XlV nous a laissé un beau, très beau patrimoine !!
    et ce qui est bien c’est que c’est toujours bien entretenu comme il l’aurait fait !!
    C’est vraiment beau ces globes, je n’en reviens pas , un beau travail d’art !!!!
    Tu es a Paris, il y a tant de choses à découvrir !!! ce n’est pas ma campagne, bien différente !!!
    Passe une bonne journée, bises

  16. par rapport à certains de mes voisins, je m’en suis bien tiré, heureusement que j’avais fait refaire le toit en été;
    le principal, c’est le retour du courant (tard hier soir), donc du chauffage, du net, du téléphone (batterie rapidement visée), de la lumière (j’avais des bougies heureusement) et de la télé pour meubler les soirées car tout est lié à l’électricité maintenant dans notre vie quotidienne; c’est bien le tout électrique proné par l’EDF !!!!!
    bonne soirée, Francine

  17. Bonsoir Francine,

    Effectivement, on voit bien que le but final est de plaire à tout prix au Roi Louis XIV ” le + grand présent que le ciel ait jamais fait à la terre”..^^
    Mais art et politique ne sont pas liés..Coronelli a acquis une grande renommée et sa carrière est lancée..

    Le globe céleste est tout à fait différent du terrestre…ce camaïeu de bleus lui donne une dimension + artistique que scientifique , à l’inverse du globe terrestre..il est en tout cas tout aussi intéressant à analyser, déchiffrer, admirer car aussi riche en détails ludiques..

    Amitiés !!

  18. C’est fou tous ces détails que tu nous montre, j’adore. Et puis pour te répondre, je suis loin d’être un vedette, déjà en artisanat d’art c’est compliqué, mais pour l’instant j’ai rien, même pas maitre artisan (bon j’ai le dossier que je dois répondre).

    • J’ai lu ta réponse, j’ai le dossier, mais pour le faire il faut au moins un mais plus c’est mieux un article de presse, c’est fait pour le premier le 15 janvier, ensuite il faut faire une mini série, cela est fait depuis peu, après il faut sur les jeunes, c’est entrain d’être fait. En bref pour ce dossier, il ne faut pas une heure ou deux, mais bien plus.

  19. Un article qui en dit long mais il nous reste le meilleurs sans les inconvénients et magouilles d’antan
    Merci pour ton article de qualité
    Bonne soirée Francine

  20. Bonsoir Francine.

    Je dirais gigantesque et fabuleux.

    Je reviens vers le globe de l’article précédent.

    Ce globe terrestre que j’avais vu était splendide.
    Que dire de ces merveilleuses peintures.
    Elle me rappelle bien, ces belles peintures italiennes qu’on retrouve dans les villes d’art, notamment a Venise.
    J’ai bien aimé, les noms qui avaient été donné aux continents.
    Ce globe est d’une très grande beauté et mériterait une exposition ailleurs que dans un coin sombre.

    Quand a ce globe céleste est lui aussi “divin”
    Il mérite qu’on s’y arrête pour le contempler.
    Ces corps celestes, représentés par des animaux et des corps de la mythologie, dans ces camaïeux de bleus, sont splendides.

    Vraiment, des merveilles ces deux globes…
    J’irais volontiers leur faire une petite visite…

    Merci, pour ces merveilles et les explications sur tu as prit le soin d’y apporter.

    Bisous

  21. Bonsoir Francine un billet excessivement intéressant, c’est agréable les photos sont superbes et illustrent bien tes propos. Merci Bisous MTH

  22. Coucou ma Francine,

    Et oui c’est bien moi, pardon de passer rapidement, je veux juste te dire que je vais mieux maintenant. D’une bronchite, je suis passée à une pneumopathie qui m’a bien secouée. Je dois encore me reposer. Je ne t’oublie pas. Je reviendrai semaine prochaine en forme et nous reprendrons nos petites habitudes. J’espère que tout va bien par chez toi. Le temps ici gris et moche. Bon jeudi et bonne fin de semaine. Prends soin de toi.
    Lolli

  23. Bonjour Francine
    c’est vraiment de toute beauté ceux ci sont magnifiques merci de nous les avoir partagés j’ai adoré
    bisous
    Marcel

  24. Bonjour Francine, c’est une belle représentation ce globe et surtout un superbe assemblage de bois qui demande une grande connaissance dans le traçage. Tu as pu voir l’intérieur?
    Je te souhaite un bon jeudi.
    Bisous.

  25. Bonsoir Francine
    Une superbe suite, quel talent et quelle prouesse pour l’époque, tes photos montrent la finesse et la beauté de ces peintures et tu as en fait un superbe reportage. Je découvre.
    Douce soirée et gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

  26. Bonsoir Francine
    Merci de ton passage sur mon blog
    Je suis en retard et je dois partir donc je serai bref ce soir, mais je me rattraperai la prochaine fois 🙂
    Je te souhaite une très bonne soirée
    Gros bisous
    @lain

  27. Depuis, on sait que la Terre n’est pas le centre de l’univers et j’adore ces constellations animalières , ils connaissaient déjà plein d’étoiles à cette époque 😉 Bonne soirée Francine bise (:-*

  28. Je me décide à faire une virée sur ton blog, je sais que je ne pourrai pas tout lire mais dès le premier article je suis enchantée. Quelle belle croisière tu as faite, malgré une météo défavorable. J’aime les vieux châteaux, là je suis gâtée.
    Avant de poursuivre ma visite je te souhaite un bon dimanche (avec le doux soleil annonciateur du printemps).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !