logo

Les Confidents Le Printemps des Poètes

Les Confidents Le Printemps des Poètes

Jardin du Palais Royal Paris 1er

 

Dix causeuses sont  installées dans le jardin du Palais-Royal et font écho aux soixante chaises traditionnelles installées dans les jardins parisiens au siècle dernier. Cette opération se déroule dans le cadre du Printemps des Poètes, dont c’est la 18e édition cette année.

Les Confidents Palais Royal

Les Confidents Palais Royal

L’idée est de brancher ses écouteurs sur la chaise et d’écouter Baudelaire ou Apollinaire, et de partager ce moment poétique avec un, ou, une inconnue qui viendrait s’asseoir près de vous !

Les Confidents Palais Royal

Le confident, appelé aussi conversation, vis-à-vis ou tête-à-tête, est un double fauteuil en forme de S permettant à deux personnes de discuter sans avoir à tourner la tête. Ce meuble est une invention du Second Empire.

Les Confidents Palais Royal

Les Confidents Palais Royal

Les confidents, les chaises-poèmes de Michel Goulet

A partir du 4 mars prochain, dans le cadre du Printemps des Poètes, le Centre des monuments nationaux présente dans le jardin du Palais-Royal dix causeuses poétiques – « Les confidents » – créées, spécifiquement pour le lieu, par le sculpteur québécois Michel Goulet avec la complicité de François Massut.

L’artiste Michel Goulet a choisi, avec la complicité du Prince Jardinier, de faire revivre ces chaises dans leur nouvelle configuration en les nommant « Les confidents».

Dans le jardin du Palais-Royal (Ier), Charles Baudelaire dialogue avec Ingeborg Bergmann, Paul Verlaine avec Mahmoud Darwich. « Pas la couleur, rien que la nuance ! » s’exclame l’ami de Rimbaud.

Les Confidents Palais Royal

« Pas la couleur, rien que la nuance ! » s’exclame l’ami de Rimbaud. « Ma patrie est une valise, ma valise, ma patrie », lui répond le poète palestinien.

Les Confidents Palais Royal

« La mer est ton miroir; tu contemples ton âme » déclame Baudelaire. « On peut exiger de l’homme qu’il affronte la vérité », lui répond la poétesse autrichienne.

Ces échanges de vers à un siècle de distance, sont le cadeau que vient d’offrir aux Parisiens le sculpteur québécois Michel Goulet.

Les Confidents Palais Royal

Il offre dix chaises-poèmes aux Parisiens !

Tombé sous le charme de la capitale il y a 50 ans, cet artiste de 72 printemps se souvient avoir été « frappé à l’époque par le fait qu’ici, on peut déplacer les chaises dans les jardins ».

Un demi-siècle plus tard, Michel Goulet revient avec dix chaises-poèmes, des « confidents » comme il désigne les sièges assemblés deux à deux par ses soins et qu’il offre au jardin du Palais-Royal, grâce à la générosité de son galeriste, la fondation Sylvie et Simon Blais et du gouvernement québécois. Sous le soleil, ces chaises de 1921 récupérées et retapées ont fière allure. D’autant que chaque dossier a été percé au laser pour y inscrire un vers d’un poète français ou étranger (Baudelaire, Eluard, Cocteau, Pasolini…), assorti du nom de son auteur.

Les Confidents Palais Royal

Les Confidents Palais Royal

Installées depuis le 2 mars, ces causeuses sont soudées par une tablette sur laquelle l’artiste a sculpté un petit objet en bronze, en l’occurrence un harmonica pour Verlaine et Darwich. A l’intérieur, un MP3 fonctionnant avec des capteurs solaires, permet au promeneur qui branche ses écouteurs sur le boîtier, d’écouter un poème déclamé par son auteur ou un acteur de la Comédie Française. Au total, vingt textes d’écrivains contemporains francophones ou étrangers sont enregistrés.

Les Confidents Palais Royal

Lieux de rencontre, de partage et d’échange, ces chaises sont en tous points semblables à celles qu’elles côtoient, hormis le fait que chacune porte, percés dans les bandes horizontales du dossier, un fragment poétique et le nom d’un poète illustre.

Un objet du quotidien pour chaque confident

Un objet du quotidien est posé sur la tablette entre les deux chaises pour identifier et distinguer « Les confidents » et personnaliser le passage d’un rêveur assis là le temps d’un poème.

Les Confidents Palais Royal

Les Confidents Palais Royal

A vos écouteurs !

En branchant ses écouteurs sur le boîtier central, on peut écouter des vers de poètes contemporains dits en toute intimité à chaque personne qui prend place sur une chaise-poème. Régulièrement, d’autres poèmes et d’autres poètes de tous horizons, viendront ajouter leurs voix pour créer une symphonie de paroles sensibles et originales au cœur du jardin du Palais-Royal.

L’Administratrice du jardin Sylvie Vial se réjouit de cette initiative qui permet de « reconnaître la tradition littéraire du Palais-Royal où vécurent Colette ou Cocteau ».

Les Confidents Palais Royal

Les Confidents Palais Royal

Quant à Michel Goulet, il jubile : « je suis très fier de voir mes confidents entrer au jardin du Palais-Royal. C’est le projet le plus prestigieux que j’aie jamais réalisé ». L’artiste remercie aussi le Français François Massut, « un homme d’affaires amoureux de la poésie qui m’a ouvert toutes les portes à Paris ! »

Michel Goulet

Michel Goulet Les Confidents

Artiste sculpteur, Michel Goulet vit et travaille à Montréal au Québec. En parlant de sa démarche artistique, il a écrit: “J’ai toujours puisé parmi les objets déjà existants plutôt que de les inventer, choisi les motifs anecdotiques plutôt que les constructions savantes, accumulé les images iconiques plutôt qu’inventer de l’absolu: faire en sorte que l’art et la vie soient au plus près, qu’on ne sache plus vraiment si c’est de l’art ou du commun de la vie. Je travaille avant tout avec la rencontre, avec l’échange, avec la mise en commun et avec la reconnaissance de qui nous sommes face à l’autre. J’ai besoin de cette affinité avec l’objet que l’on partage, avec cet objet qui n’est pas de l’art pour en faire un matériau de ma sculpture. J’ai besoin aussi de cet objet petit, sans réelle valeur, fragile pour donner de la force à tout ce qui l’entoure. J’ai besoin enfin de cet objet qui n’est pas une simple représentation, mais une chose en soi.”

Les Confidents Palais Royal

Les Confidents Palais Royal

François Massut

François Massut est né et a grandi dans les Ardennes, plus précisément à côté de Charleville-Mézières, ville natale d’Arthur Rimbaud. Il vit à Paris. Avec le collectif Poésie is not dead qu’il a fondé, il tente de vaporiser, de percoler et de polliniser le poème dans l’espace public via différents médiums (installations, performances, road-trips de poésie action avec la Rimbaudmobile, etc.). Son objectif est que la poésie rencontre un auditoire non averti, non préparé, “dans une situation de risque et de fraîcheur, funambule et présente, malgré tout ! “.

Les Confidents Palais Royal

L’œuvre a été réalisée grâce aux soutiens en France du ministère de la Culture et de la Communication-Délégation générale à la langue française et aux langues de France, du Centre des monuments nationaux, des associations Le Printemps des Poètes et Poètes dans la Ville, de la société Le Prince Jardinier et au Québec du ministère de la Culture et des Communications, du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la Délégation générale du Québec à Paris, de la Fondation Simon et Sylvie Blais.

Sources :

http://www.printempsdespoetes.com/
http://www.leparisien.fr/ Le Parisien Philippe Baverel
Photo de Michel Goulet : crédit photo LP/Ph.B.

58 commentaires pour “Les Confidents Le Printemps des Poètes”

  1. Ah ah, je connais le jeu de la chaise musicale, mais poétesse je découvre et ma foi l’idée est plaisante !! Merci Francine, bises

  2. voilà une très bonne initiative dans notre France qui voit s’ envoler la morale et fleurir les absurdités !
    C’ est simple que deux chaises accolées puissent réveiller l’ intérêt pour la poésie, en en écoutant, en en parlant, ou en la découvrant !
    Merci pour cet article
    Passe une bonne journée
    Bisous

  3. Coucou ma Francine,
    Intéressantes cette idée de décorer ces chaises de citations de poètes. Ce vert jardin est très tendance et bien pratiques pour une petite pause.
    Merci pour le partage de tes superbes photos et de tes explications toujours aussi captivantes.
    Bises et bon mercredi

  4. Kikou Francine,
    c’est sympa toutes ces chaises écrites .
    Hier il a fait beau quand Eloïse a été repartie avec Jess ; pfff . Aujourd’hui, je ne sais pas quel temps il va faire, là il ne pleut pas mais d’après la météo , nous aurons souvent de la pluie cette semaine et la suivante.
    Je te souhaite une bonne journée, moi je vais chercher ma puce pour la journée, bisous,
    Nadine

  5. Une magnifique initiative qui me plaît beaucoup ! Ecouter de la bonne poésie dans un tel cadre doit être idyllique ! Même si l’on connaît les poèmes, la façon originale de les aborder change tout ! Dommage que ce soit éphémère ! belle journée Francine Bisous

  6. Bonjour Francine ,
    merci de nous faire découvrir cette ouverture à la poésie d’une façon si originale ! Quelle belle initiative que ces causeuses prêtes à accueillir les promeneurs . les extraits nous rappellent bien l’auteur …. reste à écouter les textes , dans ce lieu de verdure et de paix ! Bonne promenade ! @mitiés , excellente journée , Alain .

  7. Un tres bel article
    sympa ces chaises qui se veulent messages
    je viens lire ton article de ma tablette
    cela marche tres mal cote blog
    bonne journee
    bises

  8. Bonjour Francine,
    Ah! la phrase qui me plait : on a besoin de ses mains pour dire les choses ;
    60 chaises, elles sont toutes prises ? pas sûr …. très intéressant !
    tu t’assoies, tu lis !!! et un prince charmant arrive !!!! tu y crois !
    on ne sait jamais, mais il faut y aller s’asseoir toute la journée !!! lol
    Tu as marqué à partir du 4 mars !!! nous sommes en avril !
    Bonne journée, bises

  9. Je me suis toujours demandé, si les bancs et les chaises des parcs pouvaient parler, ce qu’ils raconteraient. Ils doivent en savoir des choses, en recevoir des confidences. On pourrait écrire un livre de ce que l’on peut imaginer qu’ils nous diraient.
    Chouette idée que ces confidents dans le parc.
    Bises.

  10. bonjour, j’aime bien le principe, se reposer et se cultiver sans effort, cela permet de mieux réfléchir aussi à la citation !! Dans les écoles ou collèges il devrait y en avoir avec d’autres types de maximes !!
    bisous

  11. Une belle initiative que ces chaises confidentes dans ce beau jardin du Palais Royal un bon moyen de parler ou ecouter de la poésie.bonne fin de journée Francine bises

  12. Bonjour Francine
    Très bonne initiative ce printemps des poètes, ils ont une chaises à leur nom pour chacun. J’ai cherché mais je n’ai pas trouvé la mienne 🙂
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une très bonne journée
    Gros bisous
    @lain

  13. Bonjour, j’aime assez les écritures sur les dossiers des chaises , çà crée une intimité surtout à deux ..alors tu t’en sors avec ton nouveau petit bijou ..!!…;le ciel se fait menaçant ce soir …grrr…Bisous

  14. Hello Francine
    On peut dire qu’il y a une belle brochette de poètes qui a posé son verbe sur ces chaises….
    Demain randonnée en moyenne montagne. C’est pour me mettre en appétit pour les futures grandes randonnées du Mercantour.
    bizz
    Pat

  15. Quelle plaisante et originale idée Francine … je ne connaissais pas !! Comme çà doit être agréable et çà permet de faire connaissance et partager ses goûts en littérature .
    Mes bises dans ta soirée, sous le ciel gris et les giboulées …. quel changement avec le beau soleil d’hier !!
    Nicole

  16. C’est pas tout à fait le Printemps… car il manque encore le feuillage des arbres ! Quel incroyable endroit, très insolite !
    Bisous,
    Gilbert

  17. …c’est génial! j’aime cette idée que l’on puisse s’asseoir ainsi et bavarder, échanger, écouter….
    Bises de Mireille du Sablon

  18. Bonjour Francine, oui j’ai installé un “croque-pub”!
    Pour ton reportage photos sur ces chaises, c’est super car il y a de quoi faire de jolis tête à tête.
    Par contre il faudra un ticket s’il y a foule (rire).
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  19. coucou Francine
    Nous ne pouvons pas bloquer les pubs sur ekla, ils nous imposent d’en avoir désormais !!
    c’est à toi de mettre un bloqueur sur ton ordi
    Avec ce bloquer ça va on ne voit rien du tout et tout est normal comme avant
    j’ai mis un lien pour charger le petit logiciel si tu as google
    C’est sur que c’est pénible et beaucoup vont se lasser
    Je pense que ça va être la perte de cette belle plateforme
    bonne journée à toi
    bisous

  20. Coucou, moi je dirais que c’est le printemps de Francine. Tu n’as pas vu ta chaise ? Hi Hi
    Pas de pub encore chez moi ? Alors tant mieux, peut-être que ça ne tardera pas…

    Jeudi et oui, en plus un beau rayon de soleil, mais pas chaud, mon café lui si, donc je le déguste avec toi.
    Les semaines passent à une vitesse folle.
    Pas mal de personnes ont quitté Ekla, et pour leur rendre visite il faut avoir un compte lambda… Désolée donc si je ne peux leur rendre visite.
    Du 18 au 24 avril je serai en pause sur mon petit univers.
    En attendant le week end se profile déjà, je souhaite qu’il sera très agréable pour tous et que nous aurons du beau temps. Bon vendredi demain et on se revoit lundi si rien ne m’en empêche lol ! Continue à prendre soin de toi.
    Lolli

  21. Bonjour Francine, je trouve que c’est une excellente idée ce genre de chaises avec de belles citations. C’est très réussi et merci de tes belles photos.
    Douce fin de journée.
    Bisous

  22. Bonjour Francine
    C’est une bonne idée ces confidents mais posés là en plein milieu ça fait bizarre !
    il ne manque que le café !
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne soirée

    • les parisiens adorent déplacer les chaises! à l’origine elles avaient été placées par l’artiste à des endroits bien précis, mais elles bougent sans arrêt !

  23. Jolis ces confidents pour que les gens réapprennent à parler en tête à tête 😉 le pire serait d’être assis dedans et que les deux personnes aient le nez dans le portable . Bonne soirée Francine Bise (:-*

  24. Bonsoir Francine c’est vraiment magique que ce reportage je trouve cela magnifique c’est une idée formidable que du plaisir que d’être ainsi à l’écoute j’adore bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  25. Paris est vraiment une ville extraordinaire et je trouve ces confidents bien faits en permettant d’écouter des poésies , une grande ouverture d’esprit , notion de partage .
    J’aime beaucoup .
    Bises

    • hélas, apparemment les gens n’ont pas bien compris, je n’ai vu personne écouter les poèmes, ils n’ont pas lu le panneau explicatif

  26. bonsoir tres belle initiative ces chaises soudées original et avec ces phrases sa me plait bien tu va te regaler c est magnifique tu part en bateau ou en avion?? nous on etais partis de belgique en bateau j usqua amsterdam puis on avais pris les canaux j usqua roterdam c est super bon voyage et ramene plein de photos bisessssssssssssssssssss

  27. Bonsoir Francine,
    Ah je suis venue voir si les chaises s’étaient garnies !!! lol
    je me doute que les causeuses sont prises,
    ça permet de faire ” peut être “de belles rencontres, bonne idée !!
    Bon vendredi, bises

  28. Quelle bonne idée !
    Tout est intelligence et bienfaits dans cette réalisation…félicitation au concepteur, au mécène et à la ville de Paris.
    Super ce reportage !

  29. coucou, merci de tes passages que me font très plaisir, je viens dans ton monde que me plait beaucoup et surtout ton amitié pour te souhaiter une très bonne journée comme ainsi un très bon week end,gros bisous caty

  30. Décidément il s’en passe des choses sur cette place ! Je n’aime pas les hommes debout (même si le recyclage de vieux matériaux me plait) par contre les chaises doubles sont super !! Chouette aussi les marquages poétiques et les objets du milieu. Je ne connais pas François Massut, peut-être y a t il eu des articles à son sujet dans la presse locale mais ça ne me dit rien.
    Bonne fin de dimanche et bonne semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !