logo

Les bateaux-mouches parisiens (1)

 Bateaux-mouches Pont de l’Alma

Port de la Conférence Rive droite Paris 8ème

A Paris, la balade en bateau-mouche est incontournable pour découvrir la capitale.

Bateaux-mouches : histoire et origines partie 1

On trouve dans le manuel des cours élémentaires et moyen “Lecture et leçon de choses” par Paul Bert de 1887, la définition du  bateau-mouche suivante : “Les bateaux-mouches qui transportent les passagers sur la Seine, dans la traversée de Paris et la banlieue, sont des bateaux à hélice mus par la vapeur. Ils contiennent de 300 à 400 personnes tant dans leur cabine que sur le pont. Par leur rapidité et le bas prix des places, ils rendent de grands services à la population parisienne.” 

 Le bateau mouche existe dès le XIXe siècle; à l’époque ce sont des embarcations qui ont un but utilitaire, et servent au transport de marchandises et de passagers d’un lieu vers un autre sur divers fleuves et canaux.


Ces embarcations n’avaient aucun but touristique, et ne servaient pas pour des promenades partant d’un point pour y revenir. C’était avant tout d’un moyen de transport extrêmement compétitif en terme de tarif. En 1903, en fonction de la distance, de la rapidité et de la facilité d’utilisation, le coût variait entre 10 et 30 centimes.Lorsqu’en 1881, les Ponts et Chaussées  demandent la suppression du ponton des Bateaux-Mouches à Lyon qui gêne le passage des bateaux entre le barrage et l’écluse de la Mulatière, c’est un tollé général car le service des Mouches est plus rapide que la ligne de tram surchargée entre Lyon et Oullins.

 A cette époque à Lyon exisitait non seulement la compagnie des “Mouches” mais aussi celles des “Guêpes” et des “Abeilles”. La compagnie des “Mouches” était  la première compagnie de bateaux de transport de passagers à Lyon. Cette concession a été accordée par arrêté préfectoral le 12 décembre 1862 à deux industriels (Emile Plasson et Chaize) pour la navigation entre Vaize et la Mulatière. 5 bateaux-mouches (numéroté de 1 à 5) constituent la flotte. Le plus célèbre d’entre eux est probablement la Mouche n°4 qui versa dans la Saône le 10 juillet 1864 suite à l’explosion de son générateur à vapeur vertical.

Les “Guêpes” font leur apparition à Lyon en 1872. Plus gros que les “Mouches”, les “Guêpes” vont jusqu’à Collonges. Des années 1860 à 1900, les bateaux-mouches de Lyon transportent en moyenne 1 500 000 voyageurs par an avec un pic à 4 000 000 en 1871.

Le bateau-mouche tire son nom de son implantation lyonnaise. Pour des raisons de sécurité et afin de limiter les nuisances sonores, les activités industrielles, dont les chantiers naval de Lyon particulièrement actifs après 1850, se sont regroupés dans le sud de Lyon, dans le quartier de la Mouche. Au début du XIXème, ce secteur est une zone de marais né des bras du Rhône appelés “mouches”, d’où son nom. Leur assèchement et l’endiguement du Rhône laissent la place à de vastes étendues très rapidement colonisées par l’activité industrielle naissante et florissante. La Halles des Abattoirs Tony Garnier en est le bâtiment emblématique.

 

Le terme de bateau-mouche a traversé les siècles. Aujourd’hui les bateaux mouches sont incontournables pour les toursites, …et lesparisiens !!! C’est à l’occasion de l’exposition universelle de 1867 que les premiers bateaux-mouches font leur entrée dans la capitale. À la suite d’un concours lancé par les organisateurs de l’exposition, le constructeur naval lyonnais Michel Félizat (associé à d’autres lyonnais) remporte le prix et achemine par la Saône, le canal de Bourgogne, l’Yonne et la Seine, une trentaine d’exemplaires de ses bateaux à passagers. Ce sont prêt de 2 000 employés que les divers chantiers navals de Lyon firent travailler pour fabriquer la commande des 30 bateaux-mouches dans un délai de 8 mois.

http://www.batorama.fr/

40 commentaires pour “Les bateaux-mouches parisiens (1)”

  1. je suis bien content d’ apprendre l’ origine et l’ histoire de ces bateaux mouches, dont je ne pensais pas qu’ ils étaient si anciens !
    Je me demande aussi, s’ ils ne pourraient retrouver leur premier usage, à savoir le transport des parisiens !
    il me semble qu’ alors, la Ratp hésiterait à faire grève !
    Merci pour ces photos et cet article !
    bonne journée
    bisous

  2. Coucou Francine,
    Encore une remontée dans le temps des plus intéressantes. Je ne savais pas que les lyonnais étaient les précurseurs de ces compagnies. Une belle histoire pour l’arrivée des bateaux “mouche” à Paris. Merci pour cette page d’histoire.
    Bises et bon lundi. ZAZA
    P.S. Toujours obligée de remplir les champs d’identification, ce qui n’est pas chose facile, car je me suis faite virer 3 fois avant d’y arriver.

  3. Bonjour Francine,
    Intéressant cette explication sur l’origine de ces bateaux qu’on retrouve encore aujourd’hui sur la plupart des grands rivières et lacs d’Europe.
    Je suis toujours partant pour une mini-croisière 🙂
    Bonne semaine, Frans

  4. bonjour francine
    je ne savais pas que leurs origines étaient si lointaine
    agréable balade à faire par beau temps
    Le temps est pluvieux et la température est trop fraîche aujourd’hui
    Je te souhaite de passer une bonne journée
    bisous

  5. coucou Francine, flûte tu ne m’as pas attendu , je serais bien venu te tenir compagnie , génial toute cette histoire , c’est vrai qu’il y a des endroits ou ça remplace les transports en commun , la pollution en moins …passes une bonne journée ..ta new est arrivée dans mes indésirables et hop , j’ai remis en place , bisous

  6. Bonjour Francine, un reportage très bien documenté….. J’aime les bateaux-mouches et à chaque fois que j’ai de la Famille ou des Amis qui viennent à Paris, on fait une belle balade sur la Seine, c’est toujours un bon moment appréciable par tous ! bonne journée, bisous à bientôt. “Miss Mary”

  7. Bonjour Francine!
    Je suis heureuse de continuer à te suivre après la pause estivale!
    Nous avons fait une excursion en bateau-mouche la nuit, c’était joli!
    Gros bisous A bientôt

  8. bonjour francine
    pour moi cela fonctionne très bien et je ne comprends pas pourquoi chez quelques uns de tes amis cela ne fonctionne pas?
    je ne peux essayer avec internet explorer car il n’est pas mon navigateur principal
    bonne fin de journée
    bises

  9. bonjour Francine, je connais un peu leur origine, car j’avais fait un article dessus, donc il avait fallu que je fasse des recherches, même mon mari ne le savait pas à l’époque! tes photos sont très belles..je suis toujours à la recherche d’un club photo !!
    bisous

  10. Hello Francine .
    Le lien de ta news ne fonctionne pas du moins chez moi , mais j’ai cliqué sur ton pseudo .
    Je ne connaissais pas l’origine de ces bateaux , bel article et complet de plus .
    Passes un bon début de semaine Francine .
    Bizz amicales

  11. Bonjour Francine
    J’ai eu le plaisir lors d’une visite à Paris de faire du bâteau-mouches… Grâce à ton article je comprend mieux l’origine de ce bâteau… Bon il nous reste plus qu’à embarquer maintenant :))
    Gros bisous et belle journée
    Chronique

  12. bonjour , il ne faut pas tout retaper juste la première lettre des 3 coordonnées…elles s’inscrivent en dessous tu clique dessus, et elles s’installent …
    j’ai visionner tes photos ,,on dirait une panthère avec ses grandes pattes , amusant à regarder….oui je crois que nous partons vers l’automne , mais il y aura encore de belles journées ….bisous sous la pluie…

  13. onsoir Francine … merci pour l’histoire des bateaux-mouche et tes très jolies photos sous tous les angles … tellement incontournables que c’est la première chose que j’ai faite la première fois que j’ai visité Paris .. ah pardon .. la deuxième après le chateau de Vincennes !!!

    Merci pour ton mail .. je suis allée voir au taf sur … A creuser !!! … de fait, j’ai déjà une blogpote sur et elle aussi en est contente …
    bonne soirée – bisous

  14. bonjour francine
    je ne peux mettre de commentaires sur ton article du jour
    Le temps ce matin s’est bien rafraîchi ,l’automne arrive à grand pas
    je te souhaite de passer une bonne journée
    bisous

  15. Bonjour Francine, merci pour ta petite visite d’amitié….. Ton article est magnifique, comme toujours, et surtout très bien documenté, tu es un “pro” ! bonne soirée, bisous à bientôt. “Miss Mary”

  16. Bonsoir Francine, merci pour cet article très intéressant sur les Bateaux Mouches dont je ne connaissais pas l’origine.. Je n’ai reçu qu’un commentaire de ta part aujourd’hui… Bonne soirée, toutes mes amitiés…

  17. Bonsoir Francine,
    Comme cela le bateau mouche est lyonnais ! Je suis tout étonnée de cette origine et merci pour ce bel article .
    Une ballade en bateaux mouches est un véritable plaisir . La Seine est le fil conducteur de Paris, alors rien de tel pour la découvrir … au fil de l’eau …
    Je me suis inscrite à ta news …J’avais oublié …oups !
    Bonne soirée .
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !