logo

Le zouave du pont de l’Alma

Zouave du pont de l’Alma

Paris 8

Ce samedi 28 décembre, la Seine, sur la portion qui va de Pontoise à Créteil, en passant par Paris, et jusque Marne aval, est en vigilance jaune. Ce qui signifie un risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées.

Ces données sont fournies par le  Service de Prévision des Crues : Seine moyenne-Yonne-Loing.

 

*Imaginez : Lors de la crue de 1910, la plus importante qu’ait connue Paris depuis qu’elles sont mesurées,l’eau avait atteint le bas des épaules du zouave du pont de l’Alma. Impressionnant!

 

Toutefois,n pour nous les parisiens, la meilleure mesure reste le zouave du pont de l’Alma, et nous surveillons de près ses pieds!

 

Et aujourd’hui, on peut constater que le niveau de la Seine est haut, mais pas de panique, tant que le zouave n’a pas les pieds dans l’eau, tout va bien. Par ailleurs les voies sur berge ne sont pas inondées. Cependant, avec les pluies de ces derniers jours, le risque est accru.La Seine a débordé dans la Marne.

Le service des eaux de Moret signale que les niveaux seront légèrement à la hausse jusqu’à la fin du week-end en raison des ondes de crues provenant de la Marne, de l’Yonne et dans une moindre mesure de la Seine à l’amont. Toutefois, la situation ne présente pas d’inquiétudes particulières, c’est une crue habituelle pour la saison.

 

C’est vrai, mais on va continuer à regarder les pieds de notre zouave du pont de l’Alma!

 

Pour information, à Austerlitz, la cote observée à 14 heure ce samedi 29 déczmbre 2012 était de 2,86 mètres.

 

Le saviez-vous?
“Le Pont de l’Alma fut construit pour commémorer la brillante victoire des Français, Anglais et Turcs sur les Russes, pendant la guerre de Crimée, le 20 septembre 1854, sur les rives du fleuve Alma? Le zouave, haut de 6m et pesant 7 tonnes, monte la garde face au courant”.(Philippe)

 

sources : http://www.vigicrues.gouv.fr/
http://www.parislenezenlair.fr/

 

25 commentaires pour “Le zouave du pont de l’Alma”

  1. BONJOUR,

    j’aime bien ton nouveau bandeau, ça fait un peu crèche, village perché !!

    Je crois que ce zouave a rarement les pieds au sec, car les bateaux doivent provoquer des remous qui vont jusqu’à lui !!

    bonne journée

  2. ces coutumes persistent uniquement de manière virtuelle et symbolique comme je l’ai écrit;

    les croyants ne se font plus bruler vifs depuis très longtemps de même que les veuves ne se font plus bruler sur le bucher aux côtés de leur mari défunt en Inde;

    les choses évoluent, lentement parfois mais surement;

    bonne soirée, Francine;

  3. Bonsoir Francine,

    risque de crue à Paris…il est vrai qu’il pleut beaucoup pour le moment..

    Sympa, ce zouave…J’avais fait une balade spéciale “ponts de Paris” et c’était très intéressant..Beaucoup de ponts apparaissent également dans des films..

    Bises et bonne soirée!!

  4. Coucou Francine , avant que ton zouave soit inondé , l’Oise sera dans un drole d’état  , car il y a des priorités..pases une bonne soirée et bon courage pour demain , bisous

  5. Encore une belle série interressante sur ce brave Zouave. C’est vrai que c’est une référence parisienne pour les crues de la Seine.  Mais la référence n’est plus la même depuis la fameuse crue de 1910 puisque le pont de l’Alma et son zouave ont été rehaussés vers 1972.

    S’il avait actuellement de l’eau jusqu’aux épaules, la crue serait encore plus grande qu’en 1910 et les dégâts sur Paris impensables, malgré les précautions qui semblent être prises. 

  6. Sais tu que même dans les Ardennes on connait le zouave du pont de l’Alma ? Dans ma famille on écoute RTL (même si maintenant c’est surtout le matin pour les info) alors depuis que je suis petite je sais ce que signifie “le zouave a les pieds dans l’eau” ou le zouave a de l’au au dessus des chevilles”.

    C’est vrai qu’elles sont curieuses ces vitrines parisiennes, ça me fait plus penser à des déco pour adultes. Bien sûr les petits doivent être admiratifs devant les paillettes, les bijoux … et les lémuriens ! mais ça ne doit pas les faire rêver comme des vitrines avec joujoux et nounours.

    Ma fille voulait qu’on aille demain à la capitale, en TGV. Moi ça ne me dit rien … je crains que la cohue nous empêche de profiter des illuminations et décors. Qu’en penses tu ?

  7. j’ai fait la promenade hier en bateau sur la Seine – le courant était très fort aux piles des ponts – tu as fait de belles photos de ce bon Zouave – bonne fin de journée fleurie – bises

  8. les jeunes ont réussi à me décider, nous partons donc tous les trois (fils et fille) lundi à 10h45 de Charleville, arrivée 12h30 gare de l’est. J’aime pas les trucs improvisés !!!! surtout que là on attent les voisins qui vont arriver d’une minute à l’autre pour souper !!!  Enfin comme on n’avait rien prévu ma fille et moi pour le réveillon, ça compensera. Retour à 20h15 à Charleville, juste à temps pour déposer mon fils chez les copains avec qui il réveillonne. 

    j’ai noté tes conseils, on verra selon la météo et l’état de nos pieds ce qu’on fait au juste. D’habitude je programmme et repère sur un plan …. 

  9. C’est bien comme cela on ne dira pas qu’il y a la secherresse , pourvu que l’inondation n’arrive pas .

    Sinon pour le réveillon en péniche , possible ou pas

    A bientôt

  10. Coucou Francine!!

    Tant que le zouave n’a pas les pieds dans l’eau il ne ‘y a pas lieu de s’inquiéter et puis il est là pour faire le garde !!! donc il faut lui faire confiance! Merci de ton passage ! Je t’embrasse bien fort!

  11. Mes voisins viennent de repartir, vaisselle pas faite, je crois que ça attendra demain. Merci beaucoup pour toutes tes infos. Espèrons qu’il ne pleuvra pas, que l’on puisse profiter de notre virée parisienne.

    Sincèrement je crois qu’on est un peu fadas de partir comme ça, mais les jeunes sont ainsi, ils ne programment pas, ils foncent et n’anticipent pas….  Z’ont pas fini de m’entendre râler si ça ne se passe pas bien !!

    bon lundi Francine (la prochaine fois si on s’y prend plus töt et qu’on part plus longtemps, on essayera de se voir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !