logo

Le Taureau Camargue

Taureau Camargue

“Raço di Biòu”

Le taureau est le second symbole de la Camargue. La présence de bovidés en  Camargue remonte à la plus haute Antiquité, ses origines sont diverses, comme pour le cheval plusieurs thèses s’affrontent. Façonné par l’environnement dans lequel il vit, le taureau Camargue est un animal rustique. Il vit en troupeaux appelés “manade”. Son élevage est aujourd’hui pratiqué par 150 manadiers regroupant environ 20 000 têtes.

Taureau Camargue

*Comme les chevaux camargue, les taureaux camargue sont marqués au fer rouge de la marque de son propriétaire.

Il est de taille élancée, n’excédant pas 1m30, avec une tête fine, le robe toujours très foncée. Les cornes sont la caractéristique la plus typique de la race, elles se dirigent verticalement vers le ciel formant principalement chez les femelles une lyre parfaite ou un gobelet chez le mâle.

Taureau Camargue

*La lyre parfaite.

La race Camargue (“Raço di Biòu”) a été reconnue depuis 1998 et sa conservation n’est due qu’à ses aptitudes au jeu et principalement à la course camarguaise avec ses partenaires que sont les raseteurs et le public. Il n’y a pas de belle course camarguaise sans cette osmose entre les trois intervenants.La course permet aux meilleurs “cocardiers” de démontrer leur agilité, leur combativité et leur bravoure face au hommes en blanc.

Dans la course camarguaise le “Héros” est avant tout le Taureau; les cocardiers portent tous un nom qui, en grosses lettres sur une affiche, remplira les gradins des arènes. Des stèles et statues sont élevées en l’hommage des certains “grands cocardiers”. La statue de Vovo trône fièrement devant les arènes des Saintes Maries de la Mer.

Taureau Camargue

Une grande partie du cheptel non apte au jeu des arènes partent à la boucherie car la viande de taureaux Camargue a été valorisée par l’obtention en 1996 du label Appellation Origine Contrôlée. Une bonne côte de taureau grillée, c’est un pur délice; une autre recette traditionnelle, la taureau à la gardiane, sorte de ragoût.Le biou ne se trouve que dans la région d’origine.

Taureau Camargue

*Les cornes sont dirigées vers le haut; cela signifie que ces taureaux sont destinés  à la course camarguaise. Les taureaux ayant des cornes horizontales et dirigées vers l’avant sont des taureaux ce combat (avec mise à mort).

 

Sources : sur site  

42 commentaires pour “Le Taureau Camargue”

  1. Bonjour, Francine, me voici, super ton article ! Je passe te remercier de ton bon passage. Je te souhaite un bon week-end, chez nous tjrs du soleil et de la chaleur. A bientôt, au plaisir, mes amitiés, gros bisous.

  2. coucou Francine
    je t’avoue que j’aurai aimé les voirs de plus prés mais bien gardés les p’tits comme des stars …pour ton pépére j’espere que le verdict ne sera pas trop lourd à gérer Bisous

  3. bonjour ma belle, j espère que tu vas bien… je la la corrida et tous ceux qui de près où de loin font qu elle existe… c est vrai aussi des tous les combats de coqs et tout ce qui est brutal en général… je pense à toi gros bisous

  4. Comme je t’envie Francine!
    J’espere pouvoir venir aussi un jour,
    ma grande amie Louisette habite a Saint Gilles
    et m’invite chaque annee !
    FANNY.

  5. Bonsoir Francine …. joli montage qui résume bien les différents aspects de la camargue … ton texte est très bien documenté …. 1,5m au dessous du niveau de la mer … pas étonnant que l’on ait sali nos baskettes, n’est ce pas ??? lol mdr
    Au fait, pourquoi tu écris ‘cheval GRIS” ??? les Camargue sont BLANCS voyons !!! hihihihi
    gros bisous ma copine – à bientôt
    Au fait, tu as fini ta lessive ???

  6. re-bonsoir miss … pas de rando aujourd’hui, j’ai tél à ma copine hélène et nous avons remis à plus tard car pas la pêche et de plus une autre copine avait décliné aussi la sortie … on verra çà en fin juin surement …
    Le jardin des plantes est toujours une merveilleuse idée de balade … il faudra que tu m’y emmènes …
    Merci pour tes compliments sur mes photos … je suis toujours très sensible à ton avis car j’admire énormément tes photos … ton appareil a bien fonctionné aujourd’hui ??
    gros bisous

  7. Je ne connais pas la Camargue,mais j’apprécie ta visite guidée!! Avec Muriel vous avez dû bien vous amuser et profiter de la jolie région Veinardes!!!Je vous fais de gros bisous à toutes les deux!!@bientôt

  8. bonjour une région que j’aime !! depuis 2008 je n’y suis pas retourné un sejour est programmé pour l’année prochaine bon mardi bises

  9. compiegnephotos.canalblog.comx
    Quel beau week end tu as du passer…Un très bel endroit,j espère que tu as eu du beau temps..Bonne soirée.

  10. Bonjour Francine,
    Tu as certainement passé un agréable weekend dans cette belle région! Une ancienne collègue avait une maison là-bas.
    Amitiés,
    Frans

  11. Ils sont magnifiques, mais ils n’ont pas été loupés au fer rouge ceux là. Un seul marquage ne suffisait donc pas ?
    Ici les Ibis peuvent s’envoler, ils sont arrivés on ne sait trop comment, probablement échappés de parc zoologiques, car ils n’ont rien a faire dans ce couloir de migration 😉
    Bonne journée et merci pour ce partage

  12. Hello Francine
    Bon ! ca ne va pas plaire ou herbivores , mais je me suis régalé avec quelques taureau à la broche en camargue ! hi hi hi
    bisous
    pat

  13. Coucou Francine , que serait la Camargue sans les taureaux , de bien belles bêtes que j’aimerais voir dans une arène ….bon fin de journée ,bisous

  14. fausse manoeuvre, je crois que j’ai effacé mon com, je recommence.
    Après un passage chez tes “titis” je viens compléter ma culture générale grâce à tes articles de la semaine. De vrais génies ces hommes qui faisaient des calculs savants sans ordinateurs et sans calculette !!
    Pas vu de médaillon sous la pyramide inversée (pas plus que le trace du tombeau de Da Vinci code, LOL) beaucoup trop de monde.
    Quant à ton article du jour, je trouve barbare que l’on autorise encore les marques au fer rouge. D’autant plus que d’après tes photos, ce n’est pas une simple petite marque. Quand on sait la souffrance d’une petite brûlure … Enfin c’est comme les corridas, ça fait partie de la culture je suppose. Et ce ne sont “que” des animaux …
    Voilà le soleil propice aux grandes aérations. A bientot Francine.

  15. Bonjour Francine,
    Belles bêtes! C’est bien d’avoir un bon téléobjectif à ces moments-là car ils n’ont pas l’air commodes 🙂
    Amitiés,
    Frans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !