logo

Le Printemps Haussmann Paris (3)

Printemps Haussmann
64 Boulevard Haussmann Paris 9

En cette période de fêtes, les façades du Printemps Haussmann s’ornent de volutes lumineuses reprenant les dessins ornementaux des jardins à la française et de montgolfières géantes symboles d’un départ imminent.  

L’aventure des Galeries Lafayette commence en 1893, lorsque deux cousins,Théophile Bader et Alphonse Kahn, décident de s’associer pour reprendre un commerce de Nouveautés.En 1894, plus de quarante ans après Le Bon Marché, ils ouvrent le magasin Les Galeries Lafayette à l’angle de la rue La Fayette et de la rue de la Chaussée-d’Antin.

Printemps Haussmann Paris

L’aventure du Printemps a commencé quelques années plus tôt. C’est par acte notarié que Jules Jaluzot et Jean-Alfred Duclos créent Le Printemps le 11 mai 1865.

Printemps Haussmann Paris

Les deux magasins sont idéalement situés, car très proches de la gare Saint Lazare, terminus de 5 lignes.Jules Jaluzot, qui habitait le quartier, a pressenti le développement de la ville vers l’ouest, grâce au développement  du trafic des omnibus.

Printemps Haussmann Paris

Les Galeries et le Printemps sont l’un à la suite de l’autre, et occupent une bonne partie du boulevard Hausmann, du début du boulevard jusqu’au numéro 64.

Printemps Haussmann Paris

Le marchandage n’est plus de mise, et Le Printemps pratique des prix fixes et vend à bon marché des produits innovants et de qualité. C’est ainsi, par exemple, que le Printemps met en vente un taffetas de soie noire qui connaît un certain succès : la « Marie-Blanche », un modèle déposé. En fin de saison, des tissus « défraîchis » sont mis en vente à prix réduit ; ce sont les soldes.
Chaque année, le 21 mars, premier jour du Printemps, un bouquet de violettes est offert aux clients.

Printemps Haussmann Paris

Le Printemps a été racheté en 2006 par RREEF ( Deutsche-Bank) 70% des parts, et le groupe de l’homme d’affaires italien Maurizio Borletti qui détient 30% des parts. Il est devenu le grand magasin de référence de la mode et du luxe, suite à sa profonde transformation.

En 2010, le mythique grand magasin s’est repositionné sur le très haut de gamme en inaugurant un chiquissime concept luxe et accessoires sur 10000 m2 et trois étages. La clientèle à revenus élevés et étrangère est ainsi visée. Le ticket moyen y est passé de 60 à 600 euros.

Fini le joyeux fouillis d’antan et ses petites marques, place aux grandes. On ne trouve plus les bijoux fantaisie, les portefeuilles à tous les prix, les écharpes de toutes les couleurs…et surtout ses collants! Les clientes sont déboussolées…

 Ils n’ont rien à faire d’une petite mamie comme moi, se désole Odette, 79 ans. Pourtant, cela fait trente-cinq ans que je suis cliente ici! Ils ne pensent qu’à vendre leurs sacs à trois zéros aux Russes et aux Chinoises. »

Mais, si les clientes sont déboussolées, elles n’en restent pas moins époustouflées par la beauté du décor, qui a été revu par le cabinet d’architectes américano-canadien Yabu Pushelberg. Ce lieu classé monument historique a subi des transformations importantes, sans fermer : creuser une ouverture pour un escalier sur trois étages, changer les escalators, déplacer les ascenseurs, recouvrir de marbre blanc… Pour un résultat ultradesign. les trois nouveaux niveaux (rez-de-chaussée bas, rez-de-chaussée et premier étage) sont très clairs, réveillés par des sculptures
aériennes d’acier dépoli.

Effectivement Le Printemps est magnifique, le magasin est devenu le temple du luxe.Sa transformation a permis d’attirer “les touristes arrivant à Paris, Chinois, Coréens, Japonais et Russes en tête. Ils ont représenté 35 % du chiffre d’affaires l’an passé, contre 10 % il y a cinq ans.les touristes arrivant à Paris, Chinois, Coréens, Japonais et Russes en tête. Ils ont représenté 35 % du chiffre d’affaires l’an passé, contre 10 % il y a cinq ans”.

sources : www.leparisien.fr/ du 8 avril 2010, le figaro du 5 avril 2012  

56 commentaires pour “Le Printemps Haussmann Paris (3)”

  1. il me semble que le printemps a toujours été plus haut de gamme que les galeries… bon c est vrai c était quand même abordable pour les clientes lambda… mais j ai rêvé ou il est question d un nouveau rachat ??? gros bisous

  2. Bonjour Francine
    Je suis de retour, l’opération a bien réussit.
    Un tout grand merci de ton très gentil com, qui fait chaud au coeur
    Je te souhaite un très bon mercredi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  3. le made in Paris c est le grand chic bien sur
    et les étrangers ne s’y trompent pas
    ( je suis toujours chez over si tu préfére ce blog ) je partirais quand il changera de look loll)
    mais je met davantage d’ articles sur over pour le moment un part jour
    bises Francine kénavo

  4. c’est vraiment un bel édifice que tu as su mettre en valeur, surtout la photo où l’on voit la passerelle. Il me semble que ce matin il y avait des grévistes pour les soldes…
    Nous partons au soleil des Antilles, je me connecterai un peu car j’ai programmé
    bisous

  5. bonsoir Francine … désolée ma copine mais la neige, je te la laisse .. la pluie aussi … en provence, il fait frisquet mais au moins le ciel est bleu !! MDR LOL
    Ces grands magasins parisiens sont “victimes” de leur renommée … tout y est cher, trop cher pour moi aussi … ils me rappellent les magasins Harold’s à Londres … payer sa plaquette de beurre 3 fois plus cher, ma mon truc !!
    Question fringues, c’est vrai que j’aime les marques … et je cours les soldes privées … mais mon budget n’est hélàs pas celui des riches asiatiques !!
    bisous et caresse à Jerry … une aussi à Tibili, le pauvre ..
    deux jours encore et c’est le week !! courage

  6. Force est de constater que c’ est le luxe qui souffre le moins de la crise, et ce, quelque soit le domaine.
    Il faut avoir le nez, et la volonté, pour anticiper, et se lancer Il ne faut pas oublier la renommée mondial de ces quasi institutions.
    et puis, il suffit de regarder tes photos pour approuver.
    bonne journée
    bises

  7. Coucou francine , c’est du rêve , mais moi, je ne garde qu’une montgolfière..en tout cas de beaux magasins que tu nous offre.une journée sous la pluie grr, passes une bonne soirée , bisous

  8. A propos de magasin où l’on trouve de tout … on s’est posé une question en arpantant les rues : pas de commerces alimentaires (on a vu une seule supérette), les gens prennent le métro ou la voiture pour aller faire leurs courses plus vers l’extérieur ?? A Charleville tu vois une boucherie, boulangerie ou épicerie toutes les 5 minutes, quand toutefois il n’y en a pas deux toutes proches.

  9. Hello Francine
    Magnifique facade , on dirait presque le negresco !
    Aujourd’hui avec Soso , on est allé voir les soldes au centre Cap 3000 à Saint Laurent du var. Mais ca été la deception , pas au niveau des prix , mais au niveau des collections ! pas une grande année que ce soit chez Morgan , Zara , Kookai et cie ….
    bisous
    pat

  10. J’ai entendu également JL Gombeaud ce jour-là. Même si je ne fréquente pas “le luxe” (question de moyens), je préfère moi-aussi qu’il reste français. Chauvinisme ? Non, même pas. Simplement une grande tristesse à voir disparaître tous nos trésors dans la … mondialisation. Snif !

  11. Jolies les photos au grand angle. Un grand vaisseau que ce magasin. Allons nous profiter de la neige ? A suivre. Je te souhaitre également un bon week-end. Bisous. Yves

  12. Cela fait bien longtemps que je ne suis pas allée au Printemps; Actuellement avec les soldes il doit y avoir la foule…. Bon week end Bisous

  13. quand ce n’est pas le Qatar, c’est la Russie ou la Chine je me demande ce qui va rester français .. on vend de plus en plus de biens et personne ne le sait vraiment … châteaux , hotels, entreprises,magasins etc …

  14. Je suis d’accord avec toi, restons français, tout est racheté, que restera-t-il? même pas notre savoir-faire!
    Bon w-end, gros bisous de Mireille du Sablon

  15. Bonjour, un timide rayon de soleil ce matin , et nous revoilà dans la grisaille…Dimanche je vais au musée d’Orsay voir une expo d’impressionnistes, avec en bonus des robes portées et ayant appartenu à des femmes de ces époques…Bon WE à toi, bisous de nous deux.

  16. JE VOUDRAIS DIRE AUSSI CECI
    j espére que ce batiment restera FRANCAIS
    pas CATARE comme beaucoup de chose en frANCE
    il s agit de notre patrimoine , et des beautés pareilles on n en construit plus domage

  17. bonsoir francine ..quel magnifique ensemble , pourvu qu’il reste français ..c’est pas gagné..on peut toujours espéré…bon WE au chaud , bisous

  18. Il suffit de voir tes photos, comme de lire ton article, pour comprendre que de tels ensembles suscitent la convoitise.
    Cela me conforte dans mes idées anti- mondialistes.
    tout cela me rappelle le cheval de Troie !
    bravo, pour tes superbes photos
    bonne soirée
    bisous

  19. Bonjour Francine,
    Une nouvelle qui m’attriste. J’espère que les Galerie Lafayette réussiront leur coup. Il faudrait que ça reste dans le giron français.:(
    La France dépecée, liquidée… parfois pour un euro sur certains biens nationaux ( notre patrimoine à tous)
    Très belles photos Francine Bisous Martine

  20. Bonsoir, quand je pense que le printemps était le magasin des gens de province, les galerie avait déjà une clientèle plus parisienne. La dernière fois que je suis allée dans ces magasins je me suis demandée si j’étais en France, quant-aux prix, ce n’est plus la peine de trouver quelque-chose qui ne soit pas une marque. Oui la France n’a plu d’honneur. Je t’embrasse. Bon dimanche.

  21. moi aussi j’aimerais que tous ces grands noms restent propriétés françaises. Les Chinois (mais ils ne sont pas les seuls) ne m’inspirent pas confiance. Quand on sait comment ça se passe dans leurs entreprises on espère qu’ils ne vont pas appliquer les mêmes méthodes aux entreprises ou propriétés viticoles qu’ils rachètent en France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !