logo

Le Pouliguen (2)

Le Pouliguen

Loire Atlantique

Le Pouliguen, et sa petite plage de sable fin. Le phare et de l’autre côté de l’étier, c’est La Baule.

Autrefois port de pêche, Le Pouliguen est désormais un port de plaisance. Ici, l’étier qui se jette dans la mer sépare à gauche, La Baule, et à droite, Le Pouliguen. Au bout, la mer, et la plage.

Un tout autre décor, une bretagne plus typique, la Bretagne et ses calvaires. Ici, un chemin longe la côte sauvage. Le site est protégé. Plus rien à voir avec la plage de sable fin. Nous sommes ici sur la côte sauvage, rebaptisée la Grande Côte, et ses rochers déchiquetés. Cette côte est aussi dite côte d’amour, elle va du Pouliguen au Croisic. Attention, ne pas déranger les Korrigans, ces petits êtres facétieux qui peuplent la côte sauvage…

Le port du Pouliguen
Un autre petit port typique de Bretagne, dont la vocation a désormais changé, pour devenir un port de plaisance. restent quelques bateaux de pêcheurs. En ce mercredi 15 juin 2011, le temps était très couvert, et ces nuages menaçants ont amené la pluie.
Le port du Pouliguen est un port d’échouage, c’est-à-dire soumis aux marées. L’origine des quais du Pouliguen remonte au 15ème siècle. Entièrement restaurés en 1861, ils sont appareillés en granit et s’étendent aujourd’hui jusqu’à l’extrémité de La Promenade.

L’étier sépare les communes de La Baule et du Pouliguen, mais seule, à l’origine, la rive pouliguennaise fut aménagée. De l’autre côté de l’étier, à la place de la station balnéaire, s’étendaient les dunes d’Escoublac qui arrivaient jusqu’à l’étier. Les quais du Pouliguen prennent le nom de quai Jules Sandeau en souvenir de l’écrivain qui fréquenta notre ville entre 1854 et 1870. Son roman La roche aux mouettes se situe au Pouliguen.

Le quai Jules Sandeau et l’étier. Sur la droite, les petites rues mènent au centre du bourg. Tout au bout, il y a le pont reliant La Baule et Le Pouliguen. A l’opposé, la mer! Au retour de la pêche, les marins vendent le poisson sur le quai.
Le port était autrefois bordé de beaux logis dont les plus anciens remontaient au 16ème siècle. Les constructions de granit contemporaines de la grande époque du commerce du sel ont pour la plupart laissé la place, soit à des villas de type balnéaire ou bien à des immeubles modernes à partir des années 1960. Sur cette partie du quai, il n’y a pas trop d’immeubles modernes.

Nous sommes bien loin aujourd’hui des activités ancestrales comme le commerce du sel ou la pêche. Place à la plaisance, le port compte environ 700 places sur les pontons pour la navigation de plaisance et moins de dix bateaux de pêche. Un pont de pierre construit en 1860 relie Le Pouliguen et La Baule.
Jusqu’à cette date, le passage se faisait grâce à un bac qui transportait bêtes et gens d’une rive à l’autre.
En période estivale, une navette fluviale est mise en place sur La Promenade pour passer d’une rive à l’autre, évitant un léger détour pour aller à La Baule.

http://www.tourisme-lepouliguen.fr/

46 commentaires pour “Le Pouliguen (2)”

  1. Bonjour Francine, comme je te comprends c’est magnifique aussi bien côté ville que coté de la cote sauvage, mais c’est ce dernier que je préférerais bien sur. Toujours des nuages. Bonne journée et gros bisous ma douce

  2. je connais c’est très beau.mais je pense que tu as fait une petite erreur la Loire atlantique fait parti des pays de la Loire et non de la Bretagne
    bonne vacances et reviens nous en pleine forme
    gros bisous
    janine

  3. Sympa ce petit coup de fraîcheur ! Ma bretagne se trouve un peu plus haute que la tienne mais celle ci en vaut bien une autre. Je te souhaite un bon week-end même si le temps n’y est pas. Bisous. Yves

  4. Nous sommes samedi et c’est toujours la course mon homme me fait une nouvelle étagère pour ranger au marché, mes huiles essentielles, huiles végétales et hydrolat, ma soeur et moi on va préparer tranquillement le manger. Passe une très bonne soirée.

  5. Bonjour Francine, j’espère que le soleil est avec toi, ici il vient de faire une pluie fine durant 2h mais c’est bon pour le jardin. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  6. Souvenirs, souvenirs! La Baule-Le Poliguen en 68 après le bac…mes premières vacances sans les parents avec une copine, la 4CV, le camping, les boites de nuit! Waouh ! On ne regardait pas trop le paysage à l’époque! Hihi!
    Bonsoir A+

  7. Bonsoir Francine
    La Baule …, une belle destination de vacances, disposant d’une belle bande de sable fin à programmer! Toujours de belles images avec de superbes prise de vue !Bon Lundi de Pentecôte! Bisou Rymie!

  8. J’espère que tu nous ramèneras de belles photos de la côte sauvage. Je connais un peu pour y avoir passé quelques jours. C’est très beau et encore bien protégé comme endroit. Fais une cure d’huîtres, de moules et de poissons frais. C’est l’occasion ou jamais. Bon repos et à bientôt.

  9. bonjour , j’ai découvert ton blog en passant chez Eliane ( parfum de campagne) … magnifiques photos . j’en profite pour faire quelques clics pubs . indiqués par la suite par des *** . bonne journée , bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !