logo

Le Piton de la Fournaise L’enclos (1)

Sur le volcan le Piton  de la Fournaise

Pour profiter de l’enclos, il faut partir tôt, afin d’être sur place au levé du soleil. Départ à trois heures trente  du matin, direction le volcan depuis Saint Denis  de la Réunion.

Arrivé à l’enclos, la balade commence depuis le parking du pas de Bellecombe, à 2354 m d’altitude. Le ciel est dégagé, mais il fait très froid. Il est important d’y être tôt, car les nuages remontent très vite de l’océan indien, comme on peut le voir sur ces photos.

L’enclos
Le Piton de la Fournaise est considéré comme l’un des volcans les plus actifs au monde..
L’enclos du volcan est un milieu naturel dangereux, sujet à des changements météorologiques très rapides et parfois violents, avec des brouillards fréquents.

Le piton de la Fournaise est constitué d’un large dôme situé au milieu d’une grande zone d’affaissement appelée l’enclos. L’enclos Fouqué est la plus récente des caldeiras résultant d’une éruption.

Le Piton rouge, et ci-dessous le  plateau des Basaltes

L’enclos forme un grand « U », d’environ treize kilomètres de longueur sur neuf kilomètres de largeur, ouvert à l’est sur l’océan Indien. À terre, il est entièrement ceinturé de falaises, appelées remparts, qui le surplombent d’une hauteur de 100 à 400 mètres. Le profil en long de l’enclos est celui d’un toboggan. La partie haute, dite « l’enclos Fouqué » est une zone assez plate comprise entre 2 200 et 2 000 mètres d’altitude. La partie médiane, qui présente une très forte déclivité jusque vers 450 mètres au-dessus du niveau de la mer, porte bien son nom de Grandes Pentes. Quant à la partie basse, dénommée Grand Brûlé, elle s’étale plus doucement jusqu’au rivage.

L’enclos Fouqué et le Formica Léo
Outre le Piton de la Fournaise à proprement parler, l’Enclos Fouqué abrite de nombreux petits cratères, parmi lesquels le Formica Leo. Il s’agit de la formation la plus visible du Pas de Bellecombe, un surplomb à partir duquel on peut entamer une randonnée jusqu’à un site appelé Plaine des Osmondes.

plaine des Osmondes, Formica Léo 2218 m, Cratère Magne

De là, il est possible d’atteindre l’océan Indien par les Grandes Pentes puis le Grand Brûlé, la zone littorale.

Le Formica Leo est un petit cône volcanique, du Piton de la Fournaise sur le fond de la caldeira appelée Enclos Fouqué et en contrebas du passage de montagne nommé Pas de Bellecombe, le site naturel le plus touristique de l’île. D’une vingtaine de mètres de hauteur relative, il y culmine à 2 218 mètres d’altitude. Le rempart de Bellecombe délimite l’enclos Fouqué dans sa partie haute.

Piton du partage 2360 m, plaine des Osmondes, Formica Léo 2218 m, Cratère Magne. Formica Léo, un petit cratère de scories

Le Piton de la Fournaise est un volcan de type hawaiien, c’est-à-dire émettant des laves basaltiques très fluides, est considéré comme l’un des plus actifs au monde, avec une éruption tous les dix mois en moyenne. Ce type de volcanisme ne se manifeste pas par des nuées ardentes. A 2 631 m d’altitude, son cratère n’est en fait que la partie visible, la cheminée du Piton de la Fournaise dépasse en effet les 6 000 m de haut depuis le fond de l’océan. Il est situé au centre de trois caldeiras, remparts concentriques correspondant à la base de ses anciens cratères effondrés sur eux-mêmes. Le plus récent canalise la lave vers la mer en cas d’éruption, dans une zone heureusement peu habitée, appelée l’Enclos.

Omniprésent, le second volcan de la Réunion, le Piton des Neiges qui culmine à 3070 mètres

La fréquence des éruptions et l’abondance des coulées renouvellent sans cesse la configuration du piton de la Fournaise et de ses pentes et maintiennent les paysages dans une dominante minérale. Cependant, dès que les laves sont complètement refroidies, des processus de colonisation végétale peuvent se mettre en œuvre.

Le piton de la Fournaise, comme on le connaît aujourd’hui, date d’environ 4 700 ans. Cet âge correspond à l’effondrement majeur qui a donné naissance à l’enclos Fouqué en s’accompagnant d’explosions cataclysmiques.

Les traces de ces explosions prennent la forme de dépôts dits des cendres de Bellecombe visibles dans un rayon de dix kilomètres. Le contour de l’effondrement reste très clairement visible dans le paysage, formant une falaise continue de 150 à 200 mètres de dénivelé. Les éruptions qui ont ensuite suivi régulièrement ont reconstitué au centre de la zone d’affaissement le cône central du piton de la Fournaise.

La Plaine des Sables
Son paysage est unique et étonne les visiteurs. L’impression est profonde et le dépaysement total. Complètement nue, couverte de scories, elle offre soudainement à la vue des conducteurs son aspect lunaire. On doit la traverser pour atteindre l’Enclos Fouqué puis le Piton de la Fournaise.

www.mi-aime-a-ou.com, wiki

53 commentaires pour “Le Piton de la Fournaise L’enclos (1)”

    • Bonsoir Francine,
      waou une visite à couper le souffle, ça ne ressemble à rien de connu. J’ai connu Craters of the Moon aux States, mais ce n’était pas le même genre de volcan donc paysage un peu lunaire fait de coulées solidifiées, où la végétation commençait à peine à reprendre, là c’est un désert presque, mais tout en montagnes.
      Bel article plus qu’interessant. Tu as bien travaillé, mais pour moi impossible à visiter s’il faut partir à l’heure où je réussis enfin à m’endormir.
      Bonne fin de semaine et bisous.

  1. Un régal cette série.
    Je connais la Fournaise, un magnifique et magique paysage, pour avoir fait plusieurs fois la Diagonale des Fous, c’était la fin de la première longue montée mais pas le bout du chemin… Je m’y suis déchaussé pour cause de gravillon dans la chaussure… Dur de se baisser et se plier après 5 heures de montée.
    Bien à toi.

    • tu m’avais dit en effet que tu as fait la diagonale du fou, mais plusieurs fois, ça j’ai zappé ! quelque part il faut être fou pour faire cette course !!!

  2. ..ce sont là des paysages presque lunaires, heureusement que tu nous en donnes de bonnes explications…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  3. Quand on voit la hauteur réelle, celle à partir du fond de l’ océan on comprend que les volcans ne se sont pas fait en un jour !
    C’ est spécial comme visite entre le froid en altitude et les roches chaudes !
    Je n’ en reviens pas qu’ après ces millions d’ années, le magma soit toujours incandescent !
    Une balade incontournable, mais plus confortable pour moi qui l’ ait faite de chez moi, grâce à tes jolies photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  4. Bonjour Francine
    De très belles photos, j’espère que mes enfants en feront d’aussi belles, ils s’envolent bientôt pour la Réunion d’où mon gendre est originaire
    Merci pour ton partage
    Bisous, bonne journée

  5. Je connais l’endroit que de nom… vaste espace et c’est pas là qu’on va dépenser ses sous en boutiques souvenirs 😉 merci pour les cartes postales, top, bises

  6. Bonjour Francine.
    De retour d’une visite à la famille: départ sous la pluie, séjour avec un fort mistral et retour sous le soleil.
    La Réunion sera peut-être notre prochain séjour.
    Gilbert

  7. Voila un article bien documenté et illustré.Le piton de la Fournaise est un endroit mythique de l’ile de la Réunion.Il reste toujours sous surveillance.
    Merci de ces belles photos prises par beau temps et en altitude
    Bonne semaine.

  8. Merci Francine pour la balade en pays inconnu pour moi mais dont j’ai bcp apprécié la visite. J’aime toujours voir les voyages faits par mes amis de la blogosphère et dont ils nous parlent si bien grâce à leurs photos et documentations.
    Bonne semaine et à bientôt Francine.

  9. Bonjour Francine
    j ai admirer ce que tu as Pauser Merci beaucoup de ces explications qui pour moi j apprends en même temps et bien sur ces Photographies pleins de charmes merci à toi caresses aux chats et bon Lundi bisous Danielle

  10. Bonsoir Francine, on peut dire que tu fais un beauvoyage…
    Tes photos sont magnifiques comme d’habitude..
    Bonne continuation …
    Gros bisous

  11. C’est un plaisir pour moi de revoir l’île de la Réunion car mon passage sur cette île magnifique date de 1976 et je n’en ai que des diapos que je ne regarde plus jamais n’ayant plus ni lanterne (qui a rendu l’âme), ni écran que j’ai donné faute de pouvoir visionner. Je ne m’y suis hélas pas trouvée au moment d’une éruption du Piton de la Fournaise. J’espère qu’il y aura une suite à cette première série. Merci Francine

  12. Coucou ma Francine,
    Ça réchauffe de te suivre dans un endroit aussi beau que l’ïle de la Réunion,
    de plus le Piton de la Fournaise… Chaud devant !! Merci pour tes belles photos.

    Le mois de février et ses 28 jours sont pour me ravir lol !
    Il fait froid c’est l’hiver donc tout va bien.

    Comment vas-tu ?
    Tu as passé un bon week end ?
    Merci pour ton amitié et toujours cette même fidélité.
    Super chouette toi.

    Les vacances approchent et pour ma part je m’octroie dix jours
    en Irlande à partir du 19, ça va faire du bien. Ben quoi ? Je le mérite un peu non ? Hi Hi !
    T’inquiète pas je ne vais pas t’oublier.

    Je te souhaite de la douceur, pour cette nouvelle semaine et n’oublie pas de faire des crêpes c’est la saison lol !

    Gros bisous et toutes mes plus belles pensées pour toi.

    Lolli

    l

  13. Extraordinaire! Je rêve d’aller là-bas et ton reportage me donne encore plus envie. J’ai toujours aimé m’approcher de ces monstres. Ils m’attirent mais gare aux dangers. Si je comprends bien, tu es allée en jeep? Bises alpines et merci pour le dépaysement, c’est vraiment magnifique.

  14. Bonsoir Francine je voulais te dire merci de partager ce merveilleux reportage avec ces sublimes photos ca nous apprend bien des choses j’apprécie beaucoup merci bonne soirée bisou Claudine Daniel

  15. Bonsoir Francine
    Mais tu as fait un superbe voyage !! c’est impressionnant ce que tu nous montres là !
    il me semble l’avoir vu sur un autre blog, il y a déjà un bout de temps ! on voyait les coulées de laves, actif depuis plus de 65 millions d’années, c’est bien dangereux de se balader si prés !! tu as été plus raisonnable ! tu as dû y rester plusieurs semaines avec un si long voyage !!!!
    Passe une bonne soirée, bisous

  16. Des paysages un peu lunaires où arrive quand même à pousser un peu de végétation
    Ce doit être impressionnant de s’approcher de cet endroit dangereux
    Bonne soirée Francine
    Bisous

  17. Bonsoir Francine,
    voilà des magnifiques photos sur ce volcan qui fait souvent parler de lui.
    Merci pour toutes ses explications liées aux photos qui sont splendides.
    Chaque volcan a ses paysages la Fournaise je ne connais pas . je connais l’Etna.
    Merci du partage
    Amitiés

  18. Bonjour Francine, tiens nous ne sommes plus sur la capitale?
    Je pense que ce sont des photos moins récentes (rire) car pour faire cette tournée là il ne fallait pas avoir de petit problème aux genoux.
    C’est joli mais très désertique, les cendres dévorent la végétation.
    Je te souhaite un bon mardi gras.
    Bisous.

  19. bonjour
    nous y sommes allés en voiture et l’avons survolé !! hélas pas d’éruption lors de notre séjour mais maintenant on a un couple d’amis qui y vit à l’année on y retournera au cas où…
    bisous

    • à supposer que vous pourrez accéder à l’enclos, ce n’est pas évident en cas d’éruption; et si celle-ci est visible depuis la route, il y aura du monde, quoiqu’il en soit il y aura toujours la longue file de voitures sur la route qui y mène; de plus si l’accès est autorisé, ce qui n’est pas certain, marcher sur le volcan n’est pas chose aisée, surtout dans les zones éruptives

  20. Site peu accueillant, superbe quand ce volcan est en éruption comme tous les volcans mais hyper dangereux. Merci pour cet intéressant message. Bises Florence

  21. Bonsoir Francine, je ne connaissais pas, merci je découvre grâce à toi et tes magnifiques photos cet endroit, c’est bien que la nature reprenne ses droits quand les larves refroidissent…
    Merci Francine, je voyage avec toi, car je n’aurais jamais la possibilité de voir ces magnifiques paysages… Bises, fanfan

  22. Un vrai régal pour les yeux.
    De très belles photos du Piton de la Fournaise et de ses environnements.
    Merci pour ces explications.
    Il y a quelques années nous étions en Sicile et sommes allés visiter l’Etna.
    Ce fut divin.
    De très bons souvenirs.
    Bisous Francine et merci de ce très beau partage.
    Aimée

  23. coucou Francine
    ah ben on voyage avec toi, ça fait du bien
    quoique aujourd’hui il a fait super bon, on aurait dit que le printemps pointait son nez
    Ca fait du bien après la neige
    Bonne soirée
    bisous

  24. Pourrais-tu SVP remettre l’adresse de ton blog à chacun de tes commentaires sur mon photoblog. Cela me faciliterait d’autant plus la tache. merci par avance.

    Bravo encore pour cette promenade, ou tu nous expliques l’essentiel, comme le ferait le meilleur des profs de géographie accompagnée de cette belles série d’images.

  25. Bonjour ma douce
    Ah mon volcan comme je l’aime et le trouve beau avec tes splendides clichés.
    J’ai eu la chance inouï de le voir de tout près quand il était en pleine éruption fin 1998/début 1999 (c’est dans cette période comme çà date je n’ai plus la date exacte) et je t’avoue que sous mes basketts dont la semelle a brûlée d’entendre le crépitement c’était à la fois effrayant et merveilleux, un moment magique que je n’oublierai jamais.
    C’est vrai que souvent il se réveille une voire deux voir plus dans une année et ensuite se rendort, heureusement presque toujours les coulées restent dans son enclos.
    Belle journée et grosses bises chaudes et ensoleillées de la Réunion.

  26. Bonjour Francine, je passe en essayant de ne pas me brûler les pieds dans cette lave encore chaude afin de te souhaiter un bon mercredi.
    Bisous.

  27. Bonjour Francine
    Voilà un endroit où j’aimerais aller, on se croirait dans un paysage lunaire par endroit. C’est vraiment magnifique.
    Par contre la diagonale des fous merci, très peu pour moi.
    Les explication complémentaires sont très utiles.
    Je te souhaite une douce journée
    Gros bisous
    @lain

  28. Bonjour Francine
    Tu as pu aller au volcan par une belle journée et c’est vrai que le matin très tôt il y fait très froid et qu’il faut se lever de bonne heure pour voir quelque chose .
    Lorsque mon mari a voulu voir le volcan ce jour là il n’a vu qu’un petit oiseau sur une branche dans le brouillard .
    Je suis allée au sommet du volcan par une très belle journée avec un ciel bleu comme sur tes photos il y a 35 ans .
    Bises

  29. Bonjour Francine, et oui les barrières, parfois des voitures, des vélos ou bien d’autres choses gênent pour faire de belles photos.
    Mais bon il faut faire dans l’instant la photo.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !