logo

Le parc de Belleville La maison de l’air et le théatre de plein air

Parc de Belleville Théatre et Maison de l’air

Rue Piat Paris 20

 

La visite du parc se poursuit, toujours en compagnie de Seth, et avec cet édifice, surmonté du belvédère, qui abritait la Maison de l’air, et dont l’avenir est incertain. 

L’avenir de la « maison de l’air » fait tousser les riverains
Ce petit pavillon des années 1980, à l’esthétique plus que discutable, abritait la maison de l’air à Paris. Il est fermé depuis près de 4 ans, et se trouve en situation de quasi-abandon. Son emplacement ferait rêver n’importe quel restaurateur. En effet, la « maison de l’air » trône en haut du parc de Belleville et offre une vue imprenable sur toute la capitale.


La maison de l’air était un musée vivant et interactif, qui a un temps accueilli des expositions sur le développement durable. Petits et grands apprenaient à se responsabiliser devant l’air que nous respirons, que nous polluons, que nous gâchons. La Maison analysait heure par heure l’air parisien. Les petits venaient profiter de différents ateliers tout en apprenant ce qu’est l’atmosphère, comment le réchauffement climatique abîme notre planète, pourquoi il ne faut pas rouler toujours en voiture pour ne pas rejeter trop de polluants…


Elle pourrait rouvrir au public dans les années à venir, sous une forme « commerciale ». Les associations militantes du quartier sont inquiètes. D’autant plus que la mairie de Paris, propriétaire du site envisage de lancer un appel à concurrence pour confier, par concession, la gestion du bâtiment à un opérateur privé qui pourrait y développer une activité de restauration.


Le projet de réhabilitation de la maison de l’air n’a pas donné lieu à une consultation publique. « Encore un bar-resto à bobos dans un quartier populaire où les habitants ont d’autres besoins », s’indignent les militants du collectif « Convergence Belleville », qui s’oppose au projet municipal de « privatisation d’un lieu public ».


La maire PS du 20e, Frédérique Calandra, rappelle que le coût des travaux de remise en état du pavillon, notamment le désamiantage, rendait peu compatible la réouverture du site à des activités associatives.
« Ce projet concourt surtout à renforcer la gentrification du quartier. Un projet social et solidaire aurait été préférable à un resto à bobos », lui avait rétorqué Danielle Simonnet, élue Front de gauche. L’appel à projet pour la concession de la maison de l’air sera lancé par la Ville fin 2017, et devrait se prolonger jusqu’en 2019. D’ici là, les riverains espèrent bien obtenir une consultation pour donner leur avis.

Théatre de plein air

Julien « SETH » Malland
Julien Malland, alias Seth, est né à Paris en 1972.
Peintre, reporter, éditeur, graffeur, artiste aux multiples talents, il s’inspire de ses voyages et de la culture populaire pour créer des murs colorés et poétiques. Véritable « Globe Painter », Seth offre aux spectateurs d’art de rue un périple à travers le monde.


Julien Malland devient Seth dans les années 90, quand il commence à peindre dans les rues de Paris. « J’ai découvert l’art de rue et le graffiti en 1996 avec des copains », raconte-t-il. « Je me suis tout de suite mis à dessiner des personnages. Mes copains faisaient des lettrages, mais j’étais très mauvais pour cela ». Ses personnages sont inspirés par l’univers hip-hop du moment.

Ses premiers essais dans la rue sont à l’opposé de ce qu’il apprend, de la formation qu’il entreprend alors. Etudiant à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, il obtient son diplômé en 2000. La même année, il publie un livre devenu aujourd’hui un classique : « Kapital ». Aux côtés de Gauthier Bischoff, il y inventorie l’ensemble des styles artistiques du street art. Ensemble ils créent la maison d’édition L’Oeil d’Horus et la collection Wasted Talent consacré au graffiti.


Carnets de voyages
En 2003, Seth entreprend un tour du monde de neuf mois qui changera radicalement sa perception. Son projet ? Partager des expériences artistiques avec des street artistes issus de cultures différentes. Il laisse son empreinte à chaque escale de ce voyage et en tire un nouveau livre « Globe Painter« , sous forme d’un carnet de bord. Un ouvrage récompensé en 2007 au festival du Carnet de Voyage de Clermont-Ferrand. « Je trouvais intéressant de raconter un voyage par le biais de la peinture murale », se souvient-il. Il est alors contacté par Canal + pour réaliser une série de reportages sur l’art urbain pour l’émission « Les Nouveaux Explorateurs ». « L’idée était de faire découvrir un pays par le biais de l’art de rue, pas forcément ni uniquement le street art », explique-t-il


Des dessins poétiques
Depuis 2011, Seth travaille principalement seul à la création de ses murs et peint également sur toile. Son style s’affine et se répand dans les rues. Il cherche des murs qui s’adressent directement aux spectateurs, dans leurs environnements. « J’essaie de m’adapter, de raconter une histoire par rapport à la ville, au lieu… », indique-t-il. Son but ? Livrer un message, parfois caché, en tous cas un message qui n’est pas toujours perceptible au premier coup d’oeil. Un message ou une libre interprétation que la poésie du dessin suggère. A chacun de se faire sa propre lecture de la peinture de Seth. D’ailleurs, l’artiste se considère davantage comme un peintre public qu’un artiste de street-art. « Dans le street-art, il y a la dimension de contestation, d’illégalité, à la Banksy. Quand je voyage, je vais aussi voir des artistes qui peignent dans la rue, des artisans qui confectionnent des lettrages pour des concerts… » Pour Seth, l’art de rue est une discipline plus globale.


Retour en enfance
Inspiré par l’auteur de bandes dessinées italien Hugo Pratt ou encore l’univers onirique et enfantin du réalisateur japonais Myazaki, Seth admire aussi le travail des artistes Brésiliens Os Gémêos qui mettent en avant la culture traditionnelle de leur pays. Son imaginaire pictural est majoritairement lié à l’enfance. Comme si l’enfance était le moyen de tout raconter. « L’enfance est quelque chose qui touche tout le monde. Les enfants ont dans les yeux cet espoir et cette innocence que les adultes ont perdus », évoque-t-il. « Mais si j’ai commencé à peindre des enfants, c’est parce que quand on voyage, on en voit partout dans la rue ! » Si son art est plus naïf et coloré sur les murs des villes, sur les toiles ses peintures se font désormais plus sombre. Une réponse à sa vision pessimiste du monde. « Dans la rue, on a une responsabilité plus grande. Mon concept n’est pas de choquer les gens ou de les interpeller mais plutôt d’éveiller leur bienveillance », dit-il

http://www.street-art-avenue.com/biographie-de-julien-seth-malland
www.leparisien.fr
https://www.yelp.fr/

65 commentaires pour “Le parc de Belleville La maison de l’air et le théatre de plein air”

    • Bonsoir Francine,
      je suis contente que tout se passe bien pour toutes tes opérations. Tu n’as pas de sandales qu’on peut régler par scratch, ça permet de les mettre dans beaucoup de situations comme la tienne, je pense?Èn tous les cas ne fait pas de folies et prends soin de toi.
      Ou marche chez toi avec de grosses chaussettes.
      Bon courage et bisous.

  1. C’ est toujours pareil quand il y a de l’ argent en question, celui qu’ il faudrait pour restaurer la maison de l’ air, sans but lucratif, et que les moyens des associations ne permettent pas d’ envisager, ou celui que rapporterait la vente à un particulier !
    Si je comprends bien, on saura dans 2 ans, mais quoiqu’ on décide, il serait dommage de laisser cette maison se délabrer !
    Seth est donc un artiste universel qui exprime son ressenti sur les murs
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. C’est vrai que c’est pas le plus joli bâtiment que j’ai vu, mais comme tu dis… laisser à l’abandon, du gâchis tout de même, quant au street art… pas tjs aisé de capter le message, merci Francine, bon lundi, bises

  3. ..en attendant de connaître l’avenir de ce bâtiment, je reste admirative de tous ces graffitis, quelle imagination débordante et tendre à la fois…
    Bises du jour de Mireille du sablon

  4. Hello Francine
    Je cherche, je cherche…mais oui, il y a l’imitation parfaite de ce theatre en plein air à la Gaude…non à Saint Jennet ou Biot. Enfin, je ne sais plus. Mais, j’ai vu l’exacte réplique ici. Je crois que c’est ou il y a la fondation Maeght ..
    Bonne semaine
    bizz
    Pat

  5. Coucou Francine. Je ne suis pas une grande fan du travail de Seth mais il faut lui reconnaître un talent certain qui habille de couleurs les murs des cités. Quand au pavillon de l’air, je trouve fort dommage qu’il soit laissé ainsi à l’abandon. Et cela m’a fait sourire de savoir que ses murs sont plein d’amiante alors qu’il était dévolu au développement durable. J’espère que la mairie va trouver une solution car les bâtiments laissés à l’abandon en plein centre-ville sont bien tristes.
    Je te souhaite une belle semaine. Bises alpines et neigeuses ce matin.

  6. Bonjour Francine !! que va devenir ce pavillon à l’abandon, sans doute un espace commercial ?
    J’aime bien ce street art tout en poésie et douceur !
    Bon début de semaine gros bisous Rozy

  7. Je suis choquée d’apprendre que la maison de l’air qui touchait des problèmes tellement d’actualité est abandonnée et risquerait de finir en restaurant pour un « bras long » sans doute ! J’aime beaucoup Seth et j’ai été contente de lire son parcours . Merci pour les belles photos 🙂 Bonne semaine Francine bisous

  8. Bonjour Francine, je suppose que ce parc n’existait pas quand j’habitais Paris (dans les années 50) merci de me l’avoir fait connaître bien que pas fan du « street art » je trouve les fresques particulièrement réussies ici. Bisous et bonne journée MTH

  9. Bonjour Francine,
    Joli billet sur ce lieu et de son passé …….mais après lecture …je m’aperçois que celui-ci est considéré comme lieu pollué « amiante et malgré ses belles oeuvres également pollué par la peinture car en 1998 la peinture de cette époque n’était pas à l’eau…..
    merci pour ce partage
    bonne fin de journée
    Amitiés

  10. Coucou Francine,
    voilà j’ai retrouvé ton appel, non pas dans les spams, ni réseaux sociaux… mais dans les promotions commerciales????
    Toujours aussi beau ce parc vu sous un autre angle.
    Bonne journée (toujours du soleil et pas d’eau Grrrr)
    J’espère que ru commences à aller mieux. Mais prends bien soin de toi. Bisous

  11. Bonjour Francine
    Ce serait en effet la moindre des choses que les habitants du quartier soient consultés pour donner leur avis au projet de réhabilitation de cette maison.
    En ce qui concerne Seth, j’aime beaucoup ses dessins, je préfère ce genre d’art que des murs gris en béton. Dommage qu’il y ait des tags dessus.
    J’ai beaucoup aimé tes photos et la découverte de ce quartier de Belleville.
    Bisous et bon après midi
    Am

    • de toute façon, pour moi la consultation c’est de la poudre aux yeux, ce n’est pas parce qu’on consulte la population qu’on va suivre son avis !!!

  12. Bonsoir Francine
    Un peu moderne à mon goût mais l’ensemble des espaces verts et des dessins en déco je trouve que ça va très bien, on ne voit pratiquement plus la modernité de l’ensemble.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une bonne soirée
    Bisous
    @lain

  13. Bonsoir,
    Espérons que la privatisation de cette bâtisse n’aura pas lieu et qu’elle connaîtra un sort plus digne de sa précédente affectation en ne devenant pas qu’un simple restaurant pour bobos .
    Ce que Seth a réalisé là est remarquablement apaisant à regarder ,en comparaison de toutes ces compositions agressives et surchargées qu’on voit beaucoup trop souvent surv les murs .Je serais curieuse de voir de ses tableaux .
    Bises .

  14. Bonjour Francine
    il aura toujours des mécontents,ce lieu est magnifique
    3°ce matin et ciel partiellement couvert
    Je te souhaite de passer une agréable journée et un bon début de semaine
    bisous

  15. Bonsoir Francine
    Belle découverte, j’aime tes photos et ces fresques mais j’avoue que je n’ai pas lu …. un tit bonhomme est à côté de moi et s’impatiente … Je garde Lenny, qui ne va pas encore à l’école, toute la semaine
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne soirée

  16. C’est vrai qu’on voyage avec la fresque de Seth , je me sens presque au bord de la mer 😉 et aussi dommage qu’il ni ait pas un vrai projet sur la maison de l’air . Bonne soirée Francine (:-*

  17. Bonsoir Francine,
    C’est écoeurant de voir tout ces constructions en abandon par la suite !!!
    tu fais voir ce qui se passe à Paris, mais c’est partout comme ça en France !!
    Passe une bonne soirée, comment va ton pied ? bises

  18. coucou Francine
    et bien ici à la campagne les enfants ne passent pas pour Halloween
    ça tombe bien car je n’ai jamais de bonbons je n’en mange pas lol
    ça y est le froid est arrivé, ça fait bizarre car pas l’habitude
    mais il faudra bien s’y faire
    bonne soirée
    bisous

  19. Il y aurait peut-être autre chose à faire que ce resto »bobos » dans ce quartier
    Par contre le théâtre de plein air est agréable, il y a de superbes décorations
    Passe une belle soirée
    Bisous

  20. Voilà encore un endroit que je ne connais pas du tout ! Et grâce à notre amie Francine, on découvre toujours avec plaisir notre Capitale et ses Quartiers ! Voilà le Roi Hiver qui est de retour ! Très surprenant ce temps…on passe de la douceur aux froidures de l’hiver…
    Bonne journée,
    Gilbert

  21. De belles explications pour la suite de ce lieu.
    En effet, ce batiment ferais un très beau restaurent.
    Dommage de l’abandonner ainsi.
    Encore de l’argent public gaspillé.

    J’aime bien ce théâtre en plein air.
    Ses peintures y sont très agréables.

    Ce matin, de la gelée et du froid.
    L’hiver arrive a grand pas.

    Bonne journée, bises Francine.
    Aimée

  22. Bonjour Francine quel bonheur de passer chez toi c’est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux endroits je profites d’un peu de répit pour passer te faire coucou bientôt encore une opération grr il est temps que ça finisse a bientôt bisous
    Marcel

  23. Bonjour Francine , tout d’abord comment vas-tu , bien mieux j’espère.
    Tu me fais découvrir des endroits de Paris que ne connaissais pas grace à tes reportages photos et tes commentaires..
    Bonne journée .Bisous.

    • je vais de mieux en mieux, j’ai toujours des soins; ceci dit le chirurgien me dit que c’est ok et que je peux marcher, et que ça cicatrise très bien, ça sera bientôt fini 😉 🙂

  24. Bonjour
    C’est bien dommage que ce pavillon soit à l’abandon,vu son emplacement un projet de restaurant pourrait être une solution,mais quoique l’on fasse il y aura toujours des mécontents… J’aime bien les fresques autour de ce théâtre . Bonne aprem. bises

  25. Pourquoi un tel lieu a-t-il été délaissé de cette manière …
    Ces peintures sont très belles et attirent l’œil … bravo l’artiste … des endroits que beaucoup comme moi ne connaissent pas : merci Francine de toutes ces découvertes et exposés instructifs !!
    Bises dans ta soirée, il fait frisquet mais c’est enfin du temps de saison !
    Nicole

  26. Bonsoir Francine, le froid revient et maintenant le soleil se cache pour laisser la place aux nuages.
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    Bisous.

  27. Bonsoir Francine, merci d’être venue sur mon blog et d’avoir laissé un commentaire.Ravie que mon blog vous plaise.Revenez quand vous voulez, vous êtes la bienvenue !
    Je découvre à mon tour votre site consacré à Paris, vos photos sont superbes !
    Je connais un peu quelques endroits de Paris, ayant visité la capitale avec mes parents dans les années 1980 et plus tard avec mon mari l’automne 2007, j’en garde des bons souvenirs.
    A bientôt peut-être…Passez une agréable semaine.
    Révérence Florence

  28. Bonsoir Francine. Tu as l’art de dénicher des lieux passionnant !
    Je ne connaissais pas Seth. Ce qu’il fait est intéressant, et semble bien s’intégrer à l’environnement qu’il choisit, qu’il s’agisse du belvédère ou du théâtre en plein air.
    A propos, tu ne nous dis pas (ou alors j’ai mal lu ?) si ce théâtre est encore utilisé pour des spectacles ? Auquel cas la Maison de l’Air trouverait peut-être une utilité en lien avec ces spectacles ?
    C’est toujours compliqué de recycler ces vieux bâtiments publics. La tendance est aujourd’hui plutôt à se défausser vers le privé… Et quand en plus, l’amiante s’en mêle… !

  29. Bonsoir ma douce
    Même si ce n’est pas une merveille c’est quand même bien dommage de le laisser ainsi à l’abandon, en tous les cas tes photos sont pleines de charmes et on a une belle vue, ton article est superbement bien fait et très intéressant.
    Mon petit coucou du soir en espérant que tu vas bien et que tu as passé une belle journée d’automne.
    Douce soirée et belle nuit étoilée.
    Je te fais de gros bisous d’amitié de ma tite île intense.

  30. Très sympa et très intéressant ton reportage! j’aime les peintres de rues. C’est dommage de voir de tels endroits laissés à l’abandon. Bonne soirée et merci de ta visite. Florence

  31. Bonsoir Francine,
    d’abord une grand merci d’être passée dans le sud, ce soir. Très intéressant sujet et j’espère que cette merveille va être utilisée autrement que de devenir un restaurant pour « bobos ». L’artiste au street -art est vraiment doué. Excellente soiré et à bientôt

  32. merci de ta visite et de ton message, merci pour ce partage, je ne connais absolument pas paris et ces arrondissements. le théâtre en plein air est super .
    je repasserais te lire
    bonne journée à toi bise

  33. Bonjour Francine, je passais voir si tu avais remis un article, mais bon je vais en profiter pour te souhaiter une belle et bonne journée.
    Bisous.

  34. Bonjour Francine merci de ton coucou pendant ma pause qui est terminé eh oui ça passe vite mais bon ça fait du bien de faire un petit break .
    Superbe ce billet sur cette endroit de Belleville tes photos sont très belles comme d’habitude ben oui c’est bien dommage que ça ne soit pas entretenu car les peintures sont belles je trouve mais bon il y beaucoup d’endroit en France qui sont délaissé comme ça et termine aux oubliettes quel gaspillage…
    J’espère que ta santé va bien , je te souhaite une très bonne fin de semaine bises.

  35. Bonsoir
    encore un bel endroit a découvrir sur Paris

    Bonne continuation pour toi au niveau santé
    Je passe tard mais j zi eu encore des ennuis
    De connection
    Bonne soirée Francine

  36. Quel dommage quel’on ne puisse le réhabiliter!!! l’endroit et les peintures de Seth en feraient un bel endroit pour la population des riverains! L’amiante a tout pourri ….
    Bises

  37. Bonsoir Francine: Le parc de Belleville est un joli poumon de verdure du 20ème. L’été il est rempli de parisiens qui souhaitent respirer un peu d’air tout en contemplant une belle vue sur Paris. Décidément même à Paris les friches fleurissent et leur devenir pose problème. Ah l’argent, toujours l’argent et là c’est coûteux alors on délègue au privé…
    Bises et bon week-end

  38. Bonjour Francine,
    un excellent reportage sur le parc de Belleville et la maison de l’air. En lisant tes informations, je suis un peu en colère de remarquer que la maire de Paris qui s’est fait élire par les « Bobos » écologistes soit incapable de réhabiliter ce lieu. En y installant un restaurant, elle veut peut-être les remercier, le bon peuple n’aura que le droit de les regarder, (n’ayant pas les moyens de fréquenter ce lieu). Pour quelqu’un qui a fait de l’écologie son fond de commerce , ne pas réhabiliter la maison de l’air est une honte. Cette maire de Paris n’est qu’une opportuniste qui aime se montrer.
    Bonne semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !