logo

Le Panthéon Paris

Y a-t-il une mission plus noble pour un monument que celle d’abriter les Grands Hommes de la Nation dans leur repos éternel ? C’est en tout cas ce qui a fait du Panthéon un symbole républicain et l’un des monuments les plus emblématiques de Paris. Mais le Panthéon fut d’abord une église. Au milieu du 18e siècle, le roi Louis XV tombe gravement malade. Il prie Sainte-Geneviève – la sainte patronne de Paris – de le sauver, lui promettant de lui faire construire une magnifique basilique en son honneur si elle exauçait sa prière. Miraculeusement guéri, il tient sa parole et lui fait élever notre actuel Panthéon en tant qu’église dont il posera lui-même la première pierre en 1764.

De la basilique chrétienne au temple des grands hommes 

La première église dédiée à sainte Geneviève 

Début du VIe siècle : peu de temps après la mort de Geneviève, Clovis, premier roi catholique, fait construire la basilique e des Saints Apôtres sur l’actuelle montagne Sainte-Geneviève pour y placer le tombeau de la sainte. La fonction funéraire du bâtiment est renforcée par la volonté du roi d’en faire le mausolée de la dynastie mérovingienne dont il est le fondateur: son corps, celui de sa femme Clotilde et d’une de ses filles y sont par la suite déposés. Des liens très forts entre le monument et la monarchie sont dès lors établis.
Louis XV et Soufflot
1744 : atteint d’une grave maladie, Louis XV fait  vœu de consacrer à sainte Geneviève une nouvelle église en cas de guérison. Celle-ci étant advenue, l’architecte Soufflot est choisi par Marigny, intendant des Bâtiments du roi, pour mettre en œuvre ce projet financé par le produit d’une loterie royale.
1764 : pose de la première pierre, 1790 : après la mort de Soufflot en 1780, son collaborateur Rondelet achève les travaux.
La Révolution
Quand éclate la Révolution, l’église n’a toujours pas été consacrée. 1791 : à l’occasion de la mort de Mirabeau, l’Assemblée constituante décide de modifier la fonction de l’édifice et d’en faire un Panthéon, temple laïque destiné à abriter les sépultures des grands hommes de la nation.

Le fronton
Entre 1831 et 1837 David d’Angers réalise une sculpture pour le fronton qui a pour titre La Patrie distribue aux grands hommes, civils et militaires, des couronnes que lui tend la Liberté tandis que l’Histoire inscrit leurs noms. L’ensemble du fronton se lit comme une apologie de la Révolution de 1830, comme un message aux parisiens dans un climat politique en total décalage avec le contenu idéologique de cette œuvre.
C’est le 31 août 1837 à l’aube, dans la plus grande discrétion, que le fronton fut découvert et livré à la vue du public.

La Convention nationale
Le groupe sculpté prénommé La Convention nationale de François Sicard, est une commande publique passée en 1913 pour célébrer l’avènement de la première République. Placée à l’endroit même où se situe habituellement l’autel dans une église, il y a, à travers cette œuvre, la volonté de réaffirmer la République et ses valeurs en ce tournant du xxe siècle. Moins de 10 ans après la loi sur la séparation de l’Église et de l’État de 1905, cette sculpture est une façon de matérialiser l’assise de la République Française.

Au centre de cette sculpture monumentale en pierre, la Convention nationale apparaît sous les traits d’une jeune femme coiffée du bonnet phrygien et portant l’épée abaissée.

À gauche, un groupe de députés prête serment le bras levé vers la Convention.

À droite, des soldats symbolisent l’armée de la République : deux jeunes tambours précèdent de vieux fantassins qui entourent un officier général à cheval.

Au-dessus de la Convention, en singulière opposition, se trouve la mosaïque d’Ernest Hébert, réalisée entre 1875 et 1884 : Le Christ montrant à l’ange de la France les destinées de son peuple (angelvm galliæ cvstodem christvs patriæ fata docet). Dans ce décor sont représentés le Christ, l’ange de la France, la Ville de Paris portant le Scilicet, Jeanne d’Arc et sainte Geneviève.

La proximité spatiale de ces deux œuvres rassemble en un regard toute la complexité de ce monument et ses oscillations entre sa destination religieuse ou laïque, reflet des soubresauts historiques de la France depuis le XVIII siècle.

La coupole

Groupes sculptés dans la  nef

A la gloire des généraux de la Révolution française Paul-Jean-Baptiste Gasq

Aux Orateurs et Publicistes de la Restauration par Laurent Marqueste

Le pendule de Foucault
Le pendule mis au point par Léon Foucault est constitué d’une simple sphère métallique suspendue à un filin. C’est grâce à cette expérience que le scientifique a prouvé que la terre, s’il était admis qu’elle tournait autour du soleil, tournait également sur elle-même. Le cadrant indiquant à chaque oscillation un déplacement alors que le balancier oscille fixement, cela prouve indubitablement que c’est le cadran qui bouge et donc la terre sur lequel il repose. C’est Louis Napoléon Bonaparte, lorsqu’il prit connaissance des travaux de Foucault, qui lui demanda de réaliser son expérience dans un prestigieux lieu le 31 mars 1851 : le Panthéon.

” Sous les voûtes élevées de certains édifices le phénomène devait prendre une ampleur magnifique. Nous avons trouvé dans le Panthéon un emplacement merveilleusement approprié à l’installation d’un pendule gigantesque ; nous avons trouvé pareillement dans l’administration les dispositions les plus favorables à l’exécution du projet que suggérait la vue de cette immense coupole ” écrit Foucault

Explication matérielle du phénomène
Pour osciller, la boule du pendule est relancée manuellement plusieurs fois par jour. Son mouvement n’est donc pas un mouvement perpétuel : le pendule n’est pas capable de fonctionner sans dépense d’énergie. A ce propos, il convient de préciser que le mouvement perpétuel n’existe pas sur terre, mais uniquement dans le système céleste. Sous cette sphère est placé un cadran gradué. Le pendule situé en face d’un chiffre du cadran à un moment donné se déplace vers le chiffre supérieur après un certain laps de temps. On a donc l’impression que le pendule a pivoté mais en fait, le pendule oscille toujours dans le même plan, à une fréquence de 16 secondes pour un aller-retour. Par conséquent, c’est la terre sur laquelle est placé le cadran qui tourne sous le pendule.

Léon Gambetta, jeudi 11 novembre 1920
On dépose le 11 novembre 1920, deuxième anniversaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale, le cœur de Gambetta, qui reposait jusque là à la maison des Jardies (maison de Gambetta, sur la colline de Sèvres). Un discours est prononcé, lors de la cérémonie par le président de la République, Alexandre Millerand. Au-dessus de l’urne on peut lire l’inscription : ” Ici repose le cœur de Léon Gambetta solennellement transféré au Panthéon le 11 novembre 1920 suivant la volonté nationale Loi du 1er septembre 1920 “.  

Maquette du Panthéon

Le Panthéon, place du Panthéon Paris 5e

Sources : ressources documentaires du Centre des Monuments nationaux

62 commentaires pour “Le Panthéon Paris”

  1. Bonjour Francine
    je n avais pas vue comment aller sur ton Article c est pour cela que j attendais et en plus je ne reçois plus rein je te souhaite un bon Dimanche profite ainsi le chat très beau l Article aussi bien tes Photographies et explications des bisous DANN

  2. Bonjour Francine
    De nouveau tu m’as fait faire un voyage de rêve dans l’Histoire de la France et de Paris, c’est vraiment admirable et très agréable, je me suis vraiment évadée durant les minutes de lecture et d’admiration de tes photos.
    Je te remercie aussi pour ton com. Pour Fidgi, elle va relativement bien… comme une chatte de bientôt 14 ans… elle semble vivre à fond chaque instant qui passe, elle va tout doucement…
    Bizarrement c’est aussi l’âge de ma mère qui me préoccupe tant… c’est très dur pour une fille de voir sa mère, qui était si dynamique, si active, si coquette et propre, devenir ce qu’elle devient… cela me fait très mal et m’empêche de penser à autre chose, de plus, les personnes âgées ne sont pas traitées correctement… toutes les aides à domicile, c’est bien mais la conscience professionnelle n’est pas à la hauteur… mais je ne veux en aucun cas la mettre dans une maison de retraite et je ne peux pas la prendre chez moi…
    Pour les murs qui étaient fissurés, ça y est, tout est réparé, repeint… je croise les doigts pour que cela soit vraiment consolidé…
    Encore merci pour tes photos et toutes les informations que tu diffuses sur tant de sujets tellement magnifiques de notre si belle capitale.
    Bisous
    Am

  3. Coucou Francine! Je ne connaissais le Panthéon que de visu, je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter l’intérieur ! Merci pour le partage tes photos et tes explications ! Quel beau bâtiment ! Bisous!

  4. Bonjour Francine
    Tes superbes photos nous permettent de voir tous les détails du Panthéon sans nous déplacer .
    Un excellent reportage .
    Bises

  5. Bonsoir Francine, Je découvre grâce à toi le Panthéon avec tes jolies photos détaillées et tes explications car je n’aurais pas le plaisir de pouvoir le visiter.
    Merci Francine, bises, fanfan

  6. Salut Francine. Je ne suis pas sûr que le Bon Dieu soit content qu’on lui ait dérobé son église. Mais bon, je pense qu’il n’en voudra pas trop à l’Etat de son forfait, puisque le Panthéon est désormais dédié à l mise sous cloche de nos grands hommes (et grandes femmes). Trêve de plaisanterie, j’ai été très intéressé pas ton reportage et par l’excellence (habituelle) de tes photos. Bises et beau soleil. Florentin

  7. Bonjour Francine, voilà je suis à la maison, fini le voyage (dommage).
    C’était super nous avons bien parcouru cette île.
    Le soleil donne et il faut arroser!
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  8. Je ne savais pas tout ce que tu nous dis à propos de ce monument magnifique, j’ai l’impression d’être un peu moins ignare à chacune de tes séries et celle-ci est aussi interessante que les autres.
    Merci Francine, c’est un plaisir de venir chez toi.
    Je te souhaite une bonne journée.

  9. Merci Francine,
    Encore un superbe reportage photos et explications.
    Impressionnant toutes ces belles sculptures.
    Et cette architecture…Sublime.
    Gros bisous à toi ♥

  10. Bonsoir Francine
    Magnifique article en photos et en commentaires historiques. Je ne connaissais le Panthéon que de nom ou de visu lors de visites à Paris, mais jamais je n’y suis entré. J’ai appris beaucoup de choses ce soir, merci.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une bonne soirée
    Bisous
    @lain

  11. Bonjour Francine oui je suis complétement d’accord avec le commentaire que tu as écrit sur ma page , oui c’est vraiment incompréhensible , bah j’ai bon espoir pour dimanche prochain ,l’égocentrique n’à plus de réserve de voix alors tout est permis pour Jupiter hi hi, il à des grosses cuisses ha ha , bref la chaleur commence à me monter à la tête lol.
    Superbe ce reportage en photos et avec des descriptions historiques très précises
    J’ai visité ce monument le Panthéon il y à bien longtemps mais bon il est toujours aussi beau et remplie de notre histoire.
    Merci du beau partage bonne fin de semaine aux abri, je vais faire comme toi sortir la clim ça commence tôt la grosse chaleur cette année .

    • je ne regrette pas l’achat de mon climatiseur, c’est vraiment appréciable, mon chat apprécie, le vieux aussi était content; j’ai de la chance la nuit ma chambre est bien fraîche, du coup pas besoin de mettre la clim, je dors bien

  12. Bonjour Francine, ton article est magnifique et tes photos merveilleuses. J’avais vu le Panthéon à la TV mais jamais comme tu l’as photographié avec tant de détails. J’apprécie toutes tes explications.
    Bisous et bel après-midi ♥

  13. Bonjour Francine. C’est un très beau bâtiment que je visite grâce à toi. L’intérieur est magnifique. Bonne journée et bisous

  14. bonsoir Francine,
    Je suis passée devant mais n’y suis pas rentrée ..
    C’est merveilleux d’avoir un si beau patrimoine..
    et comme j’ai lu, c’est toujours entretenu, que c’est beau cet intérieur ,
    Je suis rentrée à l’intérieur de celui de Rome, ça y ressemble !!
    Bonne semaine, bises

  15. Un très beau monument, qui garde nos grandes personnalités ! J’ai le souvenir de F Miterrand, qui lors de son investiture, venait rendre hommage à J. Moulin et à deux autres personnes. Bises. FRANCOISE

  16. C’est en effet un magnifique édifice que l’on voit souvent dans les cérémonies mais je ne suis jamais entrée pour visiter l’intérieur et je me suis régalée à lire son histoire et à découvrir les magnifiques statues, les plafonds décorés de la coupole, les différents symboles de la République qui y sont exposés. C’est un incontournable bien entendu et à par le fronton finalement je m’aperçois que je ne savais pas grand chose encore une fois sur Panthéon si célèbre. Bisous et un bel après-midi

  17. Bonjour Francine,
    magnifique reportage et belles photos. Mais le but premier de ce monument est de désigner à l’origine une sculpture ou ouvrage architectural permettant de rappeler un événement ou une personne, d’où sa signification première de « tombeau »
    Bonne semaine
    Amitiés

  18. Bonjour francine tres intéréssentes toutes ces explications ce lieu est magnifique merci de toutes ces belles photosj adore ces scultures bonne semaine qui est prévue bien chaude bisesssssss regine

    • Bonjour, merci de tes passages; il va faire de plus en plus chaud, il fait d’ailleurs déjà très chaud dans le sud; ça commence tôt cette année, bonne journée, bisous

  19. Bonjour Francine.
    Contrairement à ce que tu sembles croire, une eau du jacuzzi à 34° et bientôt 32° est très bien pour se décontracter, lorsque dehors, il fait plus de 36°.
    Et comme les prévisions sont pour des 40°, nous allons en profiter.
    De plus, avec les fortes chaleurs sous la véranda, on a moins à chauffer l’eau qui est déjà à 31°.
    Rien au programme pour moi mais les ongles pour Bernadette.
    Gilbert et Bernadette

  20. je pense que tu n’as pas fini de nous montrer tout ce que ce monument glorieux recèle!!! je te remercie pour certains détails (la COnvention par ex) que j’avais négligés!!!
    Bises et bonne semaine

  21. Un lieu unique dans le centre de Paris.Seuls y rentrent pour le sommeil éternel les personnages qui ont compté pour la France. La dernière en date me semble être Joséphine Baker, grande artiste et résistante au coeur si généreux.
    Le pendule de Foucault est une curiosité.J’en ai vu et c’est magique
    Très bonne semaine

  22. j’ignorais que le Panthéon a été construit comme église Francine

    la pendule de Foucault est remarquable… il fallait y penser

    j’ai vu une installation à la Cité des arts et des sciences de Valence.

    un reportage intéressant et bien documenté de ce monument

    bon début de semaine Francine

  23. cet endroit est magnifique j’y suis allée en 2019, mais je n’ai pas visité l’intérieur tes photos me le font regretter. bonne journée bises

  24. Bonjour Francine,
    A lire ton article je me suis délecté. Tu es une historienne doublée d’une sacrée photographe. Je le dis encore, j’ai adoré ton article bien construit, bravo.
    J’ai appris beaucoup de choses sur le Panthéon, merci.
    Bises et bonne semaine, Chris

  25. Hello Francine
    C’est une belle visite… Je me souviens que ce fut l’une de mes premières visites de monuments à Paris. Belles photos qui me replongent dans le lieu.
    Bon Lundi
    bizz
    Pat

  26. Coucou ma Francine.
    Une très belle rétrospective concernant ce que fut et est ce magnifique monument de Paris. J’ai parfait en telisant mes références historiques.
    Bises et bon début de semaine – Zaza

  27. Bonjour Francien,
    que de merveilleuses photos pour nous montrer le Panthéon..
    Ce monument est splendide..
    Ceux qui y reposent ont de la chance d’être dans un pareil endroit..
    Bonne journée, bons baisers

  28. Article émouvant quand on sait les personnages qui y reposent !
    Merci pour cet article très bien documenté en photos et texte.
    Bonne semaine Francine, bises !

  29. Après tout, l’ église s’ est servie des fêtes païennes, pour les transformer en fêtes chrétiennes, alors pourquoi pas un panthéon en lieu et place d’une église !
    Il n’empêche que le passé existe, royal !
    Je me suis toujours dit que ça faisait une belle jambe d’ être dans un sarcophage, sous la dalles d’ une basilique ou au panthéon, on n’emporte rien à la mort.
    Mais ce panthéon est un monument magnifique avec toutes ses sculptures.
    J’ ai toujours eu du mal à comprendre cette terre turnant sur elle même !
    Merci pour tes explications, et tes superbes photos
    Passe une bonne semaine
    Bisous

  30. Bonjour,
    Paris est joli avec toi.
    Actualités Irlande , Pour ne pa oublier :
    Sinead O’ Connor ‘ You Made Me The Thief Of Your Heart ‘.
    Bonne journée.

  31. Bonsoir Francine mon amie. Merci pour les dernières nouvelles… j’espère que ça va s’arranger pour toi… Mais vous avez raison, il faut alerter la presse et tout le monde… Avec toi de tout coeur… Bisous…

  32. Bruel voulait revoir ses amis dix en plus tard “places des grands hommes”, avec un ami d’enfance nous nous sommes donné rendez vous au panthéon, qui sait bonne soirée

  33. quelle magnifique photo tu as réussi là !!! tu as raison, le panthéon est vraiment un beau monument !!! mes amis anglais l’adorent – rigolo d’ailleurs comme ils le prononcent … pannnnnn – té – onnnnnnnnn !!! hihihihi – bisous

  34. Je note tes dates et j’espère que nous aurons le plaisir de nous rencontrer. Je réside près de l’office du tourisme et donc ce sera très facile. Il faudra que tu me fasses signe avant de venir pour que nous arrêtions une date. bien amicalement

  35. J’avais bien du retard à rattraper sur ton blog et c’est un plaisir de découvrir tes articles, notamment du Paris insolite. En ce qui concerne le Panthéon, c’est un de mes quartiers préférés où se trouve un de mes magasins préférés. à bientôt

Répondre à biker06 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !