logo

Le Palais de Justice Paris (1)

Palais de Jusice

Boulevard du Palais Paris 1er

La façade arrière du palais de justice se trouve en face de la place Dauphine, rue Harlay, du nom du premier président du Parlement. Elle est l’œuvre de l’architecte Duc. Si la façade est imposante, c’est parce que le baron Hausmann n’avait pas encore déterminé où il ferait passer le lien entre la rive droite et la rive gauche. Il n’avait pas encore opté pour le boulevard du Palais, et il pensait faire passer l’axe nord-sud devant cette façade de Duc.

Ouf, il décala l’axe vers le boulevard Sébastopol et le boulevard Saint-Michel. 

Huit colonnes et deux demi colonnes doriques rythment la façade, et le côté longitudinal évoque un temple antique. Un parvis monumental la met en valeur ; le jeu complexe des marches de différentes tailles accentue encore la monumentalité de l’ensemble.

  Palais de justice

*Duc dira qu’il s’est inspiré de la façade du temple de Denderah en Egypte pour construire la porte centrale, dont la forme trapézoïdale, plus élevés en haut qu’en bas, rappelle l’architecture égyptienne.

  Palais de justice

*Les deux lions de l’escalier ont été sculptés par Isidore Bonheur ; le célèbre sculpteur animalier Antoine-Louis Barye avait refusé cette commande.

Des figures allégoriques  de grande sévérité ornent la base de la façade, elles représentent les vertus qui sont encensées en un lieu de justice : la prudence et la vérité, d’Augustin Dumont, la force et l’équité de Jean-louis Jaley.

   Palais de justice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La façade, très admirée à l’époque, à valu à Duc d’être élu à l’Institut. En 1869, elle a reçu le prix Impérial qui récompensait l’œuvre la plus représentative architecturalement des cinq années passées, devançant ainsi l’Opéra. Charles Garnier ne lui en pas tenu rigueur, et a même déclaré : « tout est élégant et ferme, grandiose et sincère. L’amour, le respect de l’art se montre partout sans trahir aucune lassitude, sans laisser voir aucune négligence. C’est la pureté grecque sinon la plus noble, à coup sûr plus variée, plus nouvelle, la recherche virile de la délicatesse. C’est la grâce de la fermeté. Les pleins et les vides se balancent sans indécision. Les profils s’épurent sans sécheresse. Les saillies s’accusent sans lourdeur. L’harmonie règne partout. Le talent jaillit et sort de toute part et l’œil charmé s’arrête avec une volupté naïve sur toutes les parties de l’ouvrage ».   

Palais de justice

Les projets de Duc étaient ambitieux, fort heureusement pour la place Dauphine ils ne furent pas réalisés. Il avait l’idée de réaliser une grande agora place Dauphine, ce qui aurait détruit la réalisation d’Henri IV. Seule la rangée de maisons qui fermait la place fut détruite.   

  Palais de justice

 

23 commentaires pour “Le Palais de Justice Paris (1)”

  1. Bonjour Francine, il est vraiment beau ce palais mais gravir ses marches ne sont pas souvent synonyme de plaisir

    Une pensée pour nos amis Français touchés par la barbarie
    Belle journée du printemps > à bientôt

  2. Bonjour Francine, moi je le trouve très beau le palais de justice, très belles sculptures et colonnes sans parler des escaliers. Je pense que tu nous feras voir un peu l’intérieur. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  3. Il vont le vider pour installer la justice dans un immeuble plus neuf et fonctionnel. Le Palais deviendra un musée ! Tout fout le camp. Pas beaucoup de couleur dans la macro extrème. J’aime beaucoup le côté lissé de ces macros. Je ne regrette pas mon achat. Bonne soirée. Bises. Yves

  4. t’habites Paris depuis combien de temps ?? je t’avoue que durant les années où j’y habitais c’était surtout en fin de semaine et pour les vacances alors davantage de repos que de visites…maintenant je regrette

  5. coucou en ce mardi de printemps, une bonne gelée ce matin et du soleil cet aprèm. merci pour ce partage, moi qui ne connait pas du tout Paris, je visite à distance… Pour la cascade pétrifiante c’est une cascade dans la grotte qui pétrifie des objets. Par exemple, une canette d’orange en verre, tu l’as laisse sous la cascade pendant un certain temps et elle se recouvre d’une épaisse couche de “calcaire brillant”. Le résultat est magnifique ! bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !