logo

Le Musée de Montmartre

Musée de Montmartre

12 rue Cortot Paris 18

Menacé de fermeture, le musée de Montmartre est sauvé. Il va être restauré, l’histoire de la Butte est préservée.

Cet ancien atelier de Renoir est devenu un écrin de la mémoire d’un Montmartre mythique, c’est un ensemble patrimonial exceptionnel. Ce haut lieu de l’histoire de l’art a abrité nombre d’artistes célèbres : Utrillo , Suzanne Valadon , Emile Bernard , Francisque Poulbot,… Des chefs d’ouvre y sont nés, comme « le Bal du Moulin de la Galette », de Pierre Auguste Renoir.

Le musée de Montmartre, propriété de la Ville de paris, représente aussi un exceptionnel ensemble patrimonial, dernier témoin de la vie campagnarde à Montmartre. Le bâtiment se compose de  l’hôtel de Rosimond, l’hôtel Demarne et un troisième bâtiment du XVIIe.

Trois jardins surplombent  les célèbres vignes du Clos de Montmartre et bordent le jardin sauvage de Saint-Vincent, réserve écologique.

Malgré ces atouts, et des collections inestimables, le musée connaît des difficultés financières, les bâtiments nécessitent des travaux importants.

La société  Kléber Rossillon présente à Paris un projet de réhabilitation pour « pérenniser et renouveler le musée », via un bail emphytéotique** de cinquante trois ans.

Le musée, créé en 1960, revient de loin. En 2008, très endetté, il est au bord de la liquidation.” On avait deux ans de loyer de retard, explique Danile Rolland, président de la Société du Vieux Montmartre, qui gérait le site. La Ville a effacé cette dette.”

Pas question de laisser partir de nouveau le musée à la dérive. La société Kléber Rossillon, qui a déjà restauré le château de Castelnaud et les jardins de Marqueysac en Dordogne, a des objectifs très précis. “On attend une fréquentation multipliée par cinq, à 200 000 visiteurs par an”. 

La société ne lésine pas sur les moyens, et l’investissement initial de 6 millions sera de 12,5 millions pour l’ensemble du bail. Ainsi les bâtiments  du XVII et XVIIIe siècle donnant sur la rue Cortot, ainsi que les ateliers ou travaillant Emile Bernard et Suzanne Valadon seront restaurés. Ainsi la surface d’exposition sera doublée.

“Les trois jardins seront reconstitués selon les tableaux que Renoir a peint ici, de façon à rendre l’ambiance de l’époque”, ajoute Kléber Rossillon Le coût se répercutera t-il sur le prix de l’entrée? “Nous pouvons adapter la grille tarifaire”, sourit Kléber Rossillon.

Le musée reste ouvert, les travaux commenceront bientôt.    

Le Bail emphytéotique est un bail immobilier de très longue durée qui confère au preneur un droit réel sur la chose donnée à bail, à charge pour lui d’améliorer le fonds en échange d’un loyer modique, les améliorations bénéficiant au bailleur en fin de bail sans que ce dernier ait à indemniser l’emphytéote.

Le bail emphytéotique avait été à l’origine conçu pour la mise en valeur et l’entretien de grands espaces ruraux mais il a vu son cadre d’application s’étendre à toutes sortes de biens immobiliers et s’applique donc aujourd’hui aux immeubles à usage industriel ou commercial, au même titre qu’aux immeubles agricoles ou d’habitation.

(sources : //www.logisneuf.com/)

sources : paris.fr, article du 7 juillet 2011;  20 minutes, article du 28 juin 2011.    

18 commentaires pour “Le Musée de Montmartre”

  1. Bonsoir Francine,
    Tes derniers articles me plaisent plus particulièrement .
    Tu y relates l’histoire et la sauvegarde de monuments qui ont une longue histoire ….témoignages du passé que l’on ne peut laisser tomber en désuétude .
    Ce musée de Montmartre mérite plus que tous d’être sauvé … il représente l’âme de ce quartier que j’aime le plus à Paris .Il y régne une atmosphére que l’on ne retrouve nulle part ailleurs .
    Je te souhaite un beau week-end … le soleil serait le bienvenu …
    Je t’embrasse .
    Et tu as raison, les amis sont rares …

  2. Bonjour Francine, une bonne nouvelle!!! Il aurait été vraiment dommage qu’il ferme. De bons projets de restauration et les visiteurs vont affluer. Il est très bien placé en plus. Par contre comme je ne connais pas Paris, il y a des parkings à proximité? Sinon je pense que les gens se déplacent en métro. Bonne journée et gros bisous ma douce

  3. en effet hier j’ai pris le bus trop tôt, je ne connaissais même pas son existence si on retourne à Paris nous irons le voir car nous aimons beaucoup ce quartier et on ira au cimetière aussi que l’on n’avait pas visité

  4. Bonjour Francine, c’est un ouf de soulagement, la mémoire vivante disparaitra moins vite avec ce musée !

    Puis-je espérer te voir dans ma liste des inscrits sur mon nouveau blog ?
    MERCI

    Je vous souhaite une belle journée du samedi

  5. Bonne nouvelle, il faut sauver notre patrimoine.
    Pour les gratouilles sur son petit ventre, je te laisse le plaisir de la faire toi même, mais attention aux griffes. Car comme tout bon chat, il n’aime pas que je le gratouille sur le ventre. @+

  6. Je suis allée plusieurs fois dans le quartier de Montmartre lors d’escapades parisiennes et c’est vrai que je me demande toujours comment font les habitants circuler dans de telles rues par mauvais temps.
    on est monté UNE fois par les escaliers pour aller place du Tertre, j’ai cru ne pas y arriver !! Vive le funiculaire ! Merci pour les balades parisiennes que tu nous offres. Bonne soirée et bon lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !