logo

Le mur des je t’aime Paris

Square Jean Rictus

Place des Abbesses Paris 18ème

Le « Mur des Je T’aime » est l’oeuvre de Frédéric Baron. Il a réuni un millier de « Je t’aime » écrits  plus de trois cents langues et dialectes. Claire Kito a calligraphié et ordonné les phrases sur ce monument de 40 m2.
311 “je t’aime” en 250 langues fleurissent  sur 511 carreaux au format 21X29,7cm.

Le format des plaques de lave vitrifiée rappelle celui des feuilles de papier sur lesquelles ont été recueillies par Frédéric Baron les écritures manuscrites. Les éclats de couleur sur la fresque sont les morceaux d’un coeur brisé, celui d’une humanité qui trop souvent se déchire et que le Mur des je t’aime tend à rassembler.

le mur des Je t'aime

*Au-dessus du mur, Rue Meurt d’Art a collé la silhouette d’Ava Gardner . 

 
Jean-Marc Paumier, alias Rue Meurt d’Art, est artiste-peintre muraliste.

Pourquoi cet étrange surnom de “Rue Meur d’Art” ?

« Je voulais que ma démarche ait un caractère mystérieux, il me fallait un pseudo et comme j’adore les jeux de mots, celui-ci me parut adéquat. Il disait la rumeur, quelque chose qui court la ville sans que l’on sache d’où cela vient et où cela va. Meurt, on devrait dire se meurt d’art, parce que la ville est envahie avec ostentation de pubs, d’indications de toutes sortes, d’enseignes… où est la place de l’art, de la poésie, de la gratuité ? Où le regard peut-il se poser sans qu’il puisse se sentir agressé, où l’esprit peut-il vagabonder et s’ouvrir ? »

15 commentaires pour “Le mur des je t’aime Paris”

  1. j’ai vu souvent la station des abbesses dans le métro, mais pas mis le nez dehors, dommage

    météo du jour : petite pluie et lainage ce matin, soleil et tshirt cet aprem

    bisous

  2. Bonsoir

    c’est le moment de recueillir les larmes bénéfiques
    qui s’égouttent de ces muguets magiques.
    Fleur qui éclos en ce mois de Marie.
    remplis en ton content pour une année féérique

    Eliane a bientot

  3. Voilà encore un coin que je ne connais pas. Le nom du photographe est indiqué sauf avis contraire du photographe lui-même. J’ai demandé la date de parution mais je ne suis pas certain de l’obtenir. Ce sera de toute façon une édition de week-end. Bon dimanche. Yves

  4. Bonsoir Francine, je te souhaite beaucoup de bonheur . Un week-end pas chaud, heureusement pas trop mouillé. Je vais bien hormis et c’est normal des passages désagréables; ça s’arrête mardi soir. Bisous Francine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !