logo

Le Louchébem Paris

Le Louchébem
31 rue Berger Paris 1er
Métro-RER : Châtelet Les Halles

Lamedisic loirsé j’ai langémem lavecem des lamiqués dans un lestauranrem lueric Berger à Paris, lappelépuche  Le Louchébem, dans le lartiéquic des Halles. Le Louchébem, c’est le largonji du louchébem des Halles.
Dans ce lestauranrem, le latronpuch larlépem largomuche à ses larsonkesse.
Ici on ne langemem que de la bidoche de boeu ou du ligogem. J’ai langémem l’assiettelem du lôtisseurem avec un louqué de lougeroque.  

Le Louchébem hier
(Samedi soir j’ai mangé avec des amis dans un restaurant rue Berger à Paris,appelé le Louchébem, dans le quartier des Halles. Le Louchébem, c’est la jargon des bouchers des Halles.Dans ce restaurant le patrons et les serveurs parlent l’argot du boucher.

Ici on mange de la viande, du boeuf ou de l’agneau. J’ai mangé l’assiette du rôtisseur, accompagnée d’un petit coup de rouge).   

 

Si je vous parle de ce restaurant, c’est qu’il est très spécial puisque c’est la plus ancienne rôtisserie authentique et historique des Halles de Paris. Son nom est un mot d’argomuche qui veut tout simplement dire boucher dans l’argot qu’on employait, naguère, du coté des halles de Paris.   

Ce langage savoureux était utilisé pour se faire comprendre sans être compris ! Encore aujourd’huiles bouchers parlent largomuche.

 

Le Louchébem est idéalement situé dans le quartier des Halles, qu’on appelait le “ventre” de Paris.

 

*La rôtisserie du Louchébem

Cette affaire familiale a été reprise par Jeanne et Etienne, tous deux enfants de bouchers.ils sont donc ” tombés dedans ” quand ils étaient petits, d’autant plus qu’ils arrivent de la boucherie voisine tenue par leur cousin.

 

Si vous aimez les plats ” canaille “, profitez-en car vous ne trouverez pas partout des œufs en couille d’âne !

 

Si on n’aime pas la viande rouge, ce n’est pas au Louchébem qu’il faut manger. Il faut absolument commander un bon morceau de bœuf, ou le gigot d’agneau rôti. Les viandes sont servies à la cuisson saignante.L’assiette du rôtisseur est servie à volonté! (cuisse de boeuf, gigot d’agneau, jambon rôti).

 

Comme dessert, les coupes vraiment très arrosées! Quand nous avons commandé nos coupes, la première chose qui est arrivée sur la table, ce sont deux bouteilles géantes de calvados, et de vodka! Dont on peut arroser la glace à volonté!

Une autre particularité de ce restaurant : les serveurs sont habillés en garçons bouchers, avec un long tablier blanc.

Partout dans le restaurant, des témoignages du  passé des Halles, en particulier des bouchers.

 

*Un lympathiquesuche larsonkesse .

 

Sources : http://www.le-louchebem.fr/

  Le Louchébem assiette du rôtisseur

*La copieuse assiette du rôtisseur, accompagnée de la purée maison et de ses sauces. Servie à volonté.

 

Demain, je vous parlerai de largomuche du Louchébem. 

 

Les photos du restaurant noir et blanc, et de l’assiette sont issues du site du Louchébem. 

 

Merci Philippe pour cette soirée.

 

33 commentaires pour “Le Louchébem Paris”

  1. j’ aime beaucoup cet article
    qui est encore une trace de ce PARIS ANCIEN ET DES HALLES qui furent le ventre de PARIS
    et tes photos aussi sont superbes ..
    ( mais ce n’ est pas un resto pour moi je ne mange plus de viande rouge )
    donc je trouverais bien à Paris d ‘autres restos loll
    mais il faut préserver les traditions et chacun ses gouts
    bises Francine
    kénavo bon lundi

  2. La déco est hyper sympa .. j’aime l’ambiance de ce resto .. et nul doute que la viande doit être exquise ,si je vais à paris un jour je garde en mémoire le louchebem … c’est plus compliqué que le verlan .. lol

  3. Bonjour Francine
    le serveur sur la dernière photo, a un air chinois non ??
    merci que tu aime un extrait de mes citations perso
    Je te souhaite un très bon mardi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  4. Tes articles me plongent dans cet univers typiquement parisien dont je ne connaissais pas la saveur de la moindre bouchée .
    Je me régale dans tous les sens du termes !
    En te lisant, je ressens l’authenticité de ce lieu ,de cet endroit si particulier .
    Il est des “maisons” qui gardent l’esprit de leurs fondateurs . Le Louchébem en est un et s’il se trouve dans “le ventre de Paris” se n’est pas par hasard !
    Il me semble que le largonji a été expliqué par Vidocq dans un de ces livres ,dans ses “mémoires” sans doute .Je n’en suis pas sûre du tout .
    Merci de cette visite gastroniquement historique !
    Bisous.
    Véronique.

  5. Quand tu sors de là tu ne dois plus avoir faim….sympa comme endroit…Je vais prendre quelques jours de pose avec mes petites filles pour les fêtes…jeudi certainement ..bisous de Jo et moi .

  6. berk ! horreur de la viande saignante … alors ton assiette juste après mon repas …. gloups ! au suivant !
    Sinon c’est vrai que le resto à l’air sympa, j’espère quand même que les menus ne sont pas rédigés en argot !!
    je vais lorgner en dessous, tu dois avoir mis quelques photos des vitrines.

  7. hihihiihi bonsoir Francine … je vois que tu t’es régalée .. c’est super et c’est une adresse que je ne vais pas oublier, tu peux me croire …. je testerai à mon prochain passage à Paris ….
    Quand j’ai commencé à lire ton texte, j’en croyais pas mes yeux, je n’y comprenais rien et je croyais presque que c’était over-b log qui te faisdait une blague ..mdr lol
    En tout cas, voilà bien un article très sympa en cette période de fêtes …
    bisous et bonne soirée

  8. Hello Francine
    Un vrai restaurant à l’ancienne qui doit meme etre une institution comme notre café de Turin .. Mais dit ! Renaud aurait peut-etre traduit ben ! il est louche ce restaurant ! hi hi hi
    bisous
    pat

  9. bonjour Francine,
    Une véritable institution de longue date qui a su préserver son authenticité!
    Mais pas pour moi qui me contente d’environ le quart (si pas moins!) de la viande présentée sur l’assiette :-))
    Bonne semaine, Frans

  10. Coucou francine , merci pour ce bel article ,je connais ce parler mais il y a très longtemps..un retour en arrière et j’aimais beaucoup la viande rouge..passes une bonne journée , bisous

  11. Ca donne envie ! C’est un lieu pour les bons vivants qui aiment se faire plaisir et l’endroit est convivial .Sympa comme partage et bonne pub pour ce restau , tu vas pouvoir demander un repas gratuit

  12. Un très bel établissement. Je comprends mieux pourquoi Depardieu est parti, il va pouvoir apprendre à ses nouveaux copains les bouchers, ce langage qui doit lui être familier….!!!! Bises et bon lundi

  13. Ce que j’aime chez toi,c’est que tu nous fais découvrir des endroits très très intéressants!! !!En plus tes photos sont top!!!!!!Je ne connaissais pas du tout ! A programmer!!! Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !