logo

Le grand verre de terre Miquel Barceló BnF

Le grand verre de terre
Vidre de meravelles
Miquel Barceló
BnF
Quai François Mauriac Paris 13

 

C’est une oeuvre éphémère. A ce jour le film transparent sur lequel l’artiste a peint, a été retiré, et l’oeuvre jetée tout simplement à la poubelle, (volonté de Miquel Barceló) voir plus bas dans mon article. Ca devait valoir un paquet d’argent, cet artiste est très réputé. Elle se serait vendue à prix d’or.

Cette immense fresque foisonne de détails, fruits de l’imagination de l’artiste; on laisse aussi courir la notre pour inerpréter ses dessins. Il faut parfois prendre du recul pour voir apparaîre un dessin. Les différences de couleurs dépendent de la lumière, du soleil qui jouait à cache cache avec les nuages, de l’exposition. 

A l’occasion de la double exposition qui lui était consacrée ( au Musée Picasso et à la BnF), l’artiste catalan Miquel Barceló a réalisé une œuvre monumentale. La BnF lui a laissé une immense carte blanche.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Pas besoin de passer à la caisse pour voir une de ses pièces, une œuvre monumentale qui s’étale dans la coursive centrale, l’allée Julien Cain. Ici tout le monde peut y accéder librement, et le visiteur risque bien de rester pantois devant sa monumentalité !

Cette monumentale fresque de terre et de lumière a été créée in situ sur toute la hauteur des vitres de l’allée Julien Cain. Sur un film transparent posé sur les vitres, Miquel Barceló a déposé une fine couche d’argile avant d’y dessiner en grattant la glaise séchée. Le film sera retiré à la fin de l’exposition.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Elle a nécessité trois semaines de travail à l’artiste et deux semaines de préparation préalable.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Le grand verre de terre Miquel Barcelo
Spectaculaire introduction à l’exposition, cette fresque éphémère de 190 mètres de long sur 6 mètres de haut immerge le visiteur dans l’univers envoûtant de Barceló. Baptisée avec amusement “Le Grand verre de terre”, elle rend hommage au philosophe majorquin Ramon Llull. Il rend également hommage à lui-même en démontrant si bien quelle puissance il possède dans la pratique du dessin et dans le traitement de la matière.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Un grand verre de terre, ou ver de terre ! Ici je vois deux vers de terre, mais ce sont peut être des serpents…

Le grand verre de terre Miquel Barcelo
Il avait commencé par graver des figures sur l’argile sèche avant de trouver le résultat “un peu trop graphique”. Barcelo a donc effacé et recommencé en travaillant “sur de l’argile fraîche, avec les bras, les coudes. C’est devenu plus physique, plus sensuel, plus pictural”.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

L’artiste a reproduit un travail effectué au préalable dans son atelier de Villafranca. Cette œuvre s’anime dans la lumière pénétrante qui permet aux ombres d’épouser la forme du dessin, de courir sur le sol.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Ici c’est une tribu d’animaux qui s’éparpillent, un poulpe, une sauterelle; là c’est une horde de chevaux sauvages, des fauves rugissants.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Il fallait surtout ne pas rater cette intervention de l’artiste qui doit disparaîtra des vitres le 28 août, le jour de la fin de l’exposition qui lui est consacrée. Pourtant on aurait aimé qu’elle reste là pour toujours. Mais l’artiste en a décidé autrement. « Le film qui couvre les vitres et sur lequel Barceló a dessiné son œuvre sera tout bonnement arraché et jeté. L’artiste justifie ce choix en disant que, comme les êtres vivants, une œuvre n’est pas vouée à être éternelle et qu’il faut accepter sa propre mort. On est d’abord un peu troublé de voir fondre un travail comme celui-ci. On l’imaginait bien là ou ailleurs. Puis on se dit que c’est sans doute mieux ainsi. Personne ne démontera les vitres de la BNF pour les vendre aux enchères et il n’y aura pas de dispute entre les musées pour savoir qui en héritera. Dans un monde où le marché ne cesse de grandir – où pèse sans cesse la menace d’un « tout se vend » – cette fin programmée de l’œuvre fait même du bien. Elle rappelle combien l’expression artistique est d’abord une affaire de regards, d’espace-temps et de sens du sacrifice avant d’être celle des marchands. »

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Le grand verre de terre Miquel Barcelo Miquel Barceló est, peintre, sculpteur et plasticien originaire de Majorque. Son style est reconnaissable entre mille, son imaginaire est débordant.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Le grand verre de terre Miquel Barcelo
” Profitant de l’immense espace dont elle dispose, la bibliothèque a décidé d’offrir toute une allée à l’artiste espagnol qui s’en est donné à cœur joie. Le résultat est probablement la plus grande oeuvre qui nous est actuellement donnée à voir à Paris : une fresque de 190 mètres de long pour six mètres de haut, à la fois monumentale et intense, tant l’artiste s’est projeté dans un amour du détail qui ne cesse d’impressionner, vitre après vitre, mètre après mètre.”

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

Le grand verre de terre Miquel Barcelo
A l’occasion de cette exposition, Miquel Barceló a complété par de belles donations le fonds de ses estampes et de ses livres d’artistes à la BnF.

Le grand verre de terre Miquel Barcelo

 

Sources : Bnf et

Le sang de la terre – Miquel Barceló au musée Picasso et à la BNF

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/evenements/miquel-barcelo-le-geste-et-la-matiere-au-musee-picasso-et-a-la-bnf-237399

http://www.narthex.fr/news/miquel-barcelo-soleil-et-ombre

http://www.exponaute.com/magazine/2016/05/31/coup-de-projecteur-la-fresque-de-190-metres-de-long-par-miquel-barcelo-a-la-bnf/

http://media.artabsolument.com/pdf/article/70116.pdf

http://www.bnf.fr/documents/dp_barcelo.pdf” http://www.bnf.fr/documents/dp_barcelo.pdf

55 commentaires pour “Le grand verre de terre Miquel Barceló BnF”

  1. Pour ma part, je suis content que cette oeuvre soit éphémère, je n’ aime pas du tout, et j’ y vois du gribouillage !
    Je préfère et de loin les oeuvres rupestres de nos ancêtres !
    Mais bon, je déteste Picasso aussi !
    Cela dit, bravo pour tes photos !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Bonjour Francine, quel drôle d’artiste peintre?
    C’est bizarre ces peintures, en plus c’est assez macabre!
    Tu connais donc Jard sur Mer?
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  3. Bonjour Francine, non pas trop dure ma reprise d’autant qu’elle sera plus légère …Ce que réalise cet artiste me plait beaucoup…mais quel travail sur cette immense surface …encore un coup de génie…J’attends ton mail …EXCELLENT WE à toi .Gros bisous.

  4. … il y a des milliers de petits détails à observer, je ne dis pas que j’aime mais j’en apprécie l’idée et surtout la réalisation!
    Bises du jour de Mireille du sablon

  5. Bonjour Francine, je ne connais pas du tout, alors je découvre l’homme et son oeuvre ! En effet pas petite…. merci à toi, douce journée, bises

  6. Oui bluffant cette réalisation monumentale mais quen fera til après retirer le film sur lequel elle est réalisée ne l’abîmera til pas ? Bonne journée Francine plein de bises

  7. bonjour Francine,
    Ouah!! magnifique ce reportage photos ……que l’on doit regarder avec minutie pour découvrir tous ses petits détails que l’artiste a su créer
    Merci du partage
    bon weekend
    amitiés

  8. Bonjour Francine,
    C’est vrai qu’il y a peu de monde sur les blogs, pourtant les vacances sont terminées !!
    peut être pas pour tout le monde !!! l’arrière saison est bonne encore !!
    Quelle immense fresque et le boulot que ça représente fait en argile !! bravo l’artiste
    après chacun voit ce que ça peut représenter !!! je vois beaucoup de choses en tout cas !!
    il suffit de bien regarder, des anomaux, des squelettes, serpents …… et puis, et puis !!
    Bonne journée, bises

  9. Bonjour Francine
    Bravo à l’Artiste, je ne peux pas dire que je suis fan mais je reconnais son Talent
    en fait de près ça m’aveugle, de loin on doit mieux distinguer
    C’est quand même dommage que ce soir éphémère, c’est unique !
    Merci pour le partage
    Bisous, bonne journée

  10. Kikou Francine,
    je ne suis pas spécialement fan, mais il faut reconnaître qu’il a du talent.
    Mais pourquoi jeter ses oeuvres? comme tu dis ça doit valoir un pesant d’or.
    Je te souhaite un bel après-midi et un bon week-end, gros bisous
    Nadine

  11. Je suis éblouie ! bluffée ! admirative et vraiment baba devant cette oeuvre.
    Comme tes photos sont superbement faites, on voit vraiment bien, quasiment comme si on y était, ces divers dessins et vraiment c’est époustouflant.
    Tu as réussi à me convaincre sur le fait que finalement le fait que cette oeuvre soit éphémère est une bonne chose car au début, cela me semblait dommage…
    Heureusement il y a tes belles photos pour s’en souvenir et vraiment cette oeuvre va rester dans les mémoires.
    Tu choisis toujours merveilleusement bien les sujets que tu nous offres
    Bisous et bon après midi
    Am

  12. Je pense que cet artiste s’est lâché….j’adore cette façon de travailler la matière…..sans vraiment trop réfléchir…..le résultat final dépend du spectateur….il peut y voir ce qu’il veut…….je me ferais un plaisir de faire pareil et de glisser mes bras dans la boue…..son choix de faire disparaître son œuvre peut être déroutant mais je le comprend!
    Gros bisous Francine
    Belle soirée

  13. Un artiste géant comme son oeuvre qui n’a pas l’esprit mercantile, il y a de quoi se réjouir qu’on aime ou pas son travail !
    Tout cet art éphémère, cela me semble quand même dommage de ne pas le conserver.
    Si tu n’en avais pas parlé, je n’aurais rien su, je n’ai rien vu dans les reportages à la télé.
    Merci donc et bon week-end.

  14. Bonjour Francine
    Merci de ton gentil passage sur mon blog.
    C’est superbe cette œuvre géante. En plus de l’éphémère, c’est dommage car vraiment ça fait travailler l’imagination. Je me suis amusé à bien observer et tu y vois des milliers de choses diverses, le cerveau travaille. Merci pour ça partage qui m’a beaucoup plut.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce journée et un très bon weekend
    Gros bisous
    @lain

  15. Bonsoir Francine,

    je ne suis pas toujours emballée par les artistes un peu originaux mais là je trouve que c’est un vrai coup gagnant. C’est très fort !

    Merci pour la découverte

  16. Je trouve que ça fait vivre l’imaginaire ce genre de fresque , les gens y voient ce que leur renvoie leur vécu 😉
    Bonne fin de week Francine Bise (:-*

  17. Bonsoir Francine , des oeuvres originales et éphémères telles que celles ci méritent le détours , visiblement un artiste qui ne cherche pas que la tune . Merci de ce beau partage aussi original que beau . Paumée en gare du nord ? tu en as perdu du coup le sud mdr . Belle soirée et bon dimanche , gros bisous .
    Emile

    • non, gare du midi !!! je n’étais pas la seule, elle est immense; et c’est un peu déroutant aussi les stations de métro communes au tramway 😉

  18. Je crois que l’artiste de toute façon ne laisse pas indifférent. Moi qui suis très cartésienne, carrée dans tout, j’ai du mal à m’imprégner de cette oeuvre, à “entrer dedans”, non je n’accroche pas du tout. Je te souhaite un bon dimanche et te fais de gros bisous. FRANCOISE

  19. Bonjour Francine, oui je t’avais envoyé des commentaires disant que je ne voyais pas mes messages, mais il y a longtemps (plusieurs jours).
    Mais ce n’est pas grave tout ça, parfois il y a des bugs. D’ailleurs pour moi c’est toujours marqué ça (Your comment is awaiting moderation.).
    Je te souhaite un belle journée.
    Bisous.

  20. Une oeuvre prestigieuse qu’il faut regarder avec minutie pour en trouver le sens, heureusement que tu nous fournis les explications Francine : merci . Je suis toujours surprise de ces créations toute en originalité et uniques.
    Bises dans ta soirée et agréable semaine !
    Nicole

  21. Un travail gigantesque qui surprend,il faut du recul certes car c’est une découverte au moins pour moi.
    Il faut quand même de la lumière et il semble qu’il n’en manquait pas !
    Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !